Chronique Céleste du lundi 22 février 2021
La Lumière émanant du Soleil coloré par l'étoile Formalhaut éclaire la réceptivité de la lune, provoquant un geyser de créativité et d'Amour. Merci Evelyne pour la puissance et la beauté de cette réalisation artistique.

Chronique Céleste du lundi 22 février 2021

Les moments de pleines lunes correspondent à des récoltes, qui découlent de l’évolution qui s’est opérée, depuis la nouvelle lune.

La symbolique émergent de la future  pleine lune du 27 février, se pose dans l’axe Vierge/poissons de la roue zodiacale. correspond à celle d’une femme donnant naissance à la Vie, un processus qui se répète en permanence dans tout l’Univers, dans toutes les galaxies.

La base de l’astrologie est fondée sur des cycles, qui naissent, disparaissent et renaissent, à l’instar des planètes, des systèmes solaires, des galaxies qui dans un mouvement circulaire, nous offrent des particules du temps se répétant indéfiniment.

Il est intéressant de saisir le sens de la puissance de ces mouvements, car plus nous serons en cohérence avec les trajectoires planétaires, plus nous incarnerons cet état de concordance intérieure.

Une convergence qui fait partie de l’enseignement de la déesse Athéna.

La puissance émanant de son alignement pulse de son centre cardiaque, où se love l’unité des polarités féminines et masculines.

Ressentons la force de cette unité qui est le résultat d’un mariage alchimique qui s’est opéré avant même sa naissance.

Mais revenons, aux possibilités qui se sont mises en place au cours de ces deux dernières semaines, celles qui préparent l’arrivée de la pleine lune.

Une Lune qui est pleine, qui est grosse, comme une femme qui va accoucher, car Ce qu’elle porte en son sein, est arrivée à terme.

La symbolique de la matrice est magnifique, elle fait penser au chaudron de l’alchimiste!

Oui, les femmes sont les plus grandes alchimistes, car elles participent au processus même du Grand Oeuvre.

N’est-ce pas du chaos initial qu’émerge notre mère Gaïa, celle qui enfanta les planètes et les mondes?

Gaïa, la grande Mère alchimiste, celle que les hommes ont tendance à oublier, à négliger, à détruire depuis trop longtemps. Gaïa est une mère qui souffre de voir ses terres et ses eaux dépérirent, faute de respect des habitants qui ont élu domicile sur cette planète bleue.

La métamorphose de nos possibilités et de nos intentions se réalise, en fonction de la conscience de l’alchimiste intérieur que nous incarnons, au cours de ces parcours mensuels.

Si, chaque signe représente une expérience bien spécifique, les maisons dans lesquelles se posent ces signes sont les laboratoires où vont se vivre les expériences des signes, grâce aux dieux planétaires tels que Mars, Vénus, Mercure, Neptune, Pluton, Uranus ou Jupiter qui orchestrent cette opération délicate.

Lundi 22 février

Mercure Prométhée vient de redevenir direct à 11° Verseau, encadré par Saturne et Jupiter, qui canalisent tout le processus qui s’est installé au cours de la période de rétrogradation, c’est-à-dire depuis le 15 janvier dernier.

Chaque rétrogradation de Mercure nous donne l’occasion de perfectionner notre outil de communication, de lien, de curiosité, de parole..de notre nervosité ou encore de notre fébrilité mentale, grâce aux caractéristiques du signe que Mercure traverse dans un secteur déterminé de notre carte du ciel.

Cette rétrogradation trois fois par an doit attirer notre attention, sur un point spécifique de nos fonctionnements, de nos attitudes.  Ce n’est pas à cause de Mercure rétrograde que l’on va avoir un problème de train, d’internet ou d’autres inconvénients.

Les difficultés que l’on rencontre, viennent pointer du doigt, là où nous avons à faire des efforts de concentration, de réflexion ou de révision supplémentaire…. en fonction de l’expérience que nous sommes en train de vivre. Mercure qui est la planète la plus proche du soleil, représente les liens entre la Conscience solaire et sa manifestation.

On pourrait dire que les planètes rétrogrades sont à l’instar de miroir renvoyant des parties insoupçonnées de nous-mêmes, qu’il serait nécessaire de prendre en considération.

Le retour du cycle direct de  Mercure s’accompagne aussi d’un carré d’Uranus/lunes noires Taureau.

Avec Uranus l’éveilleur, les vérités doivent sortir. Avec les lunes noires, il faut s’attendre à des pertes.

Uranus en Taureau nous guide vers la libération de nos besoins compensatoires qui vont de ce fait nous laisser entrevoir d’autres supports, plus essentiels, plus en adéquation avec le parcours de notre âme.

Nous sommes actuellement dans une facette du temps, où des révélations vont apparaître, dévoilant grâce à un regard différent, une autre « réalité ».

Comment avez-vous vécu cette boucle de la première rétrogradation de Mercure en cette année 2021?

Quelles sont les modifications novatrices que vous avez pris le temps d’insérer dans vos modes de fonctionnement?

Grâce à sa liberté d’esprit, qu’Uranus casse les barrières, qui dans ce signe traditionnel du Taureau, peut nous amener à découvrir de nouveaux procédés, de nouvelles techniques dans les domaines de la terre, de l’agriculture, de l’élevage mais aussi en participant dans développement plus novateur dans les thérapies corporelles.

Uranus et le Verseau symbolise les circuits énergétiques du corps.

Nous pourrions découvrir et développer des capacités différentes, monter nos vibrations, vibrer aux énergies cosmiques et galactiques.

Les voyages spatiaux sont en train de nous faire découvrir d’autres aspects de l’Univers.

On  peut noter l’arrivée du rover « Perseverance » sur la planète Mars en ce 18 février dernier.

Un évènement à retentissement mondial…Et, il y en aura beaucoup d’autres…

Uranus est ingénieux dans tous les domaines, scientifiques, artistiques, économiques comme spirituels.

Le fait que Jupiter transite le Verseau toute l’année 2021, les découvertes vont se succéder, tout semble s’accélérer. Par chance,  le maître Saturne prendra le temps nécessaire pour veiller à la structuration de ces découvertes fulgurantes.

Jupiter amplifie et provoquera des bons en avant vertigineux dans bien des domaines.

Saturne quant à lui, insuffle l’intégrité.

Au cours de ces prochains mois nous devrons aussi accepter de voir s’effondrer ce que l’on croyait solide, indestructible !!!

Les lunes noires sont présentes pour nous rappeler que si l’on veut acquérir du neuf, il faut accepter de lâcher l’ancien. Il ne peut y avoir de liberté réelle et authentique que là où réside une profond sentiment d’identité individuelle.

Rappelons-nous du message que la conjonction Uranus/Neptune à 20° Capricorne nous a transmis en février 1993!

Toute l’année 2020, Jupiter/Saturne et Pluton ont transité ce degré.

C’est intéressant si l’on compare le message initial donné en 1993 et le vécu planétaire que nous avons vécu au cours de l’année 2020!

La déesse Athéna et Vénus se retrouvent, en ce début de semaine.

La conjugaison de leurs attributs vient se poser au coeur de notre centre cardiaque, nous apportant une vision plus juste de notre environnement.

Le mot clé de cette conjonction est  » dépouillement et indépendance ».

Il faudra par contre prêter attention aux réactions de mars en Taureau en carré décroissant à Athéna et Vénus.

Les tensions ou les conflits pourraient vriller par le fait d’attitudes trop têtues de part et d’autre, où chacun cherche par tous les moyens de rester sur ses positions.

Personne ne veut plier…c’est alors que des rapports de force s’installent.

L’amour est rigueur, non pas rigidité ou fusion…

Une journée aux réactions imprévisibles.

Connectez vous sur les énergies du trigone que la lune Cancer fait soleil Poissons, dont l’apport sera bénéfique, colorant nos actions de créativité, d’intuition et de bienveillance.

La dualité des Poissons, peut s’exprimer par ce mandala inspiré du Tao…Merci L’Orance…

Uranus Taureau est encadré des lunes noires et de la licorne. Un aspect qui se met au carré de Saturne Verseau.

C’est l’aspect clé de toute l’année 2021.

Une chose est certaine, de part la situation sanitaire mondiale, nos rapports avec le monde « des valeurs » doivent se modifier.

Nous en parlerons dans notre session « Langages Vibratoires » du 19 avril 2021.

Les tensions entre l’ancien monde et le nouveau prennent de plus en plus d’ampleur.

Malgré notre enthousiasme de voir le « jeune roi » remplacer le « vieux roi », les forces occultes en présence semblent par moment regagner du terrain en force et en puissance. Ne minimisons jamais, la queue du cyclone!

Appuyons-nous sur la Force de la déesse Eris pour nous aider à casser une fois pour toutes, les édifices derrière lesquels se cachent ces pouvoirs de l’ombre.
Le monde changera, si nous changeons intérieurement. Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas…

La déesse Cérès rentre dans le Bélier, nous invitant à vivre au diapason de ces caractéristiques qui poussent à entreprendre, à agir, à prendre les rennes de son carrosse!!

Mardi 23 février

Le couple soli-lunaire enclenche sa 4ème phase, celle qui nous demande à chacun de faire un état des lieux. Comme chaque mois, ne négligeons pas cette période essentielle pour notre future récolte. Le noeud Nord Gémeaux pousse aux questionnement, sans pour autant se prendre la tête.

Le noeud Sud Sagittaire, offre une vision plus idéalisée, plus vaste de ce qui se passe réellement.

Il est donc nécessaire de prendre du recul, surtout, qu’avec les énergies noeud Sud, nous pourrions nous laisser prendre par des enseignements passés qui furent très bien en leurs temps, mais qui sont devenus obsolètes en ce 21ème siècle!

Jupiter est en Verseau, nous devons aller vers le futur et non vers le passé.

Grâce à toutes ces vibrations  Uraniennes du Verseau, nous sommes littéralement propulsés à quitter les anciens paradigme,  pour nous tourner vers des disciplines plus épurées, plus dans l’essentiel, plus Verseau!

Mercredi 24 février

Au cours de la matinée, nous ressentirons les influences du carré de la déesse Eris à la lune Cancer, provoquant des réactivités émotionnelles. La bonne nouvelle, c’est que le maitre Pluton Capricorne transmutera les émotions perturbées ou exacerbées, dans le monde d’en-bas.

En mi-journée, la lune rentre en Lion, se dopant d’énergie de feu, elle va insuffler les énergies nécessaires pour remonter la pente de nos émotions

Prenez bien votre souffle, car en fin de journée,  la lune se trouvera à l’opposition de Saturne et au carré des lunes noires et Uranus Taureau…

Nous somme en période de carême de 40 jours, une quarantaine au cours de laquelle, songez à vous épurer aussi bien corporellement que spirituellement.

Les résultats récoltés formeront la base de notre évolution future à partir du dimanche de Pâques!

Jeudi 25 février

Toujours avec la lune en Lion, Vénus rentre en Poissons, un signe où elle se sent chez elle.

On dit qu’elle se trouve en exaltation dans ce 3ème signe d’eau, offrant une perception de communion, de compassion, de miséricorde.

Vendredi 26 février

La lune en fin de journée rentre en Vierge, derniers préparatifs avant la récolte prévue le lendemain.

En cette veille de pleine lune, nous pourrions revisiter ce que nous avons vécu au moment de la pleine lune du 2 septembre, une moisson qui se posait dans le même axe mais où c’était le Soleil qui transitait la Vierge et la lune le signe des Poissons!

La pleine lune est un nouveau départ, différent de celui de la nouvelle lune, car nous bénéficions de plus de conscience, de plus de clarté.

On entame l’hémicycle décroissant, qui va nous guider à mettre en pratique ce que nous avons découvert au cours de la phase croissante.

La nouvelle lune du 11 février se posait dans le signe d’air et fixe du Verseau, alors que la pleine lune se placera dans les signes mutables de la Vierge et des Poisson.

On change de vibrations!

Le nombre en lien avec la nouvelle lune du 11 février, était le « 18 » que représente l’arcane de la « Lune « et la lettre hébraïque « Tsaddé ».

Le nombre qui émerge de la pleine lune est le « 16 » qu’exprime l’arcane « Maison Dieu  » en tarologie et la lettre hébraïque « Ayin ».

« Ayin » une lettre qui pousse à « changer de regard « sur les évènements que nous rencontrons.

Avec « Ayin »,  nous sommes face à un défi d’amour. Il n’y a pas de désert sans une Source cachée… » nous partage, Marie Elia

L’arcane « Maison Dieu » nous invite à faire sauter les verrous, à sortir de nos formatages afin que l’Esprit qui s’y trouve, puisse s’exprimer!

Ces deux symboles nous expriment clairement, la mission qui s’ouvre à nous pour ces deux prochaines semaines!

 

 

 

      Le regard de la Pleine lune vu par les habitants de la planète Terre..

 

 

Pleine lune du 27 février 2021 8h18 TU – 1er décan à 9° de l’axe Vierge/Poissons -Libération de nos carcans émotionnels -Accueillir l’Amour de la Source!

Le Soleil est illuminé par l’étoile « Formalhaut, » l’étoile royale celle qui est en lien avec l’archange Gabriel. Cette étoile ouvre le Portail du Sud.

Quel pourrait être le message de l’archange Gabriel en lien avec les vibrations cette étoile royale?

Le développement de perceptions différentes, grâce aux fruits de toutes les expériences rencontrées au cours de l’année astrologique qui se clôturera lorsque le soleil aura terminé de parcourir les 30 degrés du signe des Poissons.

Lors d’une pleine lune, c’est la lune qui est mise en relief.

A ce stade du cycle, elle va refléter tout ce qu’elle aura acquis depuis la nouvelle lune.

Comme à chaque pleine lune, elle met en lumière la réalisation de nos souhaits, ou ce que l’on a voulu éviter!!!!

Regardez bien dans quelles maisons se posent ces deux signes Vierge et Poissons?

La lune est en Vierge, un signe de terre qui va nous demander de poser un regard réaliste sur notre situation. On ne rêve plus avec cet aspect, on fait les comptes.

Mercure maître de la lune Vierge dans le 1er décan est encadré par Jupiter et Saturne en Verseau, ce qui va provoquer des tiraillements intérieurs entre un besoin de passer à autre chose, de faire sauter les verrous de l’ancien et les énergies Vierge, qui restent cantonnées dans une situation où la prudence tire les ficelles (parfois trop d’appréhensions). La Vierge est liée à la santé, donc aux problèmes sanitaires.

Gardons notre esprit critique, sans l’amplifier ni le refuser.

Cet axe Vierge/Poissons est l’axe de la libération en acceptant les situations, sans révoltes, ni critiques exagérées.

Mais cet axe, nous offre la possibilité de ressentir la différence entre le « côté sacrificiel de victime, « de souffrance, d’apitoiement OU percevoir dans ce que nous traversons, « le sacré « qui nous permet de transmuter l’ombre en lumière. 

L’axe Vierge/Poissons est l’axe de la gratitude, cette qualité qui doit se substituer à notre aptitude à juger.

Plus nous incarnerons la gratitude, plus la paix se propagera dans notre corps.

Il me semble que l’étoile Formalhaut nous en donnera l’occasion!

Nous terminerons la semaine toujours avec la lune dans le signe de la Vierge qui se posera à l’opposition de Neptune le dimanche 28 février mais au trigone de Pluton Capricorne.

Libérons nous des fardeaux inutiles, lâchons cette « culpabilité » qui nous empoisonne. Évacuons les déchets émotionnels, cela fera travailler nos intestins, là ou se trouve notre 2ème cerveau!

L’ensemble des aspects qui entourent cette pleine lune nous offre des outils novateurs afin de acheminer vers une transformation libératrice.

Voilà une pleine lune riche d’émotions, d’intériorisation et de réflexion qui en cette période de l’année est de la plus haute importance.

Pourquoi?

Afin de préparer notre futur passage par le premier grand portail de l’année, celui que l’on nomme le « Portail de l’équinoxe du Printemps » où le gardien Mars nous invite à entamer la nouvelle année astrologique.

Nous avons programmé, avec Barbara, une soirée, dans la série de nos rendez-vous mensuels de « Langage Vibratoire », où nous saisirons toute la subtilité symbolique et l’importance spirituelle, de ce Portail.

Quel est son rôle de ce Portail?

Quel sera le grand axe de notre destinée que nous aurons à suivre tout au long de l’année?

 

 

A la fin du mois de mai, sur l’île de Paros, nous vous attendons, pour découvrir les vibrations successives de la lune, lors de son périple mensuel qu’elle parcourt avec l’astre solaire.
Quelles sont les déesses lunaires?

Quels sont leurs rôles?
Nous découvrirons aussi des lieux spécifiques en lien avec ces déesses sur cette île mythique qu’est Paros, une île parmi les 56 îles des Cyclades…

Très belle semaine,

Nous nous retrouverons le mois prochain, pour de nouvelles découvertes…
Gratitude et tendresse,

Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire