Lundi

Chronique Céleste du lundi 28 janvier 2019

Les Védas et les Shastra relatent que les âmes individuelles descendent des régions astrales vers ce monde matériel le long des rayons du Soleil et de la Lune. C’est peut-être la raison pour laquelle, le Soleil et la Lune ont une telle place dans l’analyse de notre « mandala ».

Si l’âme est une véritablement une unité essentielle de la puissance divine, en elle-même, elle est une unité. Il est dit que l’âme s’oriente en fonction des positions astrales du Soleil et de la Lune, dans ce monde de l’incarnation qui est « dualité », yin et yang, ombre et lumière, émetteur et récepteur que représentent les principes mêmes du Soleil et de la Lune….

On comprend pourquoi les cycles soli-lunaires se révèlent d’une telle importance, d’autant plus lorsque notre étoile et la Lune participent au moment lors de leur conjonction ou opposition, à des phénomènes d’éclipses toujours en lien avec l’axe des dragons que l’on nomme noeud Nord et Noeud Sud, l’axe de notre destinée. Surtout que 2019 est une année essentielle de tournant, mais que nous devons franchir seul et aligné car l’état des routes sera très chaotique…

L’année 2019 a démarré par une nouvelle lune encadrée de Saturne et de Pluton et colorée d’une éclipse au noeud Sud ( donc liée au passé). Je me permets d’insister sur ce point, car nous ne pouvons acquérir de nouvelles possibilités, qu’au prorata d’avoir pris conscience de notre passé, de l’avoir accepté et surtout d’avoir osé le traverser.

C’est bien souvent au cours de ces périodes, que notre égo négatif tapit dans l’ombre, se manifeste très violemment nous soufflant à l’oreille, des tas de bonnes excuses pour ne pas dissoudre ces vieux schémas, dont il se nourrit. C’est, de cette manière que nous accusons les autres de nos difficultés et que nous fuyons que cela soit dans le monde matériel, comme dans le monde spirituel.

Rappelez-vous « Méduse » qui pétrifie celui qui la regarde. Elle n’est qu’un miroir de notre psyché. C’est Asclépios, disciple du centaure Chiron,  qui découvrit que le sang de Méduse, pouvait faire mourir mais aussi ressusciter.

Il fait mourir, lorsque l’égo ne veut pas céder, il fait ressusciter lorsque nous acceptons cette image de nous-même et que nous nous donnons les moyens de la changer. Prenons appui sur les messages du noeud Nord Cancer pour exprimer notre créativité et lâcher les perceptions tordues que nous captons du noeud sud Capricorne( qui sont peurs, culpabilité, jugement…)

De tout drame naît une créativité.

Pour  monter de conscience, il faut franchir cette porte du passé, le chemin royal vers notre multidimentionnalité . Un aspect  que nous allons travailler au stage du 9/10 février prochain sur Paris. Un week-end qui sera accompagné des énergies de la nouvelle lune du 4 février à 16° Verseau, ce signe dont les vibrations nous conduisent à la liberté intérieure, au prorata du nettoyage de la puanteurs de nos écuries, à l’instar d’Hercule lors de sa 11ème mission aux écuries d’AUGIAS!!!

Un stage au cours duquel chaque participant va avoir la possibilité de travailler sur son thème, monté par mes soins et que j’apporte au moment du stage. Ce thème sera alors revisité à la lueur de la thématique du stage. J’insiste toujours sur ce côté « personnel » dans un travail de groupe. Les énergies de l’égrégore participent à la guérison...

Une possibilité pour s’ouvrir au « collectif », une occasion pour exprimer nos pratiques spirituelles,une pulsion pour élever nos énergies, et surtout comprendre la nécessité d’amener de l’Amour dans notre vie!

Oui, faire ce travail participe aux passages des différents Portails qui donnent à chaque fois l’accès à d’autres dimensions, afin de quitter les énergies limitantes des anneaux de Saturne et accueillir celles,  d’Uranus.

Rappelons-nous que le signe du Verseau était maîtrisé par Saturne avant la découverte d’Uranus au 18ème siècle. Ce siècle qui connut les grandes révolutions contre les pouvoirs  patriarcales en place à l’époque, mais il fut aussi un détonateur dans les psychés de l’époque, dont nous récoltons les fruits actuellement.

Où en sommes-nous aujourd’hui dans le vécu de nos vies et dans celle de nos sociétés?

Si, les 7 planètes du visible, participent à la construction de notre personnalité, les trois planètes que sont Uranus, Neptune et Pluton que l’on nomment « invisibles » sont des messages du cosmos, les ambassadeurs de l’empire galactique.

C’est la raison pour laquelle, la position de ces planètes dans notre carte du ciel sont d’une extrême importance (elles colorent souvent  toute une génération).

Les transits que ces trois planètes forment avec nos planètes, sont des rendez-vous nous offrant la possibilité de faire des voyages galactiques. D’ailleurs dans la comparaison des thèmes, surtout s’il y a quelques années de différence, l’emplacement des trois transsaturniennes, démontrent la nature de la relation.

Si, par exemple dans le thème astral d’un proche, une de ces planètes se pose sur une de vos planètes personnelles, vous pouvez être sûr que la relation ne sera pas anodine, bien au contraire, ce lien va vous permettre de vous défaire d’un certain passé sclérosant (que représente le signe et les planètes concernées) 

L’emplacement de Pluton dans notre thème natal est une clé essentielle pour vivre notre renaissance spirituelle. Les transit planétaire de PLUTON dans le signe du Capricorne depuis 2008 mais surtout dernièrement lors de la nouvelle lune, non loin du noeud Sud, indiquait à chacun les endroits de notre psyché,où sommes-nous encore coincés dans nos rigidités, dans nos peurs, dans nos insécurités (demandant à l’autre de les construire au lieu de les ériger nous-mêmes) et aussi bien souvent, dans la non acceptation d’une autorité supérieure, de plier les genoux, d’exprimer ce que l’on ressent réellement, de continuer à vivre dans l’illusion d’un grand rêve.

Souvenez-vous que les vibrations de l’année 2019 se manifestent à travers le nombre « 12 » que manifeste l’arcane du « Pendu » en tarologie.

Une énergie qui nous pousse à faire des choix, soit rester dans la matrice du passé, soit couper le cordon ombilical et oser naître à la vie d’une manière individualité, et non comme un foetus attendant d’être nourri par les autres.

Alors, oui une naissance ne se fait pas sans contractions et elles peuvent être très douloureuses pouvant s’étendre sur des heures  mais ici sans péridurale….

Ces perceptions ont été amplifiées par le passage du Soleil sur le Noeud Sud, toute la semaine dernière…

Oui, nous avons pu nous sentir oppressé, enfermé dans une situation, croulant sous le poids des difficultés. Prenez conscience que ce sont l’ensemble de tous nos comportements Inconscients qui s’invitaient à notre table.

Allons-nous continuer à garder tous ces convives personnels, qui nous étouffent?

Faisons une pause et saisissons l’occasion de regarder en nous afin de déceler les intrus et posons-nous la question pourquoi nous ouvrons la porte à ces ressentis????

Une chose est sûre, les autres ne sont pas l’origine de mes souffrances, ils ne sont que des miroirs grossissant. Ce sont  nos comportements, nos désirs, nos illusions, nos fantasmes qui nous font vivre de tels scénarios.

Au cours du mois de janvier, en lien avec le mois de juillet 2018,  investiguons où dans nos mémoires passées, nous restons coincés dans ces attitudes sclérosantes ?

En ce lundi matin, nous abordons la phase dernier quartier, qui en opposition à la phase premier quartier (14/16 janvier) nous invite à réviser, à réorienter certains de nos schémas qui ont été réactivés avec la nouvelle lune du 6 janvier dernier à 16° Capricorne.  La lune qui répand les énergies de notre étoile, est en Scorpion au trigone de Neptune et au sextile de Saturne/Pluton.

Excellent moment pour un travail de transmutation, de renaissance, de ne pas se laisser pétrifier par le miroir des autres mais de saisir l’occasion de voir en nous ce qui nous pétrifie. Ne minimisons pas l’aspect de carré Croissant de Pluton Capricorne à Mars Bélier quasi toute cette semaine. Un aspect dont le cycle s’est mis en place autour du 26 avril 2018, en tenant compte de la rétrogradation de Mars au cours de l’été dernier. Au moment de ce premier quartier, allons-nous oser affronter nos choix ou allons-nous laisser nos peurs, nos appréhensions tirer les ficelles? 

L‘autre aspect qui est encore bien présent en toile de fond, c’est l’aspect  de carré décroissant de Neptune Poissons à Jupiter (Vénus) Sagittaire. Un aspect dont nous ressentons bien les vibrations, nous demandant d’être plus souple, acquérir plus de flexibilité dans nos rapports avec la vie.

Cet aspect porte aussi à l’idéalisme, à l’élévation spirituelle, c’est une bonne chose, sachez tout de même que si vous délirez trop, l’influence de la conjonction Pluton/Sature Capricorne vous fera descendre de votre petit nuage. Acceptez leurs conseils sinon des désillusions  s’offriront à vous si vous ne voulez pas déchirer certains voiles…

Les 30/31 janvier la lune transite le signe de feu du Sagittaire au sextile du Soleil Mercure  le 30, la lune sera  le 31 en aspect de carré à Neptune tout en transitant Jupiter et Vénus, donc prêtez attention aux réactivités émotionnelles qui pourraient vous faire dévier de votre chemin. Pensez aux côtés positifs du Capricorne qui sont, le réalisme et l’essentiel dans toute chose.

Les 1er/2 février, la lune retrouve les énergies du capricorne, celles qu’elle a véhiculé tout le cycle depuis la nouvelle lune des rois mages. Depuis, elle s’est déchargée de certaines émotions, elle n’est plus la même, lorsqu’elle revient dans ce signe de l’intériorité.

Le 2 février, le jour de la Chandeleur, elle rejoint Saturne, puis Pluton  au carré de Mars Bélier. Ces premiers jours du mois de février qui clôturent la lunaison de janvier, que l’on appelle « phase Balsamique » d’épuration et de liquidation, seront des journées intéressantes surtout si vous arrivez à capter les lumières de la chandeleur..

De mon côté, je continue à déballer mes cartons, c’est moins difficile que de les remplir. Après avoir déconstruit, je reconstruis….

Nous sommes arrivés le jour de cette magnifique pleine lune, un moment de grâce, de renouveau, de renaissance où nous avons ressenti un accueil extraordinaire surtout tous les plans,  dans cette région du Morvan, où j’ai l’impression que tout suit son rythme.

Je me sens très bien dans cette région que j’ai choisie, un peu comme si je revenais chez moi.

Alors, que je ne connais personne dans ce coin de France, peut-être suis-je en train de retrouver ma famille d’âme!

La nature s’était recouvert de  son beau manteau blanc pour nous accueillir.

C’était féerique.

Je ressens une très grande gratitude envers l’Univers de me permettre de vivre une telle expérience humaine comme spirituelle.

Je ne serai connectée à internet que le 4 février, malgré une anticipation de ma part, afin que tout soit ok pour notre arrivée. J’essaye de m’arranger, je sollicite de votre part de l’indulgence,  encore une semaine, car je n’arrive pas à tout gérer.

Merci d’avance.

Je vous retrouverai lundi prochain pour parler de la nouvelle lune du 4 février. En attendant, je vous souhaite une très bonne semaine.
Je vous rappelle les stages prévus :

  • celui sur  » Créativité et Multidimentionnalité » sur Paris les 9/10 février prochain.
  • Nous allons bientôt clôturer le
  • Pensez si cela vous intéresse, de vous inscrire pour le stage sur ¨Paros » en mai prochain. Les tarifs des avions sont encore raisonnables, ils augmentent avec le printemps.

Je reste à votre disposition pour tout renseignement que vous souhaiteriez avoir.

Merci.

Astrologiquement Vôtre,

Avec toute mon affection

oznor

                                                                                                                                                                      Béatrice 

 

 

Leave a Comment