Lundi

Chronique Céleste du lundi 10 décembre 2018

Avec le signe du Sagittaire, ce 3ème signe du feu, dont l’énergie prend sa source 9 mois auparavant, dans l’énergie des Poissons, nous pouvons affirmer que « La Force de nos ancêtres réside en nous »!

Oui, comprendre, d’où l’on vient, saisir le sens de la trame sur laquelle, notre arbre généalogique s’est construit, est une géniale logique!

Pourquoi, tout simplement pour grandir et pour évoluer, car chaque être humain a besoin de savoir, d’où il vient.

Pour se former, il est essentiel d’être « informé »!

Dans nos livres « d’Histoire naturelle ou d’SVT « , nous avons appris que la graine est à l’origine de l’arbre, par analogie, la graine de notre passé est à l’origine de nos racines, donc de notre avenir.
Nous sommes tous issus d’un clan, d’une famille, d’une ethnie. Nous avons tous des mémoires inconscientes transmises de génération en génération, que l’on appelle le « transgénérationnel » ces liens de sang, qui sont des liens avec la Vie elle-même.

Avec l’énergie du Sagittaire, nous pourrions être interpelés par nos origines stellaires. Notre Soleil, le centre de notre système solaire, est une étoile parmi les millions d’étoiles de la Galaxie.

Nous sommes issus du même arbre Cosmique, c’est là que résident nos racines originelles. Nous sommes tous frères!!!

Les énergies bienveillantes et généreuses du Sagittaire nous rappellent que l’Esprit s’adresse à notre âme et non à notre personnalité, car Ce qui émane de la « Source » s’adresse à ce qu’il y a d’unique et de sacré, en l’homme.

C’est à partir de notre centre du coeur, que nous nous relions, à cette  » Source ».

Connectés à l‘Energie Divine, nous tissons automatiquement, un lien de vénération avec notre Mère Divine, nous trouvons alors, tout naturel de respecter notre planète terre, automatiquement les relations humaines deviennent harmonieuses!

C’est ce que j’ai eu la joie de découvrir, avec les indiens Kogis de la Sierra Nevada de Colombie, dans l’émission de Frédéric Lopez, le 22ème « Rendez-vous en Terres Inconnues »  mardi dernier. Une très belle soirée où les émotions ne sont pas restées dans les coulisses.

Alors, pourquoi, ces ethnies éloignées des civilisations modernes, ont-elles gardé leur connexion aux lois universelles?

  Parce que, ces amérindiens évoluent dans une conscience collective, et non individualiste et égotique.

Ces gardiens de la terre, tissent leur parcours de Vie, en marchant, en cultivant, en se réunissant. Ils respectent la biodiversité, l’amour, comme la tolérance, caractéristiques qui tapissent la toile de fond de tous leurs messages.

Les mémoires de leur transgénérationnel les poussent à vivre en communauté, dans une mutuelle bienveillance vis-à-vis de tout ce qui les entoure, non pas, comme des serviteurs dociles d’une idéologie quelconque à laquelle, ils s’identifieraient!

Bien au contraire, ils se mettent au Service de leurs Causes!

Leurs rituels et leurs traditions expriment leur attachement à leur mère, la Terre. Ils jouent le rôle de  gardiens de notre planète qu’ils considèrent et traitent comme « sacrée ». Grâce, à l’éveil de leurs sens, ils perçoivent, là où la terre est malade, ils décèlent, là où elle a besoin d’être soignée.

Ils regardent l’océan, mais ne rentre pas dans l’eau, par respect, « on ne rentre pas dans la « Mère »!!

Oui, nous sommes en présence d’une civilisation fondée sur le partage, sur la coopération créatrice, sur le bon sens, sur l’équité, sur la recherche de l’équilibre entre « savoir donner » et « savoir recevoir »

Alors, pourquoi avons-nous perdu toutes ces connexions?

Pour de multiples raisons, comme la mainmise de la société de consommation qui a investi notre quotidien, comme notre éloignement des rites sacrés et des traditions, comme notre besoin d’être en permanence compétitif, d’acquérir toujours plus….pour compenser notre séparation de la Source, lorsque nous avons entamé notre  involution, où, nous avons été confronté à la matière, pour nous densifier. Cette expérience fait partie de notre mission initiale.  Mais, lors de notre retour vers la Source, il faut petit à petit nous alléger de cette densité pour retrouver un jour nos origines.

Depuis cette séparation initiale, nous avons rencontré des difficultés, nous avons souffert, nous avons été blessé, humiliés bafoués, trahis et manipulés, alors en fonction de notre personnalité, de nos failles, de nos besoins compensatoires nous avons recherché des béquilles, sur lesquelles nous pouvions nous appuyer et continuer notre route. Blessés par les circonstances, ces béquilles ont été nécessaires, mais, petit à petit,  grâce à une sérieuse rééducation, nous avons dû apprendre à nous en défaire, afin de ne pas mourir asphyxiés par ces pieuvres géantes et étouffantes.

Tous les humains ne sont pas au même niveau de leur cheminement. Pour certains, la matière est encore très importante, pour d’autres, qui sont sur le retour, l’Esprit devient leur bâton de marche.

En cette période de grands changements, où nous ressentons ce passage vers la nouvelle ère, la Vie nous pousse à lâcher nos peurs, nos angoisses, nos insécurités, nos frustrations afin de nous focaliser sur les choix de notre âme.     Connaissez-vous votre mission de vie?

Quelle que soit notre quête, nous aurons à affronter des défis en lien avec cette mission, nous devrons dépasser notre besoin de contrôler afin d’acquérir plus de maîtrise émotionnelle.

Depuis, l’entrée de notre Soleil dans le signe du Sagittaire, nous pouvons ressentir très subtilement la transformation de l’ensemble de nos besoins en suivant la direction de la flèche du Centaure. C’est cela qui nous procure tant de joie.

Avec les aspects planétaires dynamiques de ce début décembre, surtout avec la conjonction de Mars et Neptune en Poissons ( nouveau départ)  au carré du Soleil Sagittaire, nous sommes en plein brouillard, en pleine confusion, nous perdons tous nos repaires. N’est-ce pas lorsque nous sommes paumés, que l’on a l’impression d’avoir tout essayé, que l’on accepte de lâcher, pas forcément baisser les bras, mais nous ouvrir à de nouvelles perspectives.

Il est vraiment indispensable, voir vital, de ne pas rentrer dans le jeu des peurs, des tensions, des colères qui s’enflamment actuellement. Accepter aussi que ce mal être date depuis un certain temps. C’est la raison pour laquelle, il faut trouver rapidement des solutions concrètes, tout en tenant compte et en faisant le lien avec l’origine des problèmes actuels, sinon ces solutions concrètes seront à nouveau que des rustines.

La symbolique de l’art d’Uranie est basée sur des cycles, alors, si l’on se penche sur le grand cycle Pluton/Neptune ( transformation spirituelle) de plus ou moins 500 ans, la dernière en date, eut lieu en 1892 à 9° Gémeaux, la précédente, en 1399 à 4° Gémeaux.

Peut-on déceler des choix de société marquant depuis lors, autre que la révolution industrielle et les grandes colonisations ?

En 1965, une autre conjonction très importante, celle de Pluton/Uranus à 16° Vierge, elle permit aux graines mises en terre à la fin du 19ème siècle, d’éclore. De nouvelles techniques ont commencé à voir le jour grâce à l’influence d’Uranus. Toujours sous l’influence uranienne, quelques années plus tard, nous assistions à la révolte des opprimés (pas seulement en France, rappelez-vous les émeutes aux US, l’assassinat de Martin Luther King, en Chine…..)

Lorsque nous sommes dans une impasse, où nous avons l’impression d’être crucifié, la porte de sortie est placée vers le haut, les solutions s’offrent à nous grâce à notre élévation spirituelle. Ne l’oubliez jamais.

Les problèmes non résolus au cours de ces années, ont continué à germer, à s’envenimer lentement.

Ensuite, nous avons eu la conjonction de Neptune/Uranus à 18° Capricorne en 1993,  une époque  (1989/1996) où bien des murs se sont écroulés.

Le besoin de nouveau, d’authenticité en lien avec Uranusa pu dynamiser les subtilités de Neptune dans le but de vibrer au même diapason et de permettre aux humains d’évoluer vers plus de conscience et de fraternité. Les enfants nés autour de ces périodes  (1965 et 1993) participent plus que d’autres à ce grand tournant, vers le paradigme de l’ère du Verseau.

Faites une rétrospective des évènements qui se sont déroulés socialement depuis la fin du 19ème siècle, et décelez les intrus, car l’entrée de Jupiter en Sagittaire fait caisse de résonance à tous les aspects( sans oublier les messages de Pluton et de Saturne Capricorne et de Neptune Poissons). 

Ce sont tous ces intrus, que les gilets jaunes expriment aujourd’hui, en lien avec la nouvelle optique spirituelle mise en place en 1892,

  • Comment les différents acteurs du monde ont-ils exprimé, ce nouveau paradigme?
  • De quelle manière, le monde a-t-il évolué?
  • Pourquoi rien n’a été fait dans ce sens?
  • Peut-on espérer une meilleure écoute des différents partenaires? Seulement, si les uns et les autres ne se laissent pas dominer par leur égo négatif!

Au niveau astrologique, que voit-on?

  • Jupiter en Sagittaire amplifie les idéaux, les dogmatismes, les extrémistes mais, participe aussi à faire monter de niveau de conscience, en pointant du doigt l’étoile à atteindre,
  • Saturne en Capricorne peut arriver à tout rigidifier, comme il peut nous aider à devenir plus responsable, 
  • Neptune en Poissons décuple notre intuition, pousse à élever nos vibrations, nous incite à prendre conscience de ce qui est sacré, mais peut aussi nous entraîner vers  des mirages, à nous apitoyer sur notre sort, à nous sentir victime en agissant d’une manière sacrificielle, à nous sentir incompris et rejeté, nous noyant petit à petit dans ses eaux profondes de l’inconscient collectif.

Focalisons notre attention sur ce qui est évolutif, sur ce qui est « connecté » et écartons-nous de tout ce qui est « déconnecté« .

Pensez à méditer, à prier, à réciter des mantras, à vous promener dans la nature, à écoute de la musique, à manifester votre créativité….

Pour retrouver sa connexion, appuyez-vous sur le magnifique triangle d’eau que réunit Mercure 28° Scorpion à Chiron 28° Poissons (qui vient juste de reprendre sa course directe, le 9 décembre) et au noeud nord 28° Cancer….

Une triplicité qui durera plus d’une semaine, une configuration de laquelle émane des énergies très bénéfiques, des vibrations très curatives essentielles dans cette période de confusion, une imagination créatrice permettant de cautériser des blessures qui ont resurgi au cours de l’été 2017 et qui bénéficient d’une belle convalescence au cours de ces semaines. 

En ce mois de décembre, la moitié des planètes se trouvent dans des signes mutables, ce qui sollicitent nos capacités à nous adapter…

Les déesses Vénus et Cérès cheminent ensemble, dans le signe du Scorpion, nous informant de l’urgence de transformer les motivations qui sous tendent nos valeurs, de ne pas s’éparpiller, de ne pas rêver ou s’illusionner mais de rester connectés à l’essentiel ( l’amour de la nature)

Penchons-nous sur la carte du ciel de ce début de semaine.

L’étreinte de la nouvelle lune du 7 décembre commence à se dénouer, et la lune (ambassadrice du Soleil) diffuse son message qui sera perçu, au prorata du niveau de conscience de ceux qui le reçoivent.

La journée du 10 décembre, la lune en Capricorne sera dès le matin, colorée d’angoisse par son aspect mensuel de sa conjonction à Pluton, faisant remonter les peurs viscérales très profondes.

Plus tard dans la journée, il y aura de l’électricité dans l’air avec le carré à Uranus R Bélier. La journée se terminera par le passage de la lune sur le noeud sud en Capricorne…un bilan de week-end laborieux, avec cette sensation d’être une toupie partant dans tous les sens, cette étrange  impression de ne plus rien contrôler.

Alors, pensons à élever notre conscience, comme nos pensées afin de ne pas se faire happer par le chaos.

Le 11 décembre, la Lune rentre en Verseau au sextile de Jupiter/Soleil mais au carré de Vénus Scorpion , le couple soli-lunaire rentre dans sa 2ème phase « Croissante ».

Liquider les ombres qui rodent et qui empêchent le message solaire de s’exprimer.

Tout au long de l’année 2018, Neptune Poissons était au trigone de Jupiter Scorpion, tandis qu’avec l’entrée de Jupiter en Sagittaire, l’aspect se change en carré décroissant.

La conjonction  Neptune/Jupiter (tous les 12 ans) eut lieu à la mi-mai 2009 à 23° Verseau, la prochaine conjonction aura lieu en avril 2022 à 23 Poissons. 

Alors, au moment où nous abordons le départ de l’aspect de carré décroissant entre Neptune en Poissons et Jupiter en Sagittaire, tous les deux dans leur domicile, de quelles rêves, utopies, peurs, imaginations, mensonges, irréalité, devrions nous lâcher afin de terminer la mission du départ Neptune/Jupiter 23° Verseau?

Où se pose ces planètes dans votre carte du ciel?

Le fait que Neptune voyage dans le 2ème décan des Poissons liée à la Lune/Cancer,

  • plongeons dans notre monde intérieur et recherchons, à l’instar des indiens Kogis afin de retrouver notre connexion initiale,
  • posons-nous les bonnes questions concernant la voie que nous prenons depuis un certain temps, sans se sentir soudoyer par le mental
  • Correspond-elle à la mission de notre âme?
  • Quel but suivons-nous?

Jupiter dans le 2ème décan ( lié à Mars/Bélier) à partir de janvier 2019 devient plus actif, prenant plus d’initiative

Dernier point, on pourrait aussi retrouver les évènements autour

  • de la nouvelle lune 17 mars 2018 à 27° Poissons, autour
  • de la nouvelle lune du 13 juin 2018 à 23 Gémeaux et autour
  • de la nouvelle lune du 9 septembre dernier à 18° Vierge.
  • Que se passait-il dans votre vie, ou au niveau social?

Le 12 décembre,  une journée 12/12, un portail énergétique majeur,  deux fois l’énergie du « Pendu » qui incite à regarder la vie autrement, d’oser changer afin de naître à une nouvelle dimension.

Cette journée sera dynamisée par le nombre que manifeste l‘année 2018 = « 11 » ou « la Force ».

                                                                                                    Si on fait l’addition de 12 + 12 + 11 = 

le nombre « 8 » ou « la Justice » en tarologie.

Cette énergie, conjuguée aux leçons apprises avec la rétrogradation de Mercure qui vient de se terminer, pourraient nous aider à voir plus claire et accompagner Mercure qui revient dans le Sagittaire, où il avait pénétré déjà, le 1er novembre, avant sa rétrogradation.

Nous pourrions être témoin de révélations soudaines, de nouvelles pistes apparaissent nous acheminant vers d’autres possibilités.

Comme Mercure est en chute dans ce signe, notre mental très cerveau gauche peut se laisser colorer par des perceptions plus subtiles, créatrices liées aux connexions cerveau droit (Sagittaire). Alors, ce serait de bon augure pour les discussions!!!!!

Pour vivre une renaissance, il faut oser aller au-delà des limites actuelles.

Le 13 décembre en fin de journée, la lune rentre des les Poissons et sera très vite au carré des planètes en Sagittaire, Jupiter et le Soleil, au carré de Neptune et  Mars Poissons, mais au sextile de Saturne et Pluton Capricorne.

Cette journée pourrait être essentielle au niveau de l’évolution de la crise sociale que nous vivons, si chacun se positionne sur des prises de décisions qui englobe l’ensemble des citoyens, s’appuyant sur une portée plus large, sans que les ressentiments et l’égo ne prennent les ficelles des négociations.

Toute la journée du 14 décembre, la Lune continue son transit dans le signe des Poissons et le 15 décembre, le couple soli-lunaire rentre dans la 3ème phase que l’on nomme « Premier Quartier », où nous devons poser des actes concrets pour aller de l’avant, alors de quelle manière allons-nous réagir et agir?

On pourrait au cours du prochain week-end focaliser notre attention sur l’axe nodal en Cancer/Capricorne et réfléchir sur nos besoins, sur nos manques, de quelle manière nous pourrions les compenser?
Nous vivons une période historique de changement, nous ne pouvons plus rester accrocher aux vielles branches car elles sont toutes en train de se casser.

L’amas planétaire en Capricorne nous fait réfléchir sur tout ce qui nous opprime et que nous ne souhaitons plus.Le Haut de la pyramide changera si nous changeons nos schémas intérieurs en même temps.

Les planètes en Sagittaire, nous poussent à acquérir la satisfaction de nos désirs.

Les planètes en Poissons sollicitent de notre part de la tolérance, du coeur et de la créativité. 

Alors, avec ce dernier mois de l’année, qui clôture une année lourde par sa densité, gardons la foi en un monde meilleur.

Ne tombons pas dans les dérives des années 1930, où de grands manipulateurs ont mis en place des conflits et de la destruction, dont nous pâtissons encore aujourd’hui.

Je vous quitte et vous laisse méditer avec la Vierge Noire et la Dame de Lumière, que l’on peut honorer chez les Oblats à Lumière (Goult-Luberon)

Je vous retrouverai avec plaisir lundi prochain, après un week-end à Paris, où avec Claire nous donneront la saison 2, des 12 Travaux d’Hercule.

Merci Claire, pour ce magnifique tableau qui participe à redonner de la couleur, de la joie et de l’espérance dans cette période difficile.

Reçois toute ma gratitude,

Très belle semaine,

Avec toute ma tendresse et toute mon affection,

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

Leave a Comment