Chronique Céleste du lundi 31 mai 2021

Chronique Céleste du lundi 31 mai 2021

La dernière pleine lune nous a offert la possibilité de découvrir certaines ombres personnelles ou collectives en lien avec les caractéristiques du Sagittaire.  Lors d’une éclipse de lune, c’est la terre qui se pose entre la lumière solaire et la réceptivité lunaire, empêchant physiquement et symboliquement la circulation énergétique entre les deux luminaires.

Le couple soli-lunaire vient d’entamer sa 6ème phase, celle où nous allons partager nos expériences, disséminer tout ce que nous avons acquis depuis le départ du cycle. Pour partager, il faut s’être donné les moyens de développer des moyens ou d’avoir construit des choses tangibles.

A ce stade du cycle, vérifions de quelle façon, nous avons pris part dans l’évolution du cycle, mais surtout quelles sont les intentions qui ont stimulé tout le cheminement?

Depuis le 26 mai dernier, nous avons pu ressentir ces ombres « Sagittaire » d’une manière plus intense.

Ce 9ème signe pousse à prendre conscience de la dualité profonde qui caractérise ce signe dont le but est d’acquérir des besoins matériels (en tant que sécurité) sans perdre de vue la poursuite de notre quête humaine.

Lors de cette éclipse totale en Sagittaire, des croyances limitantes, des éducations familiales ou spirituelles, des peurs insoupçonnées, des drames sociaux, bref toutes ces histoires que nous portons en nous de génération en génération, sont remontées à la surface.

N’oubliez jamais que ce que l’on fuit se présentera à un moment donné, sous forme de destin ou de problème de santé!

De quelle manière réagissons-nous à ces schémas non résolus (regarder dans notre carte du ciel)?

A la naissance nous incarnons un ensemble de mémoires passées, individuelles, collectives ou cosmiques.

En ce début du 21ème siècle, l’Humanité se trouve à la croisée des chemins, nous demandant de choisir en fonction des besoins de notre personnalités ou de celles de notre âme. Toute la question est là!

La réunification des sabots de la matière et de la flèche pointée vers notre étoile accompagnent les énergies du Sagittaire nous guidant vers plus de sagesse, vers plus de responsabilité.

Cette pleine lune exceptionnelle était accompagnée par deux étoiles royales, un cadeau « cosmique » de grande valeur.

La lune/Noeud Sud canalisaient les messages d’Antarès qui se trouve dans le coeur de la constellation du Scorpion. Les infusions de cette  connexion nous ont plongés dans les eaux profondes de la constellation du Scorpion, ce signe dont la mission est de déchirer les voiles des illusions afin d’y découvrir les zones ombragées où se lovent encore des émotions piégées depuis très longtemps.

C’est la raison pour laquelle, nous sommes nombreux à nous sentir déstabilisés par:

  • L’illusion de nos sécurités,
  • l’illusion de nos peurs,
  • l’illusion de nous sentir séparé.

Toutes ces perceptions qui nous tiennent prisonniers de la dépendance et de la soumission.

En ce début de l’ère du Verseau, les tiraillements sont bien présents rendant la poursuite de notre quête vers la liberté parfois très compliquée.

Notre connexion à l’étoile de la constellation du Taureau, que l’on nomme, Aldébaran offre une vision plus claire, plus juste pour discerner en conscience les choix (Gémeaux) à accomplir.

Depuis le 20 mai, le Soleil transite le signe des Gémeaux, ce signe qui nous met face à nos dualités, à nos contradictions, à nos reliances.

Lorsque nous exprimons notre identité d’une manière équilibré( Bélier) nous serons alors à même de développer nos terres intérieures et extérieures (Taureau).

Une fois ces caractéristiques acquises, la guidance vers notre destinée sera fera automatiquement (Gémeaux).

Tout au long de notre parcours terrestre l’ensemble de nos contradictions nous acheminent à l’instar du caducée vers la réunion de toutes nos parties, de toutes nos extensions, de toutes nos mémoires. La voie royale vers notre multidimensionnalité.

Dimanche 30 mai, 60 jours après Pâques nous avons célébré la fête de la Trinité, le but de notre âme qui est de retrouver l’Unité. C’est intéressant de méditer sur tout le chemine parcours depuis février dernier. Il a fallu 40 jours d’intériorité et de purification avant de célébrer les joies de la renaissance à Pâques.
Ensuite, il a fallu 40 jours ( de construction intérieure) pour vivre l’Ascension.
C’est 50 jours après Pâques, que nous recevons par notre centre coronal les énergies cosmiques en lien avec les nouvelles formes que nous avons acquises.

L’unité, grâce à la Trinité demande 60 jours, pour permettre à ces différentes parties de nous-mêmes de s’unir (l’étoile à 6 branches)!!!

En ce lundi 31 mai

Le soleil rejoint le noeud Noeud à 10° Gémeaux recevant les vibrations d’Aldébaran (lucidité, discernement, conscience) .

Profitons-en pour nous mettre au diapason de cette lumière céleste.

Jupiter Poissons se trouve encore dans l’orbe du carré à Soleil/Noeud Nord ce qui pourrait nous entrainer par peur, par soumission, par facilité, par fuite, à suivre des solutions involutives.

Mais, ce Jupiter Poissons (en domicile) peut aussi nous ouvrir les portes vers de magnifiques dimensions où notre vision ne captera plus les mêmes possibilités.

Comme notre planète ascensionne, ses vibrations s’élèvent, un atout considérable pour ressentir les secteurs où se présentent les manipulations ( Neptune Poissons).

Soyons vraiment conscient que nous sommes à la croisée des chemins ( lunes noires et Uranus  Taureau ), que nos choix peuvent soit être le résultat de facilité, d’inconscience par rapport à l’environnement actuel mais ces choix peuvent aussi donner les forces nécessaires pour affronter les difficultés actuelles en nous connectant aux énergies de la déesse Athéna.

Cette déesse » intègre » incarne la verticalité car elle est en lien direct avec les lois de l’univers.

La déesse Athéna et le dieu Neptune se retrouvent à 24° Poissons au sextile de Pluton R Capricorne (possibilité de saisir les occasions pour se régénérer) trigone Mars Cancer ( avec conviction profonde) mais au carré exact de Vénus/Mercure Gémeaux ( qui provoque d’énormes confusions et incertitudes.)

Allons-nous poursuivre nos engagements, sans tomber dans l’affect ou allons-nous laisser les incohérences, les confusions prendre la direction de nos choix?

Mercure Epiméthée Rétrograde depuis quelques jours pousse à une réflexion plus profonde provoquant des conflits nécessaires, nous offrant alors la possibilité de voir plus claire.

Observons avec recul toutes ces turbulences, d’autant plus que la Lune/Saturne Verseau au carré d’Uranus/lunes noires Taureau, insistant sur l’importance de larguer la facilité, le plaisir immédiat en se donnant les moyens et le courage de traverser cette mer Rouge, avec la ferme conviction que les eaux se sépareront pour nous frayer un passage.

Tout est une question de certitude intérieure.

Mardi 1er juin

La lune rentre en Poissons (comme chaque mois) intensifiant nos émotions, un peu plus que d’habitude grâce à Jupiter l’amplificateur. Ces perceptions seront augmentées mercredi et jeudi lorsque la lune se rapprochera de Neptune.

Un aspect qui prendra toute son importance car Lune/Neptune sont au carré des deux planètes personnelles Mercure R/Vénus, nous voilant encore plus d’une vision cohérente.

Mars en Cancer se prépare à l’opposition exacte avec Pluton Capricorne provoquant des colères, des tensions face aux murs que représentent la situation planétaire (gouvernement, lobbies, institutions, justice).

Il me semble intéressant de réfléchir aussi sur le carré que forment les deux centaures Chiron et Pholus, l’un transitant en Bélier, l’autre en Capricorne.

Tous les deux à leur aphélie, exprimant plus fortement leurs souffrances, leurs carences.

Avec Chiron, cette douleur en lien avec un sentiment de non liberté d’être (non acceptation de certaines limites) et avec Pholus, ce passeur qui met en relief le non respect des lois claniques ( causant la mort immédiate).

Posez vous et ressentez de quelle manière dans votre vie actuelle, vous ne respectez pas les contrats familiaux, les promesses mises en place il y a 4 générations.

Revoir l’histoire de ces grandes manipulations qui ont conduit à la première guerre mondiale!

Mercredi 2 juin

Le couple soli lunaire se positionne dans sa 7ème phase, celle qui demande de modifier ce qui bloque encore afin de terminer la mission du cycle.

Qu’allons nous accepter de perdre, de lâcher, de nous débarrasser pour nous alléger et mettre de la lumière sur nos extensions encore en souffrance?

C’est aussi le jour que Vénus a choisi pour changer de signe et de se nourrir des vibrations du signe du Cancer.

Après les perceptions plus cérébrales dans les Gémeaux, nous pouvons laisser s’exprimer nos émotions ou notre imagination créatrice.

Jeudi 3 juin et vendredi 4 juin

La lune est accueillie par le feu du Bélier retrouvant très vite le centaure Chiron. Une opportunité pour vérifier l’évolution dans nos changements d’attitudes en lien justement avec cette vieille blessure de rejet.

Depuis 2018 Chiron transite le signe du Bélier faisant remonter ces énergies liées aux caractéristiques blessées.

Si nous avons 50 ans (plus ou moins) nous vivons un retour de Chiron. Pour les autres, Chiron se trouve dans un des 11 autres signes de la roue zodiacale.  Dans ce cas, l’analyse de nos réactions au cours de ces journées où la lune sera canal des remontées émotionnelles, il faudra tenir compte, non seulement des énergies du Bélier mais aussi  du signe de notre Chiron natal.

Le lune Bélier fera un carré à Mars Cancer et à Pluton Capricorne. Cette journée apportera son lot de stress, d’anxiété, de colères intérieures.

Samedi et dimanche 5 et 6 juin

L’opposition Pluton Capricorne à Mars Cancer se vivra très intensément ( aspect exact) en même temps que Vénus Cancer sera opposé au centaure Pholus en Capricorne.

On pourra s’attendre à des colères, des révoltes contre les autorités, bénéfiques pour prendre conscience de la réalité de la situation en ce printemps 2021!

A l’instar du récit de la 10ème mission de notre ami Hercule, en lien avec le signe de la Balance, nous pouvons clairement voir pourquoi Pholus, trouve la mort.

Rappelez-vous que c’est sous l’influence d’Hercule, que les deux centaures ouvrirent des barils de vin, appartenant à l’ensemble des centaures.

Un pacte avait été réalisé à l’époque interdisant à quiconque de les ouvrir avant une certaine date, entouré de tous les membres du clan.

Le non respect de ces pactes ont provoqué  une bataille mortelle où Pholus trouva non seulement la mort mais alors que Chiron fut atteint par une flèche empoisonnée qui le blessa au genou ou à la cuisse.
Lorsque nous ne respectons pas les lois ancestrales, les lois de l’Univers, nous rencontrons des situations qui conduisent à la mort (ou des pertes).

Qu’est-ce que les humains habitants sur cette planète n’ont pas respecté??? dont nous vivons les conséquences actuellement ??

Nous terminerons dimanche avec une lune qui retrouve son exaltation. Une journée pour réfléchir aux schémas qu’il nous faudra accepter de lâcher, car dans la soirée cette lune retrouvera Uranus et le carré à Saturne.

 

Le stage sur les cycles de la lune et des déesses qui les accompagnent sur ces lieux magiques de Paros, nous offrent des ouvertures incroyables, des guérisons et des élévations.

Des libertés sont retrouvées dans la joie, les rires, la convivialité, la complicité.

Nous sommes heureuses d’oeuvrer ensemble. Gratitude et Amour, que nous accueillons et qui participent à notre construction intérieure.

 

Voici les informations sur les prochains stages. Nous restons à votre disposition pour de plus amples informations…

Contribuez en conscience

Avec toute ma gratitude, merci du fond du coeur de soutenir la gratuité de mes chroniques. Cliquez sur le lien ci-dessous pour faire un don :

Faire un don à Béatrice Robin Brézina

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire