03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 19 mars 2018

Chronique Céleste du lundi 19 mars 2018

C’est avec une conjonction Soleil/Chiron que nous enclenchons une semaine charnière, au cours de laquelle, nous franchirons, comme chaque année, le Portail de l’Equionoxe du Printemps.

En effet, l’année astrologique redémarre le 20 mars, au moment où notre étoile rentre dans le signe du Bélier, ce premier signe de la roue zodiacale.

Le Bélier initie le cycle de la « manifestation » à l’instar de la plus ancienne des initiations « l’incarnation » qui n’est autre que la manifestation dans la matière de notre cheminement personnel vers l’Unité.

Cet état ne peut s’installer que dans la fluidité d’une invitation intérieure.

A l’instar d’Hercule, nous reprenons courageusement notre cheminement à travers les 12 étapes du zodiaque, où tous les trois mois, nous serons amenés à franchir un Portail. Les énergies puissantes qui émanent de ces vortex participent à notre transformation, comme à notre évolution terrestre.

Avec ce 20 mars, nous franchissons la Porte de l’Orient, une porte qui garde en son sein tous les possibles.

En passant ce Portail, nous ressentons les forces s’inverser, permettant à la conscience de jaillir de l’ombre.

Quelle est la symbolique de ces 4 Vortex  qui scandent l’année astrologique

Ces Portes sont essentielles, car elles coïncident au passage du soleil dans les 4 signes que composent la croix cardinale, suivant le rythme naturel des saisons.

Chaque saison se compose de trois signes, nous faisant ressentir l’alternance entre le feu du Bélier, la terre du Taureau et l’air des Gémeaux. Une fois terminé, ce cycle recommence son alternance,  au moment de franchir le Portail du Solstice d’été, avec l’eau du Cancer, le feu du Lion et la terre de la Vierge…..Chaque changement de saison coïncide à des vibrations très différentes, en fonction de l’endroit où se trouve notre soleil dans son cycle annuel.

Le gardien du Portail de l’équinoxe du printemps, n’est autre que Mars.

Il va nous accompagner de sa présence, de ses capacités d’initiatives et de son dynamisme. Vous pouvez compter sur lui.

Il passera  ensuite, le flambeau à la gardienne Lune, au moment du solstice d’été, afin qu’elle poursuivre la guidance de notre cheminement intérieur.

Si, l’année astrologique démarrait en 2017 avec un carré décroissant du Soleil à Lune/Saturne et une Vénus rétrograde, cette année 2018 se met en place avec un aspect Soleil/Chiron au carré Mars/Saturne. conjugué d’une magnifique Lune Taureau au trigon de Mars/Saturne.

Au cours de l’année 2017, nous avons du affronter des événements émotionnels en lien avec notre passé familial, karmique ou encore collectif, qui allaient nous obliger à réorienter notre vie en recherchant en nous, les valeurs en lien avec notre âme et non, avec la personnalité qui s’est construite pour pallier à nos souffrances.

L’année 2017 a été une année d’épuration.

Cette nouvelle année s’amorce au moment d’une nouvelle lune, qui dit nouveau départ, en cassant littéralement avec le Passé.

  Cette nouvelle lune se fait conjonction avec Chiron situé à un degré critique au 29° Poissons, ce qu’exprime bien la fin de tout le travail que ce Centaure, nous demandait de réaliser en lien avec les vibrations spirituelles de ce 12ème signe.

Où et comment avons-nous perdu notre connexion divine, à un moment de nos incarnations ?

Au cours de toutes ces années entre 2010 et ce mois d’avril prochain, les circonstances de la vie nous ont mis en situation, afin de retrouver cette perception de « déconnexion ». Ce qui a été vécu plus au moins douloureusement.

Comme il n’y a pas d’erreur dans notre cheminement, mais des champs d’expériences, toutes les circonstances que nous avons rencontrées ont été nécessaires à notre « reconnexion ».

Cette guérison dans le signe des Poissons, ne pouvait s’accomplir que par un acte d’amour au delà de nos blessures égotiques.

Alors, comment doit-on aborder ce nouveau cycle, le 20 mars 2018?

  • En larguant toutes les eaux usées de 2017
  • En regarder vers le futur tout en étant aligné dans le moment présent,
  • En acquérant plus de compassion pour soi,
  • En adoptant un rythme plus en adéquation avec ce que nous sommes,
  • En arrêtant de jouer un rôle,
  • En osant aller de l’avant,
  • En prenant conscience de notre manière de nous faire respecter,
  • En mettant de l’amour et de la gratitude dans tous les recoins de notre vie.

L’équinoxe du printemps 2017 était lié à l’arcane XV que manifeste le « Diable« , arcane qui nous incite à couper les liens aliénants avec notre passé, qui sont des freins à notre réalisation.

Ce 20 mars 2018 manifeste l’arcane « Maison Dieu ».

Cette lame nous fait prendre conscience de quelle manière nous sommes encore enfermés dans nos croyances limitantes.
Ces vibrations visent à élever notre conscience, à couper avec notre mental afin d »ouvrir notre coeur aux énergies spirituelles.

Ce qui va tout à fait dans le sens de l’arrivée d’Uranus en Taureau à partir du 15 mai, qui renforce le travail de  Chiron, qui rentre en Bélier le 17 avril prochain…

Notre planète rentre dans une nouvelle ère, où de nouvelles conceptions vont voir le jour dans l’ensemble de notre vie, que cela soit dans le domaine politique, économique, scientifique, alimentaire, écologique, spirituel, médical.

La trame de la terre va s’électrifier, l‘ère de l’internet et du virtuel seront en tête d’affiche..

La 16ème lettre Hébraïque Ayin  exprime la nécessité de changer de regard sur notre quotidien , ce qui va dans le sens de l’arcane « Maison Dieu ».

Marie Elia nous écrit: » Notre regard humain a tendance à séparer selon nos propres critères.

La puissance de cette lettre  nous libère de notre manière de croire en fonction des apparences, en oubliant de poser un regard d’amour et d’unité en toute circonstance.

Il n’y a pas de désert sans source cachée… »

Dans une vidéo que j’ai réalisée pour le Portail de l’Equinoxe du Printemps, le 20 mars, je décris l’ensemble des configurations que nous allons rencontrer au cours de ce printemps.

Il est évident que je donnerai des informations complémentaires dans mes Chroniques, mais, il m’a semblé instructif de vous transmettre l’ensemble de la toile de fond du trimestre à venir.

Au moment du solstice d’hiver, nous avons assisté au retour, après 30 ans, du Seigneur du Temps, Saturne,  qui retrouvait son domicile Capricorne et ceci jusqu’à la fin 2020, où il retrouvera le maître de l’Olympe Jupiter….

Mais, revenons à ce 19 mars, un jour dédié à Joseph. Je ne puis m’empêcher de faire le lien entre les configurations actuelles et la symbolique de cette personne qui aurait incarné Joseph.

Oui, avec cette configuration du Soleil/Chiron Poissons au trigone de Jupiter Scorpion, nous sommes bien en présence de l’image d’un père charpentier qui est resté dans l’ombre offrant son amour et sa présence pour jouer le rôle qui lui était alloué.

En Tarologie, nous avons trois représentations du Père – L’empereur – Le Pape et l’Hermite.

Chacune de ces lames apportent sa pierre à l’édifice de notre construction.

Quelle est la représentation que vous pensez avoir reçu  ou perçu de votre père?

En fonction de votre ressenti, vous pourriez mieux définir ce que vous n’avez pas reçu, ce que votre père n’a pas incarné.

Tout ce que nos parents ne nous ont pas donné, nous aurons à le réaliser nous-même.

En ce lundi, nous goûtons à une perception d’amour, de fusion et de compassion qui élèvent les vibrations de notre coeur nous hissant harmonieusement vers notre étoile.

Mettez vous au diapason de ces vibrations qui vont servir de support pour défier ou dépasser certaines tensions très vives qui rôdent autour de nous, et attendent de rentrer grâce à nos dualités, dans nos vieilles failles.

Mars vient de rentrer dans le Capricorne où il est exalté. Il y restera jusqu’à la mi mai prochain.

Vous ressentirez le besoin de vous investir plus dans vos ambitions, accepter plus de responsabilité. Veillez à ne pas tomber dans l’excès ou encore dans le rapport de force, si l’on tient compte de l’ensemble des configurations astrale.

C‘est l’amas planétaire de Vénus/Mercure/lune Bélier au carré de Saturne/lunes noires/Pluton qui attirent mon attention.

En effet, avec ces énergies printanières, on aurait tendance à mettre la charrue avant les boeufs, sans vraiment réfléchir ni à la direction prise, ni aux difficultés actuelles ou que l’on pourrait rencontrer.

Donc, prenez du recul et posez-vous les bonnes questions.

Le 20 mars préparez vous à franchir le Portail du Printemps ( 16H15TU). La lune en Taureau culmine et se pose harmonieusement sur les fondements de Saturne et l’action martienne.

Mais, cette Lune est aussi au carré de l’axe de noeuds, nous mettant au défi de ne pas oublier notre but solaire, quelles que soient les difficultés que nous pourrions rencontrer.

Ce sera en fin de journée que nous rentrons en phase croissante du cycle, qui s’est amorcé le 17 mars dernier.

Au cours de cette phase plus réceptrice, des peurs, des appréhensions pourraient remonter provoquant des batailles émotionnelles, dont il faut se méfier.

Les 22/23 mars la lune en Gémeaux au carré de Neptune !!!!! au moment où Mercure devient stationnaire le 22 pour rétrograder le 23 mars à 16°51 Bélier.

Où se trouve ce 16°51 Bélier dans votre carte du ciel?

Comme pour toutes les planètes lorsqu’elles rétrogradent elles se rapprochent de la terre, nous donnant ainsi la possibilité de voir les choses d’une manière plus concrète, plus pragmatique ( trois par an pour Mercure).

Nous devons accepter de voir les choses d’une manière différente. Ce changement de vision peut nous déstabiliser.

C’est pour cette raison que nous sommes parfois si distraits, ou encore, nous paraissons déboussolés parce que les choses ne fonctionnent pas comme d’habitude.

Surtout que la lune fait un aspect de carré croissant à Neptune. Votre excès de curiosité, votre adaptabilité légendaire, ou vos dualités intérieures pourraient vous jouer des tours, en cachant ou en niant, une partie de la réalité.

Alors, il est conseillé de redoubler de prudence pendant ces périodes.
Comme je l’ai déjà mentionné la semaine dernière, faites des liens avec votre vécu relationnel en mars/avril 2011 ou encore mars/avril 2005. Mercure Bélier correspond à s’exprimer son identité, sans masque, ni compromis.

A la fin de la journée du  24 mars la lune rentre en Cancer entamant la phase premier quartier au carré du Soleil mais surtout opposé à Mars/Saturne/lunes noires/Pluton Capricorne. 

D’emblée, nous pensons avec ces aspects à des perceptions de manque, d’abandon, de frustration, de vide, de néant,  mais aussi de renaissance.

Oui, après des vécus compliqués au cours de l’année dernière, on  peut décider de reprendre sa vie en main. On peut prendre des initiatives qui vont nous sortir du labyrinthe de nos souffrances. Oui, on peut le faire…

`La 3ème phase est fortement colorée par des énergies émettrices qui poussent à aller de l’avant. Au cours de ces quelques, certains, en fonction de leur thème natal, peuvent vraiment ressentir ce besoin viscéral d’aller de l’avant, de se jeter à l’eau.

Car si on essaye pas, on ne pourra jamais savoir, si l’expérience valait la peine ou pas….

Cette semaine sera donc très intense « vibratoirement ». Comme à chaque fois, mettez vous sur « pause » et prenez le temps de ressentir ce qui se passe, surtout en ce début de l’année astrologique où de nouvelles perspectives se mettent en place.

Je vous retrouverai lundi prochain.

Le 20 mars, je mettrai sur Youtube ma nouvelle vidéo sur  » Portail de l’Equinoxe du Printemps ».
J’ai également mis en ligne, les informations concernant les ateliers que j’anime avec Claire Duprez, en Avignon, en Bretagne, à Paris et à Villeneuve d’Ascq.

Nous restons toutes les deux à votre écoute, pour toute autre information.

 

Merci Angélique pour ton illustration, je te laisse la parole…

« Une plante évolue au cœur d’une maison lovée dans un cocon, lui même enveloppé de feuilles gardiennes protectrices.
La symbolique de cette peinture est liée à la fois à l’idée de protection et de puissance que l’on puise au cœur de notre cœur, dans notre temple intérieur, là où se trouve chaleur, amour, et sécurité. Habitons simplement et entièrement ce lieu pour que s’élève notre lien et notre connexion avec la Nature, du microcosme au macrocosme… »

Angélique Guillemet

www.angeliqueguillemet-art.com
06 87 28 12 51

Je souhaiterais également partager avec vous, ce notre Père en Araméen que je trouve de toute beauté :

Belle semaine à tous et à toutes,
Astrologiquement Vôtre,
Avec toute ma gratitude et toute mon affection,
Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar

    La vie nous pousse à nous dépasser, à sonder nos potentiels, à sentir notre vrai chemin personnel…
    Profitons des chroniques de Béatrice Robin pour ressentir la Vie et l’évolution des saisons !

Laisser un commentaire

Fermer le menu