Chronique Céleste du lundi 27 avril 2020
Le Muguet symbole du bonheur retrouvé, une coutume qui remonte à la Renaissance

Chronique Céleste du lundi 27 avril 2020

En cette fin avril, la nature est tout simplement magnifique, nous surprenant chaque jour un peu plus dans son déploiement de couleur et d’odeur. Au cours de ces dernières semaines, nous avons été nombreux à nous investir dans nos jardins, ou nos terrasses saisissant ce temps qui nous est offert, pour embellir ces endroits que nous avions perdu l’habitude de faire.

Avec les énergies du signe Taureau, une terre liée à la déesse Vénus, de quelle manière, avons-nous consacré du temps à travailler nos terres intérieures, à accueillir l’évolution et la floraison de notre jardin intérieur.

Actuellement, les paysages du  Morvan se colorent de ces arbres magnifiques que l’on nomme « lilas », des blancs, des dégradés de mauves. Même si ces arbustes symbolisent un bonheur simple, ils n’ont pas manqué d’inspirer la peinture d’un Manet, ou les poèmes d’un Aragon. Les lilas rappellent aussi la légende de la nymphe Syrinx.

Cette légende relate qu’en fuyant les empressements du dieu Pan, la nymphe choisit de se transformer en roseaux. Dépité, le dieu Pan coupa certaines branches et les rassembla avec de la cire d’abeille donnant ainsi naissance à la flûte de pan! qui se nomme « syrinx ». Le nom latin de la famille des lilas est « syringa » dont la traduction est « roseau »!

C’est tout simplement magique d’observer le vent qui orchestre toutes ces grappes de fleurs, un vrai concert pour les yeux!

Le lilas, ce présage du printemps, symbole du bonheur simple…

Sous l’influence vibratoire de la nouvelle lune du 23 avril dernier, cette lunaison nous incite à sortir de nos limitations, d’innover, de changer de « référentiel », de faire autrement!

Malgré les nouvelles incertaines et contradictoires, essayons de ne pas nous laisser enfermer par les limites des circonstances actuelles. Gardons le recul nécessaire.

Pour que nos idées et nos projets puissent aboutir, nous devrons impérativement les accompagner des règles, des protocoles qui leurs sont nécessaires.

Toute naissance provient d’une matrice qui elle même, tient compte d’un cycle bien particulier!

C’est la raison pour laquelle, nos idées ne pourront aboutir que si elles se mettent en place en respectant les règles essentielles.

La mise en relief de nos perceptions subtiles conduiront notre regard vers une vision élargie de la situation. La confiance en nos capacités se trouvera renforcée par nos réflexions intérieures. La déesse Hygie nous offre au cours de cette période, son regard, ses perceptions dans le but de solliciter les qualités de notre médecin intérieur.

Nous allons bénéficier de l’influence de cette déesse tout au long de cette lunaison du signe du Taureau.

Dans le travail intérieur que je vous ai proposé, prenez conscience du rôle des déesses en vous, chacune d’elle, va réactiver une partie de votre féminin.

Dans le cas de la déesse Hygie, ses vertus nous offrent d’excellentes opportunités.
Car dans le floue de la situation mondiale actuelle, il est difficile de contrôler et de prévoir.

Saisissons-nous de la confusion qui règne dans toutes ces  « communications contradictoires » pour dénicher la réalité cachée de ce qui se passe, qui sera probablement très différente de ce qui est annoncé aujourd’hui dans les médias.

Cette nouvelle lune colorée par Uranus, l’éveilleur sera pleine de surprises afin de nous pousser à changer de mode opérationnel. Partout, où nous avons « triché »  car prisonniers des filets de nos croyances limitantes, nous serons obligés de trouver et ensuite de casser l’origine de ces enfermements et de ces dogmes.

Il est intéressant d’observer, que le confinement actuel ne permettait aucun rassemblement, même ceux des cultes.

Les célébrations des religions monothéistes doivent se faire à l’intérieur de soi, non plus dans un lieu extérieur.

Lorsque en avril 2019, Notre Dame sous la proie des flammes, s’est vue en partie détruite, nombreux l’on vécu comme un choc en lien avec la représentation émotionnelle de chacun. Le lendemain, à travers les fumées qui s’échappaient encore de l’édifice, les murs de Notre Dame, étaient toujours là, seul le toit était parti en fumée. 

Quoi qu’il arrive, nous pouvons toujours continuer de prier, de méditer, d’honorer le Divin, à l’intérieur de nos coeurs, nous n’avons pas besoin de lieu spécifique

Le dieu des mondes souterrains, vient de changer de tempo!

Oui, Pluton nous donne l’impression de faire marche arrière, car la planète se rapproche de la terre. Un excellent moment pour appliquer les changements que nous avons mis en place cet hiver, d’une manière virtuelle. Jusqu’au 4 octobre prochain, les circonstances de la vie nous aideront à intégrer nos désirs de changements.

On appelle ce moment du cycle d’une planète « la rétrogradation ».

Le coeur de cette boucle aura lieu autour de la mi-juillet. Une période qui sera très chaotique et électrique, car le dieu Mars en Bélier participera à cette mise en lumière.  Comme j’en ai parlé en mars dernier, notez les évènements intérieurs et extérieurs de ces 17/19 mars car ils seront mis en relief( plus ou moins) autour de la mi-juillet prochain.

Entre temps, appuyons-nous sur le joli trigone créatif entre Mars Verseau et Vénus (hors limite) Gémeaux (qui ralentit bien son mouvement). Nous en avons bien besoin.

En quittant le signe du Bélier, Mercure transitait la lune noire, une période où vous avez pu ressentir encore plus fortement, un vide d’identité, d’exister???

Comment s’est passée votre naissance et son accueil?

Mercure en rentrant en Taureau se pose tout de suite au carré de Saturne, ce qui pourrait se traduire, par une difficulté à exprimer ses désirs.

La lune en fin de journée du 27 avril, retrouve son domicile, comme chaque mois.

Elle passe rapidement sur le Noeud nord Cancer, nous rappelant l’importance vitale de rester connecté à la Vie, à la naissance des choses, quelles que soient les noirceurs actuelles. Ne nous laissons pas happer par les enfermements du Capricorne…

Au cours de la journée du 28 avril, la lune sera au carré de Chiron/lunes noires. Ne vous laissez pas colorer par votre mental et égo négatif, qui pourraient tous les deux profiter d’une baisse de moral pour rentrer dans vos failles et vous faire voir les choses autrement qu’elles sont réellement.

Le 29 avril, la lune Cancer recevra les oppositions des planètes en Capricorne, une journée où il y aura du ménage à faire, dans le but d’éclaircir une situation d’une manière adulte et non coloré par nos blessures passées.

Le 30 avril, la lune fait son entrée dans le Lion où elle devra accueillir les limitations de Saturne, on ne fait pas ce que l’on veut, bien au contraire.

C’est le jours où le couple soli-lunaire rentre dans la 3ème phase, qui est le premier quartier. Si, vous vous sentez l’envie d’oser, poussé par le carré de la Lune à Uranus, n’oubliez pas de tenir compte de la réalité de vos possibilités.

Ne mettez pas la charrue avant les boeufs, ne restez dans vos leurres. Tout au long de ces prochaines semaines Vénus Gémeaux fera un carré à Neptune, restez les pieds sur terre, ne rêvez pas, mais appuyez-vous sur vos intuitions et votre confiance en vous.

Vendredi 1er mai, Mercure retrouve Uranus Taureau en même  temps que la lune l’opposition à Mars Verseau, une journée de prise de décision, ne soyez pas trop radicale dans vos choix ou dans vos propos.

Mercure décrivant le support avec lequel nous nous exprimons, prenez conscience que cette période actuelle provoque des grands changements bouleversant l’ensemble de nos opinions. Veuillez à ne pas restez accrocher à vos « croyances limitantes » et appuyez vous sur les énergies novatrices de vos impulsions pour mettre en place de nouveaux concepts dans la sphère professionnelle mais aussi dans le domaine relationnel.

La tradition du Muguet du 1er mai,  « du bonheur retrouvé » date de l’époque de la Renaissance. Actuellement, nous rentrons dans une nouvelle « Renaissance », une nouvelle ère….

 

 

« La Rose de Damas »

 

« Mémoires d’âmes » épisode 5 : la déesse « Chariklo »

La 5ème déesse que nous allons découvrir, est la déesse Chariklo, l’archétype du féminin divin, celle qui pressent les choses !

Chariklo participe au tissage de la toile de notre destinée car elle porte en elle un don extraordinaire, celui de l’inspiration divine.

 Chari vient du grec « grâce » et Klo se traduit par « tissage » Cette déesse représente et reflète la trame de l’univers, le côté invisible, ce qui vient de l’au-delà.

Elle incarne la « sage femme »celle qui « délivre » les naissances vers d’autres mondes, vers d’autres dimensions.

Si, la déesse Déméter/Cérès, nous questionne sur nos besoins viscéraux, sur la manière de les acquérir, dans le respect des cycles de la vie.

Sa fille Perséphone/Proserpine, nous met face aux désirs qui sous-tendent nos choix ou nos expériences. Ses choix sont-ils en lien avec les exigences de notre personnalité, ou avec celles de notre âme ? Les expériences de la vie nous conduisent vers un processus de descente dans nos mondes souterrains, permettant la transformation cette jeune fille, en épouse, des besoins de notre personnalité, en expression de notre âme.

La déesse Eris quant à elle, fait remonter des colères accumulées en lien avec des situations d’exclusion car ce que cette déesse représente, ne rentre pas dans les moules d’une certaine société. Des colères qui ont été fortement réactivées au cours de ces années 2019/21, les évènements nous poussant à exprimer notre colère, quitte à provoquer une guerre de 100 ans !

La déesse Hygie, est la déesse qui réveille en nous, notre désir de voir s’installer une cohérence dans notre environnement, la condition sine qua none pour vivre dans le bien-être, le meilleur moyen de préserver notre santé. Je reparlerai de cette déesse qui nous honore de sa présence au cours de ce printemps, en compagnie de la déesse Vénus, et de la déesse Vesta.

La 5ème déesse, est une déesse dont la bienveillance, l’humilité et la discrétion, sont légendaires.
La déesse Chariklo est la fille de Cychréus (fils de Poséidon/Neptune) et le la nymphe Stilbe, fille de Peneus, le dieu de la rivière.

Un héritage très lié à l’eau et à Neptune…

Fille de l’eau, Chariklo détient une coupe avec laquelle elle abreuve tous ceux qui ont soif de réconfort, soif d’être stimulé au niveau de leur volonté afin de poursuivre leur chemin souvent plus difficile, que prévu.

C’est grâce à sa présence, à ce qui émane d’elle, que Chariklo guérit, qu’elle fortifie ceux qu’elle rencontre.

Chariklo éclaire nos ombres, afin de les transformer en lumière.

Chariklo fraye l’accès à d’autres plan de conscience, dans le but de développer notre multidimensionnalité.

Son processus de guérison ne passe pas par le mental, mais jaillit de son centre cardiaque, c’est de cette manière qu’elle guide aux espaces sacrés.

Aux côtés de Pluton/Saturne/Jupiter, Chariklo transite le signe du capricorne (de 2019 à 2020). Au cours de cette période de confinement, de sentiment d’écroulement, Chariklo contribue fortement à nous faire retrouver la Lumière, à nous fortifier, à développer en nous une conscience plus vaste.

 L’influence de Chariklo, est un travail alchimique, qui se fait dans le temps, avec humilité et discrétion.

Chariklo, cette nymphe de la mer est l’épouse et la muse du célèbre centaure Chiron. Ce centaure qui fut abandonné par ses parents, le père Saturne refusant de prendre ses responsabilités, et la mère, la nymphe Philyra, n’acceptant pas sa laideur physique.
Chariklo aide Chiron à traverser et à endurer sa souffrance grâce à sa capacité d’empathie, de compassion, de sa délicatesse.

Chariklo et Chiron eurent 4 enfants dont la plus célèbre se nomme Ocyrhoé, née avec un don, celui de la prophétie maternelle.

Au côté de son époux Chiron, Chariklo exprime le « féminin », elle l’aide à vivre sur un autre plan de conscience.

En cette fin d’avril 2020, Chariklo et Athena sont en conjonction à 29°du Capricorne. Nous parlerons d’Athena dans un autre épisode, car ces deux déesses étaient très proches, et en ce printemps, elles se retrouvent très complices.
Qu’apporte cette déesse Chariklo dans notre vie aujourd’hui ?

Chariklo est une inspiratrice précieuse, qui éclaire le chemin que notre âme à entrepris, son aide facilite la compréhension des évènements actuels.

Avec empathie, Chariklo participe aux tissages de la toile cosmique, afin de nous guider vers notre retour à la Source ?

De quelle manière, peut-elle nous guider dans la réalisation de nos épreuves, de nos difficultés…

 Vers quelle autre dimension, Chariklo nous propulse-t-elle au cours de cette période de grands changements, dont les centaures sont toujours les témoins !

 Au niveau astrologique, Chariklo, fait partie de la famille des Centaures. Elle fut découverte en 1997, 20 ans après Chiron !

Son orbite de 63 ans est stable comparée à celle de Chiron. Lors de sa découverte le thème du 15 février l997, manifestait une étoile à 6 branches…

Méditer sur ce que représente cette déesse, et observez de quelle manière vous réagissez?

Quel message vous murmure-t-elle aujourd’hui?

 

Pour écouter le podcast de la déesse Chariklo, il suffit de cliquer sur le lien ci dessous:

Episode 5 : la déesse Chariklo

 

Belle semaine,

Je vous retrouverai la semaine prochaine,

Gratitude et Affection, Béatrice

 

Avec Barbara nous vous rappelons notre stage « vidéo conférence » du mois de mai:

 

 

 

 

 

 

La déesse Vesta

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    robinhood

    Le bonheur retrouvé du 1er mai, la joie de retrouver nos sensations face à cette nature si généreuse en cette période de l’année ! Profitons des instants de retrouvailles avec nos sens…
    Cette déesse Chariklo, porte en elle toute la douceur féminine…

  2. Avatar
    nathym

    bonjour, j’ai une information qui dit : « Le deuxième aspect astrologique clé des prochains mois est Saturne en conjonction avec Chariklo. Cette configuration supprime activement l’énergie de la déesse, apporte l’austérité et l’isolement. »
    pourriez vous m’indiquer quelle est la période où saturne est en conjonction avec chariklo s’il vous plait ?
    merci

Répondre à robinhood Annuler la réponse