Lundi

Chronique Céleste du lundi 11 mars 2019

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,  

Au moins le souvenir ! Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages,
Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux,
Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
Qui pendent sur tes eaux. Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,

Dans l’astre au front d’argent qui blanchit ta surface
De ses molles clartés. Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
Que les parfums légers de ton air embaumé,
Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
Tout dise : Ils ont aimé !

Merci à Alphonse de Lamartine pour cette méditation sur le « Lac »

Le Lac, Oeil de la terre, par lequel les habitants des mondes souterrains observent ce qui se passe dans l’autre monde. L’élément eau est un élément transitoire et fertile, qui offre à la vie, de prendre sa forme.

L’eau est féminine, elle fait le lien entre nos origines lointaines et notre Destinée.

L’esprit de l’eau est une énergie qui transforme, qui nous accompagne  à l’instar du liquide amniotique de notre matrice initiale, cette eau dans laquelle nous passons les 9 mois nécessaires à notre réalisation.

L’eau est l’élément le plus insondable et le plus mystique. C’est grâce à cet élément qu’émergent de notre Inconscient nos aspirations les plus profondes.

Elle symbolise la magie cachée du monde des rêves, elle nous invite à rechercher nos propres trésors dans les recoins de notre coeur!
L’élément eau précède toutes les naissances.

Les eaux cosmiques des Poissons qui donnent naissance à notre identité terrestre  le « je » du Bélier

Les eaux nourricières du Cancer qui donnent naissance à notre « Etre » au le Lion

Les eaux transformatrices du Scorpion qui donnent naissance à notre identité spirituelle, à l’aboutissement de notre quête grâce à la mort de notre égo, au Sagittaire .

Les images de l’eau marquent notre Inconscient, elles suscitent l’ensemble de nos rêveries.

L’eau est liée à la pureté, on retrouve cet élément dans tous les rites des baptêmes et de purification.

En ce début de semaine, nous amorçons le travail de la phase « croissante », où s’ébauche la matérialisation de la mission de la nouvelle lune, des journées de tiraillement entre les désirs de réaliser notre idéal et les moyens à déployer pour leur réalisation. Cette une phase de réceptivité où il est important d’accueillir les émotions qui s’invitent. Au prorata des « fantômes » que vous aurez lâchés au cours de la phase « croissante » vous pourrez plus facilement « partager » l’expérience du travail « Poissons » que vous aurez acquise, lors de la phase « disséminente » autour des 24/28 mars prochain. La lune en Taureau » à quoi je tiens » au carré de Vénus Verseau  » si on essayait autre chose »….

« Vesta » s’était jointe à ce nouveau départ, le 6 mars dernier, renforçant les énergies déjà en place. Vesta nous parle de « fidélité à la parole donnée, de purification de l’âme grâce aux expériences que l’on rencontre.

Elle parle surtout d’engagement.

Alors, avec quelles intentions d’engagement, avez-vous enclenché cette nouvelle lune ( 2ème décan lié à la Lune) qui coïncidait avec l’entrée d’un travail d’intériorité de 40 jours, avant de vivre la Renaissance programmée pour le 21 avril ?

L’astre lunaire transite le signe de terre du Taureau ce qui va nous aider à intégrer les perceptions subtiles des Poissons.

Ressentons que Neptune est un portail vers la mutidimensionnalité.

C’est raison pour laquelle les énergies de cette planète et le signe des Poissons, nous offrent la possibilité de terminer certaines situations en acceptant de lâcher  prise à Tout ce qui nous retient prisonnier dans les anneaux de l’espace/Temps.

Bien souvent, lorsque nous affrontons ces vibrations, notre égo négatif réagit à notre place, surtout si nous vivons dans la confusion, que les doutes nous déstabilisent, que des peurs nous tenaillent le ventre. Prenons conscience des comportements (pièges) qui nous empêchent de voir l’essentiel, d’être soi-même, d’ouvrir notre chakra du coeur.

C’est tout-à-fait le programme de notre stage sur la « créativité et la multidimensionnalité » que l’on projette de faire à Cagnes sur mer les 23/24 mars prochain

Ces prises de conscience sont accompagnées par Mercure qui a enclenché son rapprochement vers la Terre afin de nous permettre de nous confronter à des situations plus que réalistes. Le chemin spirituel nous demande de nous incarner en acceptant la réalité de notre incarnation sur cette planète. Mercure reste en Poissons jusqu’au 17 avril. 

Dans la dernière semaine du mois de mars, Mercure sera en conjonction avec Neptune, autour du 16ème degré des Poissons, conjonction déjà réalisée au moment de la pleine lune de Février dernier. Faites le lien entre ces deux moments et observez ce qui a pu évoluer ou changer. Même si vos eaux émotionnelles sont gelées,  fixez l’horizon, méditez et vous trouverez les indications adéquates qui vous permettront d’amorcer les changements.

Le Soleil de la conscience fait des miracles…..

Face à l’ensemble de ces réalités,  il y aura des décloisonnements à réaliser, qui peuvent se faire, non seulement avec NEPTUNE, mais surtout, grâce au travail de Pluton, Saturne, Noeud Sud qui transitent le signe du Capricorne.  Ces décloisonnements changent notre taux vibratoire. Le retour d‘Uranus en Taureau est une aubaine.

Le Taureau, c’est la sécurité, Uranus fait sauter nos sécurités. Uranus nous réveille de la torpeur des illusions. Uranus est exalté  dans le signe du Scorpion, ce signe où il nous est demandé de couper avec toutes nos illusions, avant de pouvoir nous lancer d’une manière plus authentique dans l’accomplissement de notre idéal.

Uranus a un cycle de 84 ans, il faut remonter au printemps 1934 et tenir compte de ce que le monde vivait à cette époque.  Depuis ces années 30, d’énormes changements ont eu lieu. Alors que Pluton séjournait dans le signe du Cancer (opposé au Capricorne) que Neptune transitait le signe de la Vierge (opposé aux Poissons) Saturne se trouvait en Verseau. 

Au cours de cette période entre les deux guerres, le pouvoir fut saisi par des dictateurs (extrême gauche et extrême droite) qui se sont servis des souffrances de leur peuple pour contrôler, en manipulant les situations économiques et sociales. Leurs égos tirèrent les ficelles de leurs émotions destructrices.

Actuellement nous devons prêter attention :

    • aux identités blessées et niées, réactivées par le retour (50 ans) de Chiron dans le signe identitaire du Bélier, et
    • qu’Uranus dans le signe de terre fixe va révolutionner nos habitudes dans l’ensemble des domaines en lien avec le Taureau ( le corps- la terre- les banques- les sécurités- l’agriculture…)
    • Que nous nous dirigeons vers un grand tournant dont nous devons tous prendre conscience.
    • Que nous en saurons plus au cours de l’année 2020 lorsque Jupiter aura rejoint Pluton et Saturne dans le signe cardinal du Capricorne.
    • Que le moment clé sera à la mi décembre 2020 au moment de l’éclipse totale du 14 décembre.

Les choses doivent et sont réellement en train de bouger.

Ce qui a été mis en place au moment de la conjonction Uranus/Neptune en Capricorne en 1993/94 doit trouver à se réaliser. En mai dernier, Uranus avait amorcé une timide rentrée dans le signe du Taureau. Nos terres ont déjà subi des secousses pas seulement dans l’océan Pacifique, à Hawaï…

En ce 11 mars, un triste anniversaire, celui du Tsunami de Fukushima, le jour où Uranus faisait son entrée dans le signe du Bélier au carré de Pluton en Capricorne….

Les 13/14 mars la Lune quitte le Taureau pour l’air des Gémeaux. Elle sera au trigone de Vénus Verseau le 13,  nous donnant des occasions de communiquer et d’édifier nos valeurs ou nos sentiments d’une manière plus individualiste, surtout que Mars (notre épée) sera au trigone de Saturne (la structure) par contre, la journée du  14 mars nécessitera de notre part, plus d’attention car la lune Gémeaux sera opposée à Jupiter Sagittaire et carré à Neptune Poissons.

Ce carré  Jupiter/Neptune oppose des perceptions dogmatiques à un besoin d’acquérir de nouvelles perceptions en dehors des « fais pas si, ne fais pas ça… » Cet aspect nous pousse à trouver notre vérité intérieure, et non des croyances limitantes. Le 14 mars est aussi le jour, où nous accueillons la 3ème phase du cycle soli-lunaire que l’on nomme « Premier Quartier », qui avec son énergie plus émettrice, est propice à nous pousser à « oser entreprendre » oser aller de l’avant pour tout mettre en oeuvre et incarner l’ordre de mission de la nouvelle lune.

  • Où, dans quelle maison cette nouvelle lune s’est-elle posée?
  • Que vivez-vous actuellement?
  • Etes-vous plus concernés par votre vie professionnelle, ou votre vie affective?
  • Dans quel secteur de votre vie sentez-vous qu’il y a des choses à liquider, à reléguer aux « affaires classées » afin de pouvoir vous ouvrir à d’autres relations, accueillir de nouvelles circonstances, vibrer sur d’autres plans.?

Le 15 mars la Lune rentre dans le signe d’eau du Cancer, le jour où Mercure retrouve la conscience solaire, ce jour correspond au nouveau départ de la boucle de rétrogradation.

Soyez vraiment attentif à tout ce qui peut se passer, à tous vos ressentis, notez les car lorsque Mercure redeviendra directe le 28 mars, les vannes de vos  écluses s’ouvriront. Il faudra patienter et attendre les 12/13 avril pour bénéficier des modifications réalisées. 

L’image qui m’est apparue et qui illustre cette conjonction inférieure, est un pont reliant, une rive à l’autre, comme sur cette photo prise du lac des Settons.

Le 16 mars la Lune rejoint le Noeud Nord à l’opposition de Saturne/Pluton/Noeud Sud Capricorne en même temps qu’elle fera un trigone à Neptune/ Soleil et Mercure R Poissons. La poursuite de ces perceptions spirituelles requiert de notre part de la maturité, de la responsabilité et de la profondeur.

Ces moments où la Lune retrouve l’axe nodal deux fois par mois sont des moments où l’on peut progresser sur le sentier de notre destinée. Je me réjouis de développer ce sujet avec Barbara à Paros au mois de mai prochain, où grâce à des lieux spécifiques et conjugués de nos enseignements respectifs, nous allons remonter le temps au niveau de ces cycles de l’axe nodal et faire le lien entre l’histoire de l’évolution de la planète et notre évolution personnelle, que l’on nomme « Destinée »

Nous terminerons la semaine avec les énergies d’une Lune en Lion au trigone de Chiron ( sentiment de bien être ou d’une meilleure reconnaissance de soi-même) mais au carré d’Uranus Taureau, ce qui nécessitera de lâcher de vieilles références pour en intercepter de nouvelles.  Toute l’année lorsque la Lune sera au trigone de Chiron Bélier elle sera automatiquement au carré d’Uranus Taureau , et inversement.

Je pars en milieu de semaine rejoindre Claire Duprez à Port Navalo, pour continuer et terminer le travail sur les missions d’Hercule. Je me réjouis de retrouver non seulement ce joli coin de la Bretagne mais surtout la chaleur du groupe et son dynamisme.

Je vous joins les renseignements pour les stages sur Cagnes et sur Paros.

Maintenant que les cartons se vident et que ma nouvelle organisation se met en place, je vais aussi programmer des stages ici dans le Morvan, un endroit où la nature ouvre ses bras et que le ressourcement est au rendez-vous.

« Créativité § Multidimensionnalité » – Atelier du 23-24 Mars 2019 à Cagnes sur mer

Stage sur le « Sentier du Dragon » à Paros du 17 au 23 mai 2019

Avec toute ma gratitude et toute mon affection,

Astrologiquement et galactiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

 

Leave a Comment