Lundi

Chronique Céleste du lundi 11 juin 2018

Symbole de l’âme, de résurrection et d’immortalité, les abeilles, ces messagères du Divin, incarnent l’ardeur, l’organisation sociale, la pureté, la sobriété, la discipline, comme le service à la communauté.

Si, elles devaient disparaître, 90% des espèces végétales s’éteindraient avec elles!
Infatigables, les abeilles sont essentielles pour maintenir la diversité florale. Partie intégrante des écosystèmes, les abeilles influencent les relations écologiques, par leur interdépendance avec le monde végétal.
Que cherchent-elles
Le nectar et le pollen que produisent les plantes. Le pollen contient des protéines, indispensables à l’alimentation de la reine et du couvain.
Une abeille peut butiner de nombreuses fleurs, une colonie de 25.000 ouvrières peut polliniser 250 millions de fleurs!!
Parmi les abeilles, une race plus petite que les autre abeilles, la Mélipona , l’abeille  sacrée des Mayas!
Elle se distingue des autres  par son absence de violence, ce qui l’a amenée à abandonner son dard au cours de son évolution.
C’est une abeille bien différente des abeilles européennes.
Fascinantes, avec leurs yeux bleus, elles transmettent un message de respect, de don et d’amour dont nous ferions bien de nous inspirer.
Les Mayas la considéraient comme divine.
Dans la ruche règne un esprit de paix et d’harmonie permettant une construction plus sophistiquée et plus solide que celles des  autres abeilles.
Ces abeilles ne produisent pas de gelée royale, on dit que leur miel a « un goût de ciel »…
Dans son livre « Le miel de l’alliance Sacrée,  «  Roch Domerego, écrit:
« ...le chemin vers la lumière et l’éveil, cette voie de la lune de miel secrète, les amoureux la découvrent pas à pas.
Leur évolution ne se fera pas sans tourment, un cheminement au cours duquel le couple se construit solidement, grâce aux épreuves et aux failles…Les abeilles, ces véritables messagères du Divin, accompagnent le couple durant ce parcours, où la spiritualité et les secrets sont entremêlés.
Liées depuis toujours à la voie Christique comme aux autres spiritualités monothéistes, les abeilles seront une source d’inspiration puissante sur laquelle les « époux » s’appuieront.
La douceur du miel leur permettra d’atteindre l’Alliance Sacrée…« 
Prenons conscience que ces messagères  divines de l’au-delà sont vraiment en danger aujourd’hui, notre équilibre spirituel et physique en dépendent.
Oeuvrons et agissons ensemble, boycottons les pesticides qui sont la cause de cet holocauste dont nous sommes les témoins muets.
En ce lundi matin, notre étoile rentre dans le 3ème décan des Gémeaux, un décan lié aux influences uraniennes.
Le Soleil est en aspect de quinconce à Pluton R Capricorne. Un ajustement sera nécessaire, si l’on souhaite bénéficier des vents novateurs et révélateurs que nous offrent les vibrations d’Uranus.
Lorsque j’évoque le 3ème signe de la roue zodiacale que l’on nomme les « Gémeaux » je décris souvent, l’image d’une petite abeille butinant de fleurs en fleurs dans le but de découvrir la plus grande diversité des pollens, actions indispensables pour accomplir le travail alchimique en lien avec ce signe. Chacun le réalisera dans des domaines différents (ses valeurs, ses relations, son cheminement).
Lâchons nos schémas sclérosants, la dépendance du regard des autres, les interdits que nous nous infligeons, et donnons-nous la permission de découvrir de nouvelles fleurs, de nouvelles essences, de nouveaux pollens qui interviendront dans la réalisation d’un miel dont les caractéristiques sont en lien direct avec notre « âme ».
Mars en Verseau (depuis la nouvelle lune du 15 mai et pour 6 mois)) est en aspect de carré à Uranus Taureau, et transite actuellement le noeud Sud Verseau, réveillant des mémoires d’indépendance, de rébellion, d’intransigeance, de sectarisme, d’altruisme, de coopération…
Oui, l‘influence d’Uranus est bien là, nous rappelant, que le monde évolue dans sa spirale, dans sa propre mouvance, c’est la raison pour laquelle,  il faut accepter de lâcher nos sécurités, en lien avec notre personnalité et saisir les messages de notre âme…
Notre « kundalini » est en train de se réveiller, comme celle de la Terre,  avec cet aspect entre Mars/Noeud sud Verseau au carré d’Uranus Taureau.
Ressentez ce qui se passe dans votre corps, de quelle manière vous vivez votre sexualité, qui est à mon sens, ce qui est de plus sacrée, si on le pratique en conscience en ressentant la remontée énergétique de long de notre colonne vertébrale. Nous pourrions aussi comprendre la colère de Gaïa qui s’expriment à travers les différents tremblements de terre et éruptions volcaniques dans différentes régions du monde.
J’ai une pensée émue pour le peuple Guatémaltèque qui vient de vivre et de subir, la colère du volcan Fuego, qui a fait plus d’une centaine de morts et plus du double de disparus, piégés par des nuages de poussière et de lave.
La presse internationale est restée assez discrète sur ces évènements dramatiques qui ont détruit de nombreux villages, non loin de l’ancienne capitale, de cette civilisation Maya,  Antigua.
 

Le 13 juin, nous accueillerons une super nouvelle lune à 23° Gémeaux au carré de Neptune Poissons.

Un nouveau départ, que j’appelle  » objectif lune »

Nous sommes exactement à l’opposition de la nouvelle lune du 18 Décembre dernier, qui se faisait dans l’alignement avec le centre galactique!

Mercure rentre dans le signe du Cancer en opposition à Saturne Capricorne. Nos loyautés familiales de victimes seront réactivées. Cet aspect nous forcera à maturer notre manière de penser et surtout de communiquer, en lien avec nos connexions célestes…

  • D’un côte, nous observons, Mars/Noeud Sud Verseau opposé à Vénus/Noeud Nord Lion au double carré de Jupiter R Scorpion et d’Uranus Taureau.
  • Un carré dans la croix fixe, attention aux entêtements, à notre absence de compromission comme aux ruminations augmentant notre mal d’être.
  • Un défi entre « amour et intransigeance » entre »ouverture en conscience et fermeture par inconscience »..
  • La différence et le choix de ces comportements résident dans le désir d’une élévation d’être.
  • Tout notre système nerveux semble être ébranlé, alors restons dans notre alignement cardiaque et non cérébral.
  • Restez attentifs aux attaques de virus de tout genre ( surtout informatique)
  • Nous bénéficierons tout l’été de ce très bel aspect de Jupiter Scorpion à Neptune Poissons nous donnant l’occasion d’exprimer nos émotions, de nous sentir inspirés, de percevoir l’importance du « féminin sacré ».
Avec ces configurations, nous pourrions surtout réfléchir sur la manière dont nous ressentons, nous gérons nos émotions.
Le moment idéal pour en parler et ne plus se cacher derrière un masque, pour faire bonne figure.
  • Imaginons, nos émotions comme des milliers de petits cailloux qui nous conduisent lentement vers la Sagesse.
  • Acceptons d’accueillir et d’embrasser l’ensemble de nos émotions, les lumineuses, comme les autres.
  • Prenons conscience que toutes nos émotions proviennent des expériences qui jalonnent notre parcours terrestre.
  • De tout drame nait une créativité….
  • On pourrait nous donner la permission de le manifester.
Acceptons nos faiblesses, acceptons nos colères, acceptons nos peurs ou encore notre tristesse.
Relisez le livre de Khalil Gibran «  le prophète » où, l’auteur exprime d’une manière poétique, comment, la tristesse et la joie partagent la même couche!
C’est en embrassant tout ce flot d’énergies, en solarisant toutes ces ombres, que nous pourrons exprimer notre plus profond, notre Amour le plus Pur.
C’est peut être cela le message alchimique des abeilles.
A l’instar des produits d’une ruche, nous possédons tous indépendamment, nos propres valeurs et nos propres spécificités.
De toute façon, tout ce que nous entreprenons, est un acte alchimique, du moment qu’il y ait transformation d’un état brut à un autre.
Autant le vivre et le manifester,  en conscience!
Cette nouvelle lune à 23° Gémeaux inaugure un été assez tumultueux qui me me fait penser à « objectif lune ».
La construction d’une fusée demande une structure pour qu’elle puisse s’ériger, mais une fois, qu’elle amorce son départ, la matrice dans laquelle elle s’est érigée, vole en éclat afin de permettre à la fusée se diriger vers son étoile….
Quel est actuellement notre « Objectif »?
Quelle étoile, dans quelle galaxie souhaitons-nous atterrir ?
En ce mois de juin, une période charnière,  nous sommes témoins de l’ascension de notre étoile vers son zénith, qu’il franchira au moment du Solstice d’été, il serait judicieux de nous harmoniser avec la nature et les éléments.
Vos désirs sont-ils égoïstes, ou sont-ils motivés par un esprit de coopération?
Vers le milieu de la journée du 14 juin, la lune retrouve Mercure dans son domicile, le signe du Cancer renforçant les perceptions émotionnelles qu’il serait indispensable d’inclure dans nos fonctionnements.
Avec l’opposition à Saturne et Pluton, nous pourrions réfléchir sur ce que représente la souffrance pour nous.
A quoi fait-elle écho?
Allons-nous rester victime de toutes ces turbulences ou allons-nous choisir de les adopter dans une étreinte amoureuse…
Méditez sur la 19ème lettre hébraïque, Qof, ou le soleil de minuit.
Samedi 16 juin à la mi journée, La lune dans le signe du Lion transite le Noeud Nord au carré u Noeud Sud/Mars au double carré d’Uranus Taureau et le 17 juin, cet aspect sera au carré de Jupiter R Scorpion, au moment, où le cycle soli-lunaire exprime et travaille sa 2ème phase, que l’on appelle ‘ » phase croissante », une période de réceptivité et d’intégration du but solaire, dans le but de s’approprier les compétences nécessaires à leur diffusion, qui aura lieu seulement, après l’acquisition des résultats,  au moment de la pleine lune, le 28 juin prochain.
Avant d’accueillir la super nouvelle lune du 13 juin, ressentez et vivez, cette magnifique  8ème phase que l’on appelle  » Balsamique« .
Comme à chaque fois ces quelques jours, nous donnent l’occasion de liquider certaines de nos ombres en les solarisant, avant de pouvoir accueillir l’étreinte cosmique d’ Apollon et d’Artémis….qui mensuellement, s’unissent et se transforment alchimiquement au rythme du zodiaque…
Je monte cette semaine sur Paris, où je rencontrerai certains d’entre vous, en attendant lundi prochain.
Je voudrais remercier François Diemert dit  » Pierrot » pour ces magnifiques photos sur les abeilles, dont ils s’occupent si bien. Merci, Pierrot, pour ton partage…

Très bonne semaine et à lundi prochain de Paris,

Vous trouverez sur mon site à « évènements » toutes les formations que je mets en place cette année. Je reste à votre disposition pour plus de renseignements.

Astrologiquement Vôtre,

Avec toute mon affection et toute ma gratitude,
Béatrice
 

 

Leave a Comment