Chronique Céleste du lundi 20 janvier 2020
Avec les énergies du Verseau, osons avec audace exprimer des couleurs différentes...un grand Merci à Claire, pour la beauté de sa toile...

Chronique Céleste du lundi 20 janvier 2020

Notre étoile retrouve en ce 20 janvier, les énergies du Porteur d’eau, un signe que l’on nomme  » Verseau ». Si, le soleil orchestre d’une manière royale, le signe du Lion, lorsqu’il transite le signe du Verseau, c’est un roi en « exil« , un roi qui doit se plier aux besoins de la collectivité.

Le Passage du signe du Capricorne vers le signe du Verseau, se fait au diapason des énergies de Saturne vers Uranus. Un tournant de la plus haute importance.

Avec les vibrations d’Uranus,  nous ressentons très clairement ce lien entre le ciel et la Terre. Les vibrations d’Uranus nous poussent à la «  Transfiguration« , ce moment sacré où s’unissent en notre coeur, le Ciel et la Terre. « Un instant roi » où nous captons, les vibrations de l’amour inconditionnel.

Lors de ce passage, nous devons abandonner nos oripeaux ordinaires pour nous laisser transpercer par les énergies plus subtiles.

Grâce à Uranus, nous « osons » nous ouvrir à la Vérité!

Nous avons pu observer dernièrement, l’intensité des vibrations (accompagnées d’évènements) qui ont provoqué, des peurs en lien avec nos sécurités émotionnels. Les énergies très « cardinale » de ce début janvier, nous incitent à prendre des initiatives afin de ne plus rester dans l’immobilité, mais au contraire,  d’oser affronter de nouvelles perspectives.

La croix cardinale est composée de deux signes masculins (Bélier et Balance) et de deux signes féminins (Cancer et Capricorne).

Les signes en lien avec les équinoxes sont d’impulsion yang et les signes en lien avec les solstices sont d’impulsion Yin. Le croisement, de ces polarités contraires, déclenche la circulation des énergies.

Le passage obligé pour retrouver la Lumière et la légèreté…

En ce lundi matin, au vue de l’ensemble des configurations dans le signe du Capricorne, comme les vibrations des conjonctions Pluton/Saturne, Noeud Sud/Jupiter, de la déesse Cérès/Soleil, sans oublier le centaure Pholus que rejoint  Athéna aujourd’hui, nous devons absolument traverser les enfermements saturnien tout en ayant intégrée la force de ce dieu du Temps….

C’est vraiment la mission de cette année 2020 que manifeste l’arcane de » l’Empereur « et de celle du « Sans Nom »…

Notre ascension ne peut se faire que grâce à une transformation des poids du passé….

Au cours de tout ce week-end avec Barbara, lors du stage sur l’Eveilleur Uranus, nous avons été témoin des tiraillements intérieurs provoqués par les limitations de Saturne ( éducation, idéologie, peur, forme pensée…) et le besoin de s’en libérer grâce à la prise de conscience de ce que ces limitations représentent comme handicap à notre évolution, à notre retour vers la Source…

Nous ne pouvons faire l’impasse de ce que Saturne nous demande personnellement, car sans base solide, sans une maturation, les vibrations d’Uranus seront perçues comme un tsumani dévastateur.

Il faut avoir intégré le « 7 » Saturne, pour accueillir les vibrations du « 8 » Uranus sans déstabilisation.

En Tarot, la lame « 7 » correspond au « Chariot« . Une lame intéressante, car elle évoque la prise de pouvoir, mais si nos roues ne sont pas parallèles, nous n’irons pas très loin.

Cette lame nous incite à voir quels sont les handicaps qui bloquent notre évolution. Par contre, la lame « 8 » se manifeste par « La Justice ». C’est lorsque les circonstances de notre vie sont équilibrées que nous pouvons percevoir la justesse des choses…

Avec l’arrivée du Soleil dans le 11ème signe, ce signe d’air du Verseau, je ne peux m’empêcher de me relier à la mission d’Hercule qui reçoit l’ordre à la 11ème Porte de « Nettoyer les écuries d’Augias« .  Un travail qui nous concerne tous très fort, en cette année 2020, surtout, avec le stellium en Capricorne.

Dans tous les domaines, les circonstances nous poussent, à nettoyer toutes ces puanteurs nauséabondes accumulées depuis tant de millénaires….Nous sommes bien dans le collectif..

En ce lundi matin, le lune en Sagittaire rejoint Mars au carré décroissant de Neptune/lunes noires Poissons, une journée où nous pourrions ressentir de l’exaltation, qu’il faudra canaliser. « Qui veut aller loin, ménage sa monture… »

Restez bien connecté à Athéna qui rentre tout juste dans le signe du Capricorne, car elle soutiendra vos passions, tout en vous aidant à ne pas tomber dans l’émotionnel….

Mardi 21 janvier, nous abordons la 8ème phase du cycle soli-lunaire, celle des « bilans », des nettoyages nécessaires en préparation de l’accueil de la nouvelle lune de vendredi.

Prenez l’habitude, de revisualiser ce que vous avez vécu depuis le démarrage du cycle dernier ( 26 décembre 2019).

Avec un peu de recul, on peut modifier notre regard sur certains évènements, en y posant une vision plus « juste ».

Nouvelle lune du 24 janvier 2020 – 1er décan du Verseau très Uranien avec le Soleil/Lune/Mercure  au carré d’Uranus Verseau!!

Nous sommes invités à quitter notre mental linéaire afin de nous connecter à une perception, une vision plus globale.

Un moment propice aux innovations, aux créativités, aux intuitions, à tout ce qui est non conformiste, à nous sentir co-créateurs de l’univers…..

Surtout que le nouveau cycle Pluton/Saturne Capricorne au carré de la déesse Eris, ce qui va provoquer en nous des « ras-le-bol » afin de nous tourner vers des initiatives en fonction de notre potentiel…

On ressent une lunaison très puissante, nous incitant à amorcer un tournant grâce à des choix différents, et l’aspect de carré de Mars Sagittaire au carré de Neptune/Vénus/lunes noires Poissons va être la goutte d’eau qui va faire déborder le vase…

Une lunaison qui va nous faire entrevoir ce que pourrait être la vie si nous changions de plan de conscience (et de lunettes)…

Pour cela, nous devons impérativement nettoyer les scories du passé, ce qu’est notre mission à l’étape Verseau…

C’est avec les eaux des fleuves Alphée et Pénée qu’Hercule arrive à purifier les écuries d’Augias..

Oui, en cette année de passage, nous serons acculés à annuler l’ensemble de nos programmes obsolètes, ce qui va nécessiter de notre part d’accepter de concevoir la vie « autrement ».

Ces modifications nous conduiront à modifier nos habitudes, à repasser nos faux plis. Nous quitterons de plus en plus une perception, une vision limitée pour une conscience plus globale.

Lorsqu’en mai prochain, Vénus entamera sa rétrogradation en Gémeaux, tout nous semblera plus clair, avec moins de doutes et de peurs. Un peu comme une réalité que l’on ne peut plus éviter…

Nous venons de terminer notre stage sur Uranus l’éveilleur.

Quel bonheur de retrouver une famille d’âmes et de ressentir une telle interconnexion. Nous avons été témoin de changement de conscience spectaculaire, de prise de conscience de nos dépendances émotionnelles à des matrices passées.

La vraie liberté, c’est l’autonomie, de ne plus dépendre de notre environnement.uranus d'éveilleur émerge du carré saturnien...

Il faut larguer le poids du passé pour faire émerger notre besoin d’exister en conscience!

Cette nouvelle lunaison, nous offre une vision de l’espace universel, elle va nous inviter à briser les structures cristallisées de notre égo, elle va nous aider à changer nos loyautés en passant de notre connexion Solaire à une connexion galactique.

Oui, les vibrations d’Uranus très fortes en ce moment, arrachent les voiles des illusions, nous offrant de découvrir la Vérité.

Quelles intentions pourriez-vous en conscience poser pour cette nouvelle lune. Une intention posée de cette façon va engendrer l’espace nécessaire pour sa réalisation.

Posez-vous la question  » quel cadre de référence pourriez-vous abandonner pour changer de dimensions »..

 

Ce week-end nous avons ouvert les portes vers d’autres réalités, d’autres manières d’entrevoir notre environnement.

Au cours de notre stage résidentiel à Paros, nous allons, tout en parcourant l’île, découvrir d’autres facettes de nous-même qui vont être fortement réactivées au cours de cette année charnière de 2020.

Le week-en prochain, avec Christine Chelin Desvignes, nous allons entreprendre le parcours solaire des 12 signes de la roue zodiacale.

Chaque mission d’Hercule va nous éclairer sur la manière dont nous vivons les 12 possibilités que nous offrent notre incarnation.

Ce travail nous ouvre à d’autres niveaux de conscience, d’autres vibrations, à découvrir des facettes endormies de nous-même.

Je vous souhaite une très belle semaine.
Avec toute ma gratitude,

Avec toute mon affection,

Astrologiquement et galactiquement Vôtre,

 

Béatrice

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire