Lundi

Chronique Céleste du lundi 17 septembre 2018

C’est le 23 septembre que nous franchissons le 3ème Portail de l’année astrologique, celui de l’équinoxe d’automne, dont la gardienne, n’est autre que Vénus!  Un Portail lié à l‘esprit de l’Air complémentaire, des énergies de la Porte de l’équinoxe du printemps, qui sont liées, au Feu primordial ou l’esprit du feu.

Un axe qui met en relief notre manière de nous relationner aux autres. A chaque changement de saison, les énergies cosmiques testent notre capacité d’adaptabilité, car à chaque passage, nous devons accueillir et nous ajuster à de nouvelles vibrations.

D’autant plus qu’elles sont pour l’instant, plus que puissantes, réclamant, à chaque nouveau seuil, de nous dépouiller un peu plus, de nos anciens schémas, ceux qui nous consignent encore, afin de nous hisser dans la fluidité de la grande Spirale de la Vie.

La ligne d’équinoxe est la droite d’intersection du plan de l’écliptique (celle de l’orbite de la terre) avec le plan de l’équateur céleste. Cet axe est perpendiculaire à la ligne des solstices. Le point équinoxial est un des deux points d’intersection de la ligne des équinoxes avec la sphère céleste.

Les 4 portes de la roue zodiacale ouvrent 4 nouvelles saisons. Ces portes font parties d’une croix essentielle que l’on nomme  » la croix cardinale. «  La Porte que nous nous apprêtons à franchir, est liée au signe de la Balance. Ce  7ème signe qui succède à celui de la Vierge, est une étape essentielle car depuis notre départ, au moment de franchir la Porte du  Bélier, nous avons été confronté six fois à notre petit « je » afin de le nourrir des caractéristiques de ces 6 premiers signes.

Avec ce Portail, nous allons rentrer et faire l’expérience des énergies collectives. Le « nous » va remplacer le « je ».

N »est-ce pas  en rencontrant les « autres » que par effet « miroir » nous découvrons les parties de nous-même, qui sont encore tapies dans l’ombre.

Dans l’Univers, tout n’est que polarité, comme le yin et le  yang,  le feu et l’air, l’eau et la terre.

Dans le vécu de notre processus quotidien d’intégration des expériences que nous rencontrons, cycles après cycles, quelles sont les évènements marquants que nous auriez rencontrés depuis  le 20 mars dernier, lorsque notre étoile est revenue au départ du cycle, dans le signe cardinal du Bélier, un signe qui vibre, qui pulse, qui initie, qui enclenche, qui entraine, qui agit.

Ce signe qui endosse si bien, le rôle de « coach » pour l’ensemble des signes que forment la roue zodiacale.

Depuis le début de l’année astrologique, nous avons rencontré deux Passages intéressants (voir mes videos sur Youtube sur la Porte du printemps https://youtu.be/ckR6L6Gdb1k et la  Porte de l’été : https://youtu.be/fYIXxYJmLpA))

  • Lors du Portail du printemps, le 20 03 2018 = le nombre 16, se manifestait à travers l’arcane de « Maison Dieu »  sortir de nos formatages et la 16ème lettre hébraïque, « Ayin, changer de regard . Le Soleil était conjoint à Chiron au carré de Mars/Saturne Capricorne, l’astre lunaire en Taureau.
  • Lors du Portail de l’été, le nombre en lien avec le Solstice d’été,  21 + 6 + 2018 = 11,  un nombre qui s’exprime à travers l’arcane de la « Force », intensité et verticalité et la 11ème lettre hébraïque « Kaph » qui complète bien la Force, par son intensité de transmutation. Le Soleil/Vénus Cancer opposé Saturne Capricorne, au double carré de Chiron, l’astre lunaire en Balance.
  • Lors de cette nouvelle Porte que nous franchissons le 23+9+2018= 25 = 7. En tarologie, c’est l’arcane du « Chariot » celui qui nous incite à prendre notre pouvoir, à oser défier la société, ceci dans la mesure, où nous respectons les choix en lien avec notre âme, que nous avons pris le soin de nous défaire des liens, des inhibitions, des tensions, des addictions qui nous gardaient prisonniers de la trame passée.  Avec le « Chariot », c’est surtout choisir intérieurement une autre réalité, en utilisant notre pouvoir créateur. C’est aussi « Zayin  » qui représente la 7ème lettre  Hébraïque, qui parle de libération des inscriptions négatives profondes ( Marie Elia).  Le Soleil/Mercure Balance opposé Chiron Bélier au carré de Saturne Capricorne, l’astre lunaire en Poissons.

A chaque passage de seuil, nous retrouvons cette année, un aspect à Chiron et à Saturne!

Soyons dans l’alignement afin d’exprimer notre identité avec force, sans avoir peur d’être désavoué!

Tous les mois sont importants, mais, l‘arrivée de notre étoile dans ce 7ème signe, a une signification majeure pour l’ensemble du corps de notre système solaire.

Pourquoi?

Parce que sans équilibre des forces, il n’y a pas de forme possible.

Le point d’équilibre entre l’espace et le vide plein d’anti-matière, donne corps  et mouvements cosmiques à l’Univers Tout entier….

Les vibrations de la constellation de la Balance et ce que Vénus polarise en cette période des rayonnements cosmiques, convergent vers cette conscience nécessaire qui se forme grâce à ce point d’équilibre.

Cette forme nécessaire pour pouvoir exister et se mouvoir…

Le jour du 23 septembre, le Soleil Balance au quinconce Uranus,  irradie de ses rayons la planète Mercure (combuste) au carré décroissant de Saturne Capricorne, tout en étant au trigone Mars/Noeud sud Verseau.

Dès le départ de cette saison d’automne,  des ajustements seront à réaliser entre notre recherche d’équilibre et notre besoin de satisfaire notre créativité naissante.

Appuyons-nous sur ces pulsions créatrices, sur notre envie de bouleverser et de changer les choses, afin de ne pas tomber dans les conditionnements passés . Mercure étant combuste, ne vous laissez pas aveugler par la lumière solaire

En toile de fond, nous avons toujours Saturne au trigone d’Uranus et Neptune au trigone de Neptune, sur lesquels nous pouvons nous appuyer et reprendre des forces.

Et la lune où se trouve-t-elle en ce jour d’équinoxe? 

En Poissons/Neptune trigone Vénus!

Méditez sur tous ces messages planétaires qui se place dans le ciel, au moment du passage du Vortex d’automne.

Ce chemin vers la 4ème prochaine Porte, que l’on nomme Solstice Hiver, est une étape de 3 mois au cours desquels, l’Univers nous oblige à revisiter en conscience, notre monde intérieur.

Cette saison d’automne, où les feuilles, les fruits et les fleurs tombent, où la sève redescend vers ses racines, un phénomène d’introversion qui au cours de cet automne est conjuguée à la boucle de rétrogradation de Vénus dans les signes Scorpion/Balance.

Un travail auquel nous devrions porter toute notre attention, en ne minimisez pas les aspects très uraniens!

Attendez-vous, à voir exploser certaines relations (là où se trouvait le talon d’Achille) ou à devoir modifier, remettre en question,  le fonctionnement d’autres. Mais cette période, nous donnera aussi l’occasion de consolider celles déjà alignées!

Au cours de cette semaine, si d’un côté les énergies sont très constructrices avec le trigone de terre, d‘un autre côté avec les aspects d’Uranus en Taureau au carré de Mars/NS Verseau, les rebellions se mettent place, que cela soit dans nos vécus personnels, dans nos liens avec la sociétés, comme dans la réaction de notre planète Gaïa.

Il paraît que le climat exprime les émotions de la terre. 

La nouvelle lune du 9 septembre se faisait à l’opposition de Neptune. Nous assistons « impuissants » devant l’ampleur des cyclones, des typhons, des tremblements de terre, mais aussi des levers de voiles sur les malversations sexuelles, politiques ou financières.

Lundi 17 septembre, la Lune en Sagittaire forme un carré au Soleil/Mercure  Vierge.

Quels obstacles, allons-nous devoir surmonter afin de continuer à agir avec réflexions, sans se laisser happer par notre côté excessif, car Uranus est toujours en aspect d’opposition à Vénus, au double carré de Mars.Noeud sud Verseau.

Si, d’un côté, ces configurations vont inciter à vouloir sortir du connu, à ne plus obéir à d’anciens systèmes patriarcales, afin  d’exprimer notre différence, grâce à des idées créatrices et novatrices, il faudra garder en tête le but du noeud nord en Lion, qui symbolise la lumière de la conscience, ceci, afin d’éviter de nous trouver dans des situations délicates. Croyez-vous à la pensée créatrice?
Mars/Lune noire en Verseau peut faire remonter  de la violence, de l’intransigeance, des comportements excessifs et inattendus, alors que l’aspect Noeud Sud/Licorne Verseau, nous incite à évoluer vers le dépouillement nécessaire pour accéder à d’autres dimensions, en osmose avec les vibrations du Porteur d’Eau.

En fin de journée, la Lune retrouve son maître Saturne en Capricorne au carré de Chiron Bélier. Chaque fois que la Lune rentre dans un signe, elle va affronter les énergies de ce signe (où il se trouve dans votre thème) dans le but de transformer nos cristallisations, les attitudes, les émotions qui entraveraient le but solaire de la nouvelle lune.

Alors, avec les énergies Capricorne, nous devons apprendre la structure et l’essentiel, et laisser tomber, les sentiments de frustrations, d’enfermements ou de conditionnements.

Dans la nuit du 18 au 19 septembre, c’est Pluton que la Lune va retrouver au trigone du Soleil Vierge.

Profitez de ce moment, où vous aurez l’impression  intérieure, que tout est en place. Mémorisez cette perception car en méditation, vous pourriez essayer de la retrouver et de l’installer en vous.

C’est le 20 septembre que la Lune va rencontrer les énergies du Verseau et s’affronter à Mars/Noeud Sud, au moment même, où cycle rentre dans sa 5ème phase «  Gibbeuse », celle qui nous demande chaque mois de vérifier l’application des plans, comme prévus dans l’ordre de mission du départ.

Le 22 en milieu de journée la lune transite le dernier signe du zodiaque, les Poissons.

Nous nous préparons à quitter l’été, pour rentrer dans l’automne, cette saison qui voit la force du jour décliner, pour voir l’accroissement de la force de la nuit devenir dominante et croissante. Cette descente dans l’obscurité, développe d’autres perceptions, elle nous pousse à vivre d’une façon plus intime.

Cette période est propice une pensée plus intériorisée, à regarder les choses avec plus de recul, à développer plus d’intuition  afin de découvrir ce qui se passe au-delà des faux semblants, des leurres et des illusions!

Le 23 septembre, nous passons la Porte de la Balance, celle où, pendant un cours instant, l’équilibre est parfait, aucune plume ne vient perturber son déséquilibre !

Quelle moisson allons-nous accueillir le 25 septembre dans l’axe Bélier/Balance, au moment de la Pleine lune?

Quel chemin allons-nous choisir de poursuivre ou choisir en ce début d’automne, où l’été indien semble encore bien présent?

Un moment pour nous replonger dans les histoires de notre enfance, des histoires chargées de sens

Les contes de fées, comme les mythes, prennent leurs origines dans les traditions des civilisations. Les contes de fées jouent un rôle pédagogique très intéressant.

La compréhension psychologique de contes de fées a été développée par des grands maîtres de l’art de l’Inconscient, et les fruits de leurs recherches sont relatés dans de nombreux ouvrages, les uns plus intéressants que les autres.

Je pense à Carl Jung, à Marie Louise Van Franz, à Bruno Bettelheim, Clarissa Pinkola Etes…Ces auteurs qui ont su avec tout leur art et leurs recherches traduire ces merveilleuses histoires riches de sens.

Sans rentrer dans le détails de toutes ces histoires féeriques, chacune d’elle, relate une facette de nos caractéristiques intérieures, avec des clés intéressantes.

A partir de notre naissance, nous devons tous accomplir, une mission plus ou moins facile, nous sommes tous issus d’une famille plus ou moins facile ou plus ou moins  compliquée, alors, le fait de nous plonger dans ces contes, peut nous aider à cerner notre quotidien, à traverser nos épreuves, grâce au sens « figuré » de ces contes d’enfants….  Il y a toujours des  bonnes fées veillent sur nous, quelque part dans l’ombre.

Ces contes rejoignent le message de la physique quantique « nous avons tous le pouvoir nécessaire pour créer tous les changements désirés »!

C’est sécurisant, vous ne trouvez pas?

Les énergies actuelles apportent un brin d’air et de fraîcheur et de réconfort dans toutes ces perturbations planétaires.

Même, si pas grand chose semble avoir changé, nous sentons plus légèreté, comme si la baguette magique d’une marraine extraordinaire, transformait, ce qui est douloureux ou moche, en quelque chose de magnifique, bien plus beau que nous pouvions l’imaginer!

Au milieu de toutes ces tempêtes, Il y a quelque chose de magique règne dans l’air. 

C’est le message « sublimé » de cette nouvelle lune du 9 septembre, dont les luminaires en Vierge étaient opposés à Neptune Poissons. Cet aspect pourrait nous faire prendre conscience de l’importance de ne pas simplement dire que l’on veut changer, mais le devenir en l’incarnant.

Oui, plus nous intégrons notre foi dans l’invisible, plus nous continuons avec courage en acceptant ce chemin qui n’est pas toujours un long fleuve tranquille, plus nous allons recevoir ce qui manque à l’accomplissement de notre « multidimentialité. »

Je terminerais par cette phrase célèbre du chef Seattle  » Ce n’est pas l’homme qui a tissé la toile de la vie. Il n’en est qu’un fil. Tout ce qu’il fait à cette toile, il le fait à lui-même »..

Avant de nous quitter, je vous rappelle notre stage sur Paris avec Claire, le 13/14 octobre 2018   https://www.beatricerobinbrezina.com/se-reconnecter-a-son-essence-grace-aux-mythes

En novembre et décembre, je retrouve Barbara Halatas, pour deux week-end, l’un les 17/18 novembre 2018 et l’autre les 1/2 décembre 2018   https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-initiatique-en-avignon-les-17-et-18-novembre-2018  et  https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-dharmonisation-et-dastrologie-les-1-et-2-decembre-2018

Pensez à réserver votre place en envoyant un chèque d’arrhes, car le nombre des participants est limité

Je vous communiquerai la vidéo de la Porte de l’Automne, en fin de semaine,

Merci pour votre compréhension,

Avec toute ma gratitude,

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Comments

  • Encore un grand merci Béatrice vous faîtes partie de cette magie
    quand nous avons la chance de retrouver vos belles chroniques
    chaque semaine ! ce qui me réjouit toujours autant le coeur depuis
    1 an que je vous connais maintenant. Et encore bravo pour ces
    magnifiques et délicates peintures !! Je vous embrasse chaleureusement.

    • Merci pour votre courrier et son contenu qui m’a touché. Je suis heureuse que ces « chroniques » vous plaisent ainsi que les illustrations des différentes artistes qui ont la générosité de participer en colorant mes courriers de lumière et de beauté. Belle journée Béatrice

Leave a Comment