Lundi

Chronique Céleste du lundi 24 septembre 2018

Nous venons de franchir cette Porte de l’automne, ce moment bien précis, où l’équilibre semble parfait, entre l’ombre et la lumière, tout paraît à sa place en ce « ici et maintenant » du 23 septembre à 1H45 GMT. !  Ceci au prorata de notre structure intérieure mise en place avec les énergies de verticalité,  que représente le Seigneur du temps, Saturne!

De quelle manière avez-vous perçu dans votre centre du coeur, le Passage de cet équinoxe qui se posait dans  l’alignement du Super Centre Galactique? Un endroit duquel émerge un flux de super conscience, une connaissance cosmique émettant des messages à déchiffrer. Une connexion qui peut nous rendre insatiable, avide dont il faudra se méfier, que cela soit dans notre vie relationnelle comme sociale. Ce SCG met aussi en relief ou favorise les « relations d’âmes soeurs ». Le fonctionnement affectif est très différent, car ces relations ne se nourrissent que de vibrations en lien avec le plan duquel elles sont issues. C’est la raison pour laquelle, lorsque nous retrouvons ces âmes soeurs, nous devons lâcher tous nos formatages passés, toutes nos croyances limitantes, tous les rapports compensatoires.

Une journée au cours de laquelle, vous pourriez faire un rituel  de passage, en lien avec ce que vous vivez actuellement. Profitez de ces énergies plus que spéciales de cette connexion et de cet alignement.

Dans ma vidéo sur le « Portail de l’équinoxe d’automne », que vous trouverez à la fin de cette chronique,  je décris le rôle essentiel que joue chacun de ces 4 points cardinaux, qui scandent notre parcours annuel, d’une manière cyclique.

Cette croix est probablement à l’origine de la boussole, cet instrument constitué d’une aiguille magnétisée en alignement avec le champ magnétique de la terre, qui sert à se repérer, comme une montre, surtout dans le domaine de la navigation. Elle indique, comme par hasard le Nord magnétique ( pas le Pôle Nord) . Si on transpose, cette notion de nord magnétique sur la signification des 4 Portails, quelle synchronicité!

Pour ne pas se perdre sur le chemin de la Vie, notre boussole intérieure, nous indique toujours le Nord, que représente le Portail du solstice d’hiver, le moment où le Soleil astronomiquement monte en déclinaison jusqu’au solstice d’été, un événement  qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional en fonction du plan de l’équateur ou terrestre. Il s’oppose ainsi à l’équinoxe qui se produit lorsque la position apparente du Soleil est située sur l’équateur céleste.

Tandis que les équinoxes se caractérisent par une durée égale entre le jour et la nuit, les solstices correspondent à une durée de jour minimale (en décembre, dans l’hémisphère nord) ou maximale (en juin, dans l’hémisphère nord).

Cette Porte du Nord, que l’on appelle aussi la Porte des dieux est celle qui donne accès au grands mystères. Le Nord en astrologie est symbolisé par la maison IV, nos origines, nos fondements. Oui, une connexion continue et permanente à notre Nord magnétique rend possible l‘élévation de notre âme aux plans subtiles, dans le but de retrouver l’unité primordiale.

Vous comprenez pourquoi le signe du Capricorne est celui de l’initiation.

L’Est représente le Portail de l’équinoxe du Printemps, là où le soleil se lève. Avec le passage de ce portail, nous avons devant nous  « tous les possibles ». La Force Solaire est aussi puissante qu’un avion qui décolle.

Vers où? Pourquoi?

C’est ce que nous découvrons, lors de notre passage par la Porte du Solstice d’été, au moment où,  le Soleil est à son zénith. La boussole indique le Sud.

A partir de cette porte, la nuit grignote chaque jour un peu de la lumière du jour, ce qui nous pousse à l’intériorisation.

L’Ouest, là où le soleil se couche, symbolise le Portail de l’équinoxe d’automne. Un équilibre que nous avions perçu très furtivement au moment du 21 mars,  mais, nous étions bien trop impatient  de voir la vie reprendre Toute sa place, que notre besoin d’extériorité a vite pris le dessus. Cet équilibre devient à  la Porte de l’Ouest, une réalité, qui pourrait se traduire par un bilan de tout ce que nous avons réalisé, depuis que nous avons quitté le Portail Nord, au Solstice d’Hiver.  

Les dictons populaires sont toujours d’une justesse incroyable: «  Ne perd pas le nord ( pas devenir fou s’égarer, errer) Ne perd pas la boule ( ses esprits).  Il ne faut jamais perdre le Nord!

Alors, si la maison IV est en lien avec nos origines familiales, cette maison indique surtout  notre appartenance céleste. Nous sommes tous à l’instar d’Hercule, de père divin et de mère terrestre. Lors de sa mission où il doit cueillir les  » Pommes d’or du jardin des Hespérides » », il se dirige d’abord vers le Nord, mais, trop immature et trop inconscient, il n’entend pas les judicieux conseils de sagesse ancestrales, de Nérée, ce qui obligera Hercule, à parcourir 3 autres portes avant de trouver le Portail de l’Est, là où le soleil levant, va lui fournir, les renseignements nécessaires pour accomplir et  terminer sa mission.
Comprendre la symbolique de ce que nous entoure est d’une importance capitale, pour cheminer en conscience et surtout pour progresser dans la spirale de l’évolution.

Le Lundi 24 septembre, nous sommes toujours en phase « Gibbeuse », ce moment du cycle de lunaison, où nous devons être attentif à ce qui a déjà été réalisé, et vérifier si tout est bien en ordre,  pour accueillir la pleine lune le lendemain, dans les meilleures conditions. La Lune transite depuis la veille, le jour du Passage  de l’équinoxe, le signe des Poissons.

Une journée qui pourrait être utilisée , avec cette lune en Poissons, pour dissoudre nos comportements trop « émotifs », trop réactifs, trop amplificateurs, trop utopistes, afin de réceptionner la moisson du travail mit en place depuis le 9 septembre, lorsque l’union soli-lunaire se manifestait au 17ème de la Vierge. La Lune en Poissons se trouve en ce lundi matin à l’aube à l’opposé de cette nouvelle lune.

La pleine lune est un moment extraordinaire, où nous pouvons voir concrètement le fruit de l’accouplement du Soleil et de la lune

25+9+2018= 27 = 9  un nombre qu’exprime si bien l’Hermite. Celui qui poursuit son chemin, coûte que coûte, grâce à sa boussole intérieure, cette qui indique le nord, notre connexion céleste…

Surtout que cette pleine lune, se pose dans l’axe Bélier/Balance dans le 1er décan de ces deux signes cardinaux. La Lune/Chiron en Bélier opposée au Soleil/Mercure Balance au double carré de Saturne.

Comme exprimé dans ma vidéo, depuis le passage de la Porte des dieux en décembre 2017, Saturne, le maître du temps et du karma,qui a retrouvé son domicile, est plus que présent lors du passage des 4 portes de l’année.

Saturne le romain ou Chronos, le grec, incarne le temps, la structure, la verticalité, l’alignement…..alors, prenons en de la graine.

Rien ne doit être laissé au hasard cette année. Surtout avec l’aspect de Saturne au trigone d’Uranus Taureau. Oui, l’ancien et le nouveau peuvent cohabiter… c’est tous ensemble que nous pourrons accéder au nouveau paradigme….c’est en associant « devoir et droit » que nous y arriverons, et non dans la contestation permanente.

Que nos critiques ou les jugements soient constructifs et non destructifs…Pensons toujours à faire évoluer une situation et non à la faire involuer. C’est la raison pour laquelle, le dialogue est si important. La parole doit être impeccable. Mercure est rétrograde trois fois par an…Ne l’oubliez pas, car avec la conjonction (combuste) de Mercure au Soleil, nous pourrions croire que tout est ok mais c’est un leurre de notre « égo »….

Depuis l’équinoxe du printemps, le centaure Chiron s’invite et nous accompagne lors de ces passages de ces Portail. Il y a 6 mois, Chiron revenait dans le signe du Bélier, un cycle de 50 ans.

Alors quel bilan peut-on faire depuis, que notre étoile s’est levée à l’Est?

Avec cette conjonction Chiron/Lune Bélier carré Saturne, mais trigone noeud nord lion et sextile mars/noeud sud Verseau, le message est assez limpide. Ce n’est pas en contrôlant, en verrouillant, en jugeant que nous serons reconnus pour ce ce que nous sommes réellement. Bien au contraire, c‘est en étant à l’écoute, en communion avec notre environnement, que nous réussirons à vaincre cette ancienne carapace, que l’on nomme la « peur ».

Lors de notre stage à Port Navalo, une participante exprimait le ras le bol pour cette expression « amour inconditionnel« . Elle a raison, on l’utilise à toutes les sauces et cela ne veut plus rien dire. Ce qui me vient, c’est un amour neutre, un amour où les conditionnements passés n’ont plus leur place, adopter une attitude face à l’autre qui pourrait dire  » même si je ne suis pas d’accord avec toi, même si je suis très en colère, les sentiments profonds qui m’animent ne seront pas altérés ». 

C’est ce que je ressens aujourd’hui avec cette Vénus en Scorpion opposée à Uranus et au double carré des noeuds et Mars.

Cette Vénus qui depuis une semaine se pare de sa robe nuptiale afin de retrouver son époux dans le royaume d’en-bas, là où la vraie alchimie peut avoir lieu.

La Pleine lune, c’est aussi le miroir de ce que nous sommes intérieurement, un miroir qui nous renvoie chaque mois, une partie de nous-même.

Cette autre face de nous-même, celle qui nous apparait, celle que nous pouvons déceler, lorsque nous voyons l’autre comme un miroir de nous-même.  C’est la raison pour laquelle, toutes les relations sont intéressantes, car nous apprenons toujours, quelque chose de nous même.

Mars est toujours hors limite en Verseau pris en sandwich entre le Noeud Sud/Licorne et lune noire. Alors, prenez conscience de vos besoins d’indépendance, de votre nécessité d »agir selon vos initiatives. On peut très bien se dissocier de son entourage, sans pour autant devenir un extrémiste, un dissident, un rebelle. Nous pouvons prendre conscience que dans notre cheminement quotidien, nous pouvons faire appel à notre « porteur d’eau intérieur » celui qui a atteint la montage de l’initiation, celui qui n’est plus dans l’égo mais qui est devenu le serviteur de l’humanité. 

Cette semaine, la Lune traversera:

  • les signes  printaniers du Bélier les 25/26 septembre, rencontrant d’abord le carré Saturne, puis le carré de Pluton. Comme à chaque fois, la vie va nous faire rencontrer des circonstances où nous serons testés quant à notre maturité émotionnelle avec Saturne et la confrontation à nos propres rigidités intérieures avec Pluton afin de les transformer ensuite en milieu de journée du 27 septembre,
  • La Lune rentre dans le signe de la terre du Taureau, retrouvant Uranus (qui stimule le changement et la créativité, opposé à Vénus Jupiter Scorpion ( va nous faire réfléchir sur le bien fondé de nos attachements, peur de manquer)  et le carré aux noeuds Lion et Verseau/Mars/lunes noires ( des journées de tensions, de réactivités émotionnelles). Avec ces configurations qui sont présentes depuis plusieurs mois, vous pourriez aussi souffrir de problèmes digestifs ( colon) ou infections urinaires ou sexuelles. Si, ces problèmes persistent consultez un médecin.
    • En milieu de journée du 29 septembre, elle retrouve le signe d’air des Gémeaux où elle fera un aspect de carré à Neptune au cours de la journée du 30 septembre. Comme à chaque fois, attention aux leurres, aux erreurs, aux fuites, aux illusions…

La phase disséminente, se met en place,  le 29 septembre, le jour de la « saint Michel », Pluton stationnaire reprend sa course directe. Le dragon est terrassé…Surtout qu’au cours de ces derniers jours de septembre, nous pourrons apercevoir les améliorations que nous avons faites depuis le début de la boucle de rétrogradation de Mars le 30 mai dernier. En se rappelant surtout le coeur de ce cycle qui eut lieu au moment de la pleine lune du 27 juillet dernier….

Dans la prochaine Chronique Céleste, nous parlerons plus en détails du magnifique travail en profondeur que nous réserve notre belle Vénus, cette déesse qui incarne si bien l’amour, pas seulement les amours à la « Carmen » mais un amour de tous les deux!

Pour ceux qui ne l’ont pas encore visionné,  voici la vidéo de ce Portail de l’automne, cette porte qui assiste au coucher du soleil, dans ce magnifique signe que manifeste la Balance ?

 

 

Je vous rappelle les ateliers et stages prévus sur Paris et Avignon, cet automne. Il est impératif d’envoyer le chèque d’arrhes pour réserver votre place.

 

Les week-ends sur Paris avec Claire Duprez  :  https://www.beatricerobinbrezina.com/se-reconnecter-a-son-essence-grace-aux-mythes

Les week-ends sur Avignon avec Barbara Halatas  :https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-initiatique-en-avignon-les-17-et-18-novembre-2018     et    https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-dharmonisation-et-dastrologie-les-1-et-2-decembre-2018

Merci à Claire pour ces magnifiques illustrations,
Merci à tous vos messages de soutien et de gentillesse,
Merci à l’univers de vivre cette période charnière,

Astrologiquement Vôtre,

Avec toute mon affection,

Béatrice

 

Leave a Comment