Chronique Céleste du lundi 25 mai 2020
Merci à mon amie Carole, pour ce partage de cette illustration. Merci pour sa coopération spontanée. Une cosmographie du 14ème siècle. Une fresque peinte par Piero di Puccio entre 1389 and 1391 à Campo Santo, Piazza dei Miracoli, Pisa, Italy.

Chronique Céleste du lundi 25 mai 2020

Avec les Gémeaux, nous retrouvons les attributs des signes de la croix mutable, des signes, où l’adaptabilité est le dénominateur commun!

S’adapter, c’est se mettre au diapason de son environnement, ce qui sollicite de la part de ces natifs, une grande souplesse comme une interaction consciente avec les autres.  Les 4 signes que composent cette croix sont d’authentiques passeurs.

Dans la réalité, ces signes font le lien entre une saison qui se termine et une autre, sur le point de naître.

Les « Gémeaux »  de part, leur représentation, participent aux grands changements planétaires, comme le témoigne le passage de la Préhistoire à l’Histoire.

Avec ce signe d’air, nous sommes face à une émancipation, semblable aux désirs de notre adolescence, où nous ressentions au plus profond de nous, la nécessité de faire les choix judicieux qui nous donneraient l’occasion de quitter les sécurités du clan (comme l’oisillon) afin de nous confronter aux expériences nécessaires, à notre croissance!

Les étoiles que forment les Gémeaux servent de support aux énergies cosmiques de Sirius facilitant leur pénétration, dans les dimensions terrestres.

Depuis, l‘équinoxe du Printemps, nous avons expérimenté, l’élément feu avec le Bélier, l’élément terre avec le Taureau et maintenant, avec les Gémeaux, nous découvrons les subtilités de l’air, un élément dont les mouvements respiratoires, sont les mécanismes de cette activation.

L’élément « air » correspond au type pensée de Jung, incarnant le rôle de médiateur.

Mais, lorsque l’élément air n’est pas compensé harmonieusement, nous pourrions devenir la proie de fortes anxiétés, de stress, de nervosité, nous mettant dans des situations où le rythme devient excessif, nous transformant en une toupie survoltée bien loin de la force tranquille, du Taureau!

La dualité Gémeaux incarne par définition les polarités, l’énergie des Gémeaux pourrait se traduire, comme l’envers et l’endroit d’une même réalité.

Il représente notre double éthérique.

Quelles intentions personnelles, avons-nous déposées ou posées, au moment de la nouvelle lune Gémeaux très soutenue par Saturne?

Ce maître du temps qui depuis le 11 mai, revisite, retravaille, réfléchit sur les fondements mêmes des principes sur lesquels ils s’appuient!

La toile de fond de ce départ soli-lunaire est tapissée de confusion, développant de la nervosité, des tensions, des peurs, nous rendant de ce fait,  plus excitable que d’habitude. Bénéficier de la structure de Saturne,  contribue à percevoir la vie avec plus de recul.

On peut le considérer comme un cadeau!

Le message fondamental de cette nouvelle mission, est de nous recentrer  sur l’essentiel, tout en acceptant la réalité, ce qui nous éviterait de fuir dans des mondes utopiques. Il semble vital, en cette période chaotique, de développer notre capacité « à saisir le sens de ce qui nous arrive », de faire les justes liens, tout en nous reconnectant, à quelque chose de supérieure.

L’axe de la destinée vient de changer de signe, pour les prochains 18 mois. Les signes Gémeaux/Sagittaire, qui composent cet axe, incitent à nous placer au diapason de ces vibrations, afin de coopérer collectivement à l’évolution de l’humanité.

Quelles sont le histoires que les arbres font remonter à notre conscience..

Plus, nous puiserons en conscience dans les racines (Noeud Sud) plus l’arbre pourra s’ériger, que manifestent l’ensemble de ses feuilles (Noeud Nord).

C’est donc, en puisant dans nos acquis Sagittaire, en lien avec nos croyances, nos philosophies, nos voyages, nos idéaux, comme nos ouvertures, notre sens de la justice et de l’éthique mais aussi les faux-semblants, les masques, les exagérations, que nous collecterons les informations nécessaires, afin de mieux communiquer, de mieux comprendre toute la subtilité du jeux des ombres et des lumières,  des Gémeaux.

Cet axe est en lien avec le cycle de Saros (18 ans et 10 jours) un cycle dans lequel, les évènements se répètent.

Chaque année (deux fois par an), se produit un phénomène important que l’on appelle « éclipses » lorsque la nouvelle lune ou la pleine lune se posent et s’alignent dans les signes de l’axe nodal.

Lors de ces alignements planétaires, nous sommes confrontés à des situations très importantes, où les rencontres, les évènements, nous poussent à procéder à des « renoncements » afin d’accueillir de nouvelles possibilités, un peu comme si nous étions à la « croisée de différents chemins »!

Ces moments provoquent des choix parfois cornélien!!

L‘axe des noeuds lunaire, chacun puise sa force dans l’autre, à nous d’en réaliser l’unité!

Au moment de la pleine lune du 5 Juin, nous aurons la possibilité de réévaluer, de modifier, de couper avec certains aspects en lien avec cette moisson Gémeaux/Sagittaire. Dès, le départ d’une nouvelle lune,agissons en pensant à la future récolte, dont les fruits nous serviront de nourriture psychique.

N’accueillez pas ces rendez-vous comme une sanction, comme des échecs ou comme des jugements, bien au contraire!

Plus vous accepterez, plus vous lâcherez, plus vous évoluerez, plus vous ascensionnerez, plus vous serez dans la joie du coeur.

En ce lundi 25 mai, les vibrations de la nouvelle lune proche des Pléiades, sont encore bien présentes, même si l’astre lunaire a quitté les Gémeaux pour retrouver son domicile l’eau du Cancer.

Ce début de semaine nous poussera à réfléchir sur nos besoins essentiels, qui ont été par la force des récents évènements, largement modifiés.

Un tiers des planètes de la roue zodiacale, ont entamé avec ce printemps, leur retraite annuelle, elles se sont posées dans les coulisses, en attendant de reprendre leur représentation, nourries de ces moments de pause et de réflexion.

Dès le mois de juin, nous devrons tenir compte de l’intériorité de Mercure (trois par an), qui sera suivie par celle de Neptune, en juillet,  celle d’Uranus en août et celle de Mars en septembre.

Alors, n’adoptez pas le mode précipitation, mais, celui de la réflexion!

Mardi 26 mai, Vénus en tant qu’étoile du soir Hespérus, va disparaître proche de l’étoile Antarès (mort et renaissance) afin de retrouver ses mondes souterrains, rendez-vous indispensables pendant cette quarantaine.

Elle nous reviendra en tant qu’étoile du matin Lucifer, autour du 11/12 juin prochain. Elle émergera du monde d’en-Bas, accompagnée d’Aldébaran, l’Oeil du Taureau, une étoile qui rappelle le « Secret de la Vie »….

Au milieu de son séjour dans le monde d’Hadès, elle recevra le 4 juin, les messages codifiés de notre étoile, qui serviront en quelque sorte, de carburant nécessaire à sa remontée, grâce à tout ce travail purificateur de transformation qu’elle a opéré.

Depuis le 13 mai, nous avons eu la possibilité de revisiter nos zones ombragées, de réfléchir sur ce que nous ne voulions plus, de procéder au solde pour tout compte d’affaires litigieuses, d’aborder différemment nos relations.

Si certains liens vont se délier, d’autres  vont se renouer ou se retrouver!

Faites un lien avec les circonstances rencontrées en mai 2012, ou en mai 2004 ou encore en mai 1996!

Un bon moment pour relire « L’Art d’Aimer » d’Erich Frohm

Les choix sont permanents, à nous de définir par quelle porte nous poursuivons notre chemin…

Profitez de cette semaine pour guérir vos peurs, vos illusions, vos précipitations, toute votre mise en scène relationnelle. C’est en élevant votre conscience, en quittant le monde mental, que vous arriverez à surfer sur d’autres vagues énergétiques.

Il n’y a pas de hasard, alors accueillez les rencontres et mettez en pratique vos intentions, vos résolutions.

C’est en pratiquant et en décelant, les moments où votre égo négatif (celui qui divise) se met en place que vous pourrez le plus facilement changer les énergies des situations dans lesquelles vous évoluez.

Ce n’est pas une raison pour vous prendre pour soeur Térésa ou le Bon Samaritain, car porter les autres n’est pas la solution, elle ne fait que retarder nos propres prises de conscience et leur retournement obligatoire, comme celles des autres.

Dans ce monde de « jeux de pouvoirs » que nous observons un peu partout sur la planète, nous voyons émerger des attitudes de rebellions, des colères, des oppositions.

Comment allons-nous garder l’église au milieu du village?

C’est réellement en équilibrant nos polarités que nous allons sortir vainqueurs de ces rapports de force destructeurs.

Le moyen le plus digne de sortir de ces labyrinthes meurtriers et de s’acheminer vers le nouveau paradigme et vivre notre saut quantique….

Mais, quelles sont les portes de sortie?

En prenant conscience de la force du féminin (chez l’homme et la femme) ce qui permettra de retisser la trame sur laquelle se conjuguons, le Féminin et Masculin Sacré.

Il y a maintes façon de le réaliser ce tissage.

Interrogez-vous et essayez de trouver un moyen pour participer à ce rééquilibrage collectif. Passer de la communication avec les autres, à la communion avec son âme…

Depuis le mois de mars dernier,  je partage avec vous la vie, les personnalités des déesses des différentes mythologies, chacune ayant la sienne, chacune d’elle, allant résonner d’une manière bien spécifique, dans notre inconscient.

Ce parcours, qui s’est mis en place spontanément, est un parcours que je découvre et que j’initie, hebdomadairement, avec vous.

Antique illustration of « L’amour et Psyche » by Thirion

Je me laisse surprendre, sans y mettre du mental.

Alors, en ce lundi matin, en dressant la carte du ciel pour cette semaine, mon regard a été attiré par la conjonction de la déesse Psyché à Uranus au sextile de Mars/déesse Cérès Poissons et au sextile de la lune Cancer

En cette période, où la confusion règne de partout, nous obligeant à vivre le ici et maintenant, sans pouvoir conceptualiser des projets, sans  comprendre les réelles conséquences de cette situation planétaire, le récit de:

« Psyché et Eros » est un récit d’actualité…..car il montre de quelle manière notre psychisme est structuré ou ne l’est pas.

Psyché est le lien entre nos différents niveaux de conscience.

Le fait que Psyché soit en conjonction avec Uranus, met en relief ces possibilités de passer à un autre plan de conscience et d’unir Amour et Ame….

Comment ne pas confondre « amour et émotions »!

« La rose de Damas », est celle qui nous connecte à Mémoires d’âmes….ses vibrations résonnent avec « Hé », la 5ème lettre hébraïque, une lettre qui évoque la respiration, qui se met en place, grâce à une mouvement inconscient de se vider afin de pouvoir accueillir à chaque fois, un air différent.

Pour respirer, il faut faire de la place, c’est la raison pour laquelle le fait d’expirer doit prendre plus de temps que l’inspiration!

« Mémoires d’Âmes » ou les récits des déesses de la Mythologie – Episode  9 : La déesse Psyché

Arrivés à la fin du 2ème mois, nous pouvons ressentir, voir grandir intérieurement, une nouvelle forme de vie, qui fut fécondée par des énergies subtiles, à la fin du mois de mars, dont le terme sera autour de Noël.

Serons-nous prêts à accueillir cette nouvelle identité?

Tellement de choses se passent, nous bouleversent actuellement, nous déstabilisent, qu’il nous est difficile d’en maîtriser les flots énergétiques, de visualiser leur finalité.

Nous avions commencé cette saga, avec la déesse Démeter/Cérès, celle qui est incarne notre mère nourricière!

Ensuite, nous avons accueilli le récit de diverses personnalités. Certaines vous ont paru familières, vous en avez découvert d’autres!
Continuez à noter régulièrement ce que vous ressentez, que cela soit lors de la première lecture ou écoute, ou en y revenant, écrivez au gré de votre intuition.

Nous vivons tous et toutes, en direct ces retrouvailles avec le Féminin Sacré!

Qui est Psyché?

Psyché est une humaine dont la beauté rendait la déesse Vénus malade de jalousie. Psyché était tellement belle, qu’aucun homme n’osait demander sa main, au grand désespoir des parents.

Exaspérée par tant de beauté, Vénus, ayant plus d’un tour dans son sac, faisant fi des règles de bienveillance, Vénus demanda à son fils Amour/Eros/Cupidon, de faire en sorte que Psyché tomba amoureux de l’homme le plus laid, le plus horrible sur la planète…

Mais, lorsque Eros vit Psyché, il en tomba amoureux. Il mit en place un stratagème en s’appuyant sur un oracle d’Apollon qui avait ordonné aux parents de Psyché, de la conduire en robe de mariée sur le haut d’une montagne, où un monstre allait la dévorer!

Arrivée au lieu de rencontre, Psyché y découvrit le Palais de l’amour.

Il lui suffisait de demander et elle le recevait. Il y avait cependant une condition à respecter, « de ne rien révéler de ses nuits », qu’elle passait avec un amant merveilleux mais dont elle ne pouvait voir le visage.
Psyché était naïve, bonne et sa famille lui manquait.

Elle accepta la visite de ses soeurs, qui dans leur jalousie, incitèrent Psyché à découvrir qui était ce mystérieux amant....

Elle promit à ses soeurs de le faire, et le soir venu elle se munit d’une lampe et d’un couteau dans le but de tuer l’étranger qui ne voulait se dévoiler.
Mais, quelle ne fut pas sa stupeur lorsqu’elle découvrit que son amant n’était autre que le dieu Amour…

Une goutte d’huile tomba sur l’épaule de son amant qui trahit, en colère et déçu, abandonna Psyché, pour retourner soigner sa brûlure chez sa mère Vénus!

C’est à ce moment précis que commence le chemin de métamorphose, où Psyché lâche petit à petit sa personnalité pour s’unir avec son âme…

Combien de fois, grâce à nos doutes, à nos schémas sclérosants du passé, à nos complexes, nous nous laissons manipuler par notre entourage, qui déclenche un périple d’une autre dimension, afin de dépasser ou de comprendre, où nous avons été trop crédule..

Psyché erra longtemps anéantie essayant de trouver d’autres consolations, mais en vain.

C’est dans cet état que Vénus la récupère.

Elle imposa à Psyché des épreuves héroïques, de plus en plus difficile dans le but de la tester.

Au cours d’une 1ère épreuve, elle devra trier des milliers de graines en un jour. Une tâche au cours de laquelle, elle sera aidée par les fourmis pour séparer le bon grain de l’ivraie (apprendre le discernement et l’efficacité).

A chaque épreuve elle sera aidée par les mondes subtiles

Au cours de la 2ème épreuve, Psyché doit chercher des flocons de la laine des brebis de la toison d’or.  Les bêtes sont féroces, elle recevra l’aide des roseaux dont les caractéristiques sont la flexibilité.

La 3ème épreuve demandée par Vénus, est d’aller chercher de l’eau du Styx et de lui ramener. Dans cette épreuve, elle sera aidée par un aigle, la transcendance des émotions!

En dernière épreuve, Vénus ordonne à Psyché de lui ramener un onguent  confectionné par Proserpine dont le domicile est le monde d’en-basTrop curieuse, Psyché ouvrit la boîte, le parfum qui en sortit la plongea dans un profond sommeil..

Eros demande l’aide de Zeus, afin de réveiller l’âme de Psyché et qu’ils puissent à nouveau s’ouvrir à cet Amour, qui ne peut rester emprisonné dans une boîte…

L’Amour et l’Ame sont à nouveau réunis.

L’amour qu’évoque l’union de l’âme et d’Eros..

Le mythe décrit la transformation de notre nature humaine, en nature divine.

Tout au long de ce récit, malgré ou grâce aux souffrances, il y a un accroissement de conscience vers une union d’âmes.

On dit que Psyché est l’octave supérieure de Vénus, différemment de Neptune, cet ambassadeur galactique

Le parcours terrestre de Psyché évoque un cheminement terrestre qui conduit à une illumination spirituelle.

Ils eurent trois enfants : Félicité, Plaisir et Extase…..

L’astéroïde Psyché fut découverte à Naples en mars 1852, met en relief notre manière de nous « connecter« à nous-même ou aux autres en décrivant notre degré de réceptivité personnelle, comme celle accordée, aux autres.
Un récit qui ne peut que nous interpeller, surtout avec la conjonction à Uranus cette semaine, qui ouvre la porte à des dimensions d’un autre plan…
A vous de déceler à quel degré, Psyché vous touche.
Je vous retrouverai la semaine prochaine, pour d’autres informations, d’autres perceptions, d’autres histoires…
Pour écouter les histoires de « Mémoires d’âmes » vous pouvez aussi cliquer sur ce lien ci-dessous :

 

 

 

 

 

Avec Barbara nous poursuivons notre travail d’intériorité une fois par mois, avec Langage Vibratoire inter-planétaire

 

Bonne semaine,

Gratitude et Amour,

 

Beatrice

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire