You are currently viewing Chronique  Céleste du lundi 3 mai 2021
Une oeuvre de l'artiste visionnaire Pablo Amaringo, ce chamane s'appuie sur la richesse de la mythologie amazonienne qui porte vers les mondes transcendants....

Chronique Céleste du lundi 3 mai 2021

La 7ème phase que l’on nomme « Dernier Quartier » amorce cette première semaine de ce beau mois de mai, coloré par les senteurs des blancs muguets qui diffusent le bonheur depuis le 16ème siècle!

Une phase au cours de laquelle, nous devons procéder à la vérification du protocole mis en place lors de la nouvelle lune du 12 avril dernier, afin de permettre aux germes du départ de finaliser leur croissance.

C’est sur cet aboutissement que le prochain cycle prendra racine le 11 mai prochain à 22° Taureau!

Le défi du signe du Taureau décrit la manière dont la personne utilisera, gérera concrètement ses potentialités initiales.

C’est en développant ses capacités propres que chaque personne construit et réalise ce qu’elle est vraiment, au fond de ses tripes.

Quels sont les augures de la semaine?

Le soleil en Taureau encadré par Uranus et les lunes noires se pose en carré décroissant à la conjonction Lune/Saturne Verseau. Le dieu du temps Saturne en Verseau tire vers le bas, ralentissant la possibilité d’être alimentée par la dimension novatrice du Verseau.

Le message semble clair dans la mesure où les informations stellaires sollicitent de notre part, plus de maturité émotionnelle, plus d’intériorité dans la mesure où nous souhaitons atteindre le but solaire en Taureau (concret et productif) en cette année 2021.

Le contexte des lunes noires incitent fortement à changer la signification de nos valeurs. La détermination et la fixité de ce signe seront fortement remises en question.

La réflexion en ce lundi matin concerne la manière de recevoir ces vibrations, comme les évènements qui les accompagnent (les travaux pratiques).

Appréhender un contexte compliqué n’est jamais simple, ni facile.

Optons pour l’accueillir avec légèreté, en focalisant notre attention sur les éléments à larguer, plutôt que sur ceux que l’on croit perdre.

Plus, nous épurons le contexte dans lequel nous évoluons, plus il sera limpide.

Lorsque nous adoptons une attitude compatissante envers les évènements de notre quotidien, la vie parait plus fluide, malgré les turbulences immédiates.

Quelles sont les intentions émises, le 12 avril au moment de la nouvelle lune?

Quelle fut l’ampleur de la moisson récoltée le 27 avril au moment de la Super pleine lune dans l’axe Taureau/Scorpion.

La lune Scorpion témoignait de toutes les transformations réalisées ou à réaliser, tout ce contexte à prendre en considération, afin de mener à terme l’impulsion de cette première nouvelle lune de l’année astrologique.

En ce lundi,  les tensions intérieures comme extérieures seront bien présentes.

Les pressions et les incohérences existent depuis longtemps, elles remontent de plus en plus à la surface, comme la lave d’un volcan dont l’éruption est imminente.

La crise sanitaire et son confinement n’ont fait que renforcer les origines latentes, les racines de tous ces mécontentements.

Lorsque nous changeons d’ère (tous les 2.600 ans) les plans de sous conscience de la terre se modifient comme se transforment notre corps et notre psyché.

Au cours de ces moments charnières, les énergies semblent s’élever considérablement afin que ce passage, d’une ère à l’autre, puisse se faire.

Récemment les tempêtes, les explosions solaires et autres phénomènes cosmiques se déchaînent perturbant le frêle équilibre planétaire. Les résonances Schumann (battement de coeur de la terre) ont soudainement augmenté en intensité.

Toutes ces influences nous rendent plus nerveux, plus électriques, perturbent notre sommeil, notre digestion, notre calme intérieur. Nous sommes sommes de plus en plus déboussolés car nos références se désagrègent.  Par contre, si l’on saisit les messages d’Uranus et lunes noires en Taureau, on comprend le sens de ces perturbations et la nécessité de passer à autre chose.

Grâce au support de l’Astrologie, on peut déchiffrer le sens de toutes ces  pressions afin d’adopter une attitude Responsable face à ce qui se passe actuellement.

Il n’y a pas de hasard. C’est la raison pour laquelle, ne fuyons pas les significations profondes de cette pandémie, mais décodons leurs messages afin de défier les obstacles et triompher de cette chape de plomb qui recouvre toute la planète.

Transformons la matière stellaire en Lumière, c’est le moment en cette aube de l’ère du Verseau.

Participons à la reconstruction d’un autre monde en conscience.

« L’homme est un vivant divin, qui doit être comparé non pas au reste des vivants terrestres, mais à ceux d’en-haut, dans le Ciel que l’on nomme dieux… » dit Hermès Trismégiste

Même si tout n’est pas clair, il serait bon de s’interroger sur l’effet miroir que ces scénarios actuels renvoient vers nos propres comportements.

Nous pourrions anticiper ces périodes compliquées en développant de nouvelles capacités ce qui éviterait de tomber dans nos propres pièges.

Méditons sur les conséquences de la Peur, car lorsque cette énergie nous aliène, toutes nos références sont bousculées, voir anéanties.

Il suffit d’observer les réactions d’une foule prise de panique, plus rien ne compte que sauver sa peau, quitte à écraser les autres.

Mardi 4 mai

C’est dans la nuit que  « Mercure » délaisse la terre du Taureau pour retrouver un de ses domiciles de prédilections, le signe d’air des Gémeaux alimentant ainsi, de noeud Nord d’énergies appropriées.

Si la veille la Lune rencontrait des limitations plus ou moins agréables, en ce mardi, elle retrouve le dieu Jupiter avec ses énergies bienveillantes et expansives.

Mais, cette perception d’amplitude se fera au prorata du lien que nous entretenons avec le monde des valeurs (argent, sécurité, corps…).

Il est impératif d’accepter de nouvelles références.

Si nous restons identifiés aux joies et aux désirs passés, Jupiter augmentera le sentiment de manque.

Les références de demain ne comblent pas les besoins de hier.

Par contre, si nous acceptons les circonstances limitatives actuelles comme possibilités de croissance, nous découvrirons de nouveaux plaisirs, des joies plus subtiles, plus  de réflexions intérieures, bien plus nourrissantes

La grande leçon de cette crise sanitaire, est d’accepter la transformation de nos fonctionnements, de nos attitudes afin de nous ancrer « autrement » dans la matière.

Nous avons tous des habitudes, des certitudes, des éducations qui ont construit en partie notre personnalité, nécessaire au début de notre parcours de vie.

La question que nous pourrions nous poser: «  pourquoi tout ce contexte nous a éloigné des besoins de notre âme »?

Est-ce pour assouvir les exigences de notre personnalité, ce dont notre égo négatif raffole?

Nous pouvons tous le constater dans le choix de notre carrière, de nos partenaires dans la vie affective, dans nos croyances politiques ou religieuses, jusqu’au jour où l’on se réveille, ressentant un sentiment d’étouffement.

C’est ce qui se passe actuellement, l’Humanité suffoque!

Un « remake » des années 1935/40 alors qu’Uranus transitait le signe du Taureau.

L’Univers proposait un changement de référentiel de valeurs, dans la préparation d’un nouveau paradigme.

Comment s’extirper de l’emprise de la peur de manquer, qui dérive bien souvent sur de la possessivité qui nous aliène complètement.

Autre élément intéressant pour comprendre l’importance de nos choix aujourd’hui, est le transit des lunes noires en Taureau entre fin 1940 et 1941, comme cette année.

Pour ma part, je trouve intéressant de remonter le temps (pas pour y rester) afin de déceler les messages cosmiques de l’époque et la manière dont ils ont été interceptés et compris.

A cette époque, 20 ans après la fin de la première guerre mondiale, des hommes ont préféré collaborer afin d’éviter de nouveaux drames, sans se poser la question du « pourquoi » de cette situation dramatique qui venait frapper le monde à peine une génération après!

Saluons, ceux qui ont bien souvent au péril de leur vie, choisit de « résister ».

Le bilan en vies humaines au cours de cette période a dépassé l’entendement.

Ce qui a marqué nos mémoires  (bien présent actuellement), est le fossé qui s’est creusé entre les attitudes et les croyances des uns par rapport aux autres dans une totale intolérance, au point de détruire ceux qui n’exprimaient pas de la même opinion.

La façon de gérer la situation actuelle est en train de prendre une coloration d’intolérance  (sectaire) aussi, dans le sens que les uns accusent les autres de ne pas abonder dans leur sens.

C‘est là où la situation devient dangereuse et pourrait basculer dans le fanatisme par peur de ce que représente l’Autre.

C’est toujours la peur, la racine des attitudes racistes.

En cette année 2021, l’axe de la destinée Gémeaux/Sagittaire nous offre de choisir la manière de poursuivre notre chemin :

  •                                                                 Collaborer ou Résister?

Un choix difficile car l’influence du noeud sud Sagittaire est colorée par le carré à Neptune Poissons qui brouille la vision ( peut être pour nous demander de réfléchir et décider ce qui est le plus en harmonie avec nous).

Toute l’année dernière avec Jupiter en Capricorne, nous étions influencés par des limitations, par trop du conformisme, par des rigidités dans tous les domaines, par des idées obsolètes perturbant nos attitudes comme notre façon de penser.

D’où l’importance de garder en permanence notre alignement, quoi qu’il arrive.

Cette année,  Jupiter en Verseau nous offre des possibilités bien différentes, plus novatrices, plus dans l’idée d’une « Co-création avec l’Univers ».

Les énergies du « Dernier Quartier » de cette semaine abondent dans le sens de changer d’attitudes, surtout que le message de Mercure Gémeaux va dans ce sens.

 

Mercredi 5 + 5 + 5 Mai

Une journée aux vibrations puissantes, d’où émane une « Force tranquille« .

La lune honore cette journée exceptionnelle en transitant le signe des Poissons, ce signe si mystérieux,  d’où émane un océan de bienveillance.

Le nombre qui se manifeste est le « 15 » ou le Diable en Tarot, indique la possibilité de couper avec les liens de dépendance, afin de retrouver des forces insoupçonnées, de découvrir notre vrai pouvoir.

On pourrait aussi réagir à ces nombres comme 3 fois le nombre 5, ou 3 fois l’arcane du « Pape ».

Trois fois la lettre hébraïque « Hé » (la respiration divine)

Un support énergétique bien différent, car ces supports symbolisent la confiance grâce à un cadre plus sécurisé, plus propice à exprimer ce que nous sommes.

On pourrait parler de « Tranquillité Bénie ».

Si l’on se penche sur les configurations d’une carte du ciel montée ce jour  du 5+5+5 à 5h, du matin, une géométrie céleste attire notre attention.

Le soleil/Uranus et lunes noires sont toujours au carré exact de Saturne Verseau donnant cette impression de faire du « sur place ».

Une journée qui pousse à la réflexion afin d’ajuster nos implications.

La lune Poissons /Jupiter Verseau forment un carré à Mercure en Gémeaux, augmentant nos perceptions intuitives.

En l’absence d’une structure mentale cohérente, les flots d’informations nous mettent face à une confusion qui amplifiera nos peurs comme le choix d’une précipitation à sortir le plus vite possible de ce marasme, à n’importe quel prix.

L’aspect Vénus Taureau au trigone de Pluton guidera vers plus de réflexion et de lucidité.

Jusqu’au 11 juin Mars transitant le signe du Cancer se trouve en exil, ce qui augmentera nos insatisfactions et nos colères, n’arrivant pas à trouver l’action juste.

Nous devrons veiller à ne pas laisser nos émotions déborder et gérer nos décisions.

L’énergie du Bélier, est celle qui précède celle du Taureau, elle  exprime un esprit pionnier et de conquête, alors que l’esprit du Taureau incarne la volonté de réaliser, de donner une forme concrète à ce qui a été initié.

Avec le Taureau nous mobilisons nos capacités dans un but tangible.

Le Taureau est productif et efficace, il a viscéralement besoin de se relier à des projets précis et fonctionnels.

Toute action exige des résultats…

Jeudi 6 mai

La Lune continue son voyage dans les eaux des Poissons retrouvant les voiles de Neptune au sextile de Vénus Taureau et de Pluton R Capricorne. Les turbulences du début de la semaine ont peut être modifié vos attitudes et vos réfléxions. Vous vous sentirez plus calmes.

Vendredi 7 mai

Après le calme de la veille, la Lune en milieu de journée retrouve les feux du Bélier. En transitant le Centaure Chiron, vous pourriez en cette fin de semaine, vérifier si vos réactions sont moins vives que par le passé (la où se trouve Chiron dans votre thème natal), car depuis 2018 vous avec reçu les moyens d’adopter des attitudes moins alimentées par votre susceptibilité ( de votre personnalité).

Samedi et dimanche 8 et 9 mai

Le couple soli-lunaire amorce la dernière étape, que l’on nomme « Balsamique ».

Une phase importante, car elle demande de procéder à la liquidation totale des schémas incohérents, présents déjà au départ, soit qui se sont infiltrés au long de ce parcours mensuel.

Le 8 mai célèbre la « Victoire de 1945 », de quelle victoire s’agit-il?

En ce 8 mai, quelle victoire allons-nous célébrer?

La lune sera d’abord au carré de Mars Cancer, exacerbant nos émotions, ensuite la lune retrouvera plus tard dans la journée, la déesse Eris réactivant toutes nos perceptions d’injustices et de colères qui comme d’habitude font échos aux facettes de notre personnalité.

Il serait juste d’analyser ce qui nous incombe et ce qui provient du collectif.

Un travail nous guidant vers notre multidimensionnalité.

Le 9 mai Vénus rentre dans le signe des Gémeaux, où cette déesse exprimera toutes les expériences acquises lors de son séjour en Taureau.

La lune Bélier quant à elle recevra le carré de Pluton Capricorne.

Chaque mois la Vie nous offre la possibilité grâce à des situations particulières de canaliser nos eaux intérieures afin de cette transformation serve de carburant à notre véhicule.

 

Voilà une semaine très intense qui se profile.

Belle continuité, en attendant la prochaine nouvelle lune aura lieu le 11 mai 2021 à 22° Taureau…

Avec toute ma gratitude et toute mon affection,

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

Béatrice

 

Nous nous préparons à vous accueillir à la fin du mois de mai, à Paros ( Grèce) pour vivre un moment agrémenté d’expériences multiples, terrestres, planétaires, mythologiques, vibratoires et spirituelles.

Nous développerons la richesse des cycles de la lune, nous découvrirons les archétypes en lien avec ces phases, nous invoquerons les déesses qui sont présentes lors de ces mouvements soli-lunaires. Nous serons nourris par nos entourages invisibles.

Dans le cadre des soirées  » Langage vibratoire » nous vous proposons de passer ensemble la nuit de la saint Jean, de ressentir les vibrations de la pleine lune, d’écouter les messages de Mercure qui revient de sa période de « retraite ».

Le dernier stage de ce premier semestre a lieu les 26/27 juin 2021 dans le Morvan où  nous aborderons « le mythe de la Méduse » et les répercussions vibratoires cristallisées dan notre corps?? Ce même stage est proposé les 18 et 19 septembre 2021, car nous limitons cet atelier à 7 participants!

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

La publication a un commentaire

  1. Guibé Marie-Noëlle

    Merci Béatrice pour tes écrits 🙂 En te lisant, je ressens vraiment l’ébullition des vibrations planétaires.
    Quelle magnifique époque nous traversons et quelle passionnante traversée !
    Je te souhaite ainsi qu’à toutes celles qui seront avec toi à Paros, une magnifique semaine de découvertes et de connaissances partagées. J’espère être des vôtres un jour…
    Belle soirée et à se revoir le 24 juin. Je t’embrasse. Marie-Noëlle

Répondre à Guibé Marie-Noëlle Annuler la réponse