You are currently viewing Chronique Céleste du lundi 2 août 2021
Notre connexion avec l'Invisible. Invoquons et appuyons-nous sur la force de nos entourages - Pablo Amaringo - crédits photos jA Vacilar

Chronique Céleste du lundi 2 août 2021

Ce début de semaine est colorée par la conjonction supérieure « Soleil/ Mercure à 10°Lion  » initiant de nouvelles possibilités de conscience ou d’inconscience.

Ce démarrage a été nourri par toutes les expériences déployées depuis le 11 juin dernier, lorsque le Messager des dieux rétrograde s’était retrouvé avec le Soleil au moment de la conjonction inférieure.

Le rôle de notre étoile ce 11 juin fut d’insuffler les informations appropriées pour cheminer accompagné de leurs présences, dans la spirale de la Vie.

Des éclairages très appréciés pendant cette période de grandes confusions marquées par les aspects de Mercure/ Soleil voilés par les brouillards de Neptune, comme par l’éclipse solaire du 10 juin dernier!

Mercure incarne le lien, les choix , la communication, mais aussi les dualités.

Celle de Mercure s’exprime à travers deux supports :

Celui d’Épiméthée plus réfléchi ou celui de Prométhée, plus avant-gardiste.

Depuis le 11 juin  à ce jour, c’est Prométhée qui traduisait l’expression de Mercure très timidement au départ, le 11 juin, un peu comme un acteur attendant dans les coulisses le 24 juin pour monter sur la scène.

Un levé du rideau qui se fit sous les spots des feux de la saint-Jean.

En ces premiers jours d’août, Prométhée va à nouveau s‘effacer pour céder sa place à son double,  Mercure Épiméthée dont les vibrations plus intériorisées, plus secondaires accompagneront nos réflexions vers plus de profondeur.

Une aide de taille pour gérer plus  efficacement les évènements planétaires que nous sommes en train d’affronter.

Lors de ces chassés-croisés entre Prométhée et Épiméthée, prenez l’habitude de noter les évènements qui se déroulent, ceux auxquels vous réagissez, ceux qui vous interpellent.

Bien sûr qu’en fonction de l’endroit où ces planètes se posent dans votre thème, le ressenti sera personnel, donc différent pour chacun.

Les expériences et les constats serviront de pistes de réflexion au cours de la période entre les 28 septembre et 19 octobre 2021, lorsque Mercure en Balance se rapprochera de la terre (comme trois fois par an) ce qui se traduit par le phénomène de rétrogradation.

Vous pourrez de ce fait, plus facilement faire les liens entre les situations de ce début août et celles que vous rencontrerez à l’automne prochain.

Laissez la Vie « prendre sens » avec les expériences que la Vie vous apporte au rythme des mouvements stellaires.

Mercure Épiméthée jusqu’au 28 octobre participe à tempérer les esprits.

Ensuite, Prométhée s’exprimera avec moins de retenue, tout en restant coloré par la sagesse de son jumeau!

Un autre  point dont il faut tenir compte lorsque nous analysons Mercure, c’est que lors des conjonctions Mercure/Soleil, le fait  que  Mercure est « Combuste » ( brûlé par le soleil).

Ce n’est donc pas le meilleur moment pour prendre des décisions, mais pour se renseigner, se questionner, pour  peser le pour et le contre, en attendant que Mercure se dégage du feu solaire au moment de son lever Héliaque, qui aura lieu vers le 11 août offrant à Mercure la possibilité de s’exprimer à nouveau plus distinctement!

En ce coeur de l’été, nous sommes tous interpellés par les évènements qui se passent, par les nouvelles règlementations qui empiètent de plus en plus nos libertés, nous coupant de notre essence créatrice, nous barrant l’accès à nos appartenances stellaires.

Les réflexions qui émergent lorsque nous traversons des crises m’apparaissent comme des moments puissants qui  font « caisse de résonance » à nos failles, comme à nos forces.

L’être humain depuis des millénaires vit dans la soumission.

Est-ce le moment propice, pour changer ces schémas?

En fonction de nos objectifs et nos choix de vie, soit

  • nous n’arrivons pas à déceler la dangerosité de cette crise, croyant que c’est normal, soit,
  • notre programme de vie nous pousse à oeuvrer afin de nous extirper de ces soumissions et de ces manipulations insupportables (bras de fer).

Comme les vibrations de la terre augmentent considérablement, les dualités intérieures se ressentent encore plus fortement. Les colères et les émotions remontent comme la lave d’un volcan en irruption.

De quelle manière allons-nous faire face?

Au cours de l’ère des Poissons, l’Humanité a fait l’expérience de l’acceptation ( qui n’est pas la soumission), grâce à l’ouverture de notre centre cardiaque.

En ce moment de transition vers l’ère du Verseau, nous sommes testés sur la solidité de notre alignement, sur ce que représente « agir en tant qu’individu ».

Individu vient « individuum » ce qui est indivisible!

Alors, ne laissons pas les évènements nous diviser en nous poussant à choisir entre les besoins égotiques de notre personnalité et ceux de notre âme!

Le cycle soli-lunaire a entamé sa 7ème phase au cours de laquelle, nous devons nous débarrasser de ce qui nous éloigne de notre ÊTRE INTÉRIEUR.

Cette période, que l’on nomme « Dernier Quartier », nous invite à réorienter la toile de fond qui tapissait la nouvelle lune à 19° Cancer opposé à Pluton Capricorne au double carré de la déesse Éris  Bélier et d’Hauméa Balance.

La beauté et la force des cycles de lunaison réunissent cette possibilité de participer mensuellement à l’évolution du couple soleil/lune, en respectant notre individualité.

Investis par les énergies du « Dernier quartier », coupons et modifions tout ce qui pourrait entraver la mise en place du nouveau cycle le 8/8/2021 à 17° Lion.

Cette nouvelle lune du 8/8/ à 17° Lion correspond à un moment clé de l’année.

« Ce portail du lion » est un Passage nous ouvrant vers des Espaces du Temps au-delà du Temps!

La déesse Éris est la fille de de Nyx, la déesse de la Nuit, elle-mêle issue du « Chaos primordial  » met en lumière ce qui n’est pas cohérent.

La déesse Éris met le doigt là où cela fait mal, peu importe les conséquences!

De part son hérédité, elle vibre sur les mêmes fréquences que le Chaos primordial.

Qu’est-ce que la « théorie du Chaos »?

« Un système chaotique n’est pas un système sauvage qui fait n’importe quoi n’importe comment. Sous son désordre apparent, se cache un ordre très strict. Un système chaotique obéit aux principes physiques qui s’appliquent à tous les autres systèmes. Mais il est d’une part impossible de prévoir son comportement sur le long terme et, d’autre part, inversement, de savoir quel était précisément son état dans le passé. On parle pour cela de «sensibilité aux conditions initiales», largement popularisée par la fameuse expression de «l’effet papillon».

La déesse Éris, cette guerrière spirituelle, provoque un chaos inévitable, afin de prendre conscience des manipulations actuelles, qui défient toutes les lois humaines et cosmiques.

Sa colère (comme la nôtre) provient d’une incroyable injustice.

La colère d’Éris est causée par la lâcheté des dieux qui n’osent affronter la réalité, préférant fuir leurs responsabilités.

Cette déesse est annonciatrice de périodes apocalyptiques afin d’anéantir les anciens systèmes et d’offrir l’émergence de nouvelles possibilités, celles où nous retrouvons notre lien à la Source.

Bien souvent, lorsque les humains s’approchent d’une période chaotique,

  • certains saisissent l’occasion pour prendre conscience des éléments négatifs, d’autres
  • préfèrent adopter la politique de l’autruche car pour eux la vérité remettrait trop en question leur conception de la vie.

Juste avant la 2ème guerre mondiale, il y eut des esprits éclairés qui sonnèrent les cloches essayant d’avertir de l’horreur ce qui se tramait dans le monde. Des pouvoirs grandissant d’Hitler, de Staline, de Franco… mais, comme aujourd’hui, on leur a fit comprendre qu’ils racontaient n’importe quoi!

Se voilant la réalité, nombreux ont préféré continuer à faire la fête, de partir en vacances, surtout « que rien ne change dans leur quotidien », proclamant qu’ils ne souhaitaient pas la guerre qui allait anéantir leurs libertés et leurs privilèges.

Jusqu’au jour, où en l’espace de quelques heurs, le pays s’est retrouvé avec les envahisseurs défilant sur les Champs-Élysées, abolissant radicalement toutes leurs chères libertés.

L’être humain a tendance à oublier l’Histoire qui parle des cycles qui se répètent jusqu’au moment où l’on comprend le sens de ces répétitions.

La question que l’on pourrait se poser:

 » Pourquoi préférer accepter une situation, » croyant que c’est plus facile, au lieu de faire des choix qui remettraient en question les fondements même de nos fonctionnements???

Le fait que Hauméa, cette déesse chamane se pose en face d’Éris dans le signe de la Balance est une très belle synchronicité, une belle opportunité.

Les deux déesses sont au service des valeurs sacrées.  Elles proposent de nous aider à « créer notre réalité ».

La déesse Hauméa transforme tout ce qu’elle touche en « sacré »!

Connectons-nous au vibrations transformatrices d’Hauméa, afin de participer à la transformation de ces enfermements, afin de retrouver notre liberté d’âme.

Un suggestion intéressante avant d’enclencher le nouveau cycle soli-lunaire dans le signe d’Être du Lion.

Ce qui rejoint le sens de la 5ème mission d’Hercule, celle qui correspond au signe du Lion.

Quel fut l’exploit que notre héro dû exécuter, sur l’ordre du roi Eurysthée?

« Terrasser le Lion de Némée » une tâche redoutable car ce lion dévastait tout le royaume.

Le Lion de Némée symbolise la puissance de la personnalité qui menace la paix dans la région.

Actuellement, la puissance de nos personnalités mettent en péril nos liens d’âmes.

Au cours de cette mission, Hercule doit changer de peau afin de permettre à son Être intérieur de prendre le dessus, sur sa personnalité.

Nos besoins immédiats, la dépendance à nos désirs sont influencés par notre personnalité, non par notre âme.

A qui ou à quoi allons-nous prêter allégeance?

Depuis 2018, Uranus dans le signe du Taureau nous offre la possibilité de modifier notre référentiel afin de ne plus être esclave de notre masque extérieur (comme entre 1934 et 1942).

Saturne en Verseau quant à lui, nous fait prendre conscience de nos manques de libertés, de la peur ou de la culpabilité d’oser prendre une direction différente, d’oser s’affirmer.

Les messages de Saturne sont d’une importance capitale, que l’on soit sur la voie évolutive ou involutive, nous devons suivre la chronologie demandée.

Aujourd’hui, nous avons le choix entre

  • obéir à nos vieux schémas auxquels nous sommes encore trop dépendants, ou
  • d’opter d’aller au-delà des petites pertes afin de ne pas de ne pas Tout Perdre.

 

Lundi 2 août

La lune en Gémeaux retrouve les lunes noires dans le signe des choix, de la parole, du lien que représente le signe d’air des Gémeaux au carré de Jupiter 29°R Verseau et Mars2° Vierge.

Ce qui va provoquer des non-dits, des malentendus où chacun souhaite rester sur ses positions. Il est toujours intéressant d’écouter les autres, sans pour cela se laisser influencer outre mesure.

Jupiter rétrograde dans le signe du Verseau jusqu’au 19 octobre 2021.

Mercure lors de sa rétrogradation de cet hiver du 30 janvier au 22 février a transité en long et en large, ce 3ème décan du Verseau, que Jupiter va réinvestir.

L’humanité devrait réfléchir sur l’authenticité de la parole donnée.

Combien de mensonges avons-nous entendu depuis le début de l’année?

Nous ressentons de plus en plus, les dysfonctionnements qui aboutissent au chaos. « Un système chaotique n’est pas un système sauvage qui fait n’importe quoi n’importe comment. Sous son désordre apparent, se cache un ordre très strict » nous explique la théorie du Chaos!

On parle alors de «sensibilité aux conditions initiales», largement popularisée par la fameuse expression de «l’effet papillon» qu’Edward Lorenz  définit  en 1972, comme : «Prédictibilité : le battement d’ailes d’un papillon au Brésil provoque-t-il une tornade au Texas ?»

L’image va faire le tour du monde et donner toute son ampleur aux théories du chaos (à relire).

La déesse Éris provoque ce chaos inévitable afin de nous sensibiliser aux conséquences des manipulations présentes depuis tellement longtemps.

Le fait que Hauméa, cette déesse chamane se pose en face dans le signe de la Balance n’est pas un hasard, mais une aide considérable.

Mardi 3 août et Mercredi 4 août

La lune en Gémeaux se pose au carré de Vénus Vierge, nous mettant face à des difficultés d’allier adaptabilité avec la réalité du moment. Lorsque nous nous sentons piégés, la sortie est par le Haut!

Ensuite, la lune fera un carré à Neptune tout en formant un trigone à Pluton Capricorne.
A qui profitent les manipulations actuelles, à quel pouvoir, à quelles institutions?

Le couple soli-lunaire rentre dans leur dernière phase « Balsamique » qui va nous inciter à liquider, faire mourir les anciennes émotions.

La déesse Hécate veille dans l’ombre, elle est présente et nous accompagne dans ces petites morts mensuelles nécessaires.

Jeudi 5 août

La lune rentre dans son domicile, le signe du Cancer amplifiant la sphère émotionnelle, car nous sommes automatiquement à la recherche de sécurité. Posons-nous la question sur le bien fondé des sécurités que l’on recherche. Recherchons-les avec maturité!

Vendredi 6 et samedi 7 août

La lune sera d’abord opposé à Pluton ( pouvant faire remonter des situations vécues ou ressenties au moment de la nouvelle lune le 10 juillet).

Analysez ce que vous ressentez, avez-vous modifier certaines attitudes depuis la dernière nouvelle lune?

Ensuite la lune rentrera en Lion se préparant à retrouver le soleil, le lendemain

Dimanche 8 août

Nous accueillons la 5ème nouvelle lune qui se place dans le signe du Lion.

Une nouvelle lune connectée au Portail du Lion, un portail dont la mission est très importante et puissante.
Je vous en parlerai dans ma prochaine Chronique céleste du lundi.

En attendant, je vous souhaite une très belle semaine,

Merci pour votre fidélité,

Avec toute mon affection,

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

 

Béatrice

 

Quelques information:

  • Le stage sur « la Méduse et ses cristallisations » de septembre, est complet.

Nous programmons un autre fin octobre probablement sur Paris.  Nous vous tiendrons au courant des détails car il nous faudra tenir compte des règlementations sanitaires qui seront de vigueur à l’automne.

  • La série des « Langages Vibratoires » recommencera en Septembre, une soirée au cours de laquelle nous ferons connaissance de la déesse Déméter. Nous vous ferons part des autres rendez-vous très prochainement.

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire