Chronique Céleste du lundi 27 janvier 2020
Arlequin, met en évidence notre potentiel créateur, celui qui dort au fond de nous...une oeuvre graphique réalisée par Odile Laurent, Merci

Chronique Céleste du lundi 27 janvier 2020

Une semaine qui débute avec la Lune en Poissons, ce qui nous permettra de percevoir la vie, d’une manière plus apaisée. C’est vrai le que démarrage de la nouvelle lune du 24 janvier colorée des énergies de l’éveilleur Uranus nous poussait à déchirer les voiles, à oser aller de l’avant. Pas le moment de somnoler!!

C’est donc, sous le couvert de ces vibrations très lumineuses que nous avons enclenché, le week-end dernier, le chemin circulaire d’Hercule, ce fils des dieux, qui est aussi le fils des hommes, à qui le roi de l’Olympe, Zeus avait ordonné la réalisation d’un travail en réparation des crimes qu’il avait commis. Des épreuves qui consistaient à affronter 12 travaux afin de franchir 12 Portes, dont chaque passage contribue à monter de niveau de conscience. Le passage d’une porte est solaire, c’est ce qui guide notre regard vers d’autres perceptions.

Les récits mythologiques suggèrent un « sens » alors que les philosophies, donnent du sens!

D’étapes en étapes, Hercule, grâce aux défis qu’occasionnent les étapes qu’il rencontre, éveille son regard intérieur, en le poussant à oser aller au-delà du connu!

A chaque mission, Hercule s’adresse à la racine même du signe qui se trouve en analogie avec un de ces 12 travaux.

Au cours de ces deux jours, nous avons dégagé la signification symbolique des récits mythologiques,  comme des signes astrologiques.

Les mythes nous parlent de chacun de nous. Oui, l’Olympe est au centre de notre être et les dieux sont la représentation de nos tendances primitives.

Nous avons la possibilité de vivre ce « Chemin de l’Oie », chaque mois en nous mettant au diaspason du cycle soli-lunaire. Une très belle manière de travailler à notre évolution.

Oui, ensemble nous avons enclenché un mouvement évolutif, un chemin d’éveil intérieur qu’il faudra petit à petit intégré au fil des mois et des années.

C’est la raison pour laquelle, ce genre de travail se conjugue avec des élagages, des épurations, des liquidations, des purifications.

Les 12 portes que doit franchir Hercule pour accomplir sa mission.

Cette introspection, ce chemin d’éveil intérieur qui va s’étaler sur trois week-ends, a été inauguré autour d’un mandala qui suggère la cycle solaire d’Hercule, franchissant, les Portes, les unes après les autres.

Encore une fois, je remercie le groupe pour son authenticité, sa franchise et sa bienveillance qui a fait caisse de résonance aux ombres et aux lumières de chacun activant de cette façon, une réelle et profonde transformation.

Un cercle qui a tissé, au cours des ces 4 premières étapes, les premiers fils de cette nouvelle trame qui sera renforcée,  au cours de la saison « 2 » et « 3 » des aventures d’Hercule!

Dans cette facette du temps, où l’on sent que le monde bouge, que nos références s’étiolent, il est essentiel de les remplacer par de nouvelles manières d’être et d’agir, dont l’ébauche d’une forme se perçoit timidement dans le brouillard de nos pensées. L’impact des planètes en Capricorne peut être un réel atout, si nous avons pris la peine d’intégrer et d’accepter les lois de cette dimension, mais, cet impact peut aussi être perçu comme limitatif, frustrant, nous mettant dans une obligation à sortir de ces carcans étouffants, qu’ils soient affectifs, professionnels, matériels ou spirituels.

Oui, les divorces sont à tous les niveaux…
Le fait de prendre connaissance et conscience de ce que nous sommes, au plus profond de nous, est essentiel en cette année 2020, une année « 4 » que manifeste l’Empereur en Tarot, celui qui règne sur son royaume, qui orchestre ce qu’il possède.

Mais, n’oubliez pas de conjuguer l’énergie du « 4 » à celle du « 13 », une lame qui exprime le changement, que symbolise si bien l’arcane « Sans Nom » dont le message nous parle d’acquérir une nouvelle identité, qui ne pourra se réaliser bardée « apparences » passées et des perceptions mentales obsolètes!

Revenons à ce lundi où le cycle soli-lunaire se prépare à vivre sa 2ème phase que l’on nomme « croissante« . Comme chaque mois, cette période est délicate, car si d’une part, nous sommes convaincus de notre ordre de mission reçue à la nouvelle lune, au moment de cette phase croissante, nous pourrions voir émerger de sérieux doutes qui si nous les écoutons, verraient la mission capoter. Surtout avec la lune dans le signe des Poissons, qui est moins battante, plus rêveuse, préférant la facilité que les défis.

En ce 27 janvier, Vénus a rejoint Neptune Poissons au carré de Mars Sagittaire. La manière de vivre cet aspect va dépendre de la qualité de vos passions et surtout de votre manière d’affronter les difficultés. Ne vous laissez pas ensorcelés par le chant manipulateur des « sirènes ».

Heureusement que la Lune sera soutenue et dynamisée par Uranus au cours de ce premier jour de la semaine.

Mettez tout de suite en pratique vos bonnes résolutions, car au cours de ce mardi  28 janvier, la présence des sirènes sera encore là, et si la veille vous n’avez pas cédé, vous pourriez par lassitude, le faire au cours de ce mardi.
Souvenez-vous des intentions posées au moment de la formation de cette nouvelle lune à 5° Verseau, vous pourriez le relire comme un mantra tous les matins, afin de renforcer de vos énergies, l’ébauche de vos désirs les plus profonds.

Le 29 janvier, après que la lune se soit reconstruite grâce aux aspects avec Saturne et Pluton, en milieu de journée, elle va se colorer des énergies de feu du Bélier, ce qui stimulera votre moral, en reprenant la direction de vos projets.

Le centaure Pholus et la déesse Pallas Athéna conjuguent leurs caractéristiques, l’un en nous faisant ressentir la différence entre une bienveillance trop laxiste et une foi, où le discernement ne fléchit jamais, l’autre, nous offre les atouts nécessaires afin de nous aider à aboutir, dans nos revendications, comme dans nos idéaux.

La déesse Cérès termine cette semaine son passage en Capricorne, où elle se trouve depuis le 20 novembre dernier.

Plus de deux mois pour nous faire saisir l’importance de notre responsabilité dans la réalisation de nos désirs, de nos besoins.

Plus, nous devenons autonome, moins nous ressentons de la souffrance lorsque quelque chose nous manque, car nous n’accuserons plus l’autre de cette frustration.

Séparons les eaux usées, des eaux pures, et les cruches du Porteur d’Eau seront en équilibre…

Vendredi 31 janvier, d’un côté la lune sera dynamisée par Mars Sagittaire, de l’autre côté, elle sera en carré à Pluton/Saturne Capricorne, une impression de frein et d’accélération…

A vous de trouver le juste milieu.

Samedi 1er février, la lune retrouve son signe d’exaltation, le Taureau, où elle est puissante par sa densité.

Dès le départ, elle retrouve l’éveilleur Uranus, ce qui augure une journée très créatrice, dynamique avec l’envie de diriger notre création vers d’autres possibilités, plus novatrices.

Nous terminerons la semaine, le 2 février, par la « Chandeleur » au moment où le couple soli-lunaire se place dans la 3ème phase que l’on nomme « Premier Quartier« .

Depuis la nouvelle lune, l’ensemble des configurations planétaires, nous ont bien boostés pour « oser prendre des risques » et aller de l’avant.

Au cours de cette phase, les aspects de Jupiter/Saturne/Pluton en capricorne, comme ceux de Vénus/Neptune Poissons vous soutiendront et vous apporteront l’assise nécessaire, comme la volonté d’aller jusqu’au bout.

Plus de doute possible!

La « Chandeleur » se fête chaque année 40 jours après Noël, une célébration liée à la Lumière. Sa symbolique est la « purification « . Pour les Celtes, cette fête s’appelle « Imbolc », où il fallait s »assurer que l’eau était bien « pure » afin qu’elle puisse participer à la nouvelle saison….

Je ne puis m’empêcher de faire le rapprochement entre les 40 jours qui séparent Noël, de la « Chandeleur », les 40 jours de carême et les 40 jours qui séparent « Pâques » de la fête de l’Ascension. Il me semble que les énergies montent en puissance.

Que ces trois périodes de 40 jours sont nécessaires à notre Ascension!!   D’accéder à notre multidimensionnalité….

Dimanche nous serons le 2/2/2020!!!! 4 x 2 = 8  ou

Le huit que manifeste l’arcane de la  » Justice » en Tarot???

la Lumière de la Purification…

Quelle justice souhaitez-vous trouver en ce jour de la chandeleur???

Réfléchissons chacun et chacune sur ce que représente la « purification » pour nous en cette année 2020.
Une année qui augure plus d’un changement…

Retrouvons le sens des évènements, prenons le temps de mettre en place un rituel afin de d’honorer ces célébrations que notre inconscient connaît si bien…

A la lueur de cette bougie, de cette flamme purificatrice que je vous souhaite une belle semaine.

 

Avec Christine Chelin Desvigne nous avons décidé de mettre en place un nouveau stage sur les 12 Travaux d’Hercule dans le Morvan.  Un stage qui se déroulera sur 2 fois 3 jours, afin de pouvoir faire deux fois 6 Portes.

Nous vous indiquons déjà les dates: 13/14/15 juin 2020 et 12/13/14 septembre 2020!

Vous aurez toutes les informations dans la prochaine chronique, le temps de collecter tous les renseignements.

Je vous rappelle le stage avec Barbara Halatas à Paros au mois de mai prochain..

 

 

 

 

Avec toute ma gratitude et toute mon affection,

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

  Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    Julie Rose

    Merci pour ces informations vraiment inspirantes…

    1. Béatrice Robin Brezina
      Béatrice Robin Brezina

      C’est avec joie que je vous lis…tant mieux Beatrice

Laisser un commentaire