Lundi

Chronique Céleste du lundi 1er octobre 2018

« Quand ton oeil simple aura découvert le moi-même, il te montrera la réalité de l’Autre, du Prochain: tu verras cet autre moi. Oui, à la fois un Autre et un Moi. Le voyant comme autre, ton oeil simple t’enseignera l’évidence mathématique du respect et de la justice »                    Lanza del Vasto.

Ce natif de la Balance ( né le 29 septembre 1901, dans les Pouilles,  à midi)  nous fait découvrir un des plus beaux visages de ce 7ème signe, que l’on nomme « Balance ». Ce chercheur de paix et de vérité, a parcouru le monde,  avec ses conférences, ses déclarations, ses ouvrages, ses jeûnes au nom de l’amour, le tout sur une toile de fond d’une « action de non-violence« .

Pour lui, « l’esprit de justice et l’esprit de charité ne peuvent accepter la violence et la corruption; ils doivent lutter de toutes leurs forces contre tous ces désordres.« 

Cet apôtre de la paix « pour qui les problèmes actuels, comme la pollution universelle, la surproduction, la course au profit, le refus des abus de la technicité, la désintégration atomique, la guerre totale, la répression, la misère et la faim dans le monde, les revendications des femmes, la révolte de la jeunesse,  furent le « combat » de toute sa vie!

Il fut le précurseur de l’écologie….

Dans toutes ses actions, il monopolisa ses forces, son énergie, en proposant inlassablement, comme solution à tous ces conflits, la non-violence ou les béatitudes. C’est grâce à lui, que fut introduit pour la première fois dans la Presse ce mot de « non-violence« . De Gandhi, il reçut le nom  hindou de Shantidas, qui signifie « Serviteur de la paix« .

Depuis la pleine lune du 25 septembre qui se posait à 2° dans l’axe Bélier/Balance ( moisson de la nouvelle lune du 9 septembre à 17° Vierge opposée à Neptune R) nous pourrions réfléchir ou en tout cas, nous poser la question  » quelle est ma relation entre ce Moi et cet Autre?

Surtout que la lune/Chiron en Bélier réactivait très fortement, notre sentiment d’être reconnu dans l’expression de notre identité, face aux autres Soleil/Mercure Balance. Nous venons de franchir un Portail très important, nous invitant au cours de ces prochains trois mois, à plonger dans notre monde intérieur, afin d’y déceler les origines de certains de nos dysfonctionnements.

Au cours de cette dernière semaine, nous avons été nombreux à souffrir des comportements très réactifs de la part de notre entourage professionnel ou personnel. Réactions plus ou moins surprenantes, parfois violentes et destructrices dans un contexte où les critiques tapissaient la toile de fond des relations.

La Lune Bélier très puissante au moment de la pleine lune a fait caisse de résonance à d’anciennes blessures de non reconnaissance (Chiron R Bélier)

C’est parfois difficile d’accepter que l’autre soit à l’honneur! 

Alors, par compensation à ces vieilles blessures, la réaction émotionnelle ( lune Bélier) s’est exprimée comme une flèche cherchant à atteindre son but. Chiron en Bélier qui vient de rétrograder en Poissons, attire notre attention surtout au cours de ce mois Balance, sur la manière dont nous exprimons notre identité face aux autres. L’origine de ce sentiment d’inconfort pourrait provenir d’un besoin de trop contrôler par peur de se laisser envahir émotionnellement, surtout si nous avons l’impression, à tort ou à raison, de ne pas avoir ou de ne pas trouver sa place!!!

Alors, ( surtout avec le retour de Chiron dans les Poissons) quelle est votre connexion avec le Divin, ce lien qui nous demande de la verticalité et de l’abandon en même temps…pas facile à réaliser.

Ce qui est intéressant, c’est la synchronicité avec notre belle Vénus, qui de son côté, se prépare à rencontrer ses ombres grâce à son cycle de rétrogradation (tous les 18 mois).

Comme pour toutes les rétrogradations, elles se produisent lorsque la Terre et la planète forment un alignement avec le Soleil.

Pour les planètes personnelles comme Mercure et Vénus, cet alignement correspond  à la conjonction inférieure de la planète avec le Soleil qui aura lieu le 26 octobre 2018 à 3°Scorpion pour Vénus.

On dit que la planète est à son périgée (plus près de la terre). La planète paraît de ce fait, plus brillante dans le ciel, surtout pour les planètes comme Mercure et Vénus. Au cours des phases de rétrogradation, on peut ressentir la différence entre notre manière de vivre l’énergie planétaire et l’archétype qui s’y rattache.  Lors de sa rétrogradation, la planète n’agit plus d’une manière spontanée, mais selon son besoin personnel.

Bien souvent, nous sommes obligés de revenir sur nos pas (sur d’anciennes situations). La boucle que la planète dessine en direction de la terre permet justement de faire cette évaluation (là où la planète transite). C’est la raison pour laquelle, au cours de ces boucles de rétrogradation:

  • il peut y avoir réparation, ou
  • devoir s’adapter à de nouvelles initiatives, ou encore
  • se mettre à la recherche de nouvelles perspectives.
  • nous sommes poussés à revivre des situations identiques (en boucle)
  • de résoudre le dysfonctionnement de cette planète en adoptant une attitude plus introvertie, donc plus réceptrice aux circonstances.
  • C’est grâce à la conscience que nous mettons dans ces investigations que nos blessures se cicatriseront.
  • des acquis antérieurs de talents  surtout artistiques pourraient apparaître

Oui, «  le temps est un espace intérieur »  Novalis

Comme les planètes que composent notre carte du ciel, expriment aussi les énergies qui meublent notre Inconscient, ces mouvements font resurgir:

  • des frustrations,
  • des peurs, des rancunes,
  • des ressentiments,
  • des refoulements en lien avec l’historique de cette planète.

Le jour où la planète change de direction, que l’on appelle « stationnaire » est un moment très intense énergétiquement. Repérer le secteur de votre thème qui sera concerné.

Les boucles de rétrogradation de Vénus dessinent en l’espace de 8 ans une magnifique étoile à 5 branches.

Chaque rétrogradation dure une quarantaine de jours tous les 18 mois.

Ces boucles nous poussent à revoir notre lien avec tout ce que représente Vénus ( argent, amour, corps, beauté, sentiment, la séduction, mais aussi tout le processus qui conduit l’homme à s’humaniser..)

Nous avons donc tous les 8 ans une opportunité de transformer notre lien avec Vénus ( la dernière fois, le 8 octobre 2010  à 13° Scorpion ???) Ces boucles de Vénus font échos à Neptune qui est l’octave supérieure de Vénus.

Vénus est stationnaire le 4 octobre et devient rétrograde le 5 octobre à 10° Scorpion au carré de Mars Verseau.

Cette rétrogradation commence fort. Positionnées dans des signes fixes, il faudra veiller à ne pas rester sur vos positions, mais de vous mettre à l’écoute de ce que l’autre a, à vous transmettre.  Une chose est sûre, il y aura de l’électricité dans l’air. L’épée martienne en Verseau pourrait se transformer en guillotine ou en Porteur d’eau, à vous de choisir. 

Avec Vénus en Scorpion, nos fonctionnements doivent se transformer.  Vénus rétrograde peut justement aider à dénouer des blocages affectifs en faisant remonter à la surface les scénarios à l’origine de ces souffrances.   Vénus rétrograde peut nous donner l’impression de souffrir de possessivité parfois incompréhensible et difficilement exprimable. Si vous avez Vénus rétrograde dans votre thème natal, ces mouvements feront particulièrement échos, alors saisissez l’occasion pour transformer ou pour ajuster certains comportements ( comme tous les 18 mois). Regardez aussi, si par progression, Vénus serait devenue directe ou au contraire rétrograde depuis votre naissance.

En ce lundi matin, nous sommes toujours en phase « disséminente », cette 6ème phase qui nous fait réfléchir sur la notion du « don« . Dotée de la moisson récoltée au moment de la pleine lune, le 25 septembre dernier.

Comment allons-nous l’utiliser

  • Allons-nous garder tout jalousement pour nous ou
  • au contraire, partager notre moisson et en faire profiter les autres.

Cette action ne peut se manifester, que si nous avons coupé avec les fantômes du passé qui nous gardaient encore prisonnier de nos peurs de manquer, de tensions émotionnelles, de vouloir tout contrôler, travail qui nous a été proposé au moment du début du cycle, à la phase croissante (la lune transitait le signe du scorpion et sagittaire et le Soleil toujours en Vierge) .

La phase « disséminente » est liée à Vénus, non pour séduire, mais pour partager avec l’autre.

Alors, quel choix allons-nous faire, garder ou partager?

Mercure 15°Balance après avoir formé un carré à Saturne, la semaine dernière, défie Pluton Capricorne, cette semaine (3 octobre). Après les frustrations de la semaine dernière, qui ont pu par réaction, nous mettre sur une fausse piste, le transit avec Pluton va nous donner l’occasion de transformer des formes pensées qui ne sont pas ou plus en adéquation avec la situation actuelle et retrouver notre chemin.

Un Pluton qui vient de reprendre sa course directe, le jour de la Saint Michel, l’Archange qui terrasse les dragons. Un  Pluton nantit par  tout le fruit du travail souterrain qu’il a réalisé depuis 22 avril dernier.

Il serait instructif de se rappeler les événements qui se seraient déroulés autour de la nouvelle lune du 13 juillet dernier  à 20° Cancer, le moment fort de la rétrogradation lorsque le  maître de la forge s’opposait à l’astre solaire. I

ll me semble qu’il serait intéressant de revenir:

  • à la conjonction Pluton/Soleil/Lune de la nouvelle lune du 17 janvier 2018,
  • comme au premier quartier au moment de la nouvelle lune du 16 avril, quelques jours avant le mouvement rétrograde de Pluton.
  • Lors de la prochaine nouvelle lune le 9 octobre, Pluton sera en aspect de carré décroissant à la Nouvelle lune  en Balance.

Le travail que Pluton nous propose surtout dans le signe du Capricorne depuis 2008, est un travail alchimique de l’oeuvre au noire. 

Les défis, les confrontations nous conduisent à la transmutation.

Chaque année Pluton rétrograde 5 mois, au cours desquels nous serons confrontés à nos paradoxes, à notre besoin de pouvoir ou encore de manipuler.

Pluton est en lien avec le collectif de la planète.

Alors, quelle est notre part personnelle de « pouvoir » à transmuter?

Comme Neptune est l’octave supérieure de Vénus, Pluton est l’octave supérieure de Mars, qui symbolise dans notre thème nos désirs instinctifs.
Depuis le 22 avril, nous avons pu être la proie de peurs violentes et inconscientes.

Où se trouve Pluton dans votre carte du ciel, quels sont les aspects qu’il fait avec d’autres planètes?

Chaque année, en fonction du degré où se trouve Pluton dans le ciel, nous avons au cours de ces 5 mois, la possibilité de faire le choix entre prendre conscience des noeuds ancestraux qui nous plombent et nous paralysent, de se donner les moyens de la dépasser ou de prendre le risque de se laisser happer encore un peu plus par ces courants dévastateurs.

Comme je le dis souvent, le travail de Pluton peut se comparer au fil d’Ariane, qui nous guide et nous aide dans cette traversée, un peu comme un laisser passer qui nous garantit de trouver la sortie.

Que demande Pluton en échange?

De nous abandonner complètement à sa guidance, afin de rencontrer nos ombres les plus denses, celles qui nous manipulent bien souvent par personnes interposées.

C’est là, où je vous cite à chaque fois, ce que représente la 19ème lettre hébraïque Qof  » on a tant aimé ses ombres, qu’elles sont devenus Lumière

D’une manière différente, c’est ce qu’exprime « l’Arcane sans Nom » qui fauche ce dont nous n’avons plus besoin. Surtout que Jupiter transite les derniers degrés du 3ème décan du Scorpion, un décan qui nous pousse à rechercher l’origine émotionnelle de notre manière d’agir ( secret, manipulation, rapport de force) .

Endossons le rôle de Hercule Poirot et utilisons nos petites cellules grises.

La lune va transiter cette semaine

  • lundi 1er octobre, le signe des Gémeaux trigone à Mercure Balance stimulant notre esprit créatif, soyez d’autre part attentif à ne pas vous emballer avec le carré à Neptune R Poissons
  • Mardi  2 octobre et mercredi 3 octobre , le signe du Cancer,  au moment où le cycle soli-lunaire rentre dans sa 7ème phase « Dernier quartier ». La vie va nous pousser à réorienter certaines attitudes trop dans le contrôle, peut-être grâce à l’aspect d’opposition que la lune en Cancer fait à Saturne, favorisant une attitude de recul face aux évènements. Nous serons peut être moins réactifs aux perceptions de non considération (Chiron Bélier).
  • Le 3 octobre Vénus devient stationnaire, avec la Lune en opposition à Pluton et au carré Mercure Balance, ces aspects donnent le ton de ces semaines de rétrogradations. Moments de réflexion afin de permettre à de nouvelles pistes d’émerger.
  • Le 4 octobre, la lune rentre dans le signe du Lion rejoignant le Noeud Nord, de bon augure pour le voyage de notre Vénus qui poursuit sa descente dans les souterrains d’Hadès (Vénus devient Rétrograde), 
  • Le 6 et le 7 octobre, la lune retrouve le signe de la Vierge, au trigone d’Uranus Taureau et de Saturne Capricorne, deux belles journées pour faire l’inventaire de cette lunaison qui est en train de se terminer, avec l’entrée dans la 8ème phase  » Balsamique » qui aide à liquider les comportements qui ne seraient plus nécessaires pour le nouvel ordre de mission de la nouvelle lune du 9 octobre dans le signe de l’équanimité qu’incarne la Balance.

Avec ce mois de la Balance en lien avec notre relation aux autres, je voudrais  saisir l’occasion pour exprimer toute ma reconnaissance aux grands « maîtres de l’astrologie » que j’ai eu la chance de rencontrer, comme André Barbault, Jacques Berthon, des astrologues qui se sont investis avec passion dans cette discipline, afin de transmettre, un autre regard sur  l’art d’Uranie.

Il y a aussi tous les nombreux ouvrages de Dane Ruydhar (dans lesquels je me suis plongée) qui a donné naissance au courant humaniste, mais aussi toutes les guidances d’Alice Bailey, avec son enseignement plus spirituel… sans oublier, tous ceux qui en France, comme aux US ont continué à développer en moi la passion pour cette géométrie céleste.  Je les en remercie du fond du coeur car chacun d’eux a participé à l’accomplissement de mon âme.

Je me rends compte de l’importance de toutes ces bases traditionnelles, sur lesquelles j’ai poursuivi et construit, mon propre chemin depuis maintenant 40 ans, qui n’ont été que du bonheur! 

C’est une des  raisons pour lesquelles,  je partage aujourd’hui le fruit non seulement de mes recherches astrologiques, mais aussi le fruit de mon vécu, en tant que femme, amie, épouse et mère.

La meilleure thérapie de la Vie, n‘est-t-elle pas le parcours de cette Vie elle-même? 

Si, j’ai eu des « maîtres » extraordinaires, je voudrais aussi remercier tous ceux  que j’ai eu la chance de rencontrer, dans mes consultations, dans les ateliers ou stages ou encore lors de conférence.

A Tous merci pour le miroir que vous avez été pour moi.

Personne n’a la science infuse, personne ne peut dire qu’il connaît tout. Plus j’avance dans la pratique de cet art, plus j’ai l’impression qu’il me faudrait encore bien des vies pour maîtriser et déchiffrer ce merveilleux grimoire Céleste, qu’est le langage des astres.

Je vous rappelle l’ordre de nos stages :

A Paris avec Claire  Duprez https://www.beatricerobinbrezina.com/se-reconnecter-a-son-essence-grace-aux-mythes

A Avignon avec Barbara Halatas : https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-initiatique-en-avignon-les-17-et-18-novembre-2018     et   https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-dharmonisation-et-dastrologie-les-1-et-2-decembre-2018

 Les places sont limitées.

Vous avez été très nombreux à m’appeler pour me partager votre désir de participer à l’un de ces stages.

Alors, comme le Seigneur du Temps Saturne, nous le suggère, n’oubliez pas la règle et d’envoyer vos arrhes, afin de bloquer votre place.

Merci à Véronique Demaret/Stinus, ma fille, qui avait réalisé cette illustration pour mon livre «  La Balance » Ed de Vecchi en 1989.

Très belle semaine,

Bien affectueusement,

Astrologiquement Vôtre

Béatrice

3 Comments

Leave a Comment