You are currently viewing Chronique Céleste du lundi 15 février 2021
"Laniakea" un nom Hawaïen qui signifie "Horizon Céleste immense". Visualisons notre place dans l'immensité de cet Univers sur cette cartographie céleste Merci à Francetvinto.fr

Chronique Céleste du lundi 15 février 2021

Le nom de Laniakea désigne ce « Paradis incommensurable » qui n’est autre que le superamas de galaxies englobant le superamas de la Vierge dont fait partie la Voie Lactée et notre planète terre. Le nom de « Laniakea » vient de l’archipel d’Hawaï, en hommage à ces peuples de navigateurs qui dessinaient leurs cartes marines et terrestres en regardant les mouvements des positions célestes .

Une magnifique « reliance » entre les mouvements stellaires et leurs cartes terrestres.

Enfin, nous avons notre adresse cosmique!

La réalisation de cette photo a pu se mettre en place grâce à un groupe de chercheurs en astrophysique, orchestré notamment, par le professeur Hélène Courtois, représente en fait, une structure de plusieurs centaines de milliers de galaxies, à la périphérie de laquelle nous habitons…

Un gigantesque regroupement de galaxies d’un diamètre de 500 millions d’années lumière, d’une masse de 100 millions de milliards de fois l amasse du Soleil!

Tous ces superamas sont connectés par des filaments eux-mêmes séparés par des vides, formant une gigantesque toile cosmique, une lumineuse géométrie galactique

Ces galaxies s’écoulent toutes vers un point central que l’on nomme le « Grand Attracteur », que masque notre Voie Lactée, derrière laquelle se découvre, un superamas galactique…

Que signifie ce Grand Attracteur vers lequel nous nous dirigeons inexorablement?

Le Grand Attracteur est un puissant Vortex qui absorbe d’énormes parties de l’univers, tout en rejetant d’autres.

Philip Sedwick a depuis des années entamé des recherches sur la signification de ces vortex, que l’on nomme d’une part, le Grand Attracteur et de l’autre, le Centre Galactique, cette source électromagnétique qui se trouve dans la Voie lactée .

Le Centre Galactique pourrait se comparer à un passage nous propulsant vers  d’autres dimensions.

Oui, c’est derrière la voie lactée que cela se passe vraiment!

La poursuite de notre navigation se dirige vers le Grand Attracteur, on ne peut changer la direction de cette force.

Ce passage traversé, des dimensions inconnues nous attendent. Tout autour de nous vit dans ce mouvement d’attraction et de répulsion.

Nous sommes Tous pris par les flots énergétiques de ces galaxies. La seule chose que nous pouvons changer, c’est notre perspective intérieure.

Quelle pourrait être notre vision personnelle, avant de passer par ces différents « goulots »?

C’est bien là, toute la question!

C’est la raison pour laquelle, lors de certains alignements  planétaires avec le Grand Attracteur, nous pouvons soit être absorbé par les forces négatives, soit par les forces positives.

Tout dépend de notre état de lumière intérieure.

Neptune fut dans cet alignement au cours été 1977, Uranus vers la fin 1984, début 1985, Saturne en fin 1986 et fin 2016 enfin Pluton au cours de la fin 2001, début 2002.

Jupiter fut dans cet axe en août 2019 et en novembre 2019 au carré de Neptune Poissons, au moment de début de la pandémie actuelle.

Voici ce que j’écrivais dans ma « Chronique Céleste de 16 mars 2020 » :

« Les aspects décroissants de Neptune Poissons à Jupiter Sagittaire, tout au long de l’année 2019, manifestaient probablement l’expression de ce qui se tramait dans l’invisible, alors que l’on nous montrait que le visible de l’iceberg.

Le fait que les deux maîtres des Poissons Jupiter et Neptune soient dissonants manifestent un tiraillement, une difficulté, une distorsion entre le respect des lois de l’univers et les germes de vie qui se trouvent dans les Poissons.

Jupiter transitait les Poissons en 2010, alors que Neptune rentrait timidement dans les Poissons en avril 2011 (jusqu’en 2025) , les lunes noires transitent les Poissons au printemps 2019, Vénus rentre en Poissons, le 13 janvier 2020,

Mercure fait sont entrée  le 2 février 2020, ( signe dans lequel il entame sa rétrogradation). Enfin, le Soleil rentrait en Poissons le 19 février dernier (augmentation de la pandémie). « 

Le noeud sud Sagittaire se met dans cet alignement du « Grand Attracteur », autour de la mi-mars 2021 au carré de Neptune Poissons.

Pensez à vous relier à votre centre cardiaque, pas à toutes les « news » qui circulent, car la confusion pourrait être très forte et déstabilisatrice, surtout si elle puise sa puissance dans nos peurs, nos rancoeurs, nos sentiments d’injustice!

Depuis l‘entrée de Jupiter/Saturne en Verseau, lors du Solstice d’hiver, le 21 décembre 2020, les énergies du Verseau prennent de plus en plus leur place, elles entrent, en action dans notre quotidien.

On ne peut nier l’apparition de ces manifestions qui accompagnent cette ère nouvelle.

Une ère qui à l’instar d’un nouveau né, essaye péniblement de sortir de la matrice de l’ère du Poissons finissante et de ses eaux amniotiques.

C’est réellement ce qu’exprime l’aspect de Neptune Poissons au double carré de l’axe de la destinée qui se pose dans l’axe Gémeaux/Sagittaire.

Pendant plus de deux milles ans, nous avons évolué dans ces vibrations Poissons/Vierge, pour le meilleur et pour le pire.

Prenons conscience dans notre coeur, de ces merveilleux messages d’Amour, de compassion, de tolérance, de miséricorde que nous avons reçus, tout en nous posant la question :    

        « De quelle manière, les avons-nous intégrés »?

« L’ombre » de cette ère Christique de lumière est très présente actuellement, provoquant de grandes confusions en mettant en relief l’énergie de la peur et son cortège de manipulations.  La principale caractéristique de cette ombre est le sentiment de « victime ».

Et, toute victime attire un bourreau!

Tant que nous serons dans cet état d’esprit de soumission à quelque chose ou à quelqu’un, il nous sera difficile d’accueillir pleinement les nouvelles énergies qui prônent la liberté d’être, Verseau!

L’évolution planétaire s’est faite très lentement dans la spirale planétaire tout au long de ces millénaires.

Chaque période ayant contribué à sa manière à la croissance collective de l’humanité, elle était nécessaire.

A l’instar des poupées russes, chaque ère vient se poser sur les résidus de la précédente.

C’est la raison pour laquelle, l’émergence de toute ère nouvelle, se met en place dans le chaos et la confusion car non seulement, il y a une adaptabilité à ces vibrations différentes, mais il faut surtout rester très attentif  à l’ombre de l’ère qui est en train de disparaître.

A chaque fois, ce sont les égos négatifs de cette ère finissante, qui manipulent, ne voulant pas céder la place à l’évolution indispensable.

L’ère des Poissons s’est mis en place sur l’ombre de la période Bélier.

En tenant compte de ces informations, on peut comprendre pourquoi le merveilleux message d’Amour Christique a été en partie, dévié, car il fut utilisé par certain sur une volonté de conquête.

En cette aube de l’ère du Verseau, n’abordons pas ce nouveau paradigme avec un côté « victime des Poissons », coloré  d’attitudes de jugements et de critiques tapissant inconsciemment la toile de fond de notre quotidien.

Ce qui provoque et  débouche souvent sur des réactions liées à des rancoeurs, des rapports de force, du pessimisme et de la tristesse.

L’énergie Verseau se mettra en place au prorata du nettoyage de nos propres écuries nauséabondes, afin de s’assurer que les énergies d’Amour et de l’acceptation, ne pâtissent pas des pollutions en place.

Avec cette nouvelle lune du 11 février dernier, un appel vers autre chose se fait sentir. Comme si nous voulions définitivement fermer le livre du Passé et ouvrir celui du Présent.

L’histoire de l’humanité nous a façonnés au cours de tous ces millénaires, faisons-en la synthèse, en mettant en relief ce qui est beau et évolutif.

Ce long fleuve du temps pourrait se regarder d’une manière panoramique. Tout dans l’Univers est en mouvement, l’Humanité est en marche vers autre chose.

Si l’on compare le vécu de nos grands parents au début du 20ème siècle avec les ouvertures actuelles, nous pouvons garder l’espoir (malgré les turbulences actuelles, qui me semblent accentuer le avant et le après).

Les mémoires passées colorent les différentes couches de notre Inconscient. Ces mémoires sont la manifestation à partir de laquelle nous regardons notre environnement.

Tournons notre regard sur l’évolution galactique, nous pourrions changer la perception de notre réalité, la perspective de notre évolution et monter nos vibrations et passer à autre chose!

Chaque fois que l’on redécouvre des corps planétaires, c’est que l’humanité est prête à recevoir les messages que ces corps offrent spirituellement.

Au 18ème siècle, nous étions prêts à accueillir une révolution afin de concevoir de nouvelles manières de vivre, grâce à la redécouverte d’Uranus.

Au 19ème siècle, Neptune nous fit prendre conscience de notre lien avec le subtile, pas qu’à travers des dogmes, ce même 19ème siècle, permit grâce aux télescopes de découvrir les astéroïdes qui se meuvent entre l’orbite de Jupiter et de Mars.

D’après de récentes découvertes (il y en aura de plus en plus) la vie sur terre serait due à ces morceaux d’astéroïdes, car elles contiennent toutes les composantes nécessaires à la Vie!!!

Ces astéroïdes qui portent le nom de Déméter ou Athéna, offrent des messages de l’inconscient très intéressants.

La déesse Athéna a fait son entrée dans le signe du Verseau/ Saturne à 0° début mai 2020, elle participe fortement à ces changements importants.

La période est à l’émancipation, afin de couper avec les schémas de dualité, où les peurs, les ressentiments, les conflits s’infiltrent.

C’est justement à ces endroits de failles, que nous pouvons procéder à une merveilleuse alchimie, en prenant appui sur ces souffrances perturbatrices en les transformant en « pur amour »…

C’est ce que nous allons voir lundi soir, au cours de notre session de « Langage Vibratoire » autour de la déesse Athéna et les énergies du Verseau »…Je sentais bien sa présence bienveillante me guider dans la préparation de cette soirée. J’ai ressenti sa verticalité et l’unité des polarités dans le centre cardiaque.

Lundi 15 février

La lune en Bélier entame sa 2ème phase, que l’on nomme « croissante », celle qui nous met face à nos dépendances émotionnelles, afin de vider son sac à dos des comportements encombrants. Une journée pour repenser à nos écuries encore encombrées.

En début de journée, la lune a retrouvé le centaure Chiron, afin de lui insuffler les messages « Verseau » reçut à la nouvelle lune par notre étoile.

C’est vraiment grâce à une attitude de totale indépendance émotionnelle, que nous arriverons à guérir notre perception de vide identitaire.

Dans quel secteur cela se joue-t-il?

Pouvez-vous constater une amélioration, de mois en mois, à chaque fois que la lune transite le Bélier, ou encore à chaque fois que le cycle soli-lunaire traverse sa 2ème phase?

Nous ressentons toujours les tensions qui émanent du carré décroissant entre Uranus Taureau et Saturne Verseau, où nous devrons toute l’année regarder en nous, où nous devons faire abdiquer notre dictateur afin de faire émerger le « Porteur d’eau ».

Vénus continue son passage dans le signe du Verseau accentuant ce besoin d’autonomie. Les carrés qu’elle fait avec les lunes noires sont vraiment l’indication de lâcher le non essentiel (matériel, mental, spirituel…)

Mardi 16 février

Si la lune en Bélier en retrouvant la déesse Eris, nous donnera l’impression de marcher sur un volcan, elle fera en même temps un carré à Pluton Capricorne, nous offrant des possibilités de transmuter ces colères, ses violences intérieures, ses révoltes.

Comme la lune sera en sextile au Noeud Nord Gémeaux, ce serait une bonne journée pour inscrire dans votre journal de bord, les perspectives vers lesquelles vous souhaitez tendre.

C’est le jour où l’on fête aussi le « mardi gras », une journée de joie, de danse, de lâcher prise….

Mercredi 17 février

La lune va quitter avant l’aube le Bélier, pour retrouver son signe d’exaltation le Taureau. Au cours de la journée elle retrouvera Uranus ( le maître du Verseau).

Nous aurons la possibilité de vérifier nos attaches, notre créativité, notre indépendance émotionnelle.

Avant de vous endormir la veille, posez vos intentions afin qu’elles puissent vous guider par des rêves ou perceptions corporelles.

Car la lune en Taureau recevra le carré de Saturne Verseau, un maître du temps qui exige la verticalité et la maturité.

C’est aussi pour les chrétiens, le début du carême qui se terminera le samedi 3 avril, juste avant la nuit pascale où l’on célèbre le retour à la Vie!!

Les 40 jours de carême correspondent à une période d’intériorité, de jeûne, d’abstinence….Le nombre « 40 » symbolise la construction intérieure qui est à la base de notre évolution spirituelle.

Jeudi 18 février

Ce sera accueillie par la lune Taureau que notre étoile s’achemine vers la dernière étape de l’année astrologique le signe des « Poissons ».

Un mois très important au cours duquel nous devrons dissoudre toutes les scories du passé, afin de pouvoir accueillir en passant la Porte de l’équinoxe du Printemps, les nouvelles énergies montantes.

Quelles seront les perspectives que nous allons accueillir en ce 21 mars prochain?

En fonction de notre thème personnel et de notre évolution, quels seront les « ordres de mission » qui vont nous accompagner toute l’année?

Quel est le message de l’axe des noeuds lunaire? C’est le programme de notre soirée « Langage Vibratoire » du 22 mars prochain.

Le Soleil rentre dans le signe mutable des Poissons en fin de matinée (10h45 TU), le 3ème signe d’eau!

On représente ce signe par deux Poissons nageant dans des directions opposées et reliés par un fil!.

Le passé donne naissance au présent, ce passé qui nous a nourrit pendant toute l’année.

Ce sera avec l’humus mis en place depuis le solstice d’hiver que nous allons enclencher la nouvelle année.

Vendredi 19 février

La lune Taureau bénéficiera des énergies transformatrices apportées par le trigone à Pluton Capricorne.

Cela fera du bien!

Après un début de semaine où de multiples turbulences se présenteront, le fait que la semaine se termine par une possibilité de « transmutation » est un vrai cadeau qui accompagnera toute cette période de « retraite intérieure » appelée carême!

En fin de journée, le cycle soli-lunaire entamera sa 3ème phase.

Après les tergiversations que vous avez pu ressentir entre le 15 et le 19 février, vous ressentirez intérieurement les influences uraniennes qui vous propulseront en avant, apportant les opportunités pour réussir.

Faites Un avec vos choix du départ. Le mot clé ici serait «  engagement »…

Le week-end qui s’annonce nous offrira des possibilités d’aller plus en avant, de matérialiser nos projets, sans peur et sans reproche!!

Quel défi vous attend personnellement, en relation avec les intentions posées au moment de la nouvelle lune le 11 février dernier.

Mercure qui a commencé à ralentir, jusqu’à devenir stationnaire. Ces jours sont très importants car la puissance énergétique de la planète est décuplée.

Regardez où se pose Mercure à 11°04 Verseau afin de poser toute votre attention dans ce secteur.

Vous pourriez aussi revisiter votre parcours de vie autour du 15 janvier dernier?

Mercure reprendra sa direction directe le 22 février prochain.

Il serait vraiment intéressant d’analyser tout ce qui s’est passé au cours de la période de rétrogradation entre le 31 janvier et ce 21 février prochain.

Samedi 20 février  et dimanche 21 février

La lune sera en Gémeaux elle fera un trigone à Mercure stationnaire devenant direct, toute en retrouvant le noeud nord.

Je ressens vraiment un week-end où il faudra se poser, méditer, réfléchir aux chemins que nous souhaitons vraiment prendre et poursuivre.

Comme Neptune Poissons se posera en carré, vous pourriez vous sentir déstabilisés, voir des flots de doute vous submerger.

C’est normal, les anciens schémas essayent actuellement de nous garder prisonniers alors visualisons un ballon qui grâce à la puissance de son air intérieur va se libérer de ces emprises passées et prendre son chemin d’évolution…..

Je vous souhaite une bonne semaine.

Consultez sur mon site la rubrique  » agenda et évènements » pour découvrir les rendez-vous proposés…

Je vous mets ci-joint les informations sur la prochaine soirée, du 22 mars, où nous évoquerons le passage de la Porte du Printemps et la découverte des messages concernant notre destinée personnelle.

Avec toute ma gratitude et mon affection…

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

La publication a un commentaire

  1. Dimmi

    Bonjour Mme Brezina
    Que d’espoir dans cette chronique ! Depuis début 2020, ma reorientation de vie est spéctaculaire mais alors complètelent cahotique. Le verseau trône ma maison 2, la réorientation ou l’heure de voir émerger une capacité innée lié a des connaissances supérieures (uranus en 9 en balance). Mais dommage car avec une porte invisible en 2 et un kiron en bélier en 3 (que je gère difficilement) voilà où se trouve mon kaos. Que d’espoir dans votre chronique ! Avec cette lune en taureau qui peut m’insuflera un peu de force à cette charpente (maison4) et pouvoir m’aider à faire émerger mon pouvoir intérieur qui ne demande que ça.
    Je me permets de vous demander le nom d’ un livre qui parlerait assez bien des portes in/visibles, car avec toutes ces planètes en verseau, c’est peut etre le moment de manifester ce manque, douleur, et pour pouvoir contribuer à la vie dans le monde avec son vrai potentiel.
    Comme d’habitude, vous avez cette capacité de m’accompagner au plus profond de moi à travers vos chroniques et vous remercie donc infiniment pour votre travail ainsi que la gentillesse que vous avez de nous offrir ce travail. Alors chapeau bas Madame.
    Hafida, un fan?

Laisser un commentaire