Chronique Céleste du lundi 1er juin 2020
La dualité des Gémeaux, les jeux d'ombres et de lumière, le choix et la dynamique de notre incarnation. Merci l'Orance pour cette retranscription si réaliste.

Chronique Céleste du lundi 1er juin 2020

Cette première semaine de Juin s’enclenche imprégnée par les vibrations de la fête de la Pentecôte, une célébration qui commémore la descente des énergies de l’Esprit, nommées les « langues de Feu« , un moment qui clôture la fin d’un processus initié le 25 décembre.

A la suite de 40 jours, d’un Carême initiatique et préparateur au chemin qui aboutit à l’acceptation de mourir aux vieux schémas, provoquant de ce fait la renaissance de Pâques, nous avons enclenché à partir de ce jour, une nouvelle série de 40 jours qui se terminait le jeudi de l’Ascension, un jour qui témoigne de notre capacité de nous élever de plans de conscience, au prorata de notre acceptation d’avoir su ou pu  cruxifier notre passé !
La  symbolique de la fête de la Pentecôte, 50 jours après Pâques, manifeste la récompense que l’Univers nous offre, lorsque nous avons atteint un autre niveau vibratoire, capable d’accueillir, les mannes célestes!

Les 12 colombes rappellent les 12 signes du zodiaque, 3X4 le Temps X par l’Espace, des vibrations que l’on reçoit lorsque nous sommes alignés...Merci Frère Yves!

Toutes ces célébrations qui scandent l’année, aident fortement, à contrecarrer, les effets de la « Chute du départ », conséquences, qui en cette année 2020,  prennent une signification particulière!

Vivre ces fêtes en conscience guident notre retour vers la Source.

Ce qui me semble capital, c’est de ressentir, qu’au tout « Commencement », avant même que le Temps ne se manifeste, la « Materia Prima », le Chaos originel baignait dans la Nuit!

La création débute avec l’influx de l’Amour Divin!

L’amour, en est le moteur!

Oui, au départ, il y a que la Nuit et l’Amour.

Nous y reviendrons avec  le récit de la déesse 10, dans « Mémoires d’âmes », avec celle que l’on nomme « Lilith »!

Au cours de cette période chaotique, unissons-nous, à l’Amour pour initier un nouveau cycle, qui sera fortement coloré par Uranus, dont le glyphe exprime une croix dans sa partie supérieure qui relie deux hyperboles, une à gauche (passé) et  l’autre à droite (future), le tout reposant sur le cercle de l’Esprit. Uranus, cet ambassadeur galactique!!!

Les choses de la vie se déroulent en permanence, suivant l’ordre immuable des cycles, à cela il faut ajouter cette réflexion d’Héraclite  :

« On ne se baigne jamais dans le même fleuve »!

Les cycles s’engendrent semblables à lOuroboros évoluant dans la grande spirale cosmique.

Une succession de« Temps », emboités les uns dans les autres!

Nous sommes comme suspendus entre deux principes fondamentaux :

l‘Unité et la Multiplicité, le Un de la Source ET la diversité depuis le départ du chemin évolutif.

Planétairement, nous terminons une période de quarantaine, des semaines que nous avons accueillies chacun, à notre façon, en fonction de nos vécus et de notre structure intérieure.

Quand je parle de structure, je parle de construction, différente pour chacun.

Structure ne veut pas dire rigidité ou enfermement dans un système, bien au contraire.

Etre structuré, c’est agir en adulte aligné et responsable, tout en restant adaptable aux aléas de la vie.

Avant de retourner à la vie normale, il serait judicieux de réfléchir sur Tout ce que nous avons ressenti et éprouvé, au cours de ces derniers mois.

Les racines évoquent l’histoire de l’Arbre, de ce que nous devenons..

Quelles sont les ombres qui sont remontées, surtout celles que nous avions pris soin, de cacher dans les placards?

Tout au long de ce mois de juin, l’ensemble des énergies planétaires auront tendance à nous intérioriser, proposant de reconsidérer nos actions, nos réflexions, nos idéaux, nos pensées, nos valeurs, nos fondements qu’ils soient philosophiques, politiques ou économiques.

Un mois de juin, où nous allons accueillir des éclipses de lune et de Soleil, ( comme deux fois par an) qui ne seront pas sans nous surprendre, remettant en question nos espérances.

Oui, il faudra s’attendre à ne pas récolter ce que nous espérions au moment des semailles.

En effet, depuis la mi-mai, nous avons l’impression d’être une toupie, même si les choses bougent, rien n’est vraiment clair, rien n’est vraiment sûr, tout est vrai et tout est faux, en même temps. Nous sommes toujours dans le brouillard, ce qui augmente fortement notre stress, nos peurs, nos anxiétés.

Quelles sont les graines, les rêves, les pensées, les projets que vous avez planté, autour de la mi-août 2019?

Depuis le mois d’avril, nous avons pu tous faire le bilan de ces 9 derniers mois en observant, ce qui a été constructif et des projets qu’il a fallu laisser tomber, ou qui stagnent ou encore qui n’ont jamais donné quelque chose de tangible.

Mettez-vous, en mode « pause » afin d’être plus attentif à ce qui se passe réellement et percevoir plus lucidement,  l’évolution intérieur de tout ce chemin parcourut depuis le mois d’août dernier.

De quoi aimeriez-vous accoucher?

Tout au long de l’année dernière, nous avons baigné dans des énergies plus que floues, des énergies qui sont revenue en force, avec ce printemps.

Le mot clé, est vraiment « prudence« .

Une chose est sûr, nous serons testés sur toutes nos illusions, sur tous nos faux-semblants, sur toutes nos attitudes séductrices ou manipulatrices.

Il faudra également faire la différence entre ce que l’on aime (nos désirs)  et la manière de les réaliser, de les incarner.

Au cours de ce mois de juin, il pourrait y avoir des conflits, des tensions entre nos  différentes facettes qui n’ont pas accordé leur violon mais des turbulences pourraient aussi apparaître au sein de nos relations, notre entourage proche ou social.  Il y aura pas mal d’irritabilité dans l’air.

Ne tombez pas dans le jeu de ces tensions, de ces disputes, analysez d’où proviennent ces tensions, et utilisez ce carburant pour résoudre des malentendus relationnels, ou rectifier des comportements excessifs, voir extrémistes!

Les conflits peuvent aussi servir de carburant pour redynamiser une situation!

Le 4 juin et le 5 juin seront des journées très importantes, dans la mesure, où nous vivrons au cours de la journée du 4, un alignement entre le Soleil/Vénus R et la terre, offrant des possibilités pour capter, télécharger des renseignements différents, plus en mesure de nous satisfaire. Vénus, étoile du soir a disparu à l’ouest, pour revenir en étoile du matin, à l’Est, à l’instar du voyage des âmes, qui disparaissent à l’Ouest et renaissent à l’Est. A la suite de ce périple, nous pouvons choisir de fuir la réalité ou au contraire se battre pour retrouver l’harmonie perdue.

Prenez le temps pour méditer, ou ressentir de quelle manière vous pourriez améliorer, changer certaines références afin de vivre plus en adéquation avec vous et avec l’univers. Donnons à la chenille que nous sommes, la possibilité de se transformer en papillon.

Prenons exemple sur les arbres pour exprimer notre axe nodal….

Cette journée sera suivie le lendemain par la pleine lune avec éclipse au noeud Sud Sagittaire au carré de Mars/Neptune Poissons ! Une moisson qui nous fera prendre conscience des énergies qui sous-tendent nos choix, attitudes que nous devrons sur certains points remettre en question! Surtout que la lune se trouve alignée au Grand attracteur, qui est un vortex cosmique très puissant, nous offrant la possibilité de capter des informations qui n’auront pas été transformées par les dogmes humains.

L’axe nodal à l’honneur avec cette pleine lune, pourrait se comparer à un arbre, qui prend toute sa puissance, toute sa force dans ses racines (noeud sud) qui ensuite va transmettre les informations aux feuilles ( noeud nord). Ensuite, ce sera grâce aux rayons de la conscience solaire, que les feuilles exprimeront tout le potentiel des racines, accomplissant ainsi, son ordre de mission!!!

A quels avantages passés ( notoriété, position, pécules, images, lois, dogmes…) allons-nous devoir renoncer?

En cette période de flou, où l’ensemble de nos croyances sont remises en questions, que des vérités essentielles sont camouflées derrières des voiles,  à quoi, à qui, allons-nous devoir renoncer???

Quelles sont les images que nous avons cru voir se refléter dans le miroir de nos eaux intérieures?

Cette période sera très dense car les turbulences verront certains de nos espoirs, se solder par des déceptions.

Tout dépendra de notre lucidité du départ, comme de la canalisation de nos impulsions, bref, toutes les situations, où  la réflexion n’était pas mise en relief.

Nous serons confrontés à des revirements de situations, accueillons-les avec adaptabilité!

Oui, nous avons cru à des mirages,

Oui, nous avons échafaudé des rêves, qui pourront disparaître du jour au lendemain,

Oui, nous aurons besoin de clarifier bien des secteurs de notre vie, avant de poursuivre notre chemin,

Oui, la vérité sera différente que nous l’avions imaginée!

Oui, nous avons fait confiance à …

Oui, nous avons investi dans…et !

Oui, le déroulement ne se passe pas comme prévu!!

Alors, même si nous sommes déstabilisés par ces turbulences, nous aurons la possibilité de retomber sur nos pieds ( à quelque chose difficulté, est bonne)

Ceci dans la mesure où notre structure intérieure (Saturne) est bien présente (pas inhibitrice).

Avec cette pleine lune, il faut se poser la question sur nos fonctionnements affectifs, sont-ils dans la séduction, ou dans l’authenticité?

Ce mois que l’on  vient d’entamer, sera un mois initiatique dans la mesure, où nous passerons par des hauts et des bas, tout cela sans perdre la foi.

Beaucoup de vérités seront révélées, surtout lorsque Mercure entamera sa boucle de réflexion au cours du mois (18/19 juin). Nous en reparlerons!

Avec Barbara, nous avons mis en place une soirée par mois, dans le but de vous aider à saisir le sens et toute la subtilité du langage vibratoire et de sa résonance dans notre vie quotidienne.

La combinaison de nos deux enseignements va permettre de pointer du doigt les ombres de votre langage vibratoire personnel, tout en offrant la cautérisation de leur résonance au niveau corporel ou émotionnel.

Le choix du sujet de ces soirées se fera en fonction des mouvements célestes (Mercure en juin, Neptune en juillet, Uranus en août, Mars en septembre).

Au cours de ces soirées, je donnerai les explications astrologiques et spirituelles en lien avec ces planètes, tant au niveau collectif que personnel, alors que Barbara, favorisera la cautérisation des blessures de chacun, grâce à son enseignement et sa pratique!

Cette semaine se pose comme un tournant essentiel dans l’évolution de cette année 2020, dans la mesure où nous recevrons de nouveaux messages, que nous  accepterons de capter ou pas, ce qui se fera en lien avec notre réceptivité…

Même si, le déconfinement favorise nos sorties, l’envie de reprendre une vie normale, l’ensemble des configurations astrales actuelles,  nous incitent à prendre le temps d’honorer votre intérieur, d’écouter ce qui se passe, de ressentir à quel point vous poser dans votre nid, participe à votre bien être offrant même des possibilités de guérison insoupçonnées!

En cette première semaine de juin, posez-vous les bonnes questions, afin de ne pas revenir aux habitudes inconscientes de l’hiver dernier.

L’humanité passe sur d’autres plans de conscience, une période où tout semble aller très vite, car ce que nous vivons actuellement nous offre la possibilité de nettoyer nos chaos intérieurs.

Nous venons d’aborder la période, de premier quartier de la phase soli-lunaire enclenchée le 22 mai dernier, le moment idéal pour mettre en avant vos projets, ensuite, il serait judicieux,  à partir du 2 juin, de s’arranger pour valider ou invalider ce qui a été mis en place, afin d’avoir moins de surprise au moment de la pleine lune du 5 juin.

Le 28 mai 2002, nous avons eu une pleine lune avec éclipse à 6° Sagittaire, alors que celle de cette année se pose à 16° Sagittaire. Rien ne vous empêche de faire des liens entre ces deux périodes.

Le Sagittaire réactive nos mémoires de croyances, de dogmes, de religions, de philosophies, de voyages, d’opportunismes, de matière, ou d’esprit!!!! Il est peut être temps de changer d’état d’esprit.

Etant plongée depuis plus de 40 ans, dans l’art d’Uranie, 40 ans d’investigation, de recherche, de travail. Je ressens que le moment est venu pour  porter ces balises planétaires à un autre niveau, de redonner à l’astrologie ses lettres de noblesse!

Depuis le départ, je n’ai jamais adhéré au fait que les planètes étaient responsables de nos soucis, mais au contraire, que la compréhension de la symbolique que sont ces représentations célestes, capable de transmettre leur sagesse d’étoiles, pourraient nous aider à naviguer dans nos eaux troubles, donc de mieux vivre notre périple terrestre.

La connaissance de l’astrologie est un cadeau de l’univers, c’est la raison pour laquelle, il ne faut pas utiliser ces symboles si nous étions soumis malgré nous à ces influences.

Il faut adopter une attitude d’égal à égal, car nous sommes également issus du cosmos, nous sommes tous des poussières d’étoiles, en chemin vers la Source.

Chaque semaine, je me penche sur les aspects de la semaine, afin de vous partager mon ressenti sur les configurations planétaires qui se jouent.

Je me laisse guider par mon intuition pour découvrir la déesse qui serait  le plus, à même de se poser  pour nourrir  la saga des récits de « Mémoires d’âmes ».
Mon regard s’est porté sur un aspect planétaire, très intéressant composé d’Uranus, de Lilith et de Psyché dans le signe du Taureau en sextile de Cérès,  mais en quinconce à la lune/Junon en Balance!

Quel pourrait être le message?

La semaine dernière nous avions évoqué la déesse Psyché en développant son cheminement et son accomplissement, vers l’unité d’elle-même.

En ce lundi, Lilith, cette déesse de l’ombre, se trouve encadrée de Psyche, cette Ame qui incarne l’Amour et d‘Uranus, l’éveilleur, celui qui fait sauter les verrous,  dans le signe de la terre du Taureau (nos valeurs profondes de terre spirituelle) que la déesse Cérès met à notre disposition. Il faudra néanmoins tenir compte de ce que représentent  pour nous, la justice, le couple, l’équilibre. Ces notions seront peut être reconsidérées, après avoir pris conscience de ce que représente Lilith dans notre psyché!!!

La première question à se poser :

« quelle est la part d’ombre qui nous empêche d’accéder à l’Amour Psyché comme à notre possibilité  de co-créateur de l’Univers »!

Pour saisir la subtilité des mystères que représente Lilith, je me suis plongée dans différentes lectures, essayant de saisir le sens que Lilith évoque dans notre parcours de vie, en revisitant les vieilles mémoires, communes à toute l’Humanité!

Quelle est l’origine de cette énergie féminine?

Les données de toutes mes recherches, de tous ces partages font partie du puzzle féminin que nous sommes en train de redécouvrir ensemble.

Ces perceptions sont colorées par mon prisme, par mon coeur, par mon vécu de femme.

Accueillez ces récits avec notre coeur, non votre intellect et distillez-les afin qu’elles vous nourrissent, qu’elles vous interpellent ou encore qu’elles vous choquent.

Ce que je traduis dans ces récits de déesses, est une compilation de différentes sources, vous aurez sûrement les vôtres, comme vos propres ressentis, vos propres lectures.

Nous avons entamé ce parcours le 25 mars dernier juste après le passage de la Porte du printemps, il s’achèvera, le 25 décembre, juste après le passage par la Porte des dieux, que l’on nomme le Solstice d’Hiver.

Comme pour toute grossesse, il y aura des moments plus faciles, que d’autres, des moments d’acceptation, des périodes d’angoisses, de stress, de déni, de bonheur ou encore d’impatience!

Ce que je cherche à vous faire passer, ce n’est pas un savoir, mais plutôt, réveiller en vous, les différentes facettes de votre féminin, toutes ces extensions qui conduisent à l’acquisition de notre multidimensionnalité.

Le mythe de Lilith est évoqué dans les premiers textes bibliques comme dans les récits mythiques de Summer ou de Babylone.

Un mythe qui participe au fondement de la famille humaine que nous incarnons.

Au commencement, il existait le Chaos, cette « materia Prima » dans laquelle sont contenus les 4 éléments (feu:terre:air: eau). Cette Nature Première, que tout être humain possède, mais que les religions et les dogmes ont essayé de contenir, de nier, de brider, de détruire.

Les mondes prennent forme..

Lilith dérive du mot Laylah, qui se traduit par la nuit, le noir, cette couleur qui absorbe toutes les autres.

Voir, aussi les Vierges Noires qui trônent sur des sites bien précis, des endroits très telluriques très puissants.

Le défi de l’homme est de se confronter à cette nuit, à ces ombres.

Ne devons-nous pas tous, passer par l’Oeuvre au Noir, avant de retrouver la Lumière?

Dans la bible traditionnelle, elle est remplacée par le serpent, plus acceptable pour cette première femme qui aurait existé avant l’homme, et qui a osé dire non, à Yawhé !….Par contre on retrouve sa trace dans le Zohar (livre de la tradition judaïque). Il est écrit:

« Première femme d’Adam, elle était là avant lui…Très féconde, elle est mère de centaine d’enfants qui naissent d’elle, tous les jours… La femelle conçut le mâle et enfanta l’esprit d’Adam… Elle se rebelle et préfère descendre aux enfers et épouser Samaël…Elle continue à être féconde mais perd aussi beaucoup d’enfants et … Elle hante les nuits inspirant le désir, vidant les hommes de leur vitalité, tourmentant de tentations, créant la mort…Elle est fantasque, avide de plaisirs, sensuelle..Elle est rattachée à la Fin de Temps au pilier de la Rigueur à la Justice Suprême. »

Lillith était au Commencement, avant Adam, avant Eve. Elle incarne la fécondité prolifique, celle par qui la vie est multipliée.

Elle représente le pouvoir féminin , la connaissance instinctive, elle représente la forêt primaire, ce qui existe à l’origine…

Lilith manifeste la force féminine créatrice et féconde du départ, celle qui est indispensable à la vie.

Il semble tout naturel qu’elle soit l’égal de la polarité opposée., le masculin.  C’est parce qu’on lui demande de se soumettre à l’énergie Yang, qu’elle se rebelle, qu’elle blasphème et qu’elle quitte le rôle important qu’elle incarnait.

Au fond elle se rebelle à une autorité qu’elle croit dominatrice.

Elle refuse de se laisser dominer??? elle va donc incarner ce refus.

Elle qui émane de la Source et n’accepte pas de partager son pouvoir encore moins de se laisser dominer!

Elle exprime la partie féminine de Lucifer, qui par orgueil et identification au pouvoir absolu, ne veut pas obéir.

Là où se trouve Lilith dans notre thème, nous trouvons les racines d’orgueil, d’arrogance, de pouvoir, de refus de lâcher…C’est là où se trouve l’origine de notre égo négatif…

Elle deviendra reine des Enfers, l’épouse de Samaël, de la matière emprisonnée, elle s’offre l’illusion du pouvoir et de ce fait, va utiliser tous les attributs féminins au négatif, comme la manipulation, la perversion, la séduction,  la jouissance, pour arriver à ses fins.

La matière n’est-elle pas de l’énergie condensée, et lorsque nous descendons en évolution, ne doit-on pas se densifier pour faire l’expérience de cette matière avant de retourner à la Source?

Lilith va incarner l’ombre, les peurs, les perversions auxquelles nous devons tous nous confronter afin de les transformer.  Elle possède toutes les facettes de l’anima.

Lorsque nous entamons un travail sur nous, nous acceptons de descendre dans nos enfers, où nous allons rencontrer la reine Lilith.

C’est au cours de ce travail alchimique avec  Lilith offrira à celui qui a le courage de faire ce chemin, les outils nécessaires à la cautérisation des blessures.

Lilith refuse la dualité  de l’incarnation, elle est pourtant la clé pour retrouver son unité.

Je reprends un autre écrit dans la Genèse  Biblique :

 » Elohim dit: »Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance! Qu’ils aient autorité sur les poissons de la mer, sur les oiseaux des cieux, sur les bestiaux, sur toutes les bêtes sauvages et sur les reptiles rampent sur la terre.

Elohim créa donc l’homme à son image, à l’image d’Elohim. Il les créa mâle et femelle. Alors, Elohim forma l’homme, poussière provenant du sol il insuffla en ses narines, une haleine de Vie et l’homme devint une âme vivante

Conçut à l’image de Dieu, Adam n’a pas la densité nécessaire pour faire face à ses ombres. C’est la raison pour laquelle, ont dit que Dieu fit naître Eve d’une des côtés d’Adam endormi. Elle va être la compagne docile d’Adam.

Le féminin est divisé entre Eve, la docile et Lilith, le Vagin denté.

Mais, pourquoi, ce Bien et ce Mal, d’où provient cette énergie de Lilith, du serpent, de la tentation que nous retrouvons dans les récits mythiques de bien des religions, alors que l’homme en son état originel fut crée dans l’équilibre esprit/âme/corps au-dessus de toute l’animalité?

Parce que sur d’autres plans, il y eut un combat dans le Ciel entre l’Archange Michaël et le Dragon, qui provoqua la chute angélique (Lucifer) qui prendra la forme du Serpent, entrainant l’Humanité primordiale dans la matière.

Depuis lors, l’homme dont l’âme est angélique et le corps prisonnier de la matière, vit un tel écartèlement.

Pendant des millénaires, ces notions, ces vérités ont été voilées et actuellement grâce l’alignement de notre planète au centre galactique, l’évolution des consciences, les voiles se déchirent, nous pouvons retrouver notre unité intérieure grâce à la Vérité et l’Unité intérieure.

Notre ascension passe par les retrouvailles avec Lilith, alors en ce début juin 2020, où Lilith se trouve dans la terre du Taureau, elle nous pose la question de ce que représente la terre pour nous? ( argent, possession, sécurité, fécondation, amour). Le fait qu’Uranus  (le ciel)  l’ai rejointe, ces énergies nous mettent face à un défi de faire sauter les fausses sécurités.

La notion de sécurité est essentielle, mais elle ne doit pas s’appuyer sur nos peurs, ou les combler, sur nos appréhensions à perdre ce que l’on possède, ou encore d’acquérir notre sécurité, par manipulation.

Ma sécurité doit provenir de la force, celle  que j’ai été rechercher au fond de moi, celle qui me permet d’accéder à mon  pouvoir créateur  grâce au parcours initiatique proposé par la reine des Enfers, Lilith (celle qui possède les énergies du Tout)

C’est à ce prix que nous pourrons accéder à l’amour âme inconditionnel de Psyché…

Je crois que l’intégration de cette 10ème « déesse » est essentielle à notre évolution.

Avec le 10, nous enclenchons un nouveau cycle, le nombre 10 manifeste la Roue de Fortune en Tarot, celle qui nous invite à plonger dans nos profondeurs.

C’est en écrivant ces mots, que je prends conscience de la synchronicité qui est plus que présente dans l’évolution de ce parcours initiatique….

Comme à chaque fois, lisez, ou écoutez le podcast, notez vos impressions, laissez des pages blanches entre les déesses, vous pourriez y insérer vos rêves, vos perceptions, vos remarques…
Je vous retrouverai la semaine prochaine, pour découvrir ensemble une nouvelle histoire de déesse!!

Pour écouter le Podcast, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

Episode 10 : la déesse Lilith

 

 

Avant de vous quitter, je voudrais vous partager les informations de notre prochaine soirée avec Barbara, où nous parlerons de MERCURE ET SA RETROGRADATION…… Merci et bonne semaine, Galactiquement et Astrologiquement Vôtre, Béatrice et Barbara

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire