03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique céleste du 10 avril 2017

Chronique céleste du 10 avril 2017

Nous entamons en ce 10 avril, la semaine « Pascale «  avec un Mercure rétrograde en Taureau, la veille d’une pleine lune, plus que significative,  qui se pose dans l’axe Bélier/Balance, réactivant ainsi, l’ensemble de nos fonctionnements relationnels, alors, que nous subissons encore l’influx énergétique de l’opposition Jupiter R  au Soleil/Uranus Bélier au double carré de Pluton du week-end dernier!
Surtout, avec un Jupiter R en Balance qui  a amplifié de toutes ses forces, les effets de cette configuration en T!

En feuilletant les éphémérides, il m’a semblé intéressant de faire le lien, entre la période actuelle, et les années 1933  et surtout début 34, où certains aspects très similaires eurent lieu : Uranus à 23° Bélier opposé à Jupiter 23° Balance au double carré de Pluton qui était à 23° Cancer (et non en Capricorne) et Neptune à 12° Vierge ( et non en Poissons), Mercure et Vénus étant également rétrograde!

Quelle était la situation mondiale à cette époque?

Un monde en plein chaos, avec une société qui a du mal à se relever de la 1ère guerre mondiale, avec des manifestations populaires et des révoltes  tragiques ( 6 février 1934 à Paris) mais également dans la plupart des capitales, des empires qui n’arrivent plus à garder le monopole sur leurs colonies qui, de leur côté, commencent sérieusement à s’effriter, et surtout, un monde écartelé entre la montée du communisme, d’une part et la montée des extrêmes droites, d’autre part!

En 84 ans, une évolution planétaire s’est-elle opérée depuis le transit d’Uranus en Bélier entre 1927 à 1934? Les identités des peuples sont-elles plus respectées actuellement? Ou, croyez- vous que les clivages de nos société, ne font que se répéter siècle après siècle ?

On pourrait s’appuyer sur l’influx  énergétique de Mercure R en Taureau, pour nous apporter de nouveaux éléments à la situation chaotique que nous vivons actuellement, alors que  se désactive le carré croissant entre Pluton/Capricorne ( changement de pouvoir totalitaire) et Uranus/Bélier (reconnaissance de l’identité individuelle) dont le départ du cycle eut lieu au milieu des années 60. Ces  fameuses années 60, marquées par tant de révolutions, tant de créativités et tant de technologies novatrices, que nous avons tous crues essentielles pour l’entrée du monde dans une nouvelle ère!

Alors, pourquoi percevons-nous un sentiment d’étouffement et de ras le bol, par rapport à l’ensemble des systèmes en place? Est-ce uniquement parce que ces systèmes sont devenus obsolètes?

Nous pourrions peut être méditer sur l’origine de nos propres enfermements, qu’ils soient émotionnels ou sociales.  Mercure R  en Taureau,  va nous faire réfléchir sur le sens que nous donnons à nos valeurs, afin de pouvoir les exprimer. Nous pourrions également nous poser les questions suivantes :  Notre esprit est-il calculateur ou obsédé par le profit ou la peur de manquer? Nos motivations sont-elles vraiment désintéressées?  D’autant plus que l’aspect, Vénus/Chiron en Poissons au carré partile à Saturne Sagittaire, nous pousse  littéralement à nous dépouiller de ce qui ressemble de près ou de loin, à des paradis artificiels et illusoires, après le temps de purification du carême de 40 jours, où nous avons pu acquérir plus de maturité émotionnelle pour faire face à ce qui nous entoure.

Le symbole Sabian du 5ème degré du Taureau, dit ceci : « Une veuve en pleurs devant un tombeau ouvert », ce qui peut se traduire par l’acceptation de la réalité de la vie en mettant un terme à tout attachement, car le déclin est inhérent à toutes choses ….

La pleine lune aura lieu le 11 avril à 6h9 TU.    Quelle moisson allons-nous percevoir?

Le Soleil s’est rapproché d’Uranus en Bélier et la Lune, de Jupiter en Balance au carré de Pluton/Capricorne. Avons-nous trouvé un équilibre entre notre besoin d’agir en fonction de notre identité et notre besoin d’harmonie, d’éthique et reconnaissance? Cela va dépendre de notre attachement aux valeurs périmées, rigides et obsolètes du passé, car le message de Saturne est clair, il ne faut ni rêver d’une société faites d’illusions, ni rester identifié à schémas sclérosants.

Le 12 et 13 avril la lune en Scorpion fera une opposition à Mars, tensions émotionnelles au sein de la famille, des portes peuvent claquer, mais cela peut aussi correspondre à la prise de conscience de notre cheminement et à la décision de crucifier sur la croix tous nos anciens schémas afin de nous préparer à la résurrection qui aura lieu le dimanche 15 avril….

C’est, lors du Concile oecuménique de Nicée, que la décision fut prise de fixer Pâques au dimanche qui suit le 14ème jour de la lune qui atteint cet âge au 21 mars ou immédiatement après. C’est la raison pour laquelle, la pleine lune qui précède Pâques est essentielle, car elle met en relief l’axe Bélier Balance, l’axe du « Je » et du « Nous », axe qui est principalement coloré par nos origines, notre famille et nos croyances…Le Dimanche de Pâques, nous fêtons la puissance de la régénération de la Vie et de la force de la Lumière…

La vibration du 11 avril est liée à l’arcane du « Chariot ». Cet arcane relie le « Pape » V et la « Papesse » II. Le « Pape » exprime ce que la « Papesse » détient au plus profond d’elle-même. Avec le « Chariot » nous sommes confrontés à nos divergences et à nos dualités, nécessaires à notre évolution.  Utilisez ce moment de pleine lune pour repérer vos propres dualités ou contradictions. Nous savons que le « Chariot » ne peut agir dans la direction choisie, sans dérailler, que s’il a pris soin de se libérer des chaînes aliénantes du passé. C’est également le message de Mercure R comme celui de Saturne/Lune carré Vénus/Chiron…

Au moment de la phase Disséminente du cycle soli-lunaire du 28 mars dernier, (phase liée au partage de notre réalisation ou à une trop grande identification à la cause que nous défendons) la Lune  sera en transit dans le signe du Sagittaire réactivant les Lunes noires (faisant remonter des sentiments d’injustices sociales et de fanatismes), en même temps qu’elle sera  conjointe à  Saturne, tout au long week-end Pascal, et que Vénus deviendra direct, au moment  de sa conjonction à Chiron (porteur de guérison essentielle) au carré de Lune/Saturne Sagittaire.

Quels liens pouvons-nous faire avec les mois d’avril des années 2009 – 2001 – 1993 – 1985... périodes au cours desquelles de très anciennes blessures de rejet, liées à notre Foi, à nos intuitions, à nos confusions ont été réactivées ayant été la proie de trahisons, de manipulations ou encore de dénis de notre part ou de celui des autres…C’est souvent grâce aux personnes que nous côtoyons que nous parvenons à guérir ces souffrances qui nous touchent cellulairement.
C’est toujours et uniquement, grâce à l’activation d’un amour inconditionnel envers « cet autre », mais également, vis-à-vis de nous-même, que le miracle s’accomplit. Oui, un acte magique peut alors se matérialiser afin de nous permettre de nous débarrasser, une fois pour toutes, de ces « blessures inguérissables »…….

Ces configurations correspondent  donc à un moment exceptionnel de transformation d’anciens « patterns » auxquels nous étions identifiés ou qui faisaient partis de nos fonctionnements. Je crois vraiment qu’une formidable synchronicité vibratoire aura lieu pour chacun de nous, au cours de ces journées, permettant la transmutation de nos vieux comportements, comme de nos anciennes souffrances.

C’est la raison pour laquelle, tout ce que nous avons vécu et ressenti depuis la nouvelle lune du 26 février, doit être analysé à partir de notre « centre du coeur », afin d’acquérir une conscience différente,  moins mentale, ce qui va nous permettre de changer de dimension vibratoire. Nous serons en direct avec les énergies de la Voie Lactée.

Je vous souhaite une très belle semaine d’intériorité et de réflexion, et quelles que soient vos croyances, la phase du  cycle soli-lunaire annuel qui s’offre à nous, va nous pousser vers le  « renouveau », si nous  avons accepté de défragmenter les anciennes structures de contrôle et de pouvoir et que nous avons permis à la véritable sagesse d’âme de s’installer en nous…..

Je terminerai par cette phrase  « le bonheur dépend de ce que nous sommes »…

Astrologiquement Vôtre   Béatrice

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu