03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 18 Novembre  2019
Sortir de nos carcans émotionnels, la meilleure façon d'ascensionner....

Chronique Céleste du lundi 18 Novembre 2019

N’est-ce pas le lundi que débute la nouvelle semaine, ce jour que l’on dédie à la « Lune »!

Que représente l’astre lunaire ?

Le passé, la mère, l’enfance, la matrice, les origines, les émotions, la vie quotidienne et ses changements, tout ce qui a trait aux perceptions subtiles qui façonnent nos comportements, chaque semaine, d’une manière différente.

Les dés sont jetés, nous obtenons le 18, qui correspond à la lame de la Lune en Tarot..

En ce lundi matin, en jetant les dés, par hasard, j’obtiens le nombre 18, celui qui correspond à la « Lune » en Tarologie.

Une lame fortement en lien avec l’ensemble des énergies collectives et inconscientes. Si l’astre lunaire peut être une manne extraordinaire pour notre créativité, nos intuitions, nos projets, elle peut aussi s’infiltrer dans nos failles, nos peurs et nos manques, nous projetant dans des scénarios où nous devenons victime de toutes les illusions, de tous ces mirages que dégagent les magies nocturnes.

En fonction de notre maturité émotionnelle, nous accueillerons les vibrations de la lune qui consolideront notre force intérieure, dans le cas contraire, ces vibrations accentueraient nos instabilités, nous attirant des scénarios qui vont justement nous permettre de vivre des parties de nous-même qui ont besoin d’émerger de notre inconscience afin de les transformer.

Vous comprenez pourquoi, les mouvements de la lune et surtout son rapport avec le Soleil, sont d’une importance capitale pour saisir les multiples diversités de notre personnalité.

Le « 18, c’est aussi : 1 + 8 = 9 un nombre qui exprime la fin d’un cycle, ce moment de passage qui nous hisse vers de nouvelles possibilités.

Ce nombre symbolise la période des 9 mois de grossesse.

Dans cette énergie du « 9 » on ressent tout le processus de la gestation qui aboutit lorsqu’elle arrive son terme, à une naissance!

Un nombre que manifeste la lame de Tarot « l’Hermite« , qui n’est pas sans nous rappeler, l’importance de la matrice initiale, ce laboratoire où une réalisation tangible s’élabore, aboutissant à la délivrance (d’un enfant, d’un projet, d’un cheminement).

Au moment de cette naissance, nous sommes encore dans la nuit de notre devenir!

C’est la raison pour laquelle, les évènements, les émotions qui entourent notre naissance éclairent sur la manière d’exprimer nos réactions émotionnelles.

Le liquide amniotique absorbe les joies, les angoisses, les réactions de la mère pendant la période de la grossesse.

Certains thérapeutes insiste sur  l’importance des 9 mois avant la grossesse, les 9 mois pendant la  grossesse comme les 9 mois après la naissance.

Le professeur Jean Pierre Relier insistait sur le « désir de l’enfant » de la mère avant la grossesse, que ce désir soit conscient ou inconscient, car d’après Relier, les ressentis de la mère avant la conception conjugués à ses comportements pendant toute la période de gestation avaient des conséquences sur la construction identitaire et le développement psychique de l’enfant. Sans oublier, bien évidemment, l’accueil que l’enfant reçoit au moment de la naissance. Les ouvrages de Relier qui traitent ces sujets, sont vraiment très intéressants.

D’autre part, on retombe toujours sur un « 9 » quel que soit son multiple :  1 x 9 = 9  –  2 x 9  = 18 –  3 x 9 = 27……

Les âges de 9 – 18 – 27 – 36 – 45… correspondent à des moments de renaissance, de passages, de modifications de conscience!

Là, où se trouve la lune dans notre thème natal, est un emplacement qui doit toujours attirer notre attention. En fonction de cette maison nous attirerons  des relations maternantes, à l’instar d’une gestation qui souhaite aboutir à une naissance (en lien avec le signe et les aspects de la lune). L’étude des configurations donneront les indications si, ces relations seront douloureuses et frustrantes ou si elles seront gratifiantes.

C’est à travers ce support énergétique que nous exprimons l’ensemble de nos émotions, de nos habitudes, de notre vision du passé, que nous projetons trop souvent, dans le présent.

Chaque mois, la lune revient sur votre lune natale.

Observez vos réactions, notez les.

Il est aussi très intéressant de regarder le moment du cycle, où la lune transite les signes du Cancer et du Capricorne.

Lorsqu’elle transite son domicile, la lune fait remonter des émotions lointaines, archaïques, alors que lorsqu’elle transite le signe du Capricorne, elle se trouve en exil, notre comportement doit se soustraire à un environnement différent en accepter ses règles. Dans les deux cas, la Lune nous met face à des situations qui nous obligent à grandir, à nous verticaliser émotionnellement.

Le parcours mensuel de la lune ( de 27 jours, 5 minutes, 5 secondes...) permet de saisir le sens de nos réactions viscérales (en fonction de notre lune natale et des situations que l’on rencontre).

Plus, nous nous incarnons (les pieds sur terre), mieux nous accepterons notre quotidien qui offre les solutions adéquates, pour évoluer.  Les transits de la Lune (la planète la plus rapide), pointe dans le thème l’endroit, où les choses bougent,  changent de rythme.

La Lune est influente, à l’instar de notre mère et la matrice dans laquelle nous avons séjourné, car elles tissent les fils qui trament notre destin.

Mais, notre évolution ne peut s’accomplir que grâce à la mise en place de notre propre trame qu’il nous est proposé de tisser, tout au long de notre de ce parcours.

En ce 18 novembre, la lune transite le signe de feu du Lion au double carré de Mars (en train de quitter la Balance pour le Scorpion) et Uranus R Taureau.

Lorsque la Lune transite le Lion, soyons vigilant de bien rester dans notre axe afin de ne pas nous laisser happer par une trop grande susceptibilité (alors blessée) qui offrirait à notre égo négatif,  la direction de nos émotions.
Depuis la pleine lune du 12 novembre, les circonstances de la vie questionnent nos liens que nous entretenons avec nos valeurs et sur quel support nous les partageons?

Avant de le faire, posons-nous certaines questions:

Posons un regard calme sur ce qui nous entoure..
  • Avons-nous conscience de nos valeurs?
  • Le développement de nos valeurs comblent-t-ils nos besoins?
  • Recherchons-nous les bonnes valeurs pour susciter notre reconnaissance?
  • Nos valeurs que nous développons, correspondent-elles à notre évolution?

 

En ce début de semaine, Vénus transite le signe du Sagittaire, permettant de ressentir  (en fonction de notre situation) :

  • soit  de la joie et de la gratitude dans ce que nous possédons,
  • soit, la nécessité de nous diriger vers des besoins qui nous nourrissent notre âme.

Le 14 novembre, Vénus Sagittaire formait un carré décroissant de Neptune Poissons, permettant de faire la différence entre les leurres, les faux-semblants ET les valeurs dont notre idéal a besoin de se nourrir.

Quelles sont les personnes, les  situations, les projets auxquels vous tenez vraiment car ils comblent les besoins de votre âme. Une vérification à ce sujet se présentera autour du  24 novembre au moment de la conjonction Vénus/Jupiter à 28° Sagittaire.

Le 19 novembre, Jupiter passe sur le Centre Galactique à 27° 7′ Sagittaire. Trouvez un moment pour méditer et ressentir ces vibrations!

 

Il y a 12 ans le 26 novembre 2007  Jupiter en conjonction avec Pluton se trouvaient alignés au centre galactique.  Jupiter est la planète de l’assimilation, des dogmes, des croyances.

Quand Jupiter devient « galactique » il absorbe les énergies qui proviennent de cet endroit de la Voie Lactée. Jupiter se transforme en une antenne parabolique.

Le message du degré Sabian du 28ème Sagittaire :

 » Un vieux pont toujours en service enjambe un cours d’eau majestueux » ce que Rudhyar traduit par la capacité d’une société de mettre son génie au service des besoins de la collectivité…..

A méditer, en cette période, où tous les boulons sont en train de sauter à la demande d’une vague humaine en colère exprimant leur « ras le bol ».

Au cours de cette journée qui se conjugue avec l’entrée dans la 7ème phase soli-lunaire ‘Dernier Quartier« , nous pourrons bénéficier d’une conjugaison d’énergies libératrices nous permettant d’accueillir des « messages galactiques » donnant des clés pour nous percevoir, d’une manière galactique!

Sommes-nous prêts à rentrer en connexion avec quelque chose de plus grand, de plus vaste ?

Mars rentre en Scorpion, où il restera jusqu’au début janvier.

Mars est puissant dans ce signe des eaux stagnantes, d’autant plus qu’il se place dès le départ, en aspect d’opposition à Uranus R Taureau.

Si,Uranus, nous pousse à nous libérer de nos besoins compensatoires afin de nourrir notre âme, Mars Scorpion va nous apporter des situations « surprises » qui nous obligeront à nous aligner à ces énergies libératrices.

Le bon moment pour couper les cordons qui nous gardent prisonniers et nous permettre de trouver de nouvelles directions.

Nos perceptions s’affinent, notre 3ème oeil se dilate…

Il y a toujours un chemin qui nous est offert…

Le 25 novembre 2017, c’était le Seigneur du Temps, Saturne qui se trouvait sur ce Centre Galactique ( tous les 29 ans). Saturne exprime l’énergie du Temps, donc du contrôle, de la peur de perdre.

Au cours de cette connexion, nous pouvions percevoir une autre facette de Saturne, celui qui après avoir cédé son trône à Jupiter, emprunte un autre chemin, celui que l’on appelle l’Age d’or, celui de la Sagesse.

Avons-nous personnellement évolué depuis novembre 2017?

Sommes-nous devenus moins boulimiques, moins dans le contrôle de tout ce qui nous entoure?

Le 20 novembre, la lune rentre en Vierge au sextile de Mars et au trigone d’Uranus, ces aspects nous aideront à voir plus clairement  (lucidement) les différentes situations que nous côtoyons.

C’est aussi le jour, où Mercure stationnaire devient direct à 11°35 Scorpion faisant des aspects constructifs à Neptune, Saturne et Pluton. Quel cadeau!

De bon augure pour passer à la phase d’intégration des leçons reçues au cours de la période de rétrogradation, dont le point d’orgue fut le 11 novembre dernier.

La direction de notre cerveau passe de la droite à la gauche, de l’intuition au rationnel.

Préservons les leçons apprises au cours de cette rétrogradation afin de nourrir notre cerveau gauche de ces vibrations.

Pendant toute la période de rétrogradation dans ce signe du Scorpion, nous avons eu l’occasion de sonder nos mondes souterrains afin de clarifier non seulement nos illusions mais également de cerner les peurs qui rôdent comme de dangereux fantômes.

Ce changement de direction, grâce à notre courage d’aller investiguer au plus profond de nous, d’intégrer les « mystères qui conduisent à l’initiation », me fait penser à un passage de seuil, car notre vision des choses s’est fortement modifiée.

N’est-ce pas la mission que notre héro « Hercule » doit accomplir, lors de sa 8ème épreuve, celle où il doit passer la porte des « illusions » en s’affrontant à l’Hydre de Lerne aux 9 têtes?

Le 21 novembre, la lune  Vierge opposée à Neptune fera un carré à Vénus/Jupiter Sagittaire, une journée de flottement, de tiraillement entre des perceptions très amplifiées et un besoin de tout contrôler, tout comprendre.

Heureusement, l’astre lunaire bénéficiera des aspects de trigone de Saturne et Pluton Capricorne, calmant les turbulences émotionnelles.

Le 22 novembre, notre étoile rentre dans le 3ème signe du feu, le Sagittaire en même temps que la lune rentre dans le signe de la Balance! Justice…Justice…

La lune Balance retrouve Junon à l’opposition de Chiron Bélier, un aspect intéressant dans la mesure, où nous nous verrons dans l’obligation d’associer notre quête d’être respecté dans l’expression de notre identité, tout en tenant compte de notre besoin d’harmonie, de couple et de complémentarité.

La lune Balance fera toute la journée un carré à l’axe des noeuds de la lune.

Que devrais-je réharmoniser pour garder ma verticalité?

Il y a toujours une éclaircie, même si le ciel paraît bien sombre!

Le Soleil en Sagittaire en « phase Balsamique », nous aidera à faire le bilan de ce cycle qui se termine, nous questionnant sur ce qui « beug » encore dans notre manière de nous relationner?

Le 23 novembre, la lune Balance sera en carré décroissant à Saturne et Pluton Capricorne provoquant des frustrations et des angoisses, mais c’est aussi une journée, où vous pourriez liquider pas mal d’émotions bloquées, refoulées ou inhibées.

Le 24 novembre, la lune rentre en Scorpion, elle y est en chute, donc perd de sa puissance extérieure mais gagne en intensité et en perception subtile.

Appuyez-vous sur ces ressentis, afin de ne pas vous faire happer par les tensions que provoqueront l’aspect de conjonction avec Mars et l’opposition à Uranus R Taureau.

Une journée de changement, de séparation, de division ou de passage à d’autres perspectives.

Pendant la période où le soleil transite les signes des Gémeaux jusqu’au 0° Sagittaire, la lune est descendante, alors qu’à partir du 22 novembre, la lune est montant, jusqu’au 20 mai prochain.

Voici encore une semaine très riche en vibrations.

Toutes nos prises de conscience, permettent à l’ensemble de la planète, d’évoluer.

Nous formons un égrégore où chaque personne a sa place. Au cours de cette période, nous pourrons bien ressentir l’accroissement des vibrations.

Il y a une intensité de l’activité solaire, ce qui va nous permettre de travailler sur nos différents corps énergétiques afin de les nettoyer..

La semaine prochaine, je ne posterai ma « Chronique Céleste du lundi » que le mardi 26 novembre car  je serai sur Paris pour des consultations et le stage  » Nutrition et Astrologie ».

Avec toute ma gratitude et toute mon affection,

Belle semaine…

En rappel, les stages à venir:

Avec Christine Desvigne, le parcours initiatique des 12 travaux d’Hercule sur Paris en 2020

 

Avec Barbara Halatas notre stage sur Paros en mai 2020

 

 

 

Je vous rappelle les très beaux agendas réalisés par Odile Laurent à commander pour la nouvelle année…

.

Un agenda très pratique et agréable à utiliser :
http: www.odilelaurent.com

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar

    Merci pour cette chronique si riche d’enseignements sur la Lune. Une très belle semaine à vous.

Laisser un commentaire

Fermer le menu