Lundi

Chronique Céleste du lundi 4 juin 2018

Le signe des Gémeaux est le premier signe de la triplicité d’air, qui relie par aspect de trigone croissant le signe vénusien de la Balance et par trigone décroissant le signe uranien du Verseau. L’air est un des 5 éléments, il est en lien avec la respiration, indispensable à la Vie.

Quelle respiration existe-t-il entre ces trois signes d’air?

Avec lequel de ces signes, sommes-nous le plus à l’aise?

Y-a-t-il un signe avec lequel, nous manquons d’air?

En Tarologie, l’élément ‘« air« est en correspondance avec les « épées » qui symbolisent à la fois le verbe, les idées, la faculté de trancher nos illusions, mais aussi, le combat que nous avons à mener pour réunir nos contradictions. Le signe double des Gémeaux, est le signe des dualités, donc celui des contradictions.

On représente ce signe par deux colonnes qui sont reliées par le haut et par le bas. C’est justement cette dualité qui est importante dans notre cheminement : c’est par l’attraction des pôles opposées, que l’Unité se manifeste.

Les épées sont tranchantes et puissantes. La lame de la « Justice » illustre très bien cet élément, que Jung relie à la « Pensée ». Oui, pour rendre justice, il faut trancher avec le coeur et non par la raison. Cela me fait penser au verdict de Salomon. Ce roi qui statua avec une grande sagesse, pour mettre un terme à un différent entre deux femmes se disputant le même enfant!

Au cours de cette période actuelle, ou bien des humains manquent de « références » se faisant piéger inconsciemment par  leurs propres dualités, que le transit de Jupiter, ce dieu de l’Olympe qui séjourne actuellement dans le signe du Scorpion, depuis le mois d’octobre dernier, prend toute sa puissance et ceci devrait attirer notre attention. Ce transit met en lumière toute une symbolique de Vérité faisant remonter à la surface, ce que nous avons préféré enfuir profondément, afin de ne pas nous confronter à cette partie en souffrance, de nous-même.

Alors que, c’est par la confrontation avec l’ensemble des autres que nous côtoyons, avec l’acceptation de la réalité du monde qui nous entoure, que nous pouvons prendre conscience de nos propres ombres.

C’est aussi la voie royale pour accéder à toutes nos multiples dimensions!

Le Soleil tansite le 2ème décan des Gémeaux, un décan lié à Vénus. En ce milieu de printemps, où les roses fleurissent de partout, réjouissent et nourrissent tous nos sens, ces fleurs reflètent ce que nous vivons, comme ce que nous ressentons.

La rose la plus ancienne est la « rose de damas ».

On attribue au chevalier Robert de Brie le mérite d’avoir rapporté cette plante de Perse en Europe à son retour de croisade vers 1254 à Provins, restée capitale de la rose d’où elle se répandit en Occident. Son nom se réfère à la ville de Damas, importante ville de la région et de nos jours ce rosier vit toujours de façon spontanée en Syrie et au Caucase.( wikepédia)

Alors, en voyant toutes ces belles roses embellir nos jardins et nos parcs, je suis tombée sur cette photos aux deux roses. Une illustration forte pour débuter ce mois de juin.  En nous appuyant sur cette « symbolique » de ces deux roses, nous pourrions faire l’exercice suivant, percevoir notre ombre, ou nos dualités,  dans l’autre rose, l’admirer, la humer et non la rejeter, voir la jeter (sans tomber dans la « guerre des deux roses)« , qui affronta deux familles royales, la maison de Lancastre et de York en 1454!!!

La mission d’Hercule en lien avec le signe des Gémeaux est de « Cueillir les Pommes d’or dans le Jardin ds Hespérides ». Pour mener à bien cette mission, Hercule reçoit des directives précises, qu’il n’écouta pas forcément.

Souvenons-nous, lors de notre adolescence, nous n’étions pas vraiment à l’écoute des conseils de nos aînés?

Le périple qu’Hercule entreprend pour arriver à cueillir et restituer ces « pommes d’or »  va l’amener,  grâce au temps, qui favorise toujours le travail intérieur, à acquérir plus de maturité, afin de devenir plus réceptif à son intuition, comme à son coeur.

C’est à travers toutes ces rencontres que notre héro découvre ses différentes facettes de lui-même, qui attisent sa curiosité, son besoin de bouger, comme son  immaturité. Au moment, où Hercule se met au diapason de son âme, son coeur orchestre la fin de cette mission

Le mot clé du signe des « Gémeaux » est l’adaptabilité qui est l’attitude vitale à la survie de toutes les espèces du monde des vivants.

Le défi du signe des Gémeaux est,  tout en s’appuyant sur la réalité qui l’entoure, il ne doit jamais dévier de sa foi, ni de sa mission.
Souvent, j’entends certaines personnes me confier qu’ils ne supportent pas les limites, qu’ils se sentent oppressés dès qu’il doivent obéir aux contraintes.

Alors, en fonction de nos mémoires personnelles ou collectives, nous adoptons des attitudes de rejet face à certaines situations. Apprenons à vivre dans le moment présent, et n’abordons pas les obstacles comme un blocage, mais comme un défi. Nous pourrions alors traverser nos difficultés, traverser nos limitations sans être en permanence dans la rébellion, et le refus.
Lorsque nous voyons un rocher, nous pouvons l’accueillir comme un obstacle à nos avancements, ou nous pouvons le traverser  énergétiquement. Dans les philosophies orientales, on dit que tout est « illusion«  . Oui, c‘est l’intention que nous mettons qui va déterminer l’évolution de la situation.

En ce lundi matin, nous sommes encore dans la phase « Disséminente«  du cycle soli lunaire qui s’est mis en place le 15 mai dernier.

Au prorata, des fantômes dont nous nous sommes débarrassés, pendant la première partie du cycle, le partage de la moisson accueillie à la pleine lune, sera facilité. La lune en Verseau est au carré de Jupiter R Scorpion.

Alors, de quoi devrions-nous nous libérer, afin d’exprimer plus légèrement nos émotions?

C’est dans la journée du 5 juin que la lune rentre dans le 12ème signe de la route zodiacale, les Poissons.

Avec l’ordre de mission de la nouvelle lune, au moment même où Uranus rentrait dans le Taureau au carré de Mars Verseau, il serait intéressant de regarder en nous, à quel endroit nous percevons des insatisfactions qui entravent l’expression de notre liberté.

C’est le 6 juin, au moment de la phase « Dernier Quartier »  que Mercure/Soleil sont en conjonction supérieure (un nouveau cycle s’amorce), un aspect qui se fera au carré de Neptune Poissons!

Communiquer et partager nos idées novatrices avec coeur, sans être dans les leurres.

Comment analyser ces configurations?

Dans la 7ème phase, nous devons agir et prendre des initiatives, réorienter afin de déblayer tout ce qui entrave à ce moment du cycle, la finalisation de la mission.

Mercure amorce un nouveau cycle dans le signe de la communication et du choix, des Gémeaux.

Qu’allons-nous mettre en place afin d’améliorer notre expression?

Cette conjonction se faisant au carré de Neptune Poissons, ne fuyons pas, n’alimentons pas nos sphères utopiques, car ce carré nous met au défi d’ajuster notre façon mercurienne d’agir, tout en acceptant la diversité des attitudes de ceux qui nous entourent, en nous appuyant sur notre intuition et notre coeur.

Nous pourrons ajuster nos comportements au moment du 9 août prochain, le jour de la sainte Amour!

Tout le travail que nous acceptons de réaliser pendant toute cette période, qui est de nous défaire des carcans passés,  grâce aux transits de Saturne, lunes noires et Pluton  dans le signe du Capricorne, ne pourra que faciliter notre cheminement.

La lune rentre dans le signe du Feu Bélier, du 8 au 10 juin .

Dès son entrée la lune réactivera notre nécessité intérieure de respect d’identité, ce qui nous demandera peut être d’ajuster et de canaliser nos comportements réactifs, surtout si nous avons tendance à rester accrocher à notre petite fille ou petit garçon intérieur en manque d’amour! 

Ce qui sera accentué par le transit de Vénus dans le signe lunaire du Cancer qui sera en opposition exacte avec Pluton le 6 juin, journée alchimique de transformation de nos valeurs!

Au cours de la journée du 10 juin,  la Lune retrouve Uranus en Taureau au carré de Mars, méfiez-vous de vos ruminations, comme de vos réactions infantiles.

Posez-vous la question si elles sont justifiées et surtout si elles reposent sur une bonne analyse ou sur des affabulations…

Je vous souhaite une très belle semaine,

Je vous rappelle que je monte sur Paris à la mi-juin pour animer un atelier sur Chiron  ( toutes les indications sur mon site à « évènements »)

Ci-joint également les informations pour l’atelier que j’anime avec Claire Duprez, un atelier qui se déroulera également à Villeneuve d’Ascq ( Lille) et sur Paris.

Je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Avec toute ma gratitude et avec toute mon affection

Incarnez votre mythe personnel, à la lumière des missions d’Hercule – Port Navalo en Bretagne – septembre 2018 et mars 2019

Béatrice

1 Comment

  • Bonjour Béatrice, je voudrais savoir ce que comprend le tarif de 400€ par stage de 4 jours svp. Merci et très bonne journée. Ornella

Leave a Comment