Lundi

Chronique céleste du lundi 28 mai 2018

En cette veille de pleine lune, je quitte Paros, cette terre que j’aime tellement, cette île de tous les possibles, cet endroit qui a permis à une puissante alchimie de se manifester afin de prendre conscience de notre multidimentionnalité.

Une semaine au cours de laquelle, nous avons, non seulement ressenti notre blessure existentielle, mais, où chacun a pu découvrir les clés nécessaires à l’acquisition de sa  liberté intérieure, en acceptant de lâcher « en conscience » les carcans sécurisants du passé.

C’est dans cet état d’esprit que nous pouvons percevoir les murmures de notre âme, une âme dont le seul Désir, est de réaliser le retour à l’Un, grâce à l’éclairage de l’Esprit de la Licorne.

Un travail qui ne peut se réaliser qu’avec le « coeur » cet organe qui anime et orchestre si bien tous nos sens. Un chef d’orchestre dont la mission est des plus  importantes car, il doit impérativement accorder en amont,  l’ensemble de ses musiciens et leurs instruments. Ces musiciens représentent nos sens, qui doivent au cours de notre vie, se transformer afin d’acquérir la pureté absolue, à l’instar de la transparence d’un cristal.

Oui, l’Amour anime la matière que nous manifestons. Gardons en permanence le lien entre cette matière et son énergie vital. C’est la raison pour laquelle, le silence est la porte d’entrée de l’Amour, tout comme la mélodie, indique à l’âme musicienne, le chemin du Céleste Amour. Ce n’est pas dans le « Faire » mais dans l »‘Etre » que cette union peut se vivre.

Depuis la nouvelle lune du 15 mai, nous ressentons des vibrations différentes qui nous déboussolent pas mal, au point de perdre certains de nos précieux repères.  Et si ces repères n’étaient que des béquilles dont nous n’aurions plus besoin. Cette énergie nouvelle, nous pousse à ne plus accepter des situations incohérentes, à devenir plus mature, à nous poser en tant qu’individu. Différents tiraillements nous poussent à faire des choix en lien avec nos besoins, en adéquation avec l’individu que nous sommes et non notre personnalité.

En tarologie, l’arcane de VI, se nomme l’Amoureux, cette carte symbolise des tiraillements, des dualités à résoudre. L’Amoureux  nous invite  à prendre des décisions, à oser se lancer dans une direction inconnue.  Cette lame est en complémentarité avec  « Maison Dieu », la nécessité de provoquer les changements nécessaires afin de ne plus rester enfermé dans nos croyances qui nous limitent si bien, en fournissant en plus de très bonnes excuses! 

Il serait intéressant de méditer sur ces deux arcanes, et de noter votre ressenti, car ces perceptions seront fortement colorées par la toile de fond de votre vécu actuel. Les images ou les perceptions qui émergeront à l’issue de cette méditation vous apporteront les messages éclairants,  dont vous avez besoin.

Certains choix provoquent des éboulements, des tremblements de terre, qu’il faudra accepter, afin de mettre en place d’autres fonctionnements. Mais, parfois,  lorsque nous n’osons pas choisir, la Vie le fait à notre place, à sa manière, pas toujours dans la dentelle, afin de nous pousser à avancer dans notre évolution, surtout si, nous avons eu la bonne idée de déposer dans le creux de votre âme, cette même intention!

N’oubliez jamais de rester capitaine de votre vaisseaux, et que l’acceptation d’une situation vous permettra toujours de grandir, alors que la soumission, vous place dans une situation de victime!

Tout, absolument Tout dans l’Univers, est mouvement, alors, lorsque les peurs, l’égo, le regard des autres, nous paralysent, nous bloquent, nous handicapent, alors, par effet miroir, par synchronicité, nous attirerons les justes circonstances, qui nous obligeront à bouger. D’une manière ou d’une autre, le travail devra s’accomplir, nous n’avons pas le choix au niveau de notre âme.

En ce 28 mai, nous terminons la 4ème phase, que l’on nomme « Gibbeuse ». Une phase, dont nous ne devons pas minimiser la mission, l’instar d’un maître d’oeuvre qui vérifie à ce stade de la construction, si elle se réalise selon le plan initial.

Une oeuvre qui au cours de cette phase se réalise, avec l’aide d’une lune en Scorpion/Jupiter (27/28 mai). Pas mal de choses sont en train de remonter à la surface, comme par exemple, des situations que nous ne voulons surtout pas affronter, ou encore des vécus ou attitudes mises en place, il y a 12 ans, et qui se rappellent actuellement,  à notre bon souvenir (2006).

C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire d’adopter un  mode réceptif afin d’ajuster, certains détails avant la finalisation du plan, dont nous pourrons faire l’état des lieux, au moment de la Pleine lune.

Au cours de ces quelques jours en lien avec cette 4ème phase, vigilance et recul,  quant à nos réactions égotiques, qui pourraient nous jouer des tours, en faussant notre vision, bien souvent sans nous en rendre compte. 

La pleine lune se pose le 29 mai dans l’axe Sagittaire/Gémeaux à 15h21 TU, à 9°, en aspect de sextile/trigone avec les noeuds lunaires. La direction est donnée!

Quelle moisson allons-nous accueillir ?

D’un côté, le Soleil dans le 1er décan Gémeaux très en lien avec Mercure et de l’autre,  la Lune dans le 1 er décan du Sagittaire est très marquée par Jupiter.

Jupiter/Mercure sont également dans la phase pleine lune, ce qui renforce la nécessité de prendre conscience du support et des motivations profondes qui sous tendent notre communication. Avec cette influence très « Jupiter » il ne faudra pas laisser la réalisation de notre quête, en arrière plan. Nous devrons l’exprimer sur les devants de la scène.

Notre expression est-elle en lien avec ce que nous avons de plus profond en nous?

Depuis octobre dernier Jupiter transite pour une année le signe de la transformation, qu’est le Scorpion, alors en ce milieu de cycle, qu’avons-nous métamorphosé de nos croyances, de notre lien avec la matière, ou encore, de quelle manière vivons-nous notre sexualité?

Mercure rentre dans l’un de ses domiciles, les Gémeaux, il accélère son rythme jusqu’au moment de la conjonction supérieure le 6 juin prochain. Nous serons donc tentés de mettre l’accent sur la communication, les échanges, les déplacements, le mouvement en général. Une bonne période pour mettre en application les graines de résolutions mises en place au moment du week-end de Pâques, le 1er avril.

Cette pleine lune nous offre un magnifique triangle d’eau reliant Vénus/Cancer à Jupiter R Scorpion et Neptune Poissons.

Quel beau cadeau la reliance de ces trois signes d’eau!

Posons-nous pour accueillir ces vibrations et ressentons circuler en nous une énergie d’amour différente, où nous pouvons conjuguer sentiments, spiritualité et partage!

Mars en Verseau enclenche sa boucle de rétrogradation autour des 30/31 mai à 5° Verseau, commencez à observer et noter votre manière d’agir, de prendre des initiatives, d’exprimer votre identité ( surtout depuis l’arrivée de Chiron Bélier). Mars fera un trigone croissant à Mercure Gémeaux ( 1/2 juin), ce qui dynamisera l’expression de projets nouveaux, si vous acceptez de les poser sur des bases différents, un support plus Uranien.

La lune transitera cette semaine les signes du Sagittaire les 29/31 mai, le signe du Capricorne de la mi 31 mai au 2 juin, alors comme chaque mois, ces journées seront le théâtre de prises de conscience fortes, qui à chaque fois nous proposeront grâce aux expériences du moment, d’acquérir un peu plus de maturité.

La semaine se terminera le 3 juin par l’arrivée de la Lune en Verseau/Noeud Sud/Mars trigone Mercure/Soleil Gémeaux. De quelle manière allez-vous partager vos expériences, ou tout simplement ce que vous êtes!

En attendant de vous retrouver lundi prochain, je souhaiterais remercier tout le groupe de Paros pour cette magnifique expérience, cette solidarité, cette amitié, cette bienveillance, ce coeur que nous avons eu la chance de partager.

Un groupe où l’alchimie s’est opérée d’une manière instantanée, au milieu des rires, des marches, des enseignements, des méditations et des délicieuses agapes grecques!!!

Merci, à ma merveilleuse soeur d’âme, Barbara, quel bonheur de partager nos enseignements, nos rires, nos recherches, comme notre amitié…

Rendez-vous au printemps prochain….

 

 

 

 

 

 

 

Je rappelle mon atelier d’approfondissement:

Le week-end du 16/17 juin 2018 sur Paris

Deux jours d’approfondissement et d’interprétation, au cours desquels nous:

  •  Analyserons les configurations célestes du moment.
  • Leur résonance avec notre thème astral.
  • Quelle est la symbolique du Centaure  « Chiron », dont l’influence a été essentielle, au cours de ces années actuelles, de Passage, entre l’Ancien Monde et le Nouveau Monde.
  • Chiron, nous enseigne que l’Univers est un Tout, dont nous faisons partie.

« Chiron » est le lien, entre le monde limité de Saturne et le monde illimité d’Uranus. Le passage du transit de « Chiron » dans les Poissons,  nous a fait travailler sur notre rapport avec le « Divin » intérieur et la manière dont nous le vivons (en fonction de toutes nos mémoires passées). 

Le fait que « Chiron » quitte les Poissons, liés à une fin de cycle, pour initier un nouveau cycle, avec le Bélier de Feu, cette période est d’une très grande importance, car elle nous guidera ou nous incitera,  à manifester notre connexion spirituelle, non plus, d’une manière virtuelle, mais dans la réalité quotidienne, sans tomber dans la peur viscérale de rejet.

Non, plus rien ne sera impossible, ni inguérissable, si nous percevons le message symbolique et vibratoire de « Chiron », ce Centaure qui représente l‘arc en ciel entre le monde limité de Saturne au moment illimité d’Uranus!

  •  Nous continuerons la découverte des archétypes planétaires, avec les planètes  personnelles »Mercure et Vénus ». Au fond de notre mémoire individuelle, dorment des figures ancestrales qui ont été déposées par les expériences psychiques de l’humanité, qui sont les archétypes de l’inconscient Collectif, nous les possédons tous.      » Il existe autant d’archétypes que de situations typiques dans la vie, une répétition interminable a gravé ces expériences dans notre constitution pscyhique » – Scheldrake
  • Comment vivons-nous ces archétypes, sont-ils présents en nous et quelles seraient les clés, pour mieux les vivre.
  •  Le travail d’une lame de Tarot en début et fin de cours, en résonance avec le travail personnel de chaque participant.

Comme à chaque fois, le travail d’interprétation se fait sur le support des thèmes des participants.

il est impératif de réserver sa place (limitée) grâce à l’envoi d’un chèque d’arrhes de 100 euros, au nom de Béatrice Robin   au 2, chemin de la Velle  – 30131 Pujaut

Téléphone : 06 80 97 52 34

adresse: 6, impasse de la Baleine  Paris 11ème

 

Une merveilleuse semaine à tous et à toutes,

Avec toute ma gratitude et mon affection

Béatrice

 

Leave a Comment