You are currently viewing Chronique céleste du lundi 22 novembre 2021
L'univers nous invite à investiguer nos racines les plus profondes...

Chronique céleste du lundi 22 novembre 2021

Notre étoile fait son entrée dans le signe du Sagittaire, ce 3ème signe du feu où règne le dieu de l’Olympe, Jupiter!

L’axe du dragon se pose sur le dernier degré des signes Gémeaux/Sagittaire, un degré très puissant parce qu’il fait ressortir toutes les caractéristiques de cet axe mutable là où il se trouve dans notre thème.

Le Soleil en ce début de semaine éclaire de ses rayons le noeud Sud Sagittaire, qui depuis juin 2020 nous incite à réfléchir sur les motifs qui sous-tendent notre quête, nos croyances, notre sens de la justice, notre recherche d’ouverture qu’elle soit spirituelle ou matérielle. 

Nous avons tous réagi aux évènements qui ont jalonné ces 18 mois ceci en fonction de nos mémoires passées.

Honorons le dieu Jupiter, à l’honneur grâce à ce 9ème signe « Sagittaire » qui colore de ses caractéristiques les vibrations « Verseau ». Comme le Sagittaire gouverne l’évolution humaine, le fait de combiner ses énergies à celle du Porteur d’eau est une clé pleine de promesse.

La partenariat entre le  Sagittaire et le Verseau porte tout notre être, à aimanter des situations novatrices, à retrouver notre indépendance, à rechercher  une meilleure coopération, à vivre dans un monde plus juste en faisant éclater les croyances limitantes qui nous font ressentir un emprisonnement parfois insoutenable.

La pleine lune du 19 novembre ouvrait la saison des éclipses. La toile de fond de cette éclipse (la plus longue du siècle et depuis plus de 600 ans)) a fait remonter des émotions que nous devrons traiter pendant toute la période où l’axe du dragon transite les signes Taureau/Scorpion.

Un peu comme si cette période était un échantillon de ce que nous pourrions rencontrer en 2022!

Alors que lors de la prochaine nouvelle lune, le 4 décembre, l’éclipse au noeud sud nous offrira le bilan, les retombées de nos attitudes, de nos  réflexions et de toutes les modifications opérées ou pas, pendant la période où le noeud sud réactivait notre lien avec le signe du Sagittaire et son signe complémentaire les Gémeaux!

Ces périodes d’éclipses nous préparent à faire de la place, à vider les trop pleins afin d’accueillir d’autres évènements, dans les secteurs où les éclipses et les transits planétaires ont lieu.

Les effets énergétiques et physiques des éclipses s’étalent sur plusieurs mois, voire une année voir plus. Cela dépend de la durée de l’éclipse et de l’endroit du thème qui est réactivé.

Une chose est sûre, ces vécus oeuvrent à l’élargissement de notre conscience, à une amplification de notre multidimensionnalité. Les éclipses participent à notre ascension.

Que cela soit lors de la pleine lune ou de la nouvelle lune la vie, des choix sont à définir, car nous sommes à la croisée des chemins dans des secteurs bien spécifiques de notre vie ( affectif, professionnel, spirituel, santé…)

La période qui sépare les 2 éclipses est intéressante dans la mesure où elle favorise les prises de conscience afin d’évoluer dans le sens proposé par l’éclipse.

Lors de la pleine lune, c’est la terre qui s’érige entre les deux luminaires bloquant momentanément, le flux des énergies cosmiques solaires.

Comme le Soleil ne peut éclairer la Lune, nous (en fonction de nos formatages) allons devoir poursuivre notre chemin dans un contexte flou, de brouillard.

Une situation inconfortable sauf si nous focalisons notre regard sur notre Lumière intérieure.
Cet aspect astronomique porte à agir seul, sans l’aide de personne, en puisant en nous, en nous appuyant sur nos acquis.

Il faudra simplement prendre garde à ne pas se laisser piéger inconsciemment par nos mémoires passées (lune), le Soleil momentanément absent, ne peut offrir son aide d’éclaireur.

Comme la lune était en Taureau, ce sont tous les liens avec nos sécurités, nos besoins, nos références matérielles et affectives qui nous interpellent, nous demandant de revoir la racine de leur fonctionnement.

Vénus, maître de cette éclipse, transite pendant près de 4 mois, le signe de l’Essentiel qui se nomme Capricorne.

Nous aurons l’occasion prochainement de reparler de la belle Vénus qui en décembre se mettra en quarantaine. Elle nous accompagnera lors de notre passage vers la nouvelle année 2022.

Mars et Mercure transitent toujours le signe Scorpion: après avoir reçu les aspects de carré de Saturne et l’opposition d’Uranus (remettant en question certaines de nos attitudes), c’est maintenant au tour de Jupiter Verseau de réajuster le lien d’ouverture qu’il tente de prodiguer avec les émotions qui émanent de Mercure (mental)  et ensuite Mars (expression active de nos désirs), sans pour autant tomber dans l’excès de part et d’autre.

La lune a transité ce week-end le signe des Gémeaux où résident les lunes noires. Ce transit ce répète mensuellement.

La conjugaison des effets de la pleine lune partiellement éclipsée invite à certains renoncements.

Le fait que la lune retrouvent les lunes noires va favoriser leurs manifestations.

Cette pleine lune en lien avec les vibrations Taureau et la constellation des Pléiades permet de cautériser nos blessures, nos manques et nos insécurités.

Une pleine lune est toujours un moment d’observation qui va créer une alchimie spécifique.

L’ensemble des géométries célestes nous accompagnent dans cette phase d’éveil.

Lundi 22 novembre

Le Soleil rentre en Sagittaire au moment où la lune se pose en Cancer.

Le Sagittaire nous prépare à accéder au Capricorne grâce à l’unification symbolisée par la flèche du Centaure.

Le Sagittaire est lié à la naissance des civilisations, une oeuvre réalisée grâce à Jupiter qui transite cette année le signe du Verseau.

Pourrait on y voir les germes d’une nouvelle civilisation ?

Tant que Saturne transite le Verseau (jusqu’en mars 23) nous devons poursuivre notre construction intérieure.

Au moment où Saturne rentrera en Poissons, Jupiter voyagera en Bélier, de nouvelles dynamiques s’offriront à nous.

Là où se pose Saturne, nous devons maturer grâce aux caractéristiques du  signe qui l’accueille, tandis que Jupiter va toujours inciter à ouvrir les limites, à étendre et propager au maximum ses énergies.

Le fait que la lune soit ce jour en Cancer, nous invite à réfléchir sur nos besoins viscéraux, ceux dont notre organisme doit se nourrir pour évoluer.

Le Cancer nous interpelle sur nos origines, sur notre éducation, sur les premières années de notre vie.

Avec cette combinaison  (aspect de quinconce) nous allons soit:

  • ressentir que les circonstances actuelles nourrissent nos besoins, soit
  • nous sentirons encore plus la distance entre nos souhaits et leurs réalisations.

Mardi 23 novembre

La lune Cancer s’oppose à Vénus Capricorne, nous aurons l’occasion de faire la différence entre nos besoins émotionnels et ce que la vie nous propose actuellement.

Mars Scorpion fait un trigone à la lune nous proposant « d’agir » plutôt que « réagir ».

C’est bien de se plaindre, mais que pourrions-nous mettre en place intérieurement pour que nos perceptions subtiles se modifient?

Mercredi 24 novembre

Mercure rentre en Sagittaire, amenant plus de feu et de joie dans nos propos.

Il faut quand même mesurer nos élans, car la lune réactive l’aspect Pluton carré déesse Éris Bélier, qui provoque toujours des réactions inattendues et explosives.

Restons modéré dans nos propos.

C’est aussi le jour où le couple soli-lunaire entame leur 6ème phase, que l’on appelle « disséminente ».

Chaque mois nous avons la possibilité de réfléchir sur nos valeurs intérieures, celles que l’on peut partager.

Mais, si au cours de la partie croissante du cycle, nous n’avons rien développé, nous pourrions être tenté de partager ce à quoi nous nous identifions, ou encore donner ce qui ne nous appartient pas.

La combinaison des effets de la pleine lune Taureau et le travail de cette phase me semble très intéressante.

Nous serons tout de suite mis au parfum des travaux pratiques.

Peut-être que cette journée nous offrira des rencontres ou situations imprévues afin de rectifier nos positionnements.

Jeudi 25 novembre

Journée d’action de grâce, qui porte le nom de Thanskgiving » que nos amis Outre Atlantique célèbrent chaque année , le 4ème jeudi de novembre.

Une journée où l’on exprime sa « gratitude » envers ce que la Vie a offert au cours de l’année écoulée.

Quelle est la signification profonde de cette célébration en cette année 2021?

Cette célébration est devenue en quelque sorte un « Mythe » racontant l’histoire de « l’Unification Américaine », l’unification de tous ces immigrés venant de pays très différents, qui avaient investi les terres des tribus locales. 

Ces Indiens qui ont du « finir par accepter » que l’on prenait leurs terres.
En ce début du 21ème siècle, réfléchissons à l’unification que nous pourrions faire de toutes nos parties immigrées qu’il faut rassembler afin d’arriver à une homogénéité.

La lune en Lion forme un trigone au Soleil tout en opposant à Saturne.

Ce jeudi favorisera la maturation de nos émotions, tout en attirant des situations remettant en question certains de nos acquis.

Qu’est la signification de la fête de « Thanksgiving »?

https://www.beatricerobinbrezina.com/thanksgiving-une-journee-daction-de-grace-en-ce-jeudi-22-novembre-2018/

Vendredi 26 novembre

Observons nos réactions car la lune Lion s’oppose à Jupiter Verseau, ce qui peut nous pousser à mettre la charrue avant les boeufs.

Profitons de l’influence de Jupiter, pour nous aérer, pour respirer, pour voir la situation avec une vision nouvelle.

Samedi 27 novembre

La phase « dernier quartier »  offre à la lune en Vierge de participer activement à la réorientation de nos fonctionnements afin de ne pas tomber dans trop de contrôle mais de garder une vision globale

Dimanche 28 novembre

Conjonction supérieure de Mercure/Soleil/Noeud Sud Sagittaire me semble intéressant dans la mesure où le nouveau cycle Mercure/Soleil prend sa source dans le noeud Sud (tôt au matin du 29 novembre)

La prochaine rétrogradation de Mercure en janvier prochain nous donnera l’occasion de revisiter ou de rééquilibrer ces informations.

Restez connecté aux énergies de la Source tout en osant larguer les croyances limitantes qui nous emprisonnent encore.

Vénus passe sur le 18ème degré Capricorne sur lequel aura lien la conjonction inférieure.

Comme à chaque fois, notez ce que vous ressentez afin de saisir le message subjectif donné par ce travail d’introspection lié à Vénus.

Sur « Radio Cosmos » nous vous proposons, dans notre émission « Langage Vibratoire » notre dernier rendez-vous de 2021 qui aura lieu le dimanche 5 décembre à 9h30. Une matinée où nous ferons le bilan des grands transits qui ont marqué l’année 2021 et la manière dont ils nous ont affectés. Nous focaliserons surtout notre attention sur les rendez-vous planétaires qui se préparent en 2022.

Surtout que cette année se termine sur une éclipse solaire en Sagittaire, une Vénus qui devient rétrograde juste avant que l’axe des noeuds ne changent de signes. Oui, nous ne vibrerons plus sur les mêmes énergies en cette fin 2021! 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 2 commentaires

  1. Boivin

    Merci beaucoup Beatrice pour toutes ces chroniques même si cela reste très poétique pour moi par mon ignorance en astrologie ! Je m’inscris pour le 5 décembre. C’est super que ce soit le week-end et matin! À très bientôt Sylvie

  2. Périès Françoise

    Merci beaucoup Béatrice
    Toujours aussi intéressant.🙏😊

Laisser un commentaire