Lundi

Chronique céleste du lundi 23 juillet 2018

L’entrée dans la pénombre de l’éclipse totale de Lune, la plus longue et la plus intense du siècle, débutera le 27 juillet 2018 à 19h15 en France, à 5° Verseau, glissant lentement dans l’ombre à 20h24. La Lune sera à sa distance minimale de la Terre, au moment de cette éclipse d’une durée de 6h14 (ref: Stelvision)

L’Europe, l’Amérique du Nord, le Nord Ouest de l’Afrique seront témoins de l’évolution de cette éclipse. Tournée vers la Lune, l’ensemble de l’océan Indien sera aux premières loges. La visibilité des différents aspects de cette éclipse se manifestera, en Asie du Sud/Est et en Australie, dès l’aube, avant le lever du soleil.

Profitons de ce magnifique spectacle, d’autant plus que notre satellite sera accompagné du dieu Arès.

Ce dieu de la guerre se trouve à un moment clé de son cycle de rétrogradation, son opposition à l’astre solaire, le tournant essentiel du cycle. Cet aspect  (Lune/Mars) accentuera fortement sa couleur rouge/orangée!

Liés au cycle de Saros de 18 ans, 11 jours et 8h, les luminaires sont alignés au moment des éclipses.  Lors d’une éclipse de Lune, c’est la terre qui s’interpose entre le Soleil et la Lune

En d’autres mots, au moment de la moisson de la pleine lune, le Présent occulte momentanément le lien énergétique Soli-Lunaire.

Nous pourrions grâce à ces configurations rebasculer inconsciemment, dans le panneau de nos vieux conditionnements. Avec la conjonction Lune/Mars R/Noeud Sud, cela peut se traduire par des réactions égotiques excessives, radicales, intransigeantes, ne tenant pas compte de la conscience solaire en Lion, dont le message est l’opposé.

 Le cycle de l’axe des noeuds lunaires, est lié au phénomène des éclipses, cet axe qui décrit la manière dont nous accomplissons notre Destinée, un axe qui évolue dans le sens solaire. Ce 27 juillet la Lune, à son apogée sera en conjonction exacte avec le Noeud Sud, ce qui renforce la puissance, la longueur et la couleur rougeâtre de cette nuit exceptionnelle.

Lorsque le Soleil ou la Lune sont éclipsés, les circonstances extérieures, nous poussent à vivre des situations « particulières« . A chaque fois, nous nous trouvons, comme par hasard, à la croisée de différents chemins, face à un tournant existentiel qui va nous permettre de sortir d’un enfermement ou d’une situation bloquée.

Qu’avons-nous vécu au moment de l’éclipse de la pleine lune du 28 juillet 1999?

Cette éclipse se posait au 5ème degré de l’axe Verseau Lion. J’ai monté la carte du ciel de ce 28 juillet 1999. Les similitudes comme les différences, de ces deux pleines lunes à 19 ans d’intervalle, sont intéressantes. Jetons un coup d’oeil sur les configurations de la carte du ciel de 1999.

Le Soleil/Noeud Nord Lion sont opposé à Neptune/Lune/Noeud Sud/ Uranus Verseau au double carré de l’axe Mars Scorpion -Jupiter Taureau.

 Neptune/Uranus débutait un nouveau cycle de 172 ans en 1993, nous incitant à changer nos croyances (psycho-rigides), et nous mettre à la recherche de nouveaux paradigmes.

Quelles ont été les évolutions philosophiques et spirituelles, depuis cet été 1999?

Nous retrouvons aussi l’aspect de carré décroissant Uranus /Mars, mais dans des signes différents.

Il y a 19 ans, nous mettions en place les balbutiements de réflexions et de prises de consciences différentes, face au monde de la matière.

Que cette matière ne soit pas notre finalité, mais un tremplin pour accéder à d’autres plans, en mettant en place des systèmes novateurs (Verseau) dans l’ensemble des domaines de notre vie.

Qu’avons-nous « personnellement » accompli, depuis l’été 1999?

La conjonction Neptune/Lune Verseau donnait le ton à cet éclipse de 1999, en insufflant l’énergie de tolérance, d’écoute, d’empathie et d’humanité.

Avons-nous intégré ces messages dans notre quotidien, qu’il soit social ou familial??

Les périodes d’éclipses,  nous demandent de nous surpasser, grâce à des efforts parfois surhumains, qui développent par la même occasion nos perceptions plus subtiles avec l’invisible.

Alors accueillons, ce rendez-vous planétaire exceptionnel en:

  •  Focalisons toute notre attention, sur les circonstances qui entourent cette éclipse exceptionnelle de par sa durée, comme de par sa complexité.
  • Le message de l’Univers est clair, puissant et intense,
  • Prenez le temps de vous poser et de méditer,
  • Passez en revue vos comportements, parfois un peu trop extrémistes, égotiques ou réactifs,
  • Réfléchissez sur ce qu’évoque pour vous, la notion d’autonomie,
  • Testez votre patience, face aux circonstances actuelles,
  • De quelle manière exprimez-vous, votre créativité,
  • Quelle place occupez-vous au sein d’un groupe,
  • Quelles sont les raisons de votre ras bol de cette société patriarcale au point de claquer des portes  définitivement, sans réfléchir aux conséquences,
  • Quel est votre degré d’indignation face à toute cette irresponsabilité écologique….

Avec Uranus en Taureau au carré de Mars/Noeud Sud Verseau, Gaïa va probablement exprimer sa colère d’une façon spectaculaire, une manière de nous faire réagir!!!!

Deux fois par an, autour des périodes d’éclipses, nous avons également la possibilité de saisir le sens de la dichotomie qui existe entre l’expression de tous les masques en lien avec notre personnalité et l’expression authentique, de notre âme. Prenez le temps d’écrire ce qui vous passe par l’esprit, et relisez ces quelques lignes, 6 mois plus tard, au moment de la prochaine éclipse, et essayez de faire les liens.

La symbolique des éclipses me fait penser aux  vibrations de l’arcane du « Pendu » en Tarologie.

Cette lame nous demande impérativement de « voir autrement », d’envisager la vie sous un autre angle. Cette prise de conscience débouche sur le lâcher prise, la défection, l’abandon, le renoncement, les pertes.

A l’instar du  Pendu, qui est une naissance, l’éclipse nous demande Un effort Ultime pour affronter un Défi Majeur!!

Les circonstances de la vie vont nous pousser, vont nous obliger à renoncer, à mourir à une partie de soi.

A quel endroit de votre carte du ciel, ce défi majeur tombe-t-il?

Le 13 juillet dernier débutait une série d’éclipses  qui s’étalera jusqu’en 2020 (dans l’axe Cancer/Capricorne). Cette série s’enclenche avec une éclipse de nouvelle lune à 21° Cancer opposée à Pluton Capricorne, ce qui se traduit par des remontées du passée assez denses, douloureuses et spectaculaires.   Nous pouvons vivre dans bien des domaines un total « EFFONDREMENT »

Tout un programme intéressant en perspective!

En premier lieu, focalisons notre attention sur la symbolique de cette nouvelle lune. Un nouveau départ dans le 4ème signe de la roue zodiacale que l’on nomme Cancer.

Un signe qui symbolise la matrice, le démarrage de la Vie, nos origines.

Que souhaitons-nous réellement enclencher ( dans notre matrice) qui en même temps nécessite un renoncement, un lâcher prise (à l’endroit où se situe l’axe Cancer /Capricorne)?

Mémorisons les évènements qui accompagnent tout ce mois de juillet, car ces perceptions, comme ces vécus actuels, seront mis en relief au moment, où l’axe nodal, changera de signe et transitera (pour les prochains 18 mois), le signe du Cancer à partir de la mi-novembre 2018….

Revenons à ce début de semaine, le jour où notre astre solaire retrouve triomphalement son domicile « Lion »,  en faisant un aspect de  trigone à Chiron Bélier, avec une Vénus Lion au sextile de Jupiter Scorpion, et un Uranus Taureau au trigone Saturne Capricorne!  Notre expérience au cours de ce mois du Lion alimentera positivement nos failles éventuelles en lien avec notre identité profonde et de notre peur d’agir. Nous bénéficierons d’un bien être de confiance affective et nous pourrons aisément faire la différence (sans frustration) entre l’obéissance aux règles et l’envie de sortir des sentiers battus.

La polarité complémentaire du Lion est le signe du Verseau. Cet axe exprime le potentiel et l’évolution de notre « individualité ».

N’est-ce pas, au cours de notre enfance, que nous construisons notre personnalité et que l’ensemble de nos dispositions léonines se façonnent à ce moment-là?

Alors,  la Porte que notre héro Hercule doit franchir lors de la 5ème mission, est de  » Terrasser le Lion de Némée »qui  illustre le parcours que nous avons à accomplir pour acquérir notre vraie peau… Passionné, le Lion est le signe de la grandeur, de l’illumination de la conscience. Ses points faibles sont l’orgueil et l’égocentrisme qui peuvent être fortement réactivés avec cette pleine lune Verseau. Oui, cet égo négatif qui torpille souvent notre vie et nos relations.

En ce 23 juillet, avec la Lune en Sagittaire, nous terminons la 3ème phase « Premier Quartier » et nous nous apprêtons à endosser le rôle de maître d’oeuvre,  la mission de la 4ème phase que l’on nomme ‘ Gibbeuse« . Une phase qui mensuellement, nous oblige à observer l’évolution de l’ordre de mission depuis son départ, en regardant bien attentivement, si notre « satellite », reste aligné à sa mission ou si elle se laisse happer par les fantômes et les cristallisations passées, en fonction avec notre thème personnel.

Cette 4ème phase est capitale dans le sens, où nous avons la possibilité de rectifier certains comportements avant la mise en place de la pleine lune, qui est la récolte de ce qui a été semé au moment de la nouvelle lune.    Le conseil pour toute cette semaine:

  • Est de rester dans les coulisses,
  • d‘observer ce qui se passe à l’extérieur comme à l’intérieur de vous,
  • de ne pas vous agiter pas dans tous les sens, et surtout,
  • de ne pas rentrer dans le jeu des autres,
  • en aucun cas, mais,  
  • Attachez vous au mat, à l’instar de notre ami Ulysse….


Le 23  juillet, la Lune en Sagittaire est au carré de Neptune Poissons et de Vénus Vierge. Alors, ne coupez pas les cheveux en 4, la perfection n’existe pas, ne vous emballez pas outre mesure, car vous seriez déçus, frustrés et versatiles, émotions qui seront récupérées  d’une manière excessive par Mars R Verseau au moment de la pleine lune. Depuis quelques mois, en lien avec l’ensemble de ces configurations, pas mal de peurs très anciennes remontent, les réactions sont très chaotiques. Vous êtes nombreux à changer en permanence d’avis, car vous avez perdu vos anciens repères et les nouveaux n’ont pas encore émergés.

Le 24 juillet, la lune Sagittaire sera en trigone de Mercure Lion, meilleure communication grâce à moins de rumination et un meilleur usage de votre intuition. Prenez de la hauteur.

Le 25 juillet, la lune rentre en Capricorne retrouve Saturne au trigone d’Uranus Taureau, mais au carré de Chiron Bélier. Donc restez bien alignés et structurés dans votre axe, c’est la meilleure façon d’exprimer votre créativité personnelle.

Le 26 juillet, la Lune  Capricorne est au sextile de Neptune et de Jupiter, trigone à Vénus, en même temps qu’elle retrouve aussi le maître des enfers, Pluton et Lunes noires. Une mise en bouche pour la pleine lune du lendemain!!!!

Pleine lune avec éclipse totale, le 27 juillet à 20H21 TU dans l’axe Lion/Verseau! L’individuel et le collectif…..

Nous accueillerons cette pleine lune « de sang », la plus longue du 21ème siècle sur une toile de fond plus que tendue part les aspects planétaires. De plus,  la moitié des planètes sont rétrogrades  (bonne période pour aider à nous déconditionner de cristallisations passées) et l’intensité vibratoire fixe (enracinement et entêtement) mise en relief!

Il y a de quoi s’accrocher!

Dans cette figure astrale très tendue, focalisons notre attention du le point Apex de ce carré en T, car ce degré est la porte de sortie du trop plein énergétique de cette pleine lune.

L’axe Soleil/Noeud Nord Lion opposé à la Lune/Noeud Sud/Mars R – hors limite ( non loin des lunes noires qui se rapprochent du signe du Verseau), au double carré d’Uranus Taureau. Un très bon moment pour tester votre patience.

La clé pour rééquilibrer ce triangle équilatéral se fera par le point opposé à Uranus qui est le 3ème degré du Scorpion, le degré Sabian nous parle de « coopération »…

Où se trouve ce degré dans votre thème?

Il est possible que dans ce secteur, vous trouviez la solution pour désamorcer les tensions extrêmes qui sévissent dans les autres signes de la croix fixe.

De plus,  Mercure a choisi de devenir rétrograde, ce jour d’éclipse à 24° Lion
Votre système nerveux sera à rude épreuve et vos dualités seront exacerbées. Pour mieux saisir le travail à réaliser avec le cycle de Mercure, faisons un retour en arrière dans notre labyrinthe intérieur.

Qu’avez-vous vécu le 1er avril 2018 au moment de la conjonction inférieure?

Qu’avez-vous mis en place le 6 juin à la conjonction supérieure?

Quelles sont vos perceptions en ces jours du 26 juillet ( stationnaire) et 27 juillet (rétrogradation)?

La prochaine conjonction inférieure (coeur de la rétrogradation) aura lieu le 9 août, le jour de la Sainte Amooour!!! J’y reviendrai dans mes prochaines Chroniques du lundi.

La lame qui se manifeste lorsque nous additionnons le 27 + 7 + 2018 = 9 + 7 + 11 = 27 = 9,   c’est l’arcane de l’Hermite.

Je trouve que le symbolisme de cette lame peut nous servir de support de méditation, car, quelques soient les difficultés, le message de l’Hermite est de poursuivre son chemin qui l’amène à passer à une autre dimension.

Ce travail s’accomplit en parallèle d’un élagage qui nous dépouille des conditionnements passés qui nous empêchent de poursuivre notre route harmonieusement ( qui nous garde prisonniers dans la 3ème dimension).

Marie Elia, nous parle de la 9ème lettre hébraïque Teith « comme d’une énergie qui nous aide à découvrir notre épée royale, Excalibur, et de la diriger vers le Soleil, au service de l’Unité et de l’Amour »

Quels sont les rituels que nous pourrions mettre en place au moment de ces éclipses?

Goûtons le plaisir de l’essentiel, la perfection n’existe pas, saisissez  plutôt les opportunités pour élargir votre famille d’âme, ces personnes avec lesquelles vous sentez connectées et en harmonie.

Je vous retrouverai lundi prochain, et nous ferons le point des énergies astrales de cette première semaine d’août,

Je vous rappelle que les inscriptions sont encore ouvertes pour les stages en collaboration avec Claire Duprez, à Port Navalo, à Villeneuve d’Ascq et à Paris.

Consultez mon site : https://www.beatricerobinbrezina.com

Je reste aussi à votre disposition pour des consultations individuelles.

Avant de vous quitter,  je vous partage ce que Valérie Jousseaume, maître de conférence à l’Université de Nantes, vient de me faire parvenir:

 » Où va le monde » une conférence très intéressante de Claude Bourguigon

Merci pour votre fidélité,

Avec toute ma gratitude et mon affection,

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

1 Comment

Leave a Comment