You are currently viewing Chronique Céleste du lundi 11 octobre 2021
Au Premier Quartier, Osons affirmer notre créativité. Merci Claire pour la force de couleurs..

Chronique Céleste du lundi 11 octobre 2021

En ce jour, Chronos, le maître du Temps reprend son rôle de marqueur du temps linéaire, après s’être mis sur « pause » pendant 141 jours. Cette journée est d’autant plus intéressante que pour ce réajustement, l’astre lunaire transite le signe de l’espace du Sagittaire.

Au fur et à mesure de cet automne, nous bénéficierons des expériences de cette introspection portant sur la notion de limitations, de règlementations, d’injonctions rigides ou encore de dysfonctionnements émotionnels qu’ils proviennent de notre enfance, de nos extensions ou qu’ils fassent partis des scénarios de notre vie quotidienne.

Les rétrogradations de Saturne permettent de nettoyer les cristallisations qui bloquent la circulation énergétique psychique comme physique. Saturne est en lien avec le chakra racine, celui qui nous rappelle notre connexion avec le noyau central de la terre, les cristaux du monde d’en-bas.

Ce noyau est la base de l’axe de la verticalité nous reliant au centre galactique. Ce qui est remarquable voir essentiel, c’est que par notre sang nous sommes reliés à la densité de ces cristaux. En effet, le rythme de notre sang pulse au diapason de ce noyau de la terre, car notre sang est composé de fer cristallin.

En travaillant les vibrations de Saturne, prenons conscience que nous épurons notre sang contribuant à vivre avec plus de verticalité.

Saturne transite le signe du Verseau depuis le 20 décembre 20. Un signe où il exerce toute sa puissance, car c’est l’ancien domicile de ce 11ème signe de la roue zodiacale.

Saturne est le symbole de la verticalité, de la responsabilité, de l’essentiel, de la force intérieure et de la maturité. Saturne est le Passeur que nous rencontrons lors de notre descente dans la densité de la matière et celui que nous retrouvons lorsque nous quittons les expériences de la 3ème D et que nous nous acheminons vers notre Source d’origine.

Saturne offre les qualités indispensables si l’on veut prétendre à vivre une indépendance personnelle et collective.

Ensuite, c’est parce que nous intégrons notre énergie personnelle que nos relations (Balance) s’articuleront d’une manière plus fluide. A l’étape Balance, nous recevons le résultat de l’intégration de cette notion d’indépendance individuelle.

Chaque année, Chronos se pose en « fléau de la Balance ». Il nous invite à entreprendre une rétrospective de ses attributs fondamentaux :

limitations, raideur d’esprit ou laxisme, responsabilité ou fuite, image du père, sentiment de culpabilité ou de honte.

De quelle manière ?

En prenant conscience du support sur lequel nous abordons nos relations ( victime ou bourreau – juste ou injuste – jugement ou tolérance).

Une fois la réflexion et l’intégration de cette notions de juste milieu intérieur, nous attirerons des relations moins frustrantes, moins de manques car nos attitudes auront évoluées.

Nous aurons enfin accepté de ne plus être soumis à nos émotions intérieures et leurs farandoles de manipulations.

Cette période annuelle de rétrogradation de Saturne est fondamentale dans la mesure où elle permet au fil des ans, de nous reconnecter à notre liberté d’âme, condition sine qua none pour que nos expériences soient reconnues comme elles se doivent!

Saturne fut rétrograde à 7° du Verseau au printemps 1991.

Avez-vous des souvenirs de cette période tout en faisant le lien avec cette année 2021?

Cette introspection avec Saturne vous est proposé dans le but d’améliorer vos fonctionnements, de passer de la personnalité et de l’égo à  l’émergence de votre être intérieur.

Les petites morts que nous acceptons, sont à chaque fois des appels à la Vie!

Les énergies actuelles réactivent le 17ème degré du signe de la Balance.

Le 10 octobre, s’est posé un alignement entre Soleil/Mercure R/Mars au 17ème degré de la Balance au trigone de Jupiter R Verseau.

Une journée intéressante, car elle est le départ de deux nouveaux cycles solaires.

  • Mercure R/Soleil qui stimulent de nouvelles capacités mentales, au moment de sa conjonction inférieure et
  • Mars/Soleil qui grâce à cette conjonction supérieure est sur  le point de départ de nouvelles expériences en lien avec l’expression de nos désirs.

Mercure est rétrograde trois fois par an tandis que Mars, tous les 2 ans 1/2 pendant 80 jours.

Il me semble opportun de noter les évènements, les ressentis de cette période car nous les retrouverons au moment de la rétrogradation de Mars qui s’enclenchera le 31 octobre 22 à 26° Gémeaux au 13 janvier 2023.

Notez les dates et les signes dans lesquels ces mouvements planétaires se posent.

Chaque mois la lune passe sur ces points et le soleil, une fois par an!

Pour mémoire et pour compléter ce travail d’introspection lié à Saturne, voici les dates qu’il faut regarder:

  • La conjonction Saturne/Soleil à 5° Verseau le 24 janvier 21
  • 1er passage de Saturne sur le 11ème degré Verseau (début des tensions à lever) fin mars 21
  • Rétrogradation de Saturne à 14° Verseau le 24 mai 21
  • 2ème passage lors de l’opposition le 2 août 21 à 11°Verseau ( mises en place des nouveaux comportements)
  • Saturne Direct le 11 octobre 21 à 7° Verseau
  • 3ème passage fin décembre à 11° Verseau ( nourrit par le travail intérieur la force de Saturne se libère et se verticalise.
  • Conjonction Soleil/Saturne le 4 février 22 à 16° Verseau.

Le 12 octobre

La lune Capricorne forme un  carré en T à l’opposition Mercure R Balance et Chiron Bélier. La porte de sortie se trouve autour du 15ème degré Cancer (épuration émotionnelle, exprimer ses intuitions, retrouver la matrice initiale).

  • La lune Capricorne fait un carré décroissant à Chiron Bélier. Cet aspect mérite notre attention, surtout que Mars (en exil) entame un nouveau cycle au 17ème degré de la Balance, nous invitant à agir ou réagir avec plus de diplomatie, avec plus d’éthique, avec plus de coopération.

Mars est en exil en Balance ne lui permettant pas de prendre les commandes en live, il dépend de l’environnement dans lequel il vit.

Ce n’est pas pour autant qu’il faille profiter pour capituler, ne pas affronter les défis.

Surtout pas!  Ne réenclenchons pas un cycle de deux ans de « victimisation« .

Bien au contraire, cette période nous convie à devenir plus adulte.

Profitons pour dire « au revoir » à l’enfant blessé tout en accueillant l’adulte qu’il est devenu.

  • La lune Capricorne fait également un carré croissant à Mercure R Balance.

Un aspect qui va nous stimuler pour trouver  à nous exprimer avec plus pondération, plus réflexion et plus maturité ( sans pour autant refouler).

Le 13 octobre

Premier Quartier de cette lunaison qui se fait au carré de la lune/Pluton Capricorne et du Soleil /Mars/Mercure R Balance qui s’oppose à Eris, Bélier, la déesse de la discorde.

Lors de cette 3ème phase,  dépassons nos limites, nos peurs, nos appréhensions en défiant les obstacles liés aux injonctions de la nouvelle lune Balance très martienne du 6 octobre à 14° Balance.

La lune/Pluton parle de transformation et l’amas en Balance d’agir avec pondération et considération.

La Pleine lune du 20 octobre se dessinera dans l’axe relationnel Bélier/Balance .

Mercure vient de retrouver sa dynamique de « Prométhée« . Même rétrograde, les énergies poussent vers l’extérieur.

Profitons-en pour ébaucher des projets, pour entreprendre des relations ou pour oser exprimer notre créativité.

Surtout que Jupiter commence à ralentir pour devenir stationnaire, en fin de semaine.

Il reprendra sa course directe le 18 octobre prochain afin de distribuer le fruit de ses introspection depuis le mois de juin dernier.

Le 14 octobre

La lune Verseau retrouve Saturne et forme un trigone au noeud nord Gémeaux.

Fort des réflexions et intégrations de Saturne, nous serons poussés à faire l’expérience et surtout l’application des leçons acquises depuis le printemps dans le but de poursuivre notre destinée personnelle.

En début de soirée, la lune sera au carré d’Uranus R Taureau, pour nous rappeler que notre destinée doit s’articuler autour de nouvelles valeurs et non autour de besoins aliénants.

Dans nos réactions émotionnelles, sommes-nous encore limités, frustrés ou ressentons-nous des améliorations et plus de fluidité?

Le 15 octobre

La lune Verseau retrouve Jupiter au trigone du Soleil/Mars Balance activant  cet air dont nous avons besoin actuellement.

le 16 octobre

La lune arrive en Poissons pour tout le week-end. Dès le départ, la lune se met au carré des noeuds Gémeaux/Sagittaire.

C’est un aspect qui interpelle dans la mesure où cette lune Poissons met relief des schémas émotionnels qui pourraient obstruer la circulation énergétique de cet axe de la communication.

La lune fait un carré croissant à Vénus Sagittaire, ce qui pourrait nous aider.

Car la lune transite la déesse Athéna, cette déesse intègre qui ne se laisse pas happer par les émotions stériles car elle se nourrit de plans supérieurs en trouvant son énergie directrice grâce à ces connexions cosmiques.

Dans la mesure, où nous sommes habités par la passion,  une confiance s’installe automatiquement pour accomplir notre quête ou de nos projets qui seront accompagnés par la joie de les réaliser.

De ce fait, posons-nous la question sur les motivations profondes qui sous-tendent l’ensemble de nos implications.

Surtout qu’en même temps, lune reçoit un sextile d’Uranus, un aspect dynamique, créatif et entreprenant.

Lune Poissons se pose au carré des lunes noires et de la déesse Cérès/Déméter.

Au moment de Mercure R le 27 septembre, la lune était encadrée par cet amas en Gémeaux nous interpellant sur notre dualité et sur nos indécisions ne nous permettant pas de nous engager dans une direction bien précise.

Au cours de ces deux jours, nous aurons la possibilité de découvrir les émotions (anciennes) qui nous maintiennent dans ces dualités, une situation que notre personnalité adore, car elle offre à notre égo négatif les ficelles pour gardons le contrôle des situations dans lesquelles nous oeuvrons.

D’autant plus, que nous rentrons dans la 4ème phase du cycle soli-lunaire, une  phase qui demande toute notre attention afin de récolter la moisson souhaitée, au moment de la pleine lune.

 

Le 17 octobre

La lune Poissons retrouve Neptune R au sextile de Pluton Capricorne. Nous terminons cette semaine, en beauté.

Cet aspect exprime une belle élévation vibratoire dans la mesure où nous avons accepté de lâcher les émotions qui bloquent la fluidité énergétique.

Prenons conscience que ce sont nos peurs, nos doutes, nos colères, nos ressentiments, nos critiques qui polluent notre connexion avec l’Amour de la Source…

Cette semaine sollicite de notre part, une certaine attention car les énergies se modifient fortement comme celles de la terre.

De la phase premier quartier à la pleine lune, nous sommes dans la partie croissante du cycle, la période, où tout est possible.

En attendant la moisson, restons vigilants  et suivons le tracé de notre destinée.

Cette attitude demande courage, rigueur, endurance, maturité et lucidité.

Je vous souhaite une très belle semaine….

Voici les trois prochains rendez-vous :

Au côté de Séverine, nous vous accueillerons les 23/24 octobre à Paris pour rencontrer « la Méduse et ses cristallisations ».

Avec Christine, nous nous retrouvons dans le parc du Morvan, les 13 et 14 novembre 21, pour cheminer au côté « d’Hercule et vivre ses expériences ».

Avec Barbara, nous vous attendons sur les ondes de « Radio Cosmos » pour saisir le sens du changement d’axe nodal afin de s’y préparer.

Uniquement, un chèque d’arrhes garantit votre place au stage.

 

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

La publication a un commentaire

  1. Marie-Noëlle Guibé

    Merci Béatrice pour cette chronique qui vient au bon moment pour m’aider à faire un choix qui me conduira vers la paix, la joie, l’amour. C’était une journée remplie d’émotions, de colère et de tristesse. J’étais comme perdue avec ce choix de participer ou non à un séminaire sur la blessure de l’âme dans le contexte de mon travail en mémoire cellulaire. Je m’y suis déjà inscrite et c’est un retour en arrière pour me désinscrire.
    Finalement, ce soir, je suis plus calme et j’ai décidé de ne pas y aller pour ne pas rentrer dans le jeu de pouvoir de l’animatrice 🙂 J’ai un désir d’affirmation, de souveraineté et là, je ne me sens pas à ma place de « bouc émissaire »…
    Merci chère Béatrice et à bientôt pour les noeuds. Je t’embrasse bien tendrement.

Laisser un commentaire