03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       58230 Montsauche les Settons     Contact
Chronique céleste du 2 octobre 2017

Chronique céleste du 2 octobre 2017

La mission de la Balance ressemble à une symphonie interprétée, sans dissonance. La place qu’occupe ce 7ème signe dans la roue zodiacale, est l’endroit, où nous devons focaliser toute notre attention, afin d’acquérir un juste équilibre. Aucune forme de vie ne peut évoluer dans le temps (Saturne) sans avoir trouver son point d’équilibre!

Cette notion est fondamentale…   

Depuis la fin de l’année 2016, Jupiter en Balance s’oppose à Uranus Bélier, mettant en relief, le tiraillement entre la volonté de notre personnalité (Jupiter/Balance) et l’authenticité de notre âme (Uranus/Bélier). Faisons le lien avec les circonstances rencontrées, en décembre dernier, comme au début de mars dernier, (en même temps que la rétrogradation de Vénus), Jupiter R s’opposait à Uranus et cet automne, où nous vivons la 3ème opposition.
Cet aspect se conjugue avec l’opposition de Mars Vierge à Neptune Poissons, la semaine dernière et l’opposition de Vénus Vierge  à Neptune Poissons, cette semaine. Il me semble que ce dernier trimestre de 2017, nous pousse à prendre conscience de notre mission essentielle, de déchirer les voiles des illusions, de libérer des schémas karmiques grâce à une véritable purification.
Depuis l’été 2010, Uranus Bélier, nous interpelle, bousculant d’une manière très déstabilisante, l’ensemble de nos fonctionnements. A l’époque Jupiter était conjoint à Uranus Bélier en opposition à Saturne en Balance!

En 2017, Jupiter a parcouru, les six signes individuels et fait toute cette année, un miroir amplificateur à Uranus Bélier.

Le cheminement que nous avons entamé en 2010, nous a confronté à tous « les masques » que nous avons mis en place inconsciemment, depuis notre enfance, dans le but de mettre en avant notre personnalité, qu’il va falloir maintenant abandonner, afin de laisser notre âme, prendre toute sa place .

Au cours de cette période, nous avons été confrontés, à l’ensemble de nos illusions d’être, à tous nos faux-semblants, à tout le paraître et au non « Etre ». C’est la raison pour laquelle, ces 7 dernières années ont été parfois si douloureuses, car, il est toujours très difficile de lâcher nos vieilles sécurités, nos vieux masques. Le transit de l’axe des noeuds en Vierge/Poissons nous a bien aidé à purifier tous ces anciens schémas. Après ces nettoyages intestinaux, nous accueillons actuellement,  les énergies de l’axe Lion/Verseau, qui nous demandera une vigilance permanente de verticalité et d’authenticité.

Dans la conception égyptienne, l’amour et la passion pour la Vie (Vénus) étaient opposées, au spectre de la mort Osirienne ( Saturne). La vie sur terre était vécue comme un préambule sans grande valeur, de courte durée et limitée dans le temps. Le défunt abandonnait la vie terrestre comme un bateau qui coule et se réfugiait dans la vie posthume.  Passant la « Porte » il se proposait de faire triompher dans l’au-delà, la Vie sur la Mort, accomplissant ainsi la synthèse entre les deux inconciliables: la Vie et la Mort. 

Cette notion de triomphe, était tellement puissante, que les égyptiens ont porté au sommet  de leur panthéon, un dieu mort « Osiris »!

Anubis, dieu à tête de chacal, le comptable des âmes, avait pour fonction de les juger. Il venait au devant du défunt, le prenait par la main pour le conduire à Osiris, le juge suprême, afin que puisse s’accomplir, les rites de la psychostasie (pesée des âmes).

L’âme du défunt était déposée sur la balance des dieux, afin d’y être pesée et jugée. Ce travail était accompli par Maât, la déesse de la Vérité accompagnée par les 42 juges qui interrogeaient le défunt, lui demandant de justifier ses actes.

Maât déposait la plume de la vérité sur l’autre plateau de la balance.  Thot, à la tête d’ibis, se tournait alors vers Osiris et prononçait cette phrase: » le coeur de ce défunt est juste, car il ne pèse pas plus lourd qu’une plume« .

Malheur aux âmes lourdes, car elles allaient connaître, accompagnées des 12 tortionnaires aux doigts cruels, cette région souillée de l’Amenti, où tout s’efface, et se dessèche, cette région de la Nuit du Feu d’Aounaï….

Cette « histoire » de la mythologie égyptienne me semble toujours d’actualité, en cette fin d’année 2017. Qu’elle soit liée à notre vie personnelle, ou à la vie sociale, économique et politique, nous ressentons, qu’une « pesée des âmes » est plus que présente, entre les actes justes et ceux qui ne le sont pas. Il suffit d’observer sur ce qui se passe aux EU, où des sportifs de haut niveau, des acteurs  célèbres et même un haut gradé de l’armée américaine, essayent de rétablir, les propos injustes et racistes,  de leur président!

Jupiter va quitter le signe de la Balance pour rentrer dans le Scorpion, ce qui va favoriser la remontée de ces actes non justes. Ce que nous observons déjà, avec les scandales qui sortent, sur les empoisonnements alimentaires et les malversations des lobbys pharmaceutiques. Ces lobbys terriblement puissants, manipulent par la peur,  au nom du dieu « argent ».

Nos corps sont en train de se révolter, car ils n’nen peuvent plus absorber ces poisons, comme la terre est en train de se révolter, car elle n’en peut plus, du comportement, exempt de conscience, des humains.  Comme les deux sont liés, plus nous libèrerons notre corps de ses tensions, plus nous permettrons aux plans de sous conscience de la terre, de libérer, les siens. Nous avons tous, été témoins des dégâts effroyables, causés par les cyclones (élément eau/air), comme par les tremblements de terre (élément terre), de ces dernières semaines. Il faut malheureusement, s’attendre, au réveil de plusieurs volcans (élément feu), un peu partout sur le globe terrestre. La nature a toujours le dessus, elle est notre maître, notre baromètre.

La seule chose que l’homme puisse faire, c’est de s’ancrer énergétiquement, de rester aligné et de se mettre au diapason des énergies cosmiques. La meilleure façon de participer à l’évolution planétaire, grâce à la mise en place de la nôtre.

A chaque fois, c’est l’orgueil de l’homme qui a mis la planète en danger. Actuellement, nous sommes à un tournant,  des choix cruciaux s’offrent à nous. Comme en 2012, ce n’est pas la fin du monde, simplement la fin d’un monde.

La fin d’un monde d’apparat, d’un monde d’illusion, d’un monde de consommation et d’égoïsme, qui doit faire place, à un monde de conscience, de réalisme, de coopération et d’amour, où, Tout, vraiment Tout, doit être basé sur l’amour et non sur l’argent et son pouvoir.

En ce lundi matin, nous sommes en phase gibbeuse du cycle enclenché le 20 septembre dernier.

Que devons-nous maturer ou modifier, afin d’accueillir prochainement la pleine lune? 

La Lune est en Verseau au trigone de Jupiter et au double sextile d’Uranus et de Saturne.  Ce qui se traduit par une notion d’indépendance, renforcée par l’opposition d’Uranus Bélier à Jupiter Balance, qui nous incite à oser aller de l »avant, à ne plus se laisser happer par les désirs de l’autre, de prendre sa vraie place.

Les aspects d’opposition de Neptune Poissons à Vénus et Mars Vierge nous suggèrent d’allier la réalité limitée  terrestres des choses, à une réalité Céleste illimitée. Arrêtons d’être dans le doute, le mental négatif et surtout la peur. Ces aspects  actuels, sont très importants, car depuis le passage du Portail de l’automne, liée à Vénus, l’Amour,  nous sommes amenés à regarder nos ombres en face, dans le but de nous alléger, avant d’atteindre et de  franchir, la Porte des dieux, qui nous permettra de continuer notre ascension spirituelle.

Nous devons intégrer Saturne avant de passer à Uranus.

Qu’est ce qui nous en empêche?

Saturne en transit dans le Sagittaire cohabite avec les lunes noires. Un mélange intéressant, entre le message de Saturne qui demande  de structurer notre espace, dans le but d’acquérir notre alignement, et les lunes noires qui nous interpellent au niveau de nos croyances, du sens de la justice, de tous nos fonctionnements compensatoires. Attitudes, que nous exprimons, en flirtant comme un papillon sur les fleurs qui s’offrent à nous. Sans se rendre compte du danger de s’identifier à ces fleurs, sans pour autant, posséder son nectar!

C’est justement ces attitudes, qui provoquent ces sensations de manques et d’injustices, qui nous minent, en permanence. De quelle manière pourrait-on procéder pour pour acquérir une fois pour toutes, ces valeurs qui nous sont indispensables, que nous recherchons chez les autres, avec tant d’avidité!

Les 3/4 octobre,  Vénus Vierge est au trigone de Pluton Capricorne, la lune transit les Poissons, rejoignant Neptune au cours de la journée du  3 octobre. Il semble que l’amplification émotionnelle sera résorbée, grâce aux vibrations plutoniennes. Perception que vous pourrez facilement vérifier, lorsque vous serez confrontés à certaines circonstances, dans la journée du 4 octobre, au moment, où la Lune Poissons sera en opposition à Mars  Vierge et au carré de Saturne et des lunes noire Sagittaire.

Journée très « montagne russe » mais, si vous restez bien accrochés,  à votre axe central, les frustrations,  pourront se dissiper plus facilement. En tout cas, les évènements de ces journées seront de bons  « travaux pratiques » qui vous permettront d’utiliser les comportements adéquats lors de la remontée de vos parts d’ombre  non conscientes(lune/chiron). Prenez  conscience que c’est avec le coeur, que vous pourrez défier les circonstances qui s’invitent à vous et non, à travers, le mental!

Pleine lune le 5 octobre à 20H41 (heure métropole) les énergies « cardinales » prennent le pas, sur  les « mutables » de la nouvelle lune. Cette moisson semble dynamique, vous poussant à aller de l’avant, avec enthousiasme.  La Lune est en Bélier, ce qui va vous pousser à vouloir décider d’une manière plus individualiste,  à sortir des compromissions, ce qui est très bien. Soyez attentif, à ne pas pousser le bouchon trop loin, ce qui évitera de se trouver dans une situation conflictuelle.

Cette récolte (phase pleine lune) se fait au double carré de Pluton Capricorne. Pour que notre âme puisse être aussi légère qu’une plume, sortons des formatages passés (Capricorne), essayons de trouver dans notre passé, ou notre enfance, les origines de ces formatages.  Il se peut aussi qu’avec cette pleine lune, des secrets importants (politique, les lobbys, procès, familles,…) remontent à la surface.

La clé de ce carré en T, est le 17ème degré du signe du Cancer. Méditez sur ce point, surtout si vous avez une planète dans cette maison…..

Vénus et Mars sont en conjonction exacte au trigone à Pluton et de l’Ascendant (Paris), mais au carré de Saturne/lunes noires Sagittaire. Ce couple mythique,  Vénus/Mars après avoir dissipé les voiles de Neptune (non-dits, frustrations, rapport de force), enclenche un nouveau cycle, dont la moisson se fera autour du 22 juin 2018, Vénus/Noeud nord Lion et Mars/Noeud Sud Verseau au carré d’Uranus Taureau et de Jupiter R Scorpion.

Une moisson qui se fera en fonction de l’évolution de nos attitudes actuelles.  Alors, acceptons de lâcher les vieux masques aujourd’hui, les défis de juin prochain, seront plus faciles à réaliser. Le trigone actuel de ce « couple », à Pluton peut nous pousser à développer notre créativité, en mettant en place de nouvelles perspectives, en prenant notre vie en main.

Uranus et Neptune sont en demi-carré, poussant à incarner d’une manière plus pragmatique notre évolution spirituelle, pas uniquement avec de belles paroles mais dans les actes bien précis, de la vie quotidienne.  Les aspects que nous ressentons en cette fin d’année, sont en quelque sorte,  des prémices des énergies planétaires, que nous accueillerons l’année prochaine.

Le 6 octobre, la lune transite Uranus à l’opposition de Jupiter Balance.

Je vous invite à consacrer du temps pour vous, au cours de cette journée, afin de ressentir d’une part, la force de votre personnalité et d’autre part, la puissance de votre âme.

Tant que votre personnalité domine, votre âme a du mal à se faire entendre (on trouve toujours de très bonnes excuses pour ne pas faire…) !

Acceptez votre différence, allez de l’avant, ne vous laissez pas toucher par les jugements extérieurs. Plus nous évoluons vers la lumière de notre âme, plus les ombres de notre personnalité, essayent de saper notre moral afin de nous empêcher d’atteindre notre but initial.

N’oublions jamais notre filiation stellaire, et le rôle des poussières d’étoiles, que nous sommes!

Le 7 octobre,  la lune rentre dans le signe du Taureau, amenant un peu plus de réalisme dans nos réactions émotionnelles. Ce sera sans doute, dans la journée du dimanche 8 octobre, que nous bénéficierons des magnifiques trigone à Pluton Capricorne et de Mars/Vénus Vierge. Attendons nous à un week-end plus calme que le précédent.

Cultivez ces moments de détente et profiter de la nature actuelle, si belle en cette période d’automne. Il est important de prendre soin de son corps, comme de notre esprit. Tellement de tensions peuvent s’éliminer en écoutant son corps et en le nourrissant en fonction de ses besoins.

Le week-end prochain, avec Claire Duprez, nous accueillerons, le groupe qui s’est inscrit à notre atelier sur  » Les 12 travaux d’Hercule et la manière de les incarner dans notre vie quotidienne ». Nous observerons la synchroncité entre le thème natal et les énergies qui s’expriment à travers notre corps. 

Je me réjouis de participer à ce travail en profondeur, qui sera accompagné des vibrations planétaires actuelles faisant ressortir,  plus fortement, ce tiraillement si important entre notre évolution solaire, et nos besoins terrestres.

Je vous retrouverai avec plaisir lundi prochain, où j’aurai le plaisir de vous partager l’expérience du week-end.

Avec toute ma gratitude et mon affection,

Astrologiquement Vôtre

Béatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu