Lundi

Chronique céleste du lundi 21 mai 2018

C’est en début de semaine dernière, que  j’ai rejoint Barbara dans cet endroit merveilleux des Cyclades, sur cette île de Paros, où nous avons la chance et la grande joie de ‘partager, nos enseignements respectifs.

L’année dernière, nous avions sillonné l’île, en marchant sur les traces d’Hercule, cet héro solaire qui représente l’humain dans sa quête d’une intégration réussie, grâce à son maître Chiron. 

Cette année, nous découvrons, l’importance de ce maître extraordinaire qui nous offre à tous, la clé de la Porte  s’ouvrant aux énergies de liberté Uraniennes.
Chiron intervient toujours dans des moments de « passage » afin de découvrir en nous, ce dont nous avons besoin pour quitter le costume de notre personnalité et endosser la  parure solaire de notre Individualité.

Depuis le début du week- end, nous sommes en plein dans les énergies de la Pentecôte, ce moment dans l’année, où nous avons tous la possibilité de ressentir les « langues de feu » qui descendent et nourrissent toutes les parties de notre multidimentionalité.

 Une perception que l’on  ne peut accueillir que dans un alignement cosmique parfait.

Prenons le temps de nous poser, de nous mettre au diapason du temps de Chiros, afin de capter le plus justement, l’ensemble des configurations actuelles:

  l’arrivée de Chiron en Bélier le 18 avril dernier, appuyant sur l’importance d’exprimer notre « Je suis », une arrivée qui se conjugue avec  les puissantes énergies  de la nouvelle lune du 15 mai dernier, le jour où Uranus rentrait pour 8 ans dans le signe du Taureau, une entrée fracassante du fait de son aspect à Mars en Verseau ( un Mars qui se prépare à sa rétrogradation de cet été).

Le travail que nous accomplissons Barbara et moi, en nous appuyant sur le mythe de Chiron, propose la possibilité à chacun de lâcher nos enfermements « saturnien », afin de mourir à nos souffrances répétitives, en offrant notre « immortalité » dans le but de délivrer les souffrances aliénantes, de notre Prométhée intérieur.

Un cheminement de toute beauté et  d’une puissance exceptionnelle!
Ayons de courage de faire face à nos blocages et donnons-nous la possibilité d’accueillir les énergies d’Uranus et d’ouvrir notre coeur au feu novateur de « Prométhée« .

En nous appuyant sur le mythe de Chiron, prenons conscience qu’en blessant à mort son maître Chiron, Hercule nous met dans l’obligation de trouver individuellement notre évolution spirituelle. Nous ne pouvons plus agir comme des moutons.

Notre mission aujourd’hui est d’intégrer le rôle du « berger ».

Lâchons, l’enfant en nous, cette partie de nous qui est en permanence à la recherche d’un thérapeute pour guérir sa blessure. Alors que le choix de cette délivrance ne peut passer que par la mort et la transmutation alchimique de nos blessures.

Dans ce travail en lien avec Chiron « que devons-nous faire mourir »?

Pour quelle cause universelle ou  collective, acceptons-nous de mourir?

Au niveau astronomique, on ne sait pas vraiment d’où vient la comète/planète Chiron. Il semblerait que Chiron ne soit d’ailleurs,  qu’un visiteur. Si on retrace l’histoire de l’évolution de l’humanité,  Chiron serait apparu après le monde animal et avant celui de l’Homme.

Venant des profondeurs de l’espace, de la bande de Kuiper, un endroit qui est extrêmement éloignée du Soleil, Chiron transmet un message alchimique, celui de la transmutation qui accompagne tous ceux qui ont plongé dans leurs ténèbres et qui s’en sont sortis.

Oui, Chiron a été en contact avec la Lumière galactique des premiers instants de la Création.

Chiron est un sel d’ordre spirituel, où l’Amour nous unit à ce qui Est.
L’ascendant du thème de la découverte de Chiron en novembre 1977, se trouve exactement sur la position du centre galactique…..

Chiron en tant que guide nous permet de nous reconnecter à notre blessure, celle qui est en  lien avec nos origines les plus reculées.

Jupiter en Scorpion  est actuellement en aspect de sesqui-carré à Chiron Bélier, un aspect intéressant dans ces investigations dans nos mémoires passées.

Qu’aurons-nous à faire concorder, entre notre la poursuite de notre quête personnelle et la réalité du vécu actuel?

Notez quelles seraient les frustrations éventuelles qui sont en train de remonter à la surface, tels de vieux fantômes oubliés dans notre maison hantée. Regardez attentivement à quoi, elles correspondent, sont-elles récurrentes, en avez-vous conscience et surtout quelles sont les conséquences dans votre quotidien ?

C’est tout ce processus, toutes ces connexions, que nous découvrons cette semaine ici sur cette île de Paros.

Pour accéder à l’esprit de la Licorne, il faut impérativement avoir fait le deuil de nos carcans saturniens, et vibrer aux énergies d’Uranus.
La Licorne nous incite à continuer le chemin d’épuration en nous faisant prendre conscience des allègements nécessaires, en focalisant notre attention au niveau de nos sens, ces sens qui sous tendent les motivations de nos désirs.

Nous entamons ce matin de travail de la Licorne,  le jour, où « Elle » se trouve en conjonction exacte avec le maître Pluton!!!

Oui, avant d’accéder aux vibrations de la « Licorne », il faut renaître de nos profondeurs, il faut avoir transmuter le plomb Saturne, en Or Solaire.

En ce lundi 21 mai, notre étoile rentre dans le signe d’air des Gémeaux, ce signe mutable favorable aux changements. Ce signe est en lien avec toutes nos dualités, notre manière de communiquer, de nous mouvoir, de faire des choix,  mais ce signe met également en évidence nos instabilité et notre  nervosité face à certaines situations. Alors, prenez le temps de respirer, de vous poser afin de ne pas vous laissez happer par la forces des vents contraires. Restez maître de la situation, en vous appuyant sur la stabilité de vos fondements.

Le Soleil est en trigone de Mars favorisant les initiatives surtout que nous rentrons dans la 3ème phase sur cycle soli- lunaire, la phase Premier Quartier qui incite à oser aller de l’avant dans nos démarches, dans la manifestation de nos projets.

Neptune ce matin est en quinconce de la Lune, ajustons nos élans émotionnels, sont-ils en adéquation avec l’environnement dans lequel nous sommes?  Dans des situations de peurs, cet aspect peut inciter à fuir la réalité, évitant de nous confronter aux circonstances qui nous sont offertes.

Cette semaine la lune transitera les signes du Lion ( 20/21 mai), formant un double carré décroissant à Jupiter R et Mercure  Taureau. N’amplifions pas la situation en ruminant les histoires, qui pourraient se résoudre d’une manière bien plus simplement et efficacement.

de la Vierge (22/23 mai), attention à l’opposition qu’elle fera à Neptune, qui comme à chaque fois peut nous pousser à l’illusion, sauf si nous en conscience, nous marions ces superbes énergies, qui ne feraient que renforcer votre perception, notre intuition.

de la Balance (24/26 mai),  au cours de ces journées restez vigilants aux aspects que la lune fera à Saturne/lunes noires et Pluton. 

Je voudrais remercier toutes les personnes qui se sont jointes à nous pour accomplir ce voyage, un groupe qui s’est instantanément mis au diapason de cette « oeuvre magnifique » qui se manifeste au cours de cette semaine grecque…

Merci à ma collaboratrice et soeur d’âme, Barbara qui nous emmène non seulement à la découvertes des sites en lien avec nos sujets, mais qui nous permet d’accéder à d’autres dimensions que l’on pourrait appelegalactiques...

 

 

Je vous retrouverai lundi prochain, avec plus de détails sur la fin de notre voyage initiatique.
Avec toute ma gratitude et toute mon affection

Béatrice

 

 

 

1 Comment

Leave a Comment