Chronique céleste du lundi 3 février 2020
La vie de l'esprit est toujours présente, même, au coeur de l'hiver!

Chronique céleste du lundi 3 février 2020

La déesse Cérès fait son entrée pour un trimestre dans le signe du Verseau. Une combinaison intéressante, mais pas facile à gouverner, dans la mesure, où la symbolique de cette déesse évoque un côté très fusionnel clanique, alors que l’énergie Verseau, c’est tout le contraire! Nous pourrions mettre à profit ces réflexions, afin de déceler au cours des prochaines semaines, ce qui nous maintient dans un état de soumission ou de dépendance, afin d’accéder à plus d’autonomie!

C’est aussi le « défi » qu’il faut réaliser pour passer de Saturne à l’éveilleur galactique « Uranus »…

La position de Mars en Sagittaire « hors limite » est une clé, bien à propos, car elle donne les énergies pour nous stimuler à aller au-delà des limites de nos capacités.

Attention à son côté parfois trop amplificateur!

L’aspect de trigone entre le dieu Mars et la déesse Eris, émet deux énergies masculines et féminines, sur un mode très directif, voir conflictuel, mais si ces énergies sont canalisées dans une direction bien précise, elles peuvent contribuer  à nous sortir  hors de nos retranchements. De plus nous pouvons profiter du  travail en lien avec la phase « Premier Quartier » qui est justement de « passer à l’action ».

Avec cette lunaison qui s’est enclenchée, en Verseau où la déesse Cérès vient de rentrer, travaillons à lâcher nos dépendances, de l’enfant en nous, et agir plus efficacement, d’une manière adulte.

Une semaine intéressante s’offre à nous, prenons le temps de nous pencher sur ce qui se passe:

Le Porteur d’Eau, que manifeste le signe du Verseau, nous donne accès à la musique des sphères.

Les 2 et 3 février, Mercure sur le 28°15 du Verseau doit attirer notre attention dans la mesure où, c’est sur ce degré que Mercure stationnaire, reprendra sa course direct le 10 mars prochain.

Localisez ce degré dans votre carte du ciel (surtout si vous avez une planète ou si cela correspond à un angle du thème) car il y aura matière à réfléchir, dans la mesure, où un Mercure rétrograde ( trois fois par an) nous pousse à acquérir plus de discernement, plus de maîtrise en lien avec le signe et la maison que transite cette planète.

La rétrogradation de Mercure s’enclenche le 17 février à 12°49 Poissons.

Les degrés entre le 28°15 Verseau et le 12°49 Poissons seront les degrés mis en relief, à partir d’aujourd’hui en lien avec la boucle que va fai

Les retombées de vos réflexions, de votre manière de communiquer ou encore de vos choix serons visibles autour du 10 mars.

Comme ces degrés réactivent au départ le signe du Verseau, il serait intéressant, d’observer notre manière de parler, de l’intonation de notre voix, de ressentir, si notre toile de fond est colorée d’intransigeance, de froideur et d’excessivité ou, au contraire, si nous sommes plus à l’écoute de l’humain, de nos messages intérieurs, de notre connexion cosmique?

Mercure transitera :

  • le 6/7ème degré des Poissons– une fois direct, avant la rétrogradation , le 8 février
  • une 2ème fois, lors de sa conjonction inférieure au Soleil, le 26 février
  • une 3ème fois, après, lorsque Mercure est redevenu direct, le 24 mars.

La lune rentre en Gémeaux à la mi-journée de ce lundi, en même temps que Mercure rentre dans le signe des Poissons. Dès le départ, ces planètes seront en aspect de carré provoquant une tension entre des perceptions très subtiles et des émotions très mentalisées. Le côté bénéfique de ce carré sera l‘adoption de point de vue différent, surtout après un week-end fatiguant, où chacun semblait rester sur ses positions!

Saturne quant à lui, transite le degré 25°18 Capricorne qui est le degré où il reprend sa course directe le 30 septembre prochain.

Ce sera autour du 11 mai que Saturne deviendra rétrograde à 1°57 Verseau.

Nous en reparlerons plus amplement.

Ce qu’il faut garder en mémoire, en ce début février, c’est de quelle manière (comme pour Mercure) nous percevons ou nous réagissons aux énergies de Saturne, structurantes ou inhibantes, afin de déceler, pourquoi nous réagissons, de cette façon, au seigneur du Temps. Si, nous voulons édifier une vie avec plus de latitude et d’indépendance, il est indispensable d’avoir consolidé notre structure intérieure.

Pluton est toujours au carré exact de la déesse Eris en Bélier, un aspect qui invite à la transformation alchimique de nos désirs, de nos élans, même si cela doit passer par de la colère, des tensions, de la révolte ou des affrontements.

Ce qui est important, c’est de l’accueillir en tant que processus de transformation.

Ce matin, nous observons aussi la conjonction de Chiron/lune noire vraie Bélier au carré du centaure Pholus Capricorne, qui propose de nous appuyer sur la profondeur de notre foi, de nos connexions spirituelles, dans le but de pallier à nos vides d’identité.

Un aspect qui peut réactualiser des parties de nous sui se sont senties rejetées, oubliées et niées….

C’est par la réouverture réelle ou virtuelle de ces ressentis, que nous pouvons dire stop à des schémas dans lesquels nous retombons facilement. Les endroits, où nous nous sommes sentis blessés, c’est justement là, où notre égo négatif réagit et se met à diriger notre vie…

Alors posez-vous la question : qui dirige ma vie, mon âme ou mon égo négatif?

Le 4 février, en fin de journée la lune Gémeaux sera au carré de Neptune Poissons, un aspect où nous devons éviter de nous faire influencer outre mesure par nos émotions ou par toute personne qui pourrait nous attirer dans une situation floue et illusoire.

Le 5 février, Mercure Poissons sera au sextile d’Uranus, un moment propice pour allier nos intuitions à des idées concrètes et novatrices, en même temps.

La journée se terminera par l’entrée de la lune dans le signe du Cancer, qui dès le départ, un sextile d’Uranus.

Au cas, où vous hésiteriez à donner une touche plus créatrice ou différente à votre vie, foncez, car c’est le jour idéal pour le faire.

Le 6 février, la lune en Cancer transitera son noeud nord, nous invitant à agir dans un sens évolutif, sans tomber dans les filets de nos doutes, en fin de journée.

Oui, il y a toujours des personnes qui ne sont pas d’accord, ou dont les projets dérangent, vous pouvez les écouter,  mais ne déviez pas de votre chemin.

Il n’y a pas de barrière que l’on ne puisse franchir…

Le 7 février, la lune fera ses oppositions mensuelles, à Saturne/Pluton, une journée propice pour opérer des rectifications,  au cas où certains aspects de votre vie ne vous semblent, pas cohérents.

En fin de journée, les énergies changeront, d’une part grâce à la lune qui rentre en Lion et d’autre part, à Vénus qui rentre en Bélier, se plaçant en aspect de trigone, l’une par rapport à l’autre.

Le 8 février, le premier passage de Mercure sur le 6°30 des Poissons, notez bien ce qui se passe, vous verrez probablement une progression entre ce 8 février, le 26 février et le 24 mars.

la Pleine lune du 9 février 2020 – 7h34 TU – dans l’axe du 3ème décan du Lion/Verseau lié à Vénus!

 

« Le corps est le chantier de l’âme, où l’esprit vient faire ses gammes » nous écrit François Cheng, cette phrase résonne et résume tellement bien, ce que nous vivons quotidiennement.

Après les incendies dramatiques en Australie, des tremblements de terre, des pluies diluviennes un peu partout, la Chine se met en quarantaine par la propagation d’un virus.

De quelle manière, sommes-nous contaminés par des virus intérieurs?

Cette année 2020 est une année initiatique, où nous serons tous confrontrés, à l’ensemble de nos ombres intérieures. Nous aurons le choix de les traverser avec détermination, où de choisir, de nous laisser contaminer, par leurs noirceurs.

Oui, on se souviendra longtemps de cette année, comme d’une année, où nous avons enterré notre passé afin mettre en place notre futur qui se placera concrètement, lorsque Pluton rentrera dans le Signe du Verseau vers 2024…

D’ici là, il y aura beaucoup de renversements et de « remise en question » sur l’ensemble de nos valeurs. Laisserons-nous, Pluton brûler et désintégrer, tous les systèmes en place.

En ce début du 21ème siècle, nous vivons la fin des soubresauts les plus sombres de l’ère des Poissons.

C’est par l’ombre que la Lumière Paraît…

Cette pleine lune fait écho à celle du 15 août dernier, où la lune se plaçait à 23° Verseau.

Quelle moisson avons-nous récoltée en ce coeur de l’été?

Quel chemin avez-vous parcouru depuis la nouvelle lune du 24 janvier dernier, lors de ces influences où Uranus règnait en maître absolu?

Mars Sagittaire, est toujours hors limite, il se rapproche des vibrations du centre galactique (début de semaine prochaine: 11/12 février). En ce jour de pleine lune, Mars sera au sextile du Soleil et trigone de la Lune, prenons appui sur ces énergies pour dynamiser nos élans.

Nous avions amorçé l’année, au 1er janvier, avec une lune/Neptune Poissons, j’avais émis l’hypothèse que cette lune allait réactiver les ombres de Neptune ( tout ce qui est en lien avec l’eau, mais aussi les maladies qui se propagent).

Ces énergies en Poissons peuvent aussi faire remonter des vieilles peurs de pandémie.Les choses ne sont jamais à l’identique, car nous évoluons dans une spirale, et non dans un cercle fermé.
C’est à nous de donner l’impulsion à la direction de notre spirale.

Si, nous restons dans les anneaux de Saturne, nous ressassons le passé et tous ses traumatismes, mais si nous nous hissons vers les énergies d’Uranus Taureau de nouvelles perspectives nous serons offertes, nous faisons voir  l’horizon, d’une manière plus lumineuse.

Je crois, qu’il faut rester dans son axe, dans sa foi et ne pas tomber dans des paniques et des peurs (que certains utilisent avec tout leur art).

Le maître de l’Olympe, Jupiter se rapproche d’un sextile à Neptune Poissons (alors que toute l’année dernière ces dieux étaient en carré décroissant), alors, mettons-nous sous la protection de la bienveillance de Jupiter, écoutons ses conseils judicieux….

Au vue de l’importance des configurations planétaires en cette année 2020, au mois de mai, lors de notre stage résidentiel sur Paros, cette île magique où nous serons accueillis par Barbara, nous avons choisi de saisir le sens spirituel, de cette géométrie céleste, tout en arpentant des chemins bien précis, en nous arrêtant sur des lieux hautement, énergétiques et vibratoires.

A la suite du stage sur Uranus l’éclaireur, j’ai encore plus compris l’importance de ce qui se tramait actuellement, avec ces transits exceptionnelles de cette année 2020.

Plus, nous aurons la compréhension de ce qui se trame, de quelle façon, cela fait écho en nous, d’une manière individuelle dans notre carte du ciel, mais aussi d’une manière collective, nous pourrons surfer sur ces vagues énergétiques,  avec plus dextérité!

Hormis les transits de Pluton, Neptune, Uranus , Saturne…le mois de mai accueillera des vibrations différentes.

Pourquoi?

L’axe des noeuds de la lune rentre en Gémeaux/Sagittaire, enfin un peu plus d’air…

– Saturne devient Rétrograde

– Jupiter lui aussi a choisi le mois de mai pour rétrograder,

– Vénus qui après 18 mois deviendra rétrograde, le 13 mai, lors de sa conjonction à Vesta en même temps que l’arrivée de Mars en Poissons –

-Pallas Athéna rentrera dans le Verseau et retrouvant Saturne – Cérès transite les Poissons….

Comme vous voyez, nous aurons beaucoup de sujets à aborder!

Grâce à l’enseignement de Barbara, nous aurons les clés nécessaires pour accueillir ces vibrations, les transmuter afin de nous hisser vers d’autres fréquences.

Je me réjouis beaucoup de ce stage, car le fait de conjuguer une terre sacrée, des configurations exceptionnelles, le tout dans un cadre agréable, nous donnera l’occasion à Barbara et moi-même, de vous faire passer les messages avec toutes leurs dimensions.

Le mois de mai sera vite là, alors regardez d’abord pour vos billets d’avion ( Transavia, des charters allant vers d’autres îles, où après vous pouvez prendre un bâteau…)

Nous restons toutes les deux à votre disposition.

 

Avec Christine Chelin Desvigne, nous avons mis en place un nouveau parcours d’Hercule, cette fois-ci sur cette terre riche du Morvan!

N’hésistez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements…

 

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

Avec toute mon affection et toute ma gratitude,

 

Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire