Chronique Céleste du lundi 3 août 2020
Messages très "Uranien" dans ce ciel de pleine lune dans l'axe Verseau/Lion

Chronique Céleste du lundi 3 août 2020

En ce 3 août, nous accueillons la 8ème pleine lune de l’année, orchestrée par Uranus!

Lors des pleines lunes, la lumière visible sur le disque lunaire provient du Soleil,  les vibratoires solaires « lion » vont se poser sur une lune Verseau, qui va les refléter, mettant en relief cet axe si cher à Jung, l’axe de l’individuation.

En ce début du mois, où le mercure grimpe, les tensions, les ressentiments, les colères, les émotions montent en flèche. On aura intérêt à marcher prudemment, car le moindre faux pas, pourrait prendre des proportions inattendues.

Le Seigneur Uranus en Taureau se trouve au double carré du Soleil Lion et de la Lune Verseau, provoquant des tensions nerveuses, des irritations, des réactions difficilement contrôlables.

Avec ces aspects en T, la porte de sortie se trouve à 11° Scorpion, un signe qui incite à la transformation, grâce à une confrontation consciente avec nos abandons, nos pertes, nos peurs, dans le but de nous acheminer vers des lâchers prises.

Où se pose cette croix fixe dans notre carte du ciel?

Que devons-nous transformer de notre « personnalité » afin de vivre ces renouveaux?

Le symbole Sabian du 11ème degré du Scorpion s’exprime à travers ces mots :

 » Le sauvetage d’un noyé »  que Dane Ruydhar traduit par « le soucis d’une société à l’égard de la sécurité du groupe, mettant en relief le côté humanitaire de l’homme ».

Dans cette période si compliquée, que nous vivons planétairement, quelle est notre implication personnelle, dans cette société en perte de référence?

De quelle manière vivons-nous notre humanité?

Sommes-nous devenus des individus connectés à outrance, à la trame internet, mais déconnectés de la trame des âmes humaines?

Dans la carte du ciel de cette pleine lune le soleil en Lion se pose en maison 8 (transformation) et la lune dans signe du Verseau en 2 ( à développer).

Transformons nos valeurs, à l’image de la chrysalide qui devient papillon.

Deux papillons se posent sur l’axe Lion/Verseau…

Le nombre que manifeste cette pleine lune  3+8+2020 = 15,  où l’arcane du « Diable » en tarologie.

Quel message pourrait exprimer cette 15ème lame?

Lâcher, couper, se défaire des attitudes duelles, dont notre égo négatif se délecte.

Cette lame « 15  » met en relief les forces de condensations de la matière.

En d’autres termes, on pourrait dire que cette lame indique le chemin que nous parcourons dans le monde limité de la matière, dans cette 3ème dimension. Ce chemin, où nous côtoyons ces ombres qui nous offrent les possibilités nécessaires, pour les solariser, grâce à l’épée de l’archange Michaël!

Comme vous pouvez le ressentir,  le travail en lien avec l’arcane « 15″ est d’une très grande importance, car en fonction de notre acceptation de laisser tomber les chaînes du passé, nous pourrons accueillir l’arcane suivante qui est « Maison Dieu » dont les énergies bousculent, faisant éclater toutes nos croyances comme tous nos enfermements afin de pouvoir réaliser notre ascension, grâce aux énergies de l’esprit ».

Cette moisson de la pleine lune Verseau/Lion, est le résultat de la mise en place des graines déposées dans la matrice du 29ème du Cancer, le 20 juillet dernier, une fécondation sous la protection du dieu Neptune, ceci afin de mieux accueillir et intégrer les regards implacables de Jupiter R/Pluton R/Saturne R, qui à l’instar d’une autorité dépourvue de sensibilité, ne nous ont fait, aucun cadeau!

Au cours de cette quinzaine, quelles ont été nos réflexions, nos perceptions face à ces évènements qui ont jalonné, ce mois de juillet?

La prochaine nouvelle lune aura lieu le 19 août à 27° du Lion; une nouvelle fécondation qui se formera à partir des fruits de la moisson de cette pleine lune actuelle.

Que devons-nous retenir en ce début août?

Que le combat ombre/lumière très présent, sollicite de notre part, de la vigilance afin de garder notre verticalité.

Autour de la mi-mars, lors du début du confinement, nous avions pu observer un amas planétaire très particulier composé de Mars/Lune/Pluton/Jupiter/Saturne Capricorne. Cette mise en place d’énergies plus que condensées vont être réactivées de manière inattendue et très puissante, dans les semaines à venir.

En effet, le dieu Mars et la déesse Eris en Bélier se rapprochent l’un de l’autre, conjuguant leurs forces afin d’affronter ensemble, le trio Jupiter/Saturne/Pluton Capricorne (représentant les autorités, les instances gouvernementales, les lois..), ce qui provoquera forcément des conflits, des tensions, des revendications, des émeutes, le tout avec une toile de fond très voilée, ne donnant aucune visibilité.

D’où provient notre colère, quelle est son origine ??? De toutes ces émotions que nous avons refoulées depuis si longtemps et que les circonstances actuelles font resurgir.

Le moment est venu pour nous poser les bonnes questions:

Que souhaitons-nous mettre en place pour appréhender les mois à venir?

Les circonstances liées au covid 19 ont bousculé tous nos repères, faisant remonter un grand nombre d’émotions non résolues, en nous, comme dans nos sociétés.

Si, on croit que le hasard n’existe pas, le tournant planétaire que nous vivons s’accompagne que prise de conscience, quant aux choix existentiels de notre âme :

«  Servir la Matière  en esclave ou s’harmoniser avec l’Esprit créateur »?

Comme l’exprime si justement, le philosophe Comte-Sponville :

 » Allons-nous troquer notre liberté par peur de mourir »?

Les configurations de ce mois d’août provoqueront des prises de conscience, des choix, des changements d’attitudes, afin de rester dans la juste cohérence. Tout ce qui se passe actuellement, fait caisse de résonance avec nos schémas passés, avec nos mémoires, avec nos extensions, avec les perceptions de notre vie intra-utérine.

Observez ce qui se passe en  vous, prenez acte de la manière dont vous exprimez vos peurs, dont vous projeter vos appréhensions et vos angoisses sur les autres, ou sur le virus…..

Une fossé se creuse entre une partie de la population qui persuadé de la dangerosité du virus, qui se tétanise, qui juge et qui se met sur le mode « contrôle » pour voir si tout le monde observe bien les consignes ET une autre partie de la population qui regarde ce qui se passe avec une vision plus large, tout en respectant les règles de la déesse Hygie, sans pour autant rentrer dans les méandres d’une psychose .

Les grippes asiatiques et espagnoles, les émeutes à Hong Kong, les guerres en Syrie et Irak, la faim dans le monde, ont causé et causent bien plus de morts, sans que cela émeuve les populations, ni les gouvernements.

Alors, comment et où, détecter la vérité??? 

C’est bien difficile car au sein d’une même famille, d’un même village, d’un même pays, les opinions divergent de plus en plus.

Ce qu’il ne faudrait pas, c‘est que virus, serve de prétexte pour diviser la population.

On connaît tous le proverbe  » diviser pour mieux régner ».

C’est la raison pour laquelle, regardons en nous où se nichent nos dualités, acceptons-les afin de les réunir!

Au cours de cette incroyable période de transition, l’Univers nous offre des cadeaux sous la forme de « messages galactiques », dont il est important d’en saisir le sens.

la comète Neowise

Le 27 mars dernier, nous apprenions le passage de la comète Neowise dans notre hémisphère nord.

Une comète « messagère de l’eau-delà«  dont le cycle est de plus ou moins 6.800/7.000 ans.

Une formidable opportunité pour réinitialiser notre disque dur, comme notre ADN et rectifier notre géométrie intérieure.

Si l’on se base sur la précession des équinoxes, que nous remontons le long fleuve du temps, nous retrouvons la fin de la période de l’ère du Cancer, celle de la Grande mère.

Par curiosité, j’ai monté le thème du 27 mars dernier, mettant en relief des configurations riches d’enseignements, surtout la conjonction Jupiter (le guide) /Pluton (transformation des structures) Capricorne ( dans l’orbe toute l’année 20)

Le soleil en Bélier en phase nouvelle lune venait de franchir le portail de l’équinoxe retrouvant le centaure Chiron et les lunes noires en Bélier au carré de l’axe nodal Cancer/Capricorne.

Une annonce claire et directe: «  mettre fin aux anciens systèmes », en se servant de ces énergies de renouveau Bélier, qui offrent la dynamique nécessaire pour réunir les deux pôles Cancer/Capricorne, le matriarcat et le patriarcat.

C’est le 25 mars dernier, au moment de l’Annonciation, j’ai reçu ce merveilleux message me demandant de développer jusqu’à Noël,  le féminin sacré en faisant revivre en nous, les déesses des différentes mythologies, toutes ces facettes du féminin afin de rééquilibrer les énergies actuelles, ce qui a donné naissance à « Mémoires D’âmes » que vous pouvez découvrir chaque semaine sur mon site, jusqu’en décembre prochain.

L’équilibre du féminin permet l’équilibre du masculin!

Dans la carte du ciel du 27 mars, la planète Mars Capricorne se trouve encadrée de Saturne d’un côté et de Pluton/Jupiter de l’autre, indiquant par là, la transformation de l’énergie de Mars (qui participe au masculin sacré). Les deux polarités sont en train de bouger grâce aux circonstances que nous sommes forcés de vivre.

On ne pourra accueillir le nouveau paradigme que lorsque l’ancien aura disparu.

Un autre fait intéressant, c’est que cette comète Neowise traverse le ciel, juste en dessous de la Grande Ourse, une constellation composée de 7 étoiles, dont l’étoile Polaire. Ces étoiles que l’on nomme les 7 Rishis (sagesse) en lien de complémentarité avec les 7 étoiles des Pléiades.

Quel merveilleux clin d’oeil de l’Univers, qui nous offre cet éclairage cosmique, qui nous montre encore une fois que nous faisons partie du Tout, que tout est coordonné et lié dans cette trame géométrique de l’Univers.

Revenons à cette semaine où  en ce lundi nous récoltons une moisson, chacun en fonction de nos perceptions personnelles et notre évolution, d’autant plus que nous enclenchons le mois  d’août avec Mercure Cancer opposé à Pluton/Saturne Capricorne (canalisation de nos pensées).

Nous terminerons le mois avec un Mercure  Vierge opposé à Neptune Poissons (intuitions réalités ou utopies)!!!

Nous enclenchons ce mois avec Vénus Gémeaux carré Neptune Poissons (vigilance relationnelle, choix de valeurs idéalistes). Nous terminons ce mois avec Vénus Cancer opposé à l’amas Capricorne (maturité affective ou frustrations)

Prenez un moment pour méditer sur ces évolutions et les potentiels de ces rythmes planétaires, afin de choisir les meilleures possibilités.

Mardi 4 août, la lune en Verseau se placera au trigone de Vénus/Noeud Nord Gémeaux et de la déesse Hauméa, offrant une journée très créatrice au niveau communication, écriture, contact. Profitez en…

Mercredi 5 août, Mercure rentre en lion jusqu’au 19 août  au moment où la lune rentre dans les Poissons où elle fera rapidement un sextile à Uranus Taureau, une journée où de multiples possibilités créatrices se présenteront.

Prenez le temps d’observer tranquillement ce qui se trame cette semaine car dès le début de l’autre semaine, Mercure Lion fera un carré à Uranus Taureau, ce qui pourrait remettre en question les projets, ou les liens qui semblaient tout-à-fait réalistes autour du 5 août.

Des frustrations sont donc possibles, prévoyez des ajustements dans les domaines qui sont concernés…

Le reflet de la réalité se pose d’abord à l’envers…

A voir!

Jeudi 6 août, la lune retrouve Neptune R, une journée pour méditer, écouter de la musique, écouter ses intuitions…comme ces aspects se posent au sextile de l’amas en Capricorne, ce qui est mis en place ce jour là, continuera à se développer tranquillement.

Vendredi 7 août, en milieu de journée la lune rentre en Bélier en même temps que Vénus ouvre la porte du signe du Cancer.

Le couple soli-lunaire rentre dans sa 6ème phase, celle du don, celle où il nous demandé de partager ce que nous avons acquis. Pour cela, nous devons nous appuyer sur nos propres valeurs et non s’identifier à celles des autres.

Mars qui commence à ralentir, la planète condense son énergie (se méfier) car elle se place en premier, au carré de Jupiter R Capricorne, ce qui va amplifier les tensions (une bombe à retardement).

La Lune Bélier sera réactivée par Chiron, ce qui sera un test intéressant afin de vérifier la solidité des énergies qui sous-tendent nos actions surtout si les autres nous renvoient des images déformées, ce n’est pas grave.

Samedi 8 août, Mars qui recharge ses batteries passe par le degré 21°4 Bélier, qui est le degré sur lequel il passera trois fois et qui recevra l’opposition du Soleil le 14 octobre prochain. Il serait intéressant de noter ce qui se passe autour de ces journées afin de prendre la température de nos bouillonnements émotionnels. En plus j’ai lu, que ce jour, un portail intéressant 8/8 nous est offert en cadeau…

Dimanche 9 août, le jour de la saint Amour, la lune Bélier sera en trigone du Soleil mais opposée à l’amas en Capricorne, nous poussant, grâce aux circonstances à grandir au niveau de nos réactions.

Uranus est en train de ralentir, de s’intérioriser avant de se mettre sur « pause » le jour de l’Assomption le 15 août prochain. Toutes les planètes sauf le Soleil et la Lune, se mettent à un moment donné sur « pause ». Ces semaines ou ses mois sont d’énormes possibilités pour améliorer l’expression de cette planète.

Oui, bien sûr, nous pouvons rencontrer des obstacles, des freins, des bâtons dans les roues, mais c’est toujours pour la bonne cause. Un peu comme si nous avions alors la possibilité de découvrir ce qui se trouve derrière « ‘arbre qui cache la forêt ».

Avec Barbara, au cours de notre session du 24 août prochain, nous aborderons ce dieu primordial que l’on nomme Ciel étoilée, sa puissance, sa symbolique, sa place dans la généalogie des dieux, de l’évolution depuis la Source!

Quel est son rôle en tant qu’ambassadeur galactique?

Uranus dans son évolution directe, va en permanence chercher à transformer notre lien avec notre égo négatif, lorsque Uranus rétrograde, nous allons attirer des circonstances différentes afin de donner une forme différente à tout ce qui tapis dans notre inconscient. Le ménage se fait malgré nous. Oui, les défis intérieurs peuvent alors générer des orages qu’il faut apprendre à maîtriser.

De quelle manière, vivons-nous ses énergies qui nous poussent en permanence à transgresser, à aller au-delà de nos limites? 

Uranus, cet éveilleur s’oppose à toute forme de durabilité, pour cela il faut avoir en amont développé notre côté visionnaire afin de pouvoir accepter de franchir cette porte qui nous ouvre à notre liberté intérieure.
Avant la session, chaque participant recevra un mp3 avec l’interprétation personnelle d’Uranus dans sa carte du ciel et quel est le message en cet été 2020. La soirée pourra être visionnée en Replay.

Les inscriptions se clôturent le 17 août, les règlements devront nous parvenir pour cette date afin de justifier votre place.

Episode 19: la déesse Tara

Quelle est la 19ème déesse de « Mémoires d’âmes »?

Cliquez sur le lien pour écouter le podcast du Récit : Episode 19 : la déesse Tara

Comme à chaque fois, je me laisse guider par les aspects planétaires de la semaine, qui permettent à mon intuition de s’exprimer en lien avec ce qui se trame dans l’invisible.

Alors, dans cette période de tensions, de doutes, de mal d’être, une déesse m’est apparue comme pouvant éclairer notre vie en réactivant une partie « essentielle » de notre féminin. En ce début du mois d’août, le noeud Nord/Vénus Gémeaux, me permettant d’insister sur la nécessité de réunir nos dualités intérieures, de réconcilier nos polarités.

« Osons aimer » en découvrant toutes les différentes facettes de notre féminin. Faisons revivre ces déesses en nous. Ouvrons notre coeur!!!

C’est alors, que j’ai découvert cette déesse de la compassion qui nous soutient dans les périodes de difficultés, car elle a cette capacité de protéger, de guérir.

Elle incarne le « réconfort ».

Dans la carte du ciel de ce matin, Neptune R Poissons au trigone de la déesse Hygie, comme au sextile de Jupiter R/Pluton R Capricorne (ouverture compatissante de coeur en toute responsabilité)

La déesse Cérès se pose en Poissons, cette déesse nourricière nous offre de la « compassion » de l’amour et de la compréhension et non jugement, mal d’être et angoisses.

Cette déesse de la compassion était vénérée dans de nombreuses cultures, en Chine, en Inde, au Tibet.

On la connaît sous le nom de « Tara » l’aspect « féminin » du Bouddha qui en tant qu’être éveillé a choisi de renoncer à son immortalité, afin d’aider les mortels.

Tara se traduit par  » la sauveuse ou la mère ».

Elle incarne l’amour, la miséricorde, l’indulgence et le pardon. Elle est celle qui écoute les souffrances du monde. Elle apparaît sous des formes différentes, vertes, elle incarne l’action, blanche elle est plus contemplative, ou encore sous la forme de 21 taras. De nombreux monastères mongols lui sont dédiés.

Cette déesse est souvent considérée comme la mère spirituelle de tous les Bouddhas.

Un culte de fertilité liée à la déesse Tara se déroule dans les grottes-matrices, difficilement accessibles aux pèlerins qui s’y rendent.

En cette période, où notre corps (santé) est mis à rude épreuve avec la présence de ce virus, que les libertés que nous avions l’habitude de prendre sont bridées, voir supprimées, laissant inconsciemment les portes ouvertes à nos démons, à nos peurs, à nos stress, le fait de découvrir, de réactiver les qualités de cette déesse Tara, pourraient nous redonner les forces nécessaires pour dépasser ces turbulences actuelles.
Depuis le début de l’évènement « covid », j’ai la ferme conviction que nos réactions personnelles par rapport à ce phénomène, proviennent pour une grande partie de nos mémoires foetales, à l’instar de ce foetus qui essaye  de survivre et surtout de trouver sa sortie dans ce labyrinthe obligatoire qu’est l’initiation de la naissance.

En cette pleine lune d’août, le noeud nord/Vénus Gémeaux nous incite à faire des choix, le Soleil en Lion (munie de la lumière de la conscience et de l’amour ) et la lune Verseau ( sans dépendance émotionnelle, ni affect).

Ajoutons à cela, le fait que le noeud sud transite encore le centre galactique ( en même temps que le passage de la comète Neowise). Une invitation à nous connecter à ces perceptions subtiles et célestes. Hisser notre conscience à des plans plus élevés.

En évoquant cette déesse Tara, posons-nous la question :

Qu’est ce que l’Amour?

Une émotion , un sentiment intense qui nous unit à l’autre ou encore un état?

Que représente la compassion ?

Une possibilité de sortir de l’égoïsme, du narcissisme, de tourner notre regard vers un autre horizon. Dans le dictionnaire on décrit cette qualité par : » cette capacité de souffrir avec, de commisération »… La compassion ne s’attarde pas aux faiblesses des autres. La compassion est l’amour exprimé dans sa plénitude.

Je terminerai avec une phrase de Amma sur l’amour:

«  L’amour pur balaie tous les sentiments négatifs. Il détruit tout égoïsme, il n’attend rien et donne tous.

L’amour pur est un constant abandon, l’abandon de tous ce qui vous appartient.

Qu’est ce qui vous appartient réellement? Uniquement l’égo…

Les flammes de l’amour consument toutes les idées préconçues, les préjugés et les jugements, tout ce qui vient de l’égo »

Le nombre « 19 », nous relie au Soleil qui incarne l’Amour, cet amour qui pulse au rythme des énergies du Soleil Central.

Avec cette 19ème déesse, connectez vous à l’Amour et à ses bienfaits…

Nous nous retrouverons la semaine prochaine pour le 20ème récit de la sage de « Mémoires d’âmes »...

 

Bonne semaine,

 

Gratitude, Amour, et Joie,

 

Béatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar
    Dorothée

    Comme toujours une MERVEILLEUSE chronique.
    Je n’avais jamais pris le temps de vous remercier pour ces dernières ainsi que pour le formidable partage sur les déesses.
    Je vous lis chaque semaine.
    Belle continuation.

Laisser un commentaire