03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 29 avril 2019

Chronique Céleste du lundi 29 avril 2019

Le signe du Taureau, cette énergie féminine de terre représente ce moment de l’année où les graines semées commencent à sortir du sol, réclamant concrètement leur place au soleil. Ce 2ème signe de terre/fixe manifeste les amorces de toutes les croissances, avec calme et patience.

Lorsque la direction est posée, le Taureau qui symbolise la persévérance, empoigne les défis avec une énergie plus que soutenue!

Là, où l’énergie du Bélier de feu/Cardinal se distingue par une multitude de commencements, l’énergie du Taureau vient collaborer, en offrant sa persévérance, parfois obstinée afin de labourer les projets jusqu’à leur accomplissement, malgré d’éventuels obstacles.

La position du Soleil dans un signe montre la manifestation extérieure de ses possibilités, alors que le mouvement des ères en lien avec les constellations décrivent la manière de participer cosmiquement à l’évolution planétaire. Au cours de la période entre le 21 avril et le 20 mai lorsque le Soleil transite le signe du Taureau, nous avons la possibilité d’exprimer les caractéristiques que manifeste cette terre du printemps. Lorsque l’humanité fut sous l’influence de l’ère du Taureau, l’ensemble des humains participèrent pendant plus ou mois 2.500 ans, à l’évolution planétaire.

La dernière ère du Taureau eut lieu entre 4.000 et 2.000 ans avant JC. Au cours de cette époque l’agriculture et l’élevage se développèrent grâce à de nouvelles techniques ceci afin de subvenir aux besoins d’une population qui s’accroissait de plus en plus.

Le panthéon égyptien, comme celui de la Grèce, de l’Inde, du nord de l’Europe abondent de déités liées au Taureau.

C’est également, au cours de cette ère, que la déesse féminine évolue de la mère matricielle  » Lune » à la déesse « Vénus ».

On quitte la mère nourricière et dévorante, pour une relation affective qui se révèlera possessive que si cette relation s’est pas séparée de la matrice passée….

Alors, chaque année, faites le lien avec ces époques chronologiquement lointaines mais si proche au niveau inconscient, méditons sur le « Grand fleuve du Temps ». L’Inconscient Collectif provient de l’Héritage des mémoires liées à l’évolution de l’humanité, que nous avons la possibilité de décrypter grâce à la connaissance du cycle de la précession des équinoxes, ce cycle qui évolue dans le sens solaire.

Lorsque nous vivons au niveau de la personnalité, nous sommes malgré nous, déterminés par les influences célestes. Lorsque nous nous plaçons au niveau de l’âme, nous ressentons les influences qui agissent en nous en profondeur, non, comme une fatalité, mais comme une expérience évolutive qui donne l’occasion à notre âme de s’enrichir.

En tant que signe printanier, le Taureau possède d’un côté de l’exubérance et de l’autre, de la vulnérabilité. Sa détermination est parfois déstabilisée par sa susceptibilité faisant remonter son manque de confiance.

La clé pour les natifs du Taureau, est de prendre conscience que l’endurance et la pugnacité, à terminer tout ce qui est entrepris, compensent l’insécurité et l’anxiété intérieures qui s’installent très vite,  si les choses entreprises, n’aboutissent pas.

Lors du passage de notre étoile dans le signe du Taureau, cherchons à développer notre capacité d’aller de l’avant sans forcément, tenir compte des résultats.

Les énergies du signe du Taureau évoquent une figure très symbolique » Ganesha » représentation divine de la force, de l’abondance et de la puissance. Ganesha  brise toutes les barrières, matérielles comme spirituelles

En prenant connaissance des mouvements célestes, nous pouvons saisir le sens des turbulences énergétiques que nous ressentons à l’intérieur de nous. 

Chacun va les ressentir de manière différente en fonction de la maturité de son âme. La connaissance cycles planétaires met l’accent sur le fait que l’astrologie est un vrai guide spirituel, car elle aide l’être humain à retrouver le chemin vers l’Unité, à remonter le courant involutif du départ.

Le signe du Taureau en lien avec la terre, l’agriculture et son évolution me fait penser à « Monsanto ». Par curiosité, j’ai monté le thème de cette société qui pris naissance le 26 septembre 1901 à Saint Louis, Missouri.

Ce qui m’a tout de suite frappée, c‘est la position du noeud Sud/Cérès en Taureau ( la terre, sa conservation et sa production) opposée au Noeud Nord/Vénus (en exil- n’a pas mon mot à dire ) /Licorne (possibilité évolutive grâce au lâcher prise de tout pouvoir!!! /Mars  Scorpion (combattre  pour ses intérêts, coûte que coûte)  et la Lune en Poissons (la masse inconsciente)  au double carré d’Uranus Sagittaire (outre passer les lois) et Pluton R Gémeaux (manipulation commerciale- paroles mensongères).

Voilà la signature de l’histoire d’une société monstrueuse liée à notre mère nourricière. Le Soleil est en Balance, malgré sa forte coloration Vierge (contrôle) est au carré de Neptune/Hauméa Cancer ( rendre les terres stériles par le fait d’empoisonner l’origine des plantes) et de Jupiter/Saturne Capricorne ( pour assouvir le besoin d’autorité et de pouvoir absolu).

Lorsque Uranus rentra en 1934 dans le signe du Taureau, cette société déjà plus que productive, mis en place les premières semences de maïs hybrides, ainsi qu’une diversité plus importante encore, des produits détergents….toxiques… En 2O18, avec le retour de Saturne en Capricorne, Pluton au carré de Mercure Balance, Neptune Poissons trigone Mars Scorpion, cette société destructrice est rachetée par le géant pharmaceutique Bayer !!! la boucle est bouclée.

En ce lundi 29 avril, le cycle soli-lunaire expérimente sa 7ème phase « Dernier quartier », une période de quelques jours qui sollicite de notre part, une attention particulière car en fonction de notre vécu entre le 12 et 16 avril, des changements seront à opérer, si vous souhaitez mener à bien la mission mise en place au 4 avril dernier.

La lune transite les Poissons, le signe de la dissolution, jusqu’au 1er mai.

Alors, en fonction du vécu de chacun, regardez attentivement, quelles sont les schémas sclérosants dont il faudrait se débarrasser, avant d’enclencher la nouvelle lune le 4 mai prochain?

Aujourd’hui, nous acueillons la conjonction exacte entre Saturne et le Noeud Sud Capricorne, incitant et invitant le passé à revenir en force, comme une lame de fond.

Cette combinaison en Capricorne, nous fait réfléchir sur notre alignement, notre sens de la responsabilité et de notre maturité, sur le temps, sur le fait de prendre du recul ou de regarder avec plus de réalisme.

Surtout que Mercure Bélier sera cette semaine au carré de cet amas Capricorne, vigilance lorsque vous aurez à discerner ou trancher, car vous pourriez soit agir sans réfléchir, soit ne pas agir du tout…

Entre les 18/20 avril, Mercure retrouvait Chiron en Bélier, nous interpellant sur l’expression de notre identité.

Entre les 21/24 avril, Vénus transitait Chiron Bélier, nous questionnant sur les valeurs que nous devrions acquérir ou utiliser afin de renforcer notre identité.

Le 30 mars dernier le Noeud Sud retrouvait Pluton à 23° Capricorne, posez-vous la question, qu’avez-vous vécu à la fin du mois de mars qui a participé à des remontées venant de vos profondeurs, ce qui a été renforcé par les effets de la rétrogradation de Pluton le 24 avril dernier ?
On peut parler de rendez-vous avec les mémoires passées, quelles que soient leur provenance. Les 4 signes de la croix cardinale sont réactivés au niveau des degrés compris entre 20 et 24°.

Ce qui frappe cette fin du mois d’avril, c’est surtout l’aspect de carré en T de Neptune Poissons au double carré de Jupiter R Sagittaire et de Mars (hors limite) Gémeaux ( colère, agitation mentale, agressivité verbale) . Un aspect très intéressant, car l’opposition ( Jupiter/Mars) met en défi Neptune Poissons. Il faut donc, se laisser diriger par des perceptions en lien avec l’invisible, l’empathie, l’ouverture.

C’est grâce à la signification du degré qui se situe à l’opposition de ce Neptune, donc le 18ème Vierge  que le défi trouve la solution (voir le degré Sabian).

Regardez dans votre thème natal, où se situent les  degrés entre 18 et 24° des 4 signes de la croix mutables.

L’aspect Neptune Poissons carré Mars Gémeaux, pousse à la fuite, à l’évitement.

Si, c’est ce que vous ressentez, mettez-vous sur « pause » pour ensuite,  prendre le temps d’achevez la discussion, ou de choisir une autre solution, ou encore prendre conscience de cette situation afin d’éviter les complications ultérieures

Le 30 avril, la lune retrouve Neptune décuplant nos  émotions. Comme Mars en hors limite, surveillez votre manière de communiquer, les mots que vous utiliserez, les choix que vous ferez, car la canalisation énergétiques ne sera pas aisée. C’est aussi le jour où Saturne stationnaire devient Rétrograde, nous annonçant une période d’austérité, d’intériorité, de liquidation ou de construction, en fonction de vos propres configurations natales.

Lors de sa rétrogradation, il se passe toujours deux choses importantes :

  • rapprochement de la terre et
  • le rapport au soleil, soit par conjonction pour les planètes inférieures, soit par opposition pour les planètes extérieures.
  • C’est la raison pour laquelle, ces moments nous poussent à des prises de conscience qui provoquent des changements d’attitudes nécessaires à notre évolution.

A la fin de la journée du 1er mai, nous terminons le cycle de lunaison avec la 8ème phase, que l’on nomme Balsamique, qui est un moment de clôture, de liquidation, de solde pour tout compte. Avec la lune en Bélier, entre le 1er et le 3 mai, vous aurez à vous confronter à vos propres réactivités, à vos propres pulsion. Saturne/Noeud Sud/Pluton Capricorne vont offriront les évènements en guise de travaux pratiques…

Nouvelle lune du 4 mai 2019 à 15° Taureau  sextile à Neptune Poissons et trigone à l’amas Capricorne –  2ème décan du Taureau lié Mercure – Notre connexion à notre mère nature!

Que Mercure nous aide à faire le lien avec les connexions subtiles, divines, invisibles.

Avec cette nouvelle lune, on peut parler de la mise en relief des éléments de la nature, de ces gardiens qui sont les ponts entre chaque élément et nous.

Retrouvons, les elfes, les fées, les gnomes, les sirènes, les salamandres, tous ces « élémentaux » qui sont nos liens avec l’invisible!!!

 

Prenez conscience avec saison du printemps, de l’importance du « sacré » de la nature. Ce qui est confirmé par l’aspect Vénus Bélier/Vesta en Bélier au carré de l’axe des noeuds Cancer/Capricorne. Le poussin doit sortir de l’oeuf.

Au moment de cette nouvelle lune, quelles intentions pourriez-vous exprimer afin de renforcer vos valeurs?

Avec Uranus pour les 7 prochaines années en Taureau, les valeurs de hier et d’aujourd’hui n’auront plus les mêmes significations.

Alors, autant commencer aujourd’hui. L’aspect de carré en T regroupant Jupiter/Mars/Neptune dont la porte de sortie est le 18ème Vierge, dont j’ai parlé plus haut, est bien présent et colorera cette lunaison.

Regardons l’interprétation de Rudhyar du 18ème degré Sabian, toujours très éclairant:

«  Une place de Oui-ja » ou l’aptitude à pénétrer les couches profondes de la psyché inconsciente et réceptivité aux signes et aux présages » ce qui conduit à nous orienter intérieurement.

Nous reparlerons encore de cette nouvelle lune de mai, mais ce qui est sûr, c’est qu’après les tensions émises par la lunaison en Bélier, cette nouvelle lune apporte de nouvelles possibilités et ouvertures avec le sextile à Neptune Poissons.  Il faut évidemment tenir compte:

  • de Mars Hors limite en Gémeaux qui a le chic de nous faire sortir de nos gongs, surtout que ses énergies sont amplifiées par Jupiter Sagittaire et Neptune Poissons,
  • de la conjonction Pluton/Noeud Sud/Saturne Capricorne qui nous oblige à affronter nos ombres, ces parties de nous-mêmes que nous rejetons souvent sur les autres,
  • de Mercure et Vénus Bélier avec ses réactions primesautières,

 

Bonne préparation pour cette nouvelle lune du 4 mai, n’oubliez pas votre intention!

je vous retrouverai avec plaisir lundi prochain,

Merci à Carole qui a pris cette photo ( illustration) dans l’avion, au moment du décollage à Paris au soir du 15 avril, au moment où les fumées montaient de l’incendie de Notre Dame, d’où cette couleur rosée!!!

Avec Barbara nous avons clôturé les inscriptions pour Paros et le Sentier du Dragon.
Je vous joins les informations pour le stage de septembre.

 

Avec toute mon affection et toute ma tendresse,

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

Beatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu