03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique céleste du lundi 23 mars 2020
Le Bélier des forêts du Morvan....

Chronique céleste du lundi 23 mars 2020

« L’amour maintient la vie en équilibre. Le détachement permet de transcender le désir. La connaissance délivre de la croyance comme la foi guérit le doute. L’émotion sublimée structure l’être. L’émergence du spirituel conduit à l’individualisation et à l’altruisme. Le service, l’humilité et le sacrifice de soi épurent l’égo et révèlent l’âme libérée de l’adepte. Tel est le chemin à parcourir pour aller de l’humain au surhumain » Uriel

Nouvelle lune du 24 mars 2020 à 9H29 TU – 1er décan lié à Mars – au feu de l’intuition – Un défi pour retrouver notre équilibre perdu!

Une journée que manifeste le nombre « 13 » symbolisé par  » l’Arcane sans Nom »!!! qui guide vers l’alchimie de nos pensées, de nos émotions, de nos attitudes!

Alors, que nous venons de franchir un Portail d’une grande importance, celui de l’Equinoxe de Printemps, le 20 mars dernier, cette première nouvelle lune de l’année astrologique, donne le ton pour les 12 mois, à venir….

L’énergie du Bélier qui exprime une « naissance » pour les semences d’étoiles que nous sommes, ne peut se réaliser que si nous acceptons de quitter la matrice de toutes nos dépendances. C’est la raison pour laquelle, l’énergie du Bélier est au carré de l’énergie du Cancer. Qui dit naissance, parle automatiquement d’isolement. Le confinement que nous vivons actuellement, nous offre la possibilité d’une nouvelle naissance, car nous nous trouvons devant l’obligation de changer toutes nos habitudes, de regarder la vie de l’intérieur et plus de l’extérieur, avec un éclairage solaire qui va augmenter tous les jours jusqu’au Solstice d’été le 21 juin prochain!

Donnons-nous les moyens de jouer notre rôle jusqu’au bout!

Une nouvelle lune colorée étroitement par les lunes noires, accompagné du centaure Chiron qui se posent au double carré de l’axe des noeuds de la lune.

Un rendez-vous avec le « collectif de l’histoire planétaire ».

Jupiter, le dieu de l’Olympe se place au quintile du couple soli-lunaire, un aspect hautement spirituel, qui donne le choix : soit de vivre cette année d’une manière soumise aux évènements extérieurs, soit de nous hisser sur d’autres plans de conscience, un soutien vibratoire non négligeable, dans cette période chaotique.

Tout un programme !

Dans le signe du Bélier, où le Soleil est exalté, cette nouvelle lune reçoit la mission, d’enclencher, de donner une nouvelle impulsion, à l’instar de la nature qui émerge de partout.

Mais, la proximité des lunes noires, augure qu’il y aura un chemin initiatique à entamer, avant que ne puisse se réaliser ce jaillissement printanier.

En effet, toute l’année, nous devrons prêter attention à nos impulsivités, nos réactions émotionnelles immatures ou égoïstes qui nous dévient de notre chemin de Vie.

Le feu cardinal du Bélier, pourrait se comparer à un nid où, les idées remplaceraient, les oeufs.

Prêtons plus d’attention à nos ressentis, revisitons nos rêves, accueillons nos émotions.

Le centaure Chiron (en Bélier depuis le 17 avril 2018) nous interroge sur l’origine de notre difficulté à exprimer clairement nos fonctionnements personnels.

Comme vous le savez, le centaure Chiron est blessé par inadvertance par Hercule, lors d’une bataille où le clan des Centaures se rebelle contre le non respect des lois ancestrales. Au cours d’une mission  » La capture du sanglier d’Erymanthe » qu’Alice Bailey connecte à la   « Porte de passage » en lien avec le signe de la Balance qui est complémentaire du fougueux Bélier!

La Balance est le signe dont le défi est de rechercher l’équilibre parfait, grâce à notre sphère relationnelle qui nous confrontera en permanence avec nos ombres, à toutes nos extensions qui recherchent à retrouver, la lumière.

Dans cette histoire de Chiron, il y a quelque chose d’injuste, il subit un poison qui ne lui  était pas destiné.

Dans l’histoire de l’humanité, les Centaures sont toujours présents lors des grands bouleversements planétaires, ensuite, leurs missions réalisées, ils disparaissent.

Réfléchissons sur le symbole du Centaure, mi-cheval, mi-homme.

Retrouvons ( grâce à ce virus) l’unité du corps et de l’esprit, ne nous laissons pas happer uniquement par la lettre, n’oublions pas « l’esprit  » de ce que l’on vit.

Aujourd’hui, nous subissons injustement un virus qui change notre quotidien à 360°.

Chiron étant immortel, cette blessure au genou n’est pas guérissable. Chiron tout en cherchant à se guérir, découvre des remèdes qu’il prodigue aux autres.

Lors de notre confinement, en cherchant des solutions personnelles, à notre survie, nous découvrirons des idées, des techniques, dont d’autres personnes bénéficieront.

Nous passons forcément dans le « collectif ».

Cette douleur insupportable va pousser Chiron à implorer Zeus afin qu’il accepte de troquer son immortalité pour sauver Prométhée dont le foie est dévoré chaque nuit par des aigles.

Cette punition infligée par les dieux faisait suite aux conséquences des initiatives de Prométhée d’avoir dérobé le feu de l’Olympe pour le donner aux hommes. Actuellement, des 4 coins de la planète, des personnes implorent « Zeus » afin qu’il nous vienne en aide en trouvant des solutions à ce désastre, à cette pieuvre qui étouffe la planète.

Alors, invoquons l’archange Raphaël, ce guérisseur dont le nom se traduit par : »Dieu a guérit »!

Le fait que ces aspects soient au carré de l’axe nodal Cancer/Capricorne, signe le vrai défi de l’année, qui est un défi planétaire!

Vestige de dinosaures dans le Morvan..

Le noeud sud Capricorne colore depuis novembre 2018, une toile de fond, en lien avec des schémas de rigidité, d’autorité, de mains mises des institutions et des gouvernements, partout dans le monde.

Prenons en  conscience et donnons-nous les moyens de nous en débarrasser.

Ce sera grâce au développement des capacités du noeud Nord en Cancer, un signe en lien avec la Vie, que nous vaincrons ces autorités, que le visionnaire, Robert Laffont nommait  » les  nouveaux dinosaures »!

Le moment est propice pour changer nos habitudes, quitter, une fois pour toue, les soumissions ancestrales patriarcales.

Exprimons notre pouvoir!

Mercure retrouve le degré 6°/7° Poissons, sur lequel il passe:  3 fois – le 8 février – le 26 février lors de la conjonction au Soleil et ce 24 mars.

C’est toujours, lors du 3ème passage que nous récoltons les bénéfices du travail que met en relief, ce dieu du lien!

Les vérités émergent de partout.

Attention quand même à ceux qui profitent de cela avec leur « fake news »…

Les rétrogradations, surtout celles de Mercure, offrent des expériences extraordinaires dans le but, de nous rendre plus conscients lors de nos futurs choix, de nos mouvements, ou encore, de la parole donnée.

Mars le dieu de la guerre, du combat souvent destructeur, a retrouvé Jupiter (expansion de l’énergie yang, de trop enthousiasme, de l’excès ) au moment du passage de l’équinoxe, Mars transite actuellement, Pluton (transformation de l’énergie négative, par un processus de mort et renaissance) avant de rejoindre Saturne le 31 mars, dans le signe du Porteur d’eau, le Verseau, mettant en place une autre énergie, plus aérienne, on l’espère!

Vénus en Taureau est au carré de la déesse Cérès, offrant une autre contradiction, entre des besoins sécuritaires et le fait de désirer absolument changer les références traditionnelles.

Trouvons dans les changements des nouvelles références. De toute façon, nous sommes obligés d’affronter la réalité quotidienne et de nous ouvrir à des sécurités nouvelles.

Il n’y a que les « imbéciles qui ne changent d’avis »!

Quand au maître du Temps Saturne, il vient de rentrer (jusqu’en juillet prochain), dans le signe du Verseau offrant un changement d’énergie, de quitter la notion  d’enfermement, sans pour autant tomber dans l’extrémisme, Saturne sera au trigone de la déesse Vesta, celle qui protège le « feu sacré » de notre foyer, qui purifie l’espace, car elle apporte toujours le réconfort, l’harmonie et la chaleur de l’amour….

Comme je vous le partageais dans mon billet du 18 mars dernier, honorons cette déesse, qui nous offre un véritable lien entre le feu de la Source et le feu de nos foyers.

Le 5ème degré du Bélier dans le livre des symboles Sabian, nous renseigne sur la toile de fond de cette nouvelle lune:

« Un triangle arborant des ailes » nous offrant la capacité, à nous dépasser. L’intégration de cette nouvelle dimension dépendra de nos compétences, de notre pouvoir de créativité, explique, D.Rudhyar…

Quelle synchronicité!

Que vivons-nous actuellement en cette fin mars 2020?

Un confinement pour une période indéterminée, nous forçant à nous appuyer sur notre capacité à innover! Passer de l’extérieur à l’intérieur…Devenons créatif!

C’est évidemment, facile à dire, mais pas toujours facile à réaliser, surtout, lorsque nous nous sentons à l’étroit dans notre lieu d’habitation, ou lorsque l’anxiété nous démange malgré tout, le tout coloré de cette appréhension d’être face à l’inconnu, on ne contrôle plus rien!

Pour la plupart d’entre nous, notre rythme de travail ne nous laissait pas toujours beaucoup de temps libre.

Aujourd’hui, nous retrouvons ce temps. Qu’allons-nous en faire?

Comment allons-nous l’utiliser?

Après avoir rempli notre frigo, organisé notre confinement, rangé nos armoires, nettoyé ce que l’on n’avait jamais le temps de faire, nous avons tous été tentés de regarder notre petit écran, de lire une quantité de « news » plus ou moins fiables, ou d’écouter des vidéos rigolotes, humoristiques ou encore glaner des informations afin de mieux comprendre ce fameux « virus ». Mais, ce temps précieux peut être utilisé d’une plus jolie manière…

Ecoutons l’Esprit des arbres…

Si, pour ma part j’ai vécu ce début de confinement comme une possibilité de me consacrer à des occupations personnelles, très vite, je me suis vue happée par des messages qui fusaient de partout, sur internet.

J’ai décidé de faire un tri avec toutes ces informations, en ressentant, un besoin vital de me tourner sur moi-même, afin de découvrir les ombres qui stagnent encore au fond de ma psyché.

La période me semble adéquate pour me confronter avec mes Hydres inconscientes, celles qui tirent encore bien les ficelles de mes réactions. Comment s’en défaire, voilà la question!

Ce virus, nous enserre dans ses tentacules, comme une pieuvre.

Cela me fait penser à l’Hydre de Lerne, que notre héro Hercule doit anéantir au cours de cette mission. Une Porte de la plus haute importance qu’Alice Bailey, lie au signe du Scorpion, le signe où l’on doit déchirer le voile des illusions!

En effet, la mission initiatique d’Hercule est de couper les 9 têtes de cette hydre hideuse qui est tapie dans les marécages de Lerne (9 mois de grossesse).

Chaque fois qu’Hercule coupe une tête, plusieurs repoussent immédiatement. Cela ne sert à rien de vouloir à tout prix, nous couper de nos problèmes, si cela ne s’accompagne pas, d’une attitude d’humilité, d’acceptation et de conscience. Ce n’est qu’en s’agenouillant (donc en acceptant) et en portant l’Hydre à la lumière, qu’Hercule vient à bout de cette mission titanesque.

Aujourd’hui, face à cette hydre (virus) focalisons nos pensées vers un objectif supérieur avec conscience, et humilité, sinon les choses se répèteront, de cycles en cycles.

A l’instar, de Jésus croyons à la transfiguration afin d’intégrer la nouvelle conscience dans la foi car nous savons que nous retrouverons, notre « vêtement de gloire.

Mettons notre énergie de pouvoir au service d’une énergie qui nous soutient tous, elle se nomme Amour…

Il me semble qu’au cours de cette période que nous sommes obligés d’affronter, les circonstances nous pousserons à dépasser notre égoïsme, égocentrisme, notre besoin de compétition, de vouloir toujours être plus reconnu, de chercher en permanence à nous démarquer, quels que soient les moyens utilisés…

 

C’est au cours de l‘ère du Bélier que nous avons été témoins planétairement, de la mise en place du patriarcat, dans ce signe de feu, cardinal où le Soleil se trouve en exaltation et où, le dieu Mars trouve son domicile. Toutes les circonstances étaient propices à l’émergence du masculin, au détriment du féminin!

Avec cette fin de l’ère des Poissons, nous clouons sur la croix les dernières brides de nos égos négatifs, de nos identifications au pouvoir, ceci dans la mesure, où nous avons découvert en nous la foi, l’acceptation et l’amour de l’Autre.

Conditions sine qua none pour accéder à l’ère du Porteur d’eau…

Depuis toutes ces années, où, je me suis consacrée à la découvertes des subtilités de l’art d’uranie, je prends conscience, de notre rôle en tant que transmetteur de cette art.

Transmettre l’esprit et non la lettre, de cet alphabet céleste!

En cette période de tournant sans précédent,  la compréhension des symboles planétaires semble se révéler à l’instar d’une lumière afin de mieux appréhender ce que nous sommes en train de vivre.

C’est la raison pour laquelle, si la précision dans le mouvement des astres, est une notion essentielle pour l’interprétation, ce ne sont pas les astres qui sont responsables de nos malheurs.

N’accusons pas Mercure de la perte de nos objets ou de nos retards, ou encore  Saturne, de nos frustrations. N’oublions jamais que toutes les planètes portent des noms des dieux de l’Olympe!

Si, la compréhension planétaire nous éclaire dans le décryptage de ce qui  se trame autour de nous, les astres vont simplement refléter ce que nous sommes, la manière dont nous agissons.

C’est la raison pour laquelle, il est parfois difficile de prédire la manière dont vont se dérouler les situations futurs, dont dépendra du niveau de conscience de la personne qui vit cette situation et du travail déjà accompli (sans aucun jugement).
Une chose est sûre, au niveau collectif, l’ensemble des aspects planétaires actuels expriment clairement que les temps sont aux changements….

Depuis toutes ces années (40 ans) je ressens les corps célestes comme « des guides spirituels », mais pas des notions intellectuelles.

Le ciel est le plus ancien des grimoires, à nous d’en saisir le sens…

Ce n’est pas le fait de décrire telle ou telle planète, ou tel ou tel aspect, qui va nous faire prendre conscience de ce qui se trame, mais c’est de le ressentir, de le vivre.

L’astrologie est née grâce au regard que les hommes ont porté sur la voûte céleste, en lien avec les changements de saison que suggère aussi l’arbre du monde des Mayas!

Alors, ne prenons pas le support du langage des astres comme un outil intellectuel de contrôle supplémentaire, mais ressentons dans nos cellules leurs messages.

Oui prenons accueillons ces messagers d’un autre espace temps qui véhiculent une connaissance cosmique de toute éternité, sans jugement.

Le 25 mars, c’est le jour de l‘Annonciation, ce moment où l’Archange Gabriel informe Marie, qu’elle deviendra la mère d’un enfant céleste!

Ce tableau de Léonard de Vinci est d’une beauté à couper le souffle.

Que pourrions-nous accueillir le 25 mars, à l’instar de Marie recevant cette annonce de l’Ange?

Planétairement, la lune aura rejoint la déesse des conflits Eris et se trouvera au carré de l’amas en Capricorne mais elle fera face à la déesse Hauméa, celle qui nous indique qu’aucune situation n’est jamais perdue, qu’il y a toujours des recoins en nous, auxquels nous pouvons redonner la Vie……

Le 26 mars, la lune rentre en milieu de journée dans son signe de prédilection, le Taureau où elle tombe tout de suite sur Uranus et au sextile du noeud nord Cancer.

Prenons le temps et la peine de ressentir ce qui se passe actuellement où personne ne contrôle plus rien, et ouvrons nous à d’autres perspectives, pensons à l’Archange Gabriel!!

Le 27 mars, le couple soli-lunaire rentre dans sa 2ème phase, une phase dont il ne faudra pas minimiser l’importance ce mois-ci.

Cette 2ème phase nous oblige à observer où dans nos comportements, nous sommes tentés de fuir, ce qui mettrait notre mission en péril.

La lune sera en Taureau et en Gémeaux, donc nous aurons à visiter en nous, nos besoins de sécurité (taureau) et nos besoins d’échanges, de communication, de mouvements (Gémeaux)…Avant d’accueillir la phase premier quartier le 1er avril!

Ce qui est formidable, c’est que depuis le début de cette pandémie, notre planète se restaure, retrouve ses droits, exprime sa puissance.
Alors, si la planète retrouve sa force, nous pourrions faire la même chose avec notre propre corps et notre psyché (pensée et intention).

Des pensées d’amour et de compassion à tous ceux qui souffrent aujourd’hui des conséquences de cette pieuvre…

Toute mon empathie va à tous ceux qui sont pris par des perceptions de panique, de peur, d’angoisse, de mal d’être (qui remontent à notre insu) et que nous sommes bien obligés d’affronter.

Je reste à la disposition de ceux qui ont le besoin d’échanger, de partager ou de communiquer.

Nous sommes une équipe multidimensionnelle, tous unis sur le chemin de la Source…

Même si je reste à l’écart des supports des réseaux sociaux,

Les passages sont étroits, mais il y a toujours la lumière au bout..

Je reste à votre écoute,

Avec tout mon amour, toute mon affection

Galactiquement Vôtre,

 

Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 11 commentaires

  1. Avatar

    Merci pour ces jolies photos des messages de Dame Nature. Mon témoignage : je vis bien cette période mais aussi je suis bien obligée de « penser à autre chose », les conséquences de cette pandémie pour moi c’est l’arrêt de mon activité libérale.. plus du tout de revenus… je suis célibataire je dois trouver à tout prix un travail… Je propose quand même du bénévolat auprès de ceux qui auraient besoin d’un soutien psychologique. Eh oui cette période a ça de formidable, elle « isole » et nous voyons émerger plein d’initiatives pour partager quand même. Je vous embrasse, portez-vous bien !

    1. Béatrice Robin Brezina

      Je suis de tout coeur avec vous et il faudra bien du courage et de la force intérieure pour continuer à avancer dans cette période où l’inconnu est partout. Belle continuation Beatrice

  2. Avatar

    Merci d’intégrer le message des Anges et de l’Archange Gabriel dans votre lecture du ciel . Oui, le temps est arrivé de choisir en conscience ce que l’on veut défendre ici bas pour notre vie en lien étroit avec le collectif. Relever les défis et agir au mieux pour que l’élévation de sa conscience devienne une pandémie planétaire qui nous fera basculer vers un monde plus respectueux de la Terre et de tous les règnes en incarnant chacun le divin du monde pour une civilisation réellement humaniste.

    1. Béatrice Robin Brezina

      Merci pour votre message. Cela fait du bien Belle journée Beatrice

  3. Avatar

    Merci pour tous vos partages hebdomadaires et votre connaissance de la symbolique du Ciel.Je suis tout à fait d’accord avec « ce ne sont pas les astres qui sont responsables de nos malheurs ». Mais aurais-je mal compris pour ce qui concerne ce virus? que vous décrivez comme une pieuvre… Et d’ailleurs, pourquoi pas? même si, personnellement, je dirai de même: « ce n’est pas Coronavirus qui est responsable de nos malheurs, de nos peurs, de nos paniques »… En revanche, c’est loin d’être hasard ce rôle qu’il a accepté de jouer auprès de nous et que certains utilisent pour leur propre gloire de soi-disant nous sauver.

    1. Béatrice Robin Brezina

      Je suis tout à fait d’accord avec vous….Il faut garder son discernement Belle journée Beatrice

  4. Avatar

    Chère Béatrice
    Encore merci pour votre chronique de cette semaine accompagnée des magnifiques photos des gardiens de la forêt recouverts de mousse verte dont les formes développent notre imagination créatrice !
    Et oui…Vos photos m’inspirent !
    Je vous espère épanouie, en santé, et entourée de vos proches au milieu de cette superbe verdure.
    De tout cœur
    Danya

    1. Béatrice Robin Brezina

      Merci pour ce retour et à très bientôt Belle créativité Beatrice

  5. Avatar

    bonjour, je ne reçois plus les chroniques du lundi, et je ne sais pas pourquoi; elles me manquent, est-il possible de se réinscrire pour les recevoir à nouveau?
    merci pour cet accompagnement tellement important pour moi et je suppose pour beaucoup!
    je vous envoie toute la belle lumière

    1. Béatrice Robin Brezina

      Bonjour,
      Je ne comprends pas pourquoi. Essayez de vous réinscrire. Je ne peux le faire de mon côté. Merci pour votre courrier Belle journée Beatrice

  6. Avatar

    Bonjour Beatrice, quel plaisir de vous lire chaque Lundi.. vos partages sont tellement beaux.. en lien avec la mythologie Grecque, ( j’adore) je conseille en ces moments de confinement de regarder sur YouTube « les grands Mythes. » diffusés sur Arte…. il y a 20 épisodes d’environ 25 min chacun..c’est passionnant .. j’ai regardé les 15 premiers épisodes et ce dont vous faites référence résonne un peu plus encore..quelle richesse.
    Prenez grand soin de vous… et vivons Oui… cette période dans la Foi…
    pour ma part l’éveil spirituel m’ aide à élever ma conscience…augmenter mes vibrations ..afin de me permettre en cette période sans précédent ..de conscientiser au maximum toutes les émotions que j’ai traversées….que je traverse et que je vais traverser encore toutes ces semaines à venir…
    Gratitude pour votre partage .

Laisser un commentaire

Fermer le menu