03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 25 novembre 2019

Chronique Céleste du lundi 25 novembre 2019

En ce 26 novembre 2019, nous accueillons, la 12ème nouvelle lune de l’année, celle de tous les possibles! 

Quelles intentions allons-nous poser?

Un nouveau départ qui s’amorce dans le signe de feu du Sagittaire à 5° conjoint à Pallas Athéna et au quinconce décroissant d’Uranus R Taureau, offrant à chacun des alternatives différentes, cassant nos systèmes de croyances, qu’elles soient affectives, matérielles ou spirituelles, le tout sur un support dénué d’amplitudes ou de pollutions émotionnelles.

Au moment de la nouvelle lune précédente, dans le signe du Scorpion, le couple soli-lunaire se plaçait à l’opposition de l’éveilleur Uranus transitant le signe du Taureau, celui qui symbolise nos valeurs.

L’eau purificatrice des lacs émettent des vibrations grâce aux habitants de l’intra-terre…

Une opposition est un mariage qui allie des énergies différentes, que l’on va rassembler (l’Union fait la Force!) ou que l’on va opposer, selon nos propres dualités intérieures, selon nos possibilités actuelles.

Au prorata des illusions, des leurres, des fantasmes que nous aurons dissouts au cours de ces dernières semaines, cette nouvelle lune qui se pose dans le signe de feu du Sagittaire, est fortement enrichie par toutes les prises de conscience réalisées lors du passage de notre étoile dans ces énergies de transformations alchimiques du Scorpion.

Cette période du coeur de l’automne, nous fait vivre une réelle purification.

C’est aussi le moment, où nous devons prendre conscience de ce qui nous pollue et accepter de s’en défaire, que cela soit des personnes, ou des situations…

Cette nouvelle lune ne sera pas la dernière de l’année.

En effet, nous terminerons 2019, avec l’éclipse de nouvelle lune à 5° Capricorne, exprimant un message assez clair « dépouillement, essentiel, verticalité et rigueur », avant d’enclencher « 2020 », cette année de passage et de transition pour construire autrement.

L’année 2019 compte 13 nouvelles lunes, la première eut lieu le 6 janvier,  le jour de la fête des Rois Mages, alors que l’année 2020, accueillera 13 pleines lune, comme au cours de l’année, 2018!

 

Les nouvelles lunes expriment le besoin de semer, d’enclencher, alors que les pleines lunes offrent des récoltes, des bilans, en lien avec ce qui a été mis en place précédemment.

Le cycle soli-lunaire en Scorpion s’est terminé avec des configurations aux fréquences exceptionnelles, nous faisant encore plus ressentir cette accélération du temps.

Nous avons tous pu en profiter. Ce qui a permis à certains de mieux saisir le sens de nos choix d’âme, et sortir de la densité de nos extensions douloureuses passées.

Montez de plans de conscience et vous trouverez la Lumière divine….

Les vibrations qui émanaient de la conjonction Jupiter/Vénus Sagittaire en alignement au centre galactique, captant d’autres réalités, nous ont hissé vers des plans de conscience, favorisant la  perception des sons de cette musique des sphères, ces vibrations que nous recherchons si souvent!

Le vécu de ces derniers jours, nous ont fortement aidés, à mettre en place notre verticalité, en unissant intérieurement, notre masculin et notre féminin.

C’est en osant rentrer au coeur du cyclone de nos émotions que nous avons la possibilité de réconcilier des parties disparates de notre psyché.

Jupiter facilite des expansions de conscience, celles qui aident à ressentir l’intelligence divine, comme à  franchir les lignes du Temps.

C’est la raison pour laquelle, il est important de bien rester dans notre chakra racine.

Il faut remonter à novembre 1995 pour retrouver ces vibrations, même si  le niveau de conscience n’était pas le même qu’aujourd’hui.

Revenons aux configurations de cette nouvelle lune à 5° Sagittaire

 » Un vieux hibou solitaire sur la branche d’un gros arbre » est la traduction de ce degré dans le livre des degrés Sabian, qui évoque un symbole de sagesse, cette énergie qui voit dans la nuit, celle qui permet d’éclairer le coeur des mystères…

Le signe du Sagittaire pointe avec sa flèche notre quête personnelle, ce vers quoi nous souhaitons nous projeter.

Alors, vers quoi, vers où,  souhaitons-nous aller?

La conjonction Soleil/Lune se trouve colorée par la déesse Pallas Athéna, qui renforce notre désir de justice, de conscience, de liberté intérieure et de créativité. Pour qu’une énergie puisse se manifester, il faut lâcher le contrôle mais aussi notre amour propre parfois trop réactif, qui nous fait vivre des relations trop en rapport de force.

C’est la raison pour laquelle, plus nous changeons de « référentiel », plus facilement nous exprimerons, notre vraie créativité.

Jupiter transite les derniers degrés du Sagittaire, ce qui renforce encore ses spécificités, comme son besoin d’ouverture, d’espace, de nature, d’amplitude.

Vénus rentre dans le signe du Capricorne elle retrouve le centaure Pholos et la déesse Cérès, au trigone d’Uranus Taureau.

Après des perceptions plus inflationnistes, Vénus se trouve devant des choix réalistes afin de se centrer sur l’essentiel (sur ce qui est vraiment important)

Une qualité de verticalité sur laquelle, le centaure Pholos peut qu’appuyer avant d’assoir ses intuitions, sa bienveillance et sa foi en l’autre. L’association de ces deux énergies peuvent nous aider à de ne pas nous laisser happer par les leurres et les illusions.

Quel est le message de Cérès au milieu de cet amas en Capricorne?

Cette déesse qui nous indique quels sont nos besoins les plus profonds, qui, lorsqu’ils sont assouvis sons d’une très grande efficacité à nous transformer de l’intérieur.

Lorsque, nous ne sommes pas conscients de nos besoins, nous adoptons des attitudes compensatrices inconscientes qui fausseront l’ensemble de nos relations.

Alors, dans ce 10ème signe de terre, Cérès nous invite à nous sentir comblé grâce à des valeurs substantielles  (attention à l’avidité).

Au cours de ces prochaines semaines, focalisons-nous sur l’essentiel dans la sphère relationnelle, dans l’élaboration de nos projets, dans tout ce qui nous tient à coeur.

Tout au long de ce mois, nous allons ressentir la croix de l’espace et du temps, se placer en nous.

  • L’Espace, grâce aux énergies planétaires dans le Sagittaire (Que devons-nous ouvrir en nous, pour acquérir une justice émanant du coeur) et
  • le Temps, grâce aux énergies planétaires dans le Capricorne (Quels schémas passés devons-nous déconstruire afin de transformer nos rigidités en rigueur).

La déesse Junon en Balance se trouve opposée à Chiron Bélier, un excellent moment pour prendre conscience, des schémas où nous souffrons lorsque nous exprimons notre identité. Cette prise de conscience rendra nos relations plus légères.

Plus, nous sommes libres de nos « dépendances » (qui bien souvent se transforment en addictions,) moins nous attirons des scénarios de dépendances (où nous sommes sous la coupe des autres.)

Le 27 novembre, la lune se mettra au carré décroissant de Neptune qui a ralenti sa course depuis quelques temps. De stationnaire, Neptune reprend sa course directe à 15°56 Poissons. Localisez ces degrés dans votre carte du ciel.

Le moment où une planète redevient directe, est toujours très important, car nous commençons à percevoir le résultat du travail sollicité par la rétrogradation de la planète (ici avec Neptune, depuis le 21 juin dernier, au moment du solstice d’été, à 18°43 des Poissons- le coeur de la rétrogradation eut lieu le 10 septembre à 17°19 Poissons).

Le fait que cela se passe au moment d’un carré à la Lune, nous incite à ne pas tomber dans des illusions ou à vouloir fuir la réalité, mais en acceptant ce qui est.

Le 28 novembre, le jour de « Thanksgiving » ce jour d’action de grâce, Mercure Scorpion fait un trigone à Neptune, colorant notre pensée de jolies intuitions, en même temps que la lune retrouve Jupiter Sagittaire, favorisant les joies et de la gratitude.

La lune rentre ce jeudi dans le signe du Capricorne se plaçant au trigone d’Uranus R Taureau (ce qui était entre parenthèse à la nouvelle lune, se met en place). Transitant le Capricorne la lune va passer sur Vénus, Pholus, la déesse Cérès, ce qui donnera à cette journée encore plus d’intensité à cette fête de commémoration.

Le 29 novembre, la lune  Capricorne formera un sextile à Mars Scorpion en même temps qu’elle transite Saturne Capricorne (plus de rigueur)

Le 30 novembre, la lune retrouve Pluton juste avant de quitter le Capricorne et de rentrer dans le signe du Verseau, le premier de l’Avent, le 1er décembre. Avec Pluton, il y a toujours de la transformation à faire!

Le 1er décembre, la lune en Verseau fera un double carré à Uranus R Taureau et Mars Scorpion. Nous terminons la semaine sur un climat survolté et de tensions.

Le week-end dernier, nous avons animé le stage Nutrition et Astrologie, avec Virginie Parée à Paris.

Merci du fond du coeur,  à tout le groupe d’avoir permis à ce stage de se dérouler.

Merci à tous, pour l’authenticité des partages.

Lorsque l’on parle de nourriture, on évoque automatiquement, notre passé le plus reculé, notre vie intra-utérine, notre naissance, notre mère, notre enfance.

Ce dont j’ai pris conscience au cours de ce stage, c’est que, quelque soit le régime, il ne peut être intégré et porter ses fruits, que si l’on a mis le doigt sur la problématique qui sous -tend notre manière de nous alimenter.

Les vibrations puissantes de ce week-end nous ont aidé à prendre conscience des schémas qui nous empêchent de manger d’une manière harmonieuse.

Nous avons tous saisi l’importance de la carte du ciel, qui à l’instar d’une radiographie, nous indique tout ce que l’on ne voit pas, mais qui peut générer tant de souffrances ou de distorsions.

Un week-end, où nos feuilles intérieures et extérieures ont changé, elles ont pris cette coloration dorée qui donne un éclairage sur la route de notre évolution.

Tous les régimes sont bons, pourvu qu’ils ne compensent pas des traumatismes inconscients et qu’ils soit vécus en pleine conscience et non comme une obligation de s’insérer dans un système de mode quelconque.

Je vous souhaite une très belle nouvelle lune, qu’elle vous apporte de la Joie, de la Lumière et des fusées d’idées nouvelles….

Nous nous retrouverons lundi prochain pour aborder le dernier mois de l’année, ce mois il  faut clôturer tout ce que nous avons commencer au début du mois de janvier.

Je vous rappelle mes stages à venir pour 2020:

hristine Desvigne, nous allons réaliser ce magnifique parcours solaire que nous montre Hercule lors de ces passages à travers les 12 grandes portes qui jalonnent notre vie.

Avec Barbara Halatas, nous programmons, lors de son bref retour en France,  sur  Paris, un stage à la mi-janvier  ( 18 et 19 janvier 2020) sur l’influence de « l’éveilleur Uranus » actuellement dans notre vie, de quelle manière, ces vibrations participent à notre évolution et à notre multidimensionnalité ».

Vous aurez tous les détails sur ce stage, dans la prochaine Chronique Céleste du lundi2 décembre 2019.

Notre stage sur ce lieu magnifique de Paros au mois de mai 2020, où nous aborderons l’importance de ce que nous vivons au cours de cette année exceptionnelle.

De quelle manière nous vivons, nous réceptionnons ces vibrations célestes?

Quel est le sens de ce passage vers de nouveaux paradigmes?

https://www.beatricerobinbrezina.com/stage-paros-du-16-au-22-mai-2020/

 

Pour plus de détails, consultez mon site : www.beatricerobinbrezina.com

Cliquez sur « évènements ».  Vous pouvez aussi m’envoyer un mail pour des informations complémentaires.

Avec toute ma gratitude envers l’Univers et la Vie,

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar

    Bonsoir, j aime lire vos articles ,ils m accompagnent de semaine en semaine…
    Tantôt clair tantôt obscure toujours matière a chercher . Mais aujourd hui j aurai aimé que vous me précisiez ce que vous entendez par « changer de referenciels ».. atout coeur vanina

    1. Béatrice Robin Brezina

      Merci pour votre courrier et votre fidélité. Quand je parle de changer de « referenciels » c’est modifier nos références, nos croyances, nos idées obsolètes qui ne conviennent plus aujourd’hui. Uranus en Taureau traduit exactement cela. Ce « à quoi » on croyait n’est plus en adéquation avec nous en cette fin 2019.

      Notre conscience évolue, le monde évolue donc nous devons nous adapter à cette évolution…
      Belle semaine

      Béatrice

Laisser un commentaire

Fermer le menu