03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       58230 Montsauche les Settons     Contact
Chronique Céleste du lundi 17 juin 2019

Chronique Céleste du lundi 17 juin 2019

Les moments de pleine lune correspondent à la culmination du cycle soli-lunaire dont l’éclairage favorise l’éveil de nos consciences. Cette reconnexion à la lumière de notre âme agit forcément sur notre liberté intérieure. Lorsque cette lumière se pose sur l’axe Gémeaux/Sagittaire, nous allons devoir faire face à l’émergence de nos dualités, de toutes nos oppositions, intérieures comme extérieures. C’est le début de l’objectivation.

A l’instar de Castor et Pollux, les jumeaux célestes qui évoquent en nous l’Ombre et la Lumière, le ciel et la terre, le jour et la nuit, bref  tous ces combats qu’il faut livrer pour surmonter ces alternances en acceptant d’abandonner une des facettes, afin que l’autre puisse exister.

Castor et Pollux étaient les fils de Léda, épouse du roi de Sparte, Tyndare. Convoitée par Zeus, il s’unit à elle, par ruse. Léda donna naissance à des jumeaux provenant d’oeufs différents.

Un des oeufs fut fécondé par Zeus et l’autre par le roi Tyndare.

Du premier oeuf naquirent Pollux et Hèlène enfants de Zeus (immortels) et du second naquirent Castor et Clytemnestre (mortels). Malgré, une filiation paternelle différente, les jumeaux restèrent unis pour la vie, c’est eux que l’on nomme, les Dioscures. Lors d’une bataille, Castor fut tué. Pollux, ce lutteur victorieux va alors offrir, son immortalité pour retrouver son frère Castor, ce dompteur de chevaux.

Zeus leur propose de passer un jour ensemble dans le monde d’en haut, l’autre dans le monde d’en bas ( expérimenter la réalité de l’autre, et offrir la sienne…)

Là, où se trouve le signe des Gémeaux dans notre carte du ciel, sera justement le secteur, où les circonstances de la vie nous pousseront à visiter ces deux mondes si différents, mais qui font parties de nous.

« Ils vivent l’un après l’autre et meurent de même, et sont également honorés par les Dieux » (Homère, l’Odyssée).

Selon une légende plus tardive, Castor et Pollux seront par la suite transformés en une constellation, celle des Gémeaux.

La leçon qu’il faut en tirer, afin d’accéder à notre multidimensionnalité, c’est qu’en acceptant les différentes facettes de notre réalité, nous serons moins manipulés par notre égo négatif, qui se régale des situations doubles, dans lesquelles il lui est si facile de s’infiltrer.

Après l’impulsion de vie au moment de la phase de feu Bélier, la terre du taureau participe à la mise en terre de ces impulsions pour permettre à l’étape de l’air des Gémeaux, de nous confronter à nos dualités ce qui va nous obliger à faire des choix permanents. La parole devient l’expression de notre évolution car nous sommes devenus des êtres pensants!

Que va-t-on choisir?

« Crise » vient du mot grec « choix ».

Le choix de « saisir le sens » de ce que nous expérimentons, conduit à sonder nos fonctionnements intérieurs.

L’énergie du choix, me fait penser à l’arcane du « Bateleur » en Tarologie. Sur sa table, sont posés tous ses outils.

La question est, va-t-il les utiliser? Va-t-il oser affronter les évènements de sa vie? 

La table sur laquelle sont déposés ses outils ne possèdent que 3 pieds, le 4ème n’est autre que la jambe du Bateleur. A tout instant, il aura le choix de rester statique et dans l’ignorance ou de saisir les opportunités. La clé se trouve dans son chapeau en forme de 8 que l’on nomme, la lemniscate, grâce auquel le Bateleur est connecté à l’Univers qui lui suggère les solutions éventuelles.


Mercure, ce messager des dieux est notre fil d’Ariane, notre lemniscate.

Dans quel signe, dans quelle maison Mercure se situe-t-il dans votre carte du ciel?

Cet auxiliaire du Moi, ne s’éloigne jamais de plus de 28° de notre étoile, de ce fait, il nous éclaire sur la meilleure manière de retrouver l’unité solaire.
Mercure est la seule planète qui rétrograde 3 fois dans une année. Comme vous le savez, lors de la rétrogradation d’une planète, celle-ci se rapproche de la terre.

Le moment clé de cette période est le moment où cette planète retrouve le soleil par conjonction pour Mercure et Vénus et par opposition pour toutes les autres planètes.

C’est ce que l’on appelle le coeur de la rétrogradation qui correspond à un alignement, qui éclaire sur les choix à faire.

La prochaine rétrogradation de Mercure commencera sa boucle le 25 juin à 28°09 Cancer.

Mercure sera stationnaire puis rétrograde autour des 7/8 juillet à 4°28 Lion.

Le coeur de la rétrogradation aura lieu le 22 juillet à 28°09 Cancer.

Mercure ralentira pour devenir stationnaire et reprendre sa course directe le 1er août à 23°59 Cancer.

Les résultats ( plus ou moins) de ces mouvements (accompagnés d’évènements) se manifesteront autour du 10 août, le jour où Mercure repasse une 3ème fois sur le 28°09 Cancer.

Même si nous reparlerons avec plus de détails sur ces mouvements de Mercure, avec l’arrivée de la pleine lune dans l’axe Gémeaux Sagittaire, il me semble important de l’évoquer.  Surtout que Mercure à 19°52 est encadré actuellement par le Noeud Nord et Mars dans le signe du Cancer  (rapidité mentale) mais opposé à l’amas Pluton R/Saturne R/Noeud Sud Capricorne.

Toute cette période du passage du noeud sud dans le Capricorne nous pousse à transmuter nos extensions (mémoires) négatives. Nous allons donc attirer des personnes ou des situations qui vont nous donner les occasions pour procéder à ce processus alchimique.

Avec ce mois lié aux Gémeaux, observons de quelle manière notre diaphragme fonctionne. Le 3ème centre n’est-il pas lié aux émotions?
Ces degrés  (19/23°) de la croix cardinale surtout  pour les signes du Cancer et du Capricorne seront d’une importance capitale au cours de ces années 2019 et 2020. 

En effet, les éclipses de juillet et de janvier prochain activeront ces degrés du 2ème et 3ème décan de la croix cardinale. Gardons en tête la conjonction Saturne/Pluton de janvier 2020.
Avec cette année 2019, liée au « Pendu » qui nous incite à choisir et adopter une autre vision, afin de quitter plus facilement la matrice passée dans laquelle nous encore prisonnier.

Au prorata de nos choix en 2019, nous vivrons l’année 2020, soit,

  • comme un effondrement des références sur lesquelles nous sommes restés accrochés, sans en avoir recherché de nouvelles, soit
  • nous aborderons de nouvelles constructions à partir de nos choix d’âme, à l’instar d’un nouvel envol.

 

Pleine lune du 17 juin 2019  qui se place au 26ème degré Gémeaux/Sagittaire

Cet alignement est la marée haute des énergies solaires activant le 3ème décan de l’axe Gémeaux/Sagittaire, lié à Uranus et le Soleil permettant une meilleure vision de tout ce qui a été mis en place au moment de la nouvelle lune du 3 juin.

Dans cette 2ème partie du mois de juin, il nous faut vraiment tirer les leçons de nos liens aux autres, qu’ils soient familiaux ou professionnels.

L’axe central de cette carte du ciel se pose dans les signes du Cancer/Capricorne, où notre regard est attiré par cette opposition qui est une des toiles de fond de ce thème.

. La mise en lumière de cette  pleine lune est agrémentée par la position de Mercure/Mars/Noeud Sud Cancer aspect très réactif qui pousse à exprimer notre créativité, notre intuition, à faire naître ce que nous possédons dans nos tripes, à nous materner mais pour cela il faut procéder à un détox musclé des scories du passé que manifestent l’amas en capricorne.

Neptune ralentit sa course et deviendra  rétrograde le 21 juin, au moment du solstice.

Au cours de ces 5 prochains mois, nous attirerons des situations intéressantes qui viendront déchirer certains voiles qui bloquaient notre vision des choses.  Autour des 10/12 septembre, au moment du coeur de la rétrogradation, le Soleil fera son opposition à Neptune, notez cette date afin d’observer vos perceptions et surtout votre vision.

Un tournant à ne pas manquer.

La mission de Neptune est de nous apprendre à croire,  à reprendre le chemin vers notre essentiel, à lâcher prise à nos attitudes compensatrices, à nous ouvrir comme une rose sous les rayons gratifiants du Soleil!

L’autre aspect qui est au hit parade de cette année, est le carré décroissant entre Jupiter R et Neptune (aspect exact).

« Neptune « va essayer de dissoudre toutes les croyances, les vieilles traditions « Jupiter« qui falsifient nos idées, donc le chemin de notre évolution . Cet aspect Jupiter/Neptune peut aussi apporter de l’optimisme, de la joie, de la flexibilité pour opérer les changements, bref on peut penser que tout est possible actuellement. Méfiez-vous quand même!

Le cadeau de cette journée du 17 juin, c’est que les configurations sont en harmonie avec la géométrie sacrée.

En effet, la Lune se trouve alignée au centre galactique et que Jupiter au Grand attracteur  qui sont des vortex magnétiques  (voir site de Philip Sedwig). Dans ce que j’ai pu comprendre des recherches de Sedwig, ces deux points sont des vortex très très puissants.

La lune en Sagittaire pousse à l’expansion et à l’ouverture, le fait qu’elle se trouve alignée à ce vortex massif  (le soleil de notre soleil) va nous permettre de capter des énergies créatrices hors normes, des informations en lien avec l’évolution de la conscience actuelle. Si on conjugue ces vibrations aux tempêtes solaires très puissantes entre le 11 et 13 juin dernier, on peut dire que nous vivons des journées exceptionnelles. Alors tenons-nous bien à la barre!

Avec tous ces aspects exceptionnels, nous pourrions nous sentir déboussolés, ne trouvant plus nos repères, comme si nous étions en apesanteur. Prenez du temps pour prendre soin de votre corps et de son rythme. Avec l’amplification du signe du sagittaire, le foie peut être plus sensible, comme les yeux. Pensez à faire un bilan sanguin pour vous assurer que tout va bien.

Le mardi 18 juin Mercure est conjoint à Mars à 21° Cancer, alors ne tombez pas dans des jeux réactionnels, mais agissez avec un mental connecté à vos perceptions intérieures, à celles de votre coeur. Neptune sera au sextile de Saturne R Capricorne ce qui va nous aider à ne pas fuir dans nos rêves mais de rester les pieds sur terre

Mercredi 19 juin, Mars et Mercure s’opposent à Pluton à 22° Capricorne. Comme je l’ai déjà mentionné dans d’autres chroniques, les 20/23° des 4 signes de la croix cardinale sont touchés par ces aspects dont les vibrations sont au rendez vous au cours de ces deux années 2019/2020.

Portail du Solstice d’été le 21 juin à 16H54 TU ou la Porte des Hommes où la gardienne la Lune nous ouvre cette grande porte au moment où notre étoile franchit le 0° Cancer…

Après cette pleine lune très magnétique du 17 juin, nous passons un portail de la plus haute importance, non seulement au niveau du cycle des saisons, mais surtout sur le plan énergétique, nous invitant à plonger dans nos profondeurs pour les prochains 6 mois.

Le signe du Cancer représente l’âme collective, alors que le Capricorne représente l’âme universelle.

Le Cancer ou le scarabée introduit l’âme dans le centre planétaire que nous appelons Humanité.

Scarabée veut dire « vient d’être engendré » avec une naissance à la clé (Alice Bailey)

Retrouvons les traditions des civilisations anciennes qui honoraient les mouvements stellaires avec des cérémonies exprimant de cette façon leur gratitude.

Le Soleil est le pivot de notre système solaire, ne l’oublions pas.

Ce qu’il faut retenir de ce moment où le soleil va petit à petit laisser la place à l’ombre, c’est que Vesta et Uranus forment une conjonction à 5° Taureau et fera un sextile pendant une semaine au Soleil Cancer.

Que le sacré nous accompagne et nous fasse prendre conscience de ce qui est essentiel à notre âme.

Junon rentre dans le signe de feu, de conscience et de créativité du Lion et formera un carré à Vesta/Uranus. Oui, on peut continuer sa quête intérieure tout en honorant nos amours terrestres.

Neptune R est en carré croissant à Vénus Gémeaux  et de Jupiter R (exact le 24 juin ) pour la fête de la saint Jean. Il faudra veiller à ne pas se laisser tenter par les beaux parleurs, mais d’écouter la musique de votre âme...

Prenez l’habitude de vous connecter de plus en plus à l’invisible, à l’éthérique afin de nous nourrir de vibrations constructrices et évolutives. La voie royale vers notre multidimensionnalité.

Je vous souhaite une belle semaine, de belles connexions célestes..


Vous trouverez ci-joint les informations sur les deux stages de la rentrée.

 

Avec toute mon affection, et toute ma gratitude,

Galactiquement, Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu