03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 13 janvier 2020
Miroir entre le ciel et la terre. Prenons le temps de décrypter ces messages célestes?

Chronique Céleste du lundi 13 janvier 2020

Quels reflets, avons-nous pu observer, dans nos eaux intérieures, au moments de la récolte de la pleine lune du 10 janvier dernier?  L’Univers n’est-t-il pas,  l’image « miroir » de notre potentiel en devenir! Tout au long de son cheminement, l’homme va découvrir, à l’extérieur, ce qu’il est en train de devenir!

Les dieux utilisent le Ciel pour nous informer. C’est leur langage!

Entretenons, le lien entre ces deux mondes parallèles. Prenons conscience, de ne pas laisser la rupture s’installer, entre le Cosmos et nous.

Notre soleil personnel, est notre étoile, une étoile au sein de la vaste galaxie.

Si, les dieux s’expriment à travers le ciel, ces messages sont à l’image de balises, indicatrices des facilités comme des difficultés que nous rencontrerons sur notre route.

Ce n’est plus un scoop, nous vivons bien une période charnière, qu’exprime l’ensemble des planètes qui transitent actuellement dans les signes cardinaux.

Avec la croix cardinale, pensons à enfoncer les portes qui se présentent à nous.

L’histoire de notre passé, celle des cycles, celle du cosmos nous permet de comprendre le sens évolutif de l’incarnation. A chaque époque, il y eut des périodes plus faciles que d’autres.
Avoir conscience de notre Passé, permet de ne pas nous laisser happer, par les peurs, par les angoisses, par les paniques, par les désespoirs, de ne pas basculer dans les conflits et les rapports de force, mais de rester au niveau de notre coeur  afin d’essayer de percevoir et de déceler les » intentions réelles » qui sous-tendent tous ces comportements actuels, que notre cerveau orchestre d’une main de maître!

Les prochaines configurations s’avèrent denses, oui, c’est vrai, mais au lieu de laisser nos peurs nous envahir, réalisons que ce qui se présente, est aussi, une super une opportunité pour dénicher, le meilleur en nous-même.

Une période où la vie point du doigt nos extensions douloureuses!

On écrit beaucoup sur les conjonctions Pluton/Saturne ET Saturne/Jupiter dans le signe du Capricorne, qui mettent en avant une élite depuis trop longtemps éloignée de la masse, mettant en place des stratégies inadéquates, de contrôle et de répression.

Ces amas planétaires qui se font au carré à la déesse Eris, cette déesse qui orchestre  si bien, les discordes!

Pourquoi vivons-nous des conflits?

Quelles sont les ombres qui remontent à ces occasions?

Qu’est-ce qui sous-tend tout ce qui se passe aujourd’hui dans notre vie?

L‘alignement des planètes en Capricorne….

Notre révolte contre un système trop patriarcal est dans la facette du temps, car le monde évolue et expérimenter, d’autres valeurs.

Que devrions-nous faire, afin de ne plus être sous la coupe de ce genre de société?

Devenir de plus en plus, responsable de notre propre vie, agir en tant qu’adulte, afin de ne plus permettre aux autorités patriarcales, de voler notre place.

Moins dépendre d’un système, est la voie royale vers plus de liberté.

Quand une société perd sa capacité d’établir des structures personnelles et sociales valables, elle subit les effets négatifs  d’Uranus (révolte set intolérences) et de Neptune (idéaux utopiques, à réaliser).

Le message en ce début d’année est d’incarner sa verticalité.

Le jour de la pleine lune du 10 janvier, la Force de la Lune conjointe à son noeud Nord transitant son propre domicile, était incroyable. A l’instar d’une force initiatrice, conductrice vers de nouvelles naissances. 

Sans la force de la Lune, sans la reconnaissance d’une matrice,  la vie ne peut plus se perpétuer.

Cette journée du 10 janvier, me semble avoir été énergétiquement très puissante dans l’inconscient planétaire.

Devenons des matrices capables d’être fécondées par l’Esprit de la Vie!

Le signe du Capricorne représente l’initiation.

Pour incarner la Lumière, nous devons accepter de descendre dans notre monde souterrain. C‘est le message de cette année 2020, qui vibre au diapason de l’Arcane-Sans-Nom »….

Alors, laissons, l’Alchimie se réaliser au cours de cette période de cautérisation.

Que cela soit, par l’amas planétaire en Capricorne ou par le transit de Chiron en Bélier, nous sommes poussés à prendre conscience de quelle manière lorsque nous nous sentons blessés, nous tombons encore dans le piège de l’égo.

Une chose est sûre, avant de s’occuper des ombres des autres, nous devons d’abord investir les nôtres. Alors, faisons appel à notre « esprit directeur »!

Le Capricorne nous conforte ou pas, dans notre position sociale ou relationnelle. Grâce à ces confrontations nous devons faire face aux purifications émotionnelles, qui nous polluent.

Ce 10ème signe me fait penser à cette lettre Hébraïque que l’on nomme « Qof » qui nous incite à tellement aimer nos ombres, qu’elles deviennent, Lumière.

Oui, en ce début d’année, nous devons nous confronter à nos ombres, les aimer en acceptant leurs souffrances, accueillir nos difficultés afin de pouvoir les résoudre et non, les fuir.

Prenons conscience de la force de la pensée et des vibrations d’amour et de compassion.

Comme nous avons tous été témoins de l’impact planétaire des prières focalisées, sur l’Australie.

Oui, il existe de miracles quand on se donne les moyens de coopérer avec l’Univers!

Le monde évolue grâce aux cycles de certains planètes, comme celui d’Uranus et son évolution à travers les 12 signes du zodiaque.  Un cycle qui nous propose de sortir des carcans et de nous ouvrir aux énergies spirituelles. Ce parcours uranien s’accompagne de périodes dramatiques, nécessaires à l’émergence d’une nouvelle société. Il suffit de regarder la situation internationale au cours des années 30/40 ( Uranus transitait le signe du Taureau). Nous avons encore tous en mémoire, les conflits chaotiques et destructeurs de cette époque.

Plus une société est cristallisée dans ses « vérités », plus elle vivra des révolutions et des explosions. Uranus fut découvert au 18ème siècle, à l’aube des grands mouvements révolutionnaires qui ont secoué l’histoire.

Miroir, mon beau miroir, que vois-tu?????

Il faut cependant tenir compte de l’évolution du  niveau de conscience, grâce à une plus grande ouverture spirituelle, grâce à internet et aux réseaux sociaux, qui offrent des possibilités de glaner, une multitude d’informations.

A nous de saisir, celles qui nous conviennent.

Les prochaines configurations s’avèrent denses, oui, c’est vrai, mais au lieu de laisser nos peurs nous envahir, nous pourrions réaliser que ce qui se passe est aussi, une super une opportunité pour dénicher le meilleur en nous-même.

 

 

 

   Dans la carte du ciel de ce 13 janvier, nous découvrons (comme chaque année) la conjonction du Soleil avec Pluton et Saturne. Cette semaine,  ces aspects sont colorés par la présence de la déesse Cérès et du messager Mercure qui commence à se défaire de l’étreinte solaire.

Il faudra attendre son lever Héliaque, vers le début février, pour que les messages de Mercure soient entièrement, décodés.

Comment se traduisent ces configurations en ce début de semaine?

L’enclenchement du cycle Pluton/Saturne, est accompagnée de la lumière solaire qui va de ce fait, le nourrir de conscience tout au long de son évolution.

En se penchant sur la carte du ciel du 8 novembre 1982, le jour où s’enclenchait le cycle Pluton/Saturne à 27° Balance, qui vient de se terminer, on remarque que l’axe des noeuds lunaires était dans les signes 6° Cancer/Capricorne et la lune dans le signe de feu du Lion.

La Balance est le signe où Saturne se trouve exaltation (fort), le noeud sud Capricorne /Mars est en exaltation en Capricorne.

De 1982 à 2020, l’expérience parcourue devait trouver le juste milieu (Balance) en construisant les limites nécessaires à notre sécurité, donc à l’esprit d’entreprise, sans tomber dans l’enfermement de Saturne.

Incarner le fléau, sans fausser l’équilibre de la juste place des deux plateaux.

Le nouveau cycle qui vient de s’enclencher (jusqu’en février 2054 à 13° Poissons) se pose dans le signe du Capricorne, nous incitant à déconstruire les obstacles, les peurs, les rigidités nous empêchant de retrouver l’Unité.

Au sein du patriarcat (où le féminin est évincé), la division permet de mieux régner!

La déesse Cérès quant à elle, va clamer ses droits au dieu de l’Olympe, ce qui me semble de bon augure pour la réussite de ce cycle de 40 ans!

Que va-t-elle implorer?

Un besoin de structure, de cadre, de responsabilité afin de pouvoir capter les opportunités qui développeront à l’intérieur de nous, les capacités requises pour combler nos besoins.

La « coopération » en toute indépendance émotionnelle et matérielle.

Quant à Mercure, ce dieu nous rappelle que tout lien, passe par l’expression, qu’elle soit orale, ou physique.

Comme pour l’ensemble de nos projets, c’est l’intention que nous projetons qui fait toute la différence. Une intention en conscience avec un état d’esprit structuré et posé.

L’amas planétaire en Capricorne, qui sollicite de notre part, tant d’effort, est un cadeau car il nous aide à nous construire intérieurement. Nous ne pouvons accueillir les vibrations galactiques d’Uranus qui si, nous avons préparer nos caves intérieures.

Le glyphe de Saturne, comme celui de Jupiter se forment avec le symbole de la Croix.

Avec, Jupiter, l’hyperbole, en lien avec le passé, se pose sur croix de l’incarnation, alors qu’avec Saturne,  la croix de l’incarnation repose sur l’hyperbole du passé.

Nous voyons bien que les énergies de ces deux planètes n’ont pas les mêmes missions, elles sont complémentaires.  Jupiter, va donner une forme concrète aux philosophies comme aux croyances passées, alors que d’emblée, Saturne pose les limites, avant d’enclencher quoi que cela soit.

Ces notions sont essentielles car les 7 planètes du système solaire, nous offrent chacune une partie de la « connaissance galactique ».

C’est le seigneur Uranus, qui va féconder les semences que nous avons mis en place.

C’est la raison pour laquelle, les transits d’Uranus peuvent parfois être si violents! Tout ce qui résiste aux changements, est appelé à être détruit.

Uranus vient de reprendre sa course directe. Comme toutes les  planètes rétrogrades lorsqu’elles redeviennent directes, offrent le fruit de leurs expériences.  Grâce à nos recherches philosophiques, à nos ouvertures et notre confiance en la vie que nous grandissons et que nous nous transformons.

C’est aussi aujourd’hui, 13 janvier que Vénus rentre dans son signe d’exaltation, les Poissons au sextile d’Uranus Taureau. Une jolie combinaison d’ouverture, de chance ou encore de passer vibratoirement à un autre niveau de conscience.

Mardi 14 janvier, le cycle soli-lunaire rentre dans sa 6ème phase, comme chaque mois, pose la question « quel potentiel suis-je à même de partager »?

La Lune qui a changé de signe hier dans la journée, transite le signe de la  Vierge. Elle sera ce matin au carré décroissant de Mars Sagittaire provoquant des tensions intérieures entre une envie d’aller de l’avant sans limite, et des perceptions émotionnelles retenues qui s’opposent à notre besoin de compassion. Ce n’est pas une raison pour capituler, de vous soumettre et de ravaler ce que vous pensez réellement. La culpabilité est la gangrène de l’humanité. Vous aurez au cours de ce mardi, la possiblité de vous appuyer sur les aspects à Jupiter Capricorne qui trouvera à vous rassurer.

Mercredi 15 janvier, votre esprit sera plus calme grâce aux trigones de la lune Vierge à Saturne/ Soleil et Pluton Capricorne. En fin de journée, vous pourrez espérer plus de calme intérieur, grâce à l’arrivée de la lune en Balance.

Jeudi 16 janvier, Mercure rentre en Verseau et la lune Balance au  sextile de Mars Sagittaire, une journée, où le sens de la « justice » sera mise en relief.

La justice est directement en lien avec notre cohérence intérieure, alors même si dans le monde, les évènements vous semblent chaotiques, le fait de vous centrer intérieurement peut changer vos vibrations et accueillir ce qui ne va pas, d’une manière plus « cool ».

Vendredi 17 janvier, le signe soli-lunaire entame sa 7ème phase, que l’on nomme « dernier quartier ». Cette journée sollicitera de notre part un effort plus important que d’habitude, afin de garder l’équilibre.

L‘équilibre dépend de la place que nous prenons ou pas…

La lune Balance sera en carré décroissant à Saturne/Pluton Capricorne nous fera entrevoir la journée comme frustrante. A ce stage du cycle qui a commencé le 26 décembre dernier à 5° Capricorne, cette journée nous interpellera sur le succès de notre mission et sur les réorientations que nous avons dû accepter pour poursuivre notre cheminement.

La journée se terminera avec l’arrivée de la lune en Scorpion provoquant certaines tensions avec la lune se posant à l’opposition d’Uranus au double carré de Mercure Verseau…Pensons à l’alignement qui nous est demandé en ce début d’année et ne nous laissons pas emporter par nos insécurités ou nos tumultes émotionnelles.

Samedi 18 janvier, au moment où nous aborderons notre stage, avec Barbara, une jolie journée qui s’enclenchera grâce à la lune en Scorpion au trigone de Vénus Poissons et qui se terminera au trigone de Neptune, permettant à nos psychés de se mettre en mode « réceptif » pour mettre en lumière l’Eveilleur Uranus. Uranus en Taureau sera au carré de Mercure Verseau…Excellente configuration pour casser les formatages passés et nous laisser féconder par les énergies galactiques…

Dimanche 19 janvier, nous terminerons la semaine et le stage avec de jolies énergies, avec la lune scorpion sextile à Pluton/Saturne/Soleil/Cérès Capricorne, ce qui nous permettra de faire un bilan positif et évolutif dont nous avons grandement besoin en ces périodes de turbulences

Suivez le chemin et écoutez les vibrations de tout ceux qui peuplent ces lieux magiques...

Je vais retrouver Barabara cette semaine pour animer notre stage sur Uranus l’éveilleur. Je resterai sur Paris pour recevoir certains d’entre vous en consultation personnelle.

Je retrouverai Christine pour notre stage sur les « 12 travaux d’Hercule », cet héros qui grâce à la Lumière de son intuition et de sa vision intérieure a poursuivi son chemine de Porte en Porte….

Un travail magnifique qui nous concerne tous et que nous pouvons suivre sur notre mandala Céleste, que l’on nomme, notre carte du ciel.

Un stage que nous allons proposer dans le Morvan aux beaux jours. Très vite, nous vous ferons passer les informations. N’hésitez pas à consulter nos sites respectifs.

 

Nous vous rappelons aussi, le stage résidentiel sur Paros au mois de mai prochain.

Un stage qui sera dans la continuité de celui sur l’Eveilleur galactique Uranus. Nous vous proposons, de prendre conscience de l’impact planétaire dans cette facette du Temps, où le niveau vibratoire change tous les jours, et où notre ouverture et notre accueil à ce qui se prépare, sera de la plus haute importance. Nous restons toutes les deux, à votre disposition pour tout autre renseignement.

 

Très très bonne semaine,

Galactiquement et Astrologiquement Vôtre,

Avec toute mon affection et toute ma tendresse,

Béatrice

 

 

Stage Paros

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu