03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 2 septembre 2019

Chronique Céleste du lundi 2 septembre 2019

La déesse des moissons, Cérès, comme la fête de la Nativité de la Vierge Marie sont à l’honneur en ce début septembre, alors que notre astre solaire transite le signe de la Vierge. Nous sommes au début du cycle soli-lunaire, qui s’est mis en place le 30 août dernier, enclenchant son périple mensuel coloré non seulement par l’amas planétaire composé des planètes personnelles en Vierge mais surtout renforcé par le magnifique triangle de terre reliant Uranus R Taureau et Pluton R/Saturne/NSud Capricorne.

Quelques soient les configurations de notre thème natal, cette figure géométrique offre calme et sérénité intérieure. Après les tempêtes et les turbulences de l’été, nous allons bénéficier d’un moment de « pause » non négligeable.

Saisissons les opportunités au cours de ces prochaines semaines, afin de renforcer les fondations de nos projets.

L’élément terre, représenté dans sa triplicité propose une influence plus complète, plus réaliste et plus déterminée des évènements qui nous interpellent.

De bon augure, pour cette rentrée, qu’elle soit scolaire, sociale ou relationnelle, l’ensemble de nos émotions pourrait servir de carburant à des réalisations solides et évolutives.

la Déesse des moissons, Déméter.

En travaillant les « déesses grecques » pour le stage de la semaine prochaine, je réalise à quel point, l’emplacement de Cérès dans notre carte du ciel dévoile, d’une manière différente mais plus que complémentaire, les failles, les blessures, les manques survenus dans la construction de notre sécurité intérieure.

Cérès qui se trouve dans le signe du Sagittaire depuis le début du mois de février, revient sur les mêmes degrés, en ce début de septembre. Dans ce signe, la déesse des moissons, nous interroge sur la manière dont nous incarnons les lois universelles, comment nous les respectons, d’autant plus que Cérès retrouve le dieu de l’Olympe Jupiter au cours de ce transit en Sagittaire.

L’influence de Cérès se vérifie dans notre façon de gérer la famille, d’utiliser les bons codes éducatifs, de respecter le monde animal, d’honorer les  différentes cultures et la diversité de leurs rythmes, ce qui nous oblige à voir les choses en face. Une  révision complète de l’ensemble de nos points de vue afin de sortir de nos difficultés à l’instar d’Hercule lorsqu’il doit affronter la 9ème mission, qu’il prend la peine d’écouter sa voix intérieure qui lui souffle que « La flamme qui luit au-delà du mental, révèle la bonne direction »…

Saisissez l’opportunité de faire le lien entre cette date du début février et la mise en place de changements de point de vue (philosophique, politique, économique, social, affectif et matériel) au cours de ces 6 mois.

La nouvelle lune de la semaine dernière se faisait au carré de Cérès ( la réunion du G 7) incitant les habitants de cette planète, à prendre conscience des conséquences de leurs actions dramatiques. Personnellement, où en êtes-vous en cette fin d’été, que cela soit à travers vos idées politiques ou à travers vos comportements personnels?

Nos manques du départ nous pousse à compenser et à agir d’une manière égoïste et égotique.

La marelle devant l’église de Montsauche dans le Morvan

Comme Cérès Sagittaire fait un trigone à Chiron Bélier, la prise de conscience de l’origine de nos manques conjuguée à des moyens de les transformer, sont d’une importance capitale en cette dernière partie de l’année 2019, une année 12, liée à l’arcane du Pendu en Tarologie, qui signifie de lâcher nos enchaînements afin de naître à notre identité propre.

En écrivant cette chronique, méditant et réfléchissant sur les configurations actuelles, le jeu de la marelle de mon enfance m’est apparu comme illustration de ce que l’humanité vivait à l’heure actuelle.

Un jeu que j’adorais, sans en comprendre le sens initiatique.

Un jeu où l’on doit partir de la Terre pour atteindre le Ciel, en passant par 8 cases chiffrées, (la transformation qui conduit à l’équilibre) la 9ème l’enfer qu’il vaut mieux éviter (tous les dogmes) pour atteindre le Ciel (10ème case), le tout à cloche-pieds en poussant un caillou, de case en case!!!

Le graphisme de ce jeu, fait penser à la nef d’une église, que l’on peut observer dans certaines cathédrales, indiquant clairement l’itinéraire spirituel.

Marelle vient de mérelle du grec qui signifie « mère de la lumière« , c’est le  nom donné à la coquille que porte de pèlerin sur le chemin de Compostelle ( où l’on suit le compost des étoiles…).

Nous naissons tous d’une matrice, une fois le cordon ombilical coupé, nous devons entamer notre chemin personnel,  à l’instar d’un apprenti, qui marche sur un pied, en claudiquant ( le symbole de l’initié) en quête vers son accomplissement.

                            Etre à cloche-pied permet de montrer son genou, ce qui est un signe initiatique d’humilité.

Et le caillou, alors? En lien avec la pierre philosophale de l’alchimiste, l’évolution du caillou de case en case manifeste le chemin que nous empruntons au cours de notre vie.

Avec cette fin de l’été, la thématique de ce jeu initiatique, permet de saisir le sens spirituel du cheminement qu’il nous est demandé de réaliser au cours de notre incarnation. A l’instar du jeu de l’Oie qui dérive de ce jeu de la marelle.

coquille ramassée sur la plage de Fisterra, la fin du chemin de Compostelle en juin 2016!

Notre vie est semée d’embûches, de difficultés mais elle est aussi peuplées de merveilleuses rencontres. Toutes mes recherches dans le domaine des sciences humaines m’ont fait comprendre que nous venons avec des mémoires, des extensions qui nous sont propres.

Les difficultés que nous rencontrons sont autant d’opportunités pour les affronter et les dépasser.

Ce n’est pas toujours la faute de nos parents!

Au cours de toutes ces années, j’ai découvert années après années, les subtilités du symbolisme astrologique, en lien avec l’Univers et ses cycles, j’ai découvert des clés formidables.

C’est là, où nous sommes face à des choix , soit de les accepter et d’essayer de comprendre leur fonctionnement, soit, de rester dans nos enfermements.

Je ne peux qu’insister sur la puissance énergétique des configurations actuelles qui sont comme de superbes opportunités d’évolution, qui nous poussent à sortir de notre labyrinthe, de pousser notre caillou afin qu’elle arrive dans la case nommée « Ciel ». Notre pierre s’est transmutée en Soi.

Dans l’enfance, nous sommes poussés à développer l’estime de soi, c’est très bien, pour renforcer notre confiance personnelle, mais le but de notre âme, c’est de mettre en valeur le développement de notre SOI. Ce qui n’est pas la même chose.   

Si l’estime de soi, nous permet d’affronter les aléas de la vie d’une manière plus confortable, ce comportement s’appuie sur notre égo et la compétition, alors qu’atteindre notre Soi, ne s’acquiert que par le changement de niveau de conscience, de vibrations, de plans.

 

 

De quoi le ciel est-il composé en ce lundi matin, au moment, où le couple soli-lunaire s’apprête à vivre, la 2ème phase, que l’on nomme « croissante« ?

 

Le travail en lien avec la phase « croissante » est primordiale, car au cours de ces quelques jours, la vie va nous obliger à rechercher ce qui nous nourrit, ce qui nous sécurise afin de laisser tomber ce qui ne nous concerne pas.

La nouvelle lune a eu lieu à 7° Vierge, des énergies que nous sommes invités à épouser afin de nous sentir unifier intérieurement, mais ce nouveau départ se faisait à l’opposition Neptune R Poissons ( nécessité d’intégrer une notion holistique), au carré de Jupiter Sagittaire, qui pointait du doigt  la véracité de nos objectifs.

En ce 2 septembre, jour de la rentrée scolaire,  si le Soleil se trouve en conjonction avec Mars donnant un certain punch, mettant en relief l’esprit d’initiative, la lune se trouve en Balance/Hauméa au carré de l’axe Cancer /Capricorne et son amas.

Dès le départ, les instructions sont claires, ce début d’année demande de notre part des comportements cohérents, de la maturité, une structure, de la discipline, un alignement que rien ne devrait déstabiliser! Certains pourraient ressentir une boule au ventre en ce début d’année scolaire. Le grand trigone de terre devrait compenser ces angoisses et ces peurs éventuelles de ne pas être à la hauteur.

Le hic, serait de partir dans des rêves illusoires concernant nos nouveaux engagements, ce qui s’avèreraient décevants à un moment donné.

Le 3 septembre, la lune rentre dans le Scorpion (en chute, donc ne peut décider) mais s’intérioriser en captant sa force intérieure, ce qui sera décuplée par le contact avec Pallas Athéna qui vient aussi de rentrer dans ce 8ème signe.

Ces aspects conjugués au fait que le Soleil/Mars soit rattrapé par Mercure provoque des initiatives personnelles justes qui pourront se révéler très pragmatiques et constructives.

On peut parler de la mise en relief de l’ensemble de nos capacités, de nos qualifications grâce au développement de notre intelligence créatrice.

Le 4 septembre, la lune sera toujours en Scorpion et elle profitera des vibrations bénéfiques du trigone de Neptune Poissons, comme des sextiles au signe de la Vierge et du Capricorne, ce qui donnera du poids, de la solidité et de la structure à toutes les perceptions reçues. Comme les lunes noires sont actuellement autour de Neptune, il faudra s’attendre à des soubresauts, des secousses imprévues, à l’image d’un jeune conducteur prenant le volant pour la première fois. Il faudra attendre la période de rodage pour une conduite plus souple.

Le 5 septembre, la lune en Sagittaire rejoint la déesse Cérès au carré de Junon, nous incitant à trouver les moyens de cautériser nos manques, afin de monter dans notre montgolfière et accomplir notre destinée, réaliser notre couple.

Tant que nous sommes dans des manques nos comportements sont atrophiés et ne nourrissent pas notre âme mais alimentent nos peurs, croyant les assouvir, alors que c’est le contraire qui se passe.

le 6 septembre, le couple soli-lunaire entame sa 3ème phase « Premier quartier » qui est un aspect de carré, dont de défi, nous force à lâcher les amarres, afin d’oser prendre le large.

Encore faut-il s’assurer de capter les bons vents dans les voiles de notre bateau. Nous pourrions par contre, bénéficier d’une confiance plus efficace, avec le trigone de Vénus à l’amas Capricorne toute cette fin de semaine, ce qui sera nécessaire afin de ne pas rentrer dans des perceptions de peurs, de mal d’être (très amplifié par rapport à la réalité) grâce au transit de la lune sur Jupiter au carré de Neptune R Poissons!

Le 7 septembre, au mi journée la lune rentre dans Capricorne au moment où se met en place un carré en T dans la croix mutable (dont nous avons déjà parlé lorsque le Soleil transitait les Poissons autour des 6/13 mars et lorsque le Soleil transitait les Gémeaux autour des 10/13 juin). Un carré en T est un aspect très dynamique permettant aux énergies en place d’être canalisées. Donc, au cours du week-end prochain, nous aurons la possibilité, de prendre des décisions, de faire des choix judicieux et qui donneront des résultats?

Le 8 septembre, Jupiter à 15° Sagittaire fera un double carré au Soleil à 15° Vierge et à Neptune à 17° Poissons ( cette figure remplira ses objectifs pendant toute la semaine). Comme à chaque fois, faites les liens avec le mois de mars et le mois de juin lorsque cet aspect eut lieu.

Profitez aussi des configurations actuelles, pour mettre votre vision au diapason de la réalité et non à travers vos émotions.

Prendre du temps pour exprimer sa créativité serait une bonne initiative ( cuisine, art, musique, écriture, enseignement, couture, politique…)

dessins réalisés par un père du Monastère de la Pierre qui Vire dans le Morvan

Quel est votre souhait de couple, de relation???

Regardez dans votre passé, dans votre éducation, les origines de vos manques ou de vos blocages.

La terre est sacrée, nous le savons, elle est notre Temple à tous, alors que faites-vous personnellement pour aider à garder la vie sur terre?

Un jour, il y a des années, à Boulogne sur mer, à l’entrée du musée de la mer, une inscription avait retenue mon attention  » Nous sommes 7 milliards à avoir détruits la planète, nous sommes 7 milliards à pouvoir la reconstruire ».

Ceci ne pourra se réaliser que si le féminin des habitants de cette planète, retrouve sa juste place dans ce monde, encore si patriarcal.

Lorsque le Soleil transite les signes entre la Vierge et le Scorpion, les énergies de transformations sont à notre disposition.

L’étude astrologique conjuguée à la mythologie éclaire nos comportements, car la mythologie relate les histoires des dieux, des déesses, des héros, des entités surnaturelles dans leurs relations avec les hommes.

Ces mythes sont une construction de l’esprit qui ne reposent sur aucune réalité, car elles recèlent des vérités qui leurs sont propres.

Une chose est certaine, nous devenons réceptif aux histoires de la mythologie lorsque nous nous éveillons à l’entendement des leçons que ces mythes nous proposent.

Si les mythes sont comme des guides, l’analyse d’un thème astral offre un diagnostic très précis de nos fonctionnements passés, présents et à venir.

Passez une bonne semaine, nous nous retrouverons lundi prochain. Le contenu de la chronique sera peut être plus réduit compte tenu du stage que j’anime le week-end prochain.
Merci pour votre compréhension,

Avec toute ma gratitude et toute mon affection,

Astrologiquement et galactiquement Vôtre,

Toutes mes formations sont mises sur mon site, voici la suivante…

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 4 commentaires

  1. Avatar

    Merci Béatrice de nous guider chaque semaine avec toutes tes analyses que tu nous offres avec beaucoup de générosité, merci

  2. Avatar

    Merci infiniment Béatrice pour vos réflexions et tout ce travail astrologique.
    Nous ne nous sommes jamais rencontrées mais je lis toutes les semaines vos écrits…MERCI et bonne rentrée.
    Marie-Noëlle

    1. Béatrice Robin Brezina

      Merci pour votre retour. J’espère qu’avec les détours de la vie nous aurons la possibilité de nous rencontrer Beatrice

  3. Avatar

    Un grand merci Béatrice pour vos chroniques que je suis assidûment. Soyez bénie pour votre générosité !

Fermer le menu