Chronique Céleste du lundi 4 mai 2020
Mise en lumière de nos "valeurs féminines" grâce auxquelles nous devenons des co-créateurs de l'Univers. Merci Claire pour ton inspiration Taureau!

Chronique Céleste du lundi 4 mai 2020

« Le temps est venu d’éveiller les forces créatrices, de réunir les rives et de former procession pour entrer dans le lieu secret, dans le temple archétypal où les différentes lumières se résolvent en une lumière unique résultant du mariage entre les polarités masculine et féminine du Grand Oeuvre »  J.W. von Goethe, en 1795!

Au 21ème siècle, les occasions semblent à nouveau réunies pour nous poser les vraies questions, afin de réfléchir sur la manière dont l’humanité a évolué au cours de tous ces siècles, de tous ces millénaires.

Les circonstances que nous rencontrons en 2020, nous forcent à regarder les choses autrement. Prenons ces opportunités pour revisiter l‘histoire afin de découvrir de quelle manière nos ancêtres ont fait face lors de situations similaires. Détectons et prenons conscience des erreurs à éviter!

Ressentir les turbulences passées, tout en faisant le lien avec ces épisodes actuels.

Uranus l’éveilleur a retrouvé le signe du Taureau, au cours du mois de  mai 2018.  84 ans auparavant, Uranus transitait ce même signe entre juin 1934 et mai 1942.

Quelles bascules l’humanité a-t-elle réalisées, à cette époque?

Les configurations astrales en 1934 posaient Pluton dans le signe du Cancer et Neptune le signe de la Vierge, à l’opposition  (effets miroirs) des positions actuelles de Pluton en Capricorne et de Neptune Poissons! Les oppositions sont comme des pleines lunes, elles nous offrent une meilleure vision, encore faut-il accepter ce que l’on voit!!!!

L’ensemble des problèmes sociaux des années 30 ont poussé des « dictateurs sanguinaires  » à se saisir du pouvoir. Aucun de ces hommes totalitaires, n’a fait évolué l’humanité, bien au contraire, ils ont renforcé la différence des polarités entre l’ombre et la lumière, chacun d’eux, comptabilisant des millions de morts, à son palmarès.
Au moment de la grippe espagnol qui causa des millions de morts, la conjonction Jupiter/Pluton se posait dans le signe du Cancer, actuellement Jupiter/Pluton transite le signe du Capricorne. A nouveau, il y a des effets miroirs!

L’axe de l’hérédité est à chaque fois interpellé. Avons-nous évolué depuis le transit de Pluton en Cancer, il y a un siècle?

En 1918, comme en 2020, le centaure Chiron transite Bélier (blessure en lien avec l’identité).

Une maturité s’est-elle réellement installée, au cours de ce dernier siècle, contribuant à une meilleure qualité d’Etre, avec plus de profondeur, ce qui provoque moins de réactions identitaires (1918 et 2018)?

Il semble instructif de faire des liens entre toutes ces différentes séquences (passées et actuelles) afin de ne plus commettre, les mêmes erreurs.

C’est en saisissant les enjeux personnels et collectifs que l’humanité peut avancer. Sur le chemin du « retour », il nous est demandé de tendre vers la réunification de nos ombres, de nos dualités.

Fort, est de constater qu’à chaque fois, que le monde traverse des épidémies, des pandémies ou autre cataclysme, les choix des autorités en place focalisent leurs énergies dans le but de  protéger le commerce, plutôt que de réagir et de gérer la gravité sanitaire qui se trame!

La nouvelle lune très Uranienne, du 23 avril, nous oblige à changer de paramètre, à oser faire autrement, à se réinventer, à basculer!

Le 1er mai, Mercure retrouvait Uranus, une conjonction intéressante dans la mesure où Uranus est l’octave supérieure de Mercure.

Dans le signe du Taureau, c’est d’une manière pragmatique que nous devons exprimer nos idées novatrices, en nous ouvrant à des perceptions plus subtiles tout en gardant les pieds sur terre.

La lune noire vraie fait une petite incursion dans le signe du Taureau (fin avril début mai, avant de reprendre son évolution dans ce 2ème signe de terre pour le reste de l’année 20) rappelant à notre bon souvenir, les souffrances, les manques ou la sublimation de tout ce qui touche la sphère de nos valeurs.

Attendons-nous, au réveil de certaines parties d’ombres,  de vieilles mémoires de rejet ou de préférence, ce qui pourrait engendrer de la colère, de la dévalorisation, du ressentiment, de la convoitise ou encore de la haine.

Le transit des lunes noires de signe en signe à travers la roue zodiacale, nous incite à participer aux enterrements symboliques de nos souffrances en lien avec ce que représente ce signe.

En Taureau, cela pourrait s’exprimer, par la mort des formes actuelles, tout en visualisant, leurs renaissances grâce à un renouvellement d’énergie, ce qui est accentué actuellement par le passage d’Uranus dans le 1er décan du Taureau.

La Nature trouve toujours les moyens pour dépasser un handicap

Ce matin, Mercure rejoint le Soleil, un aspect que l’on nomme conjonction supérieure, un nouveau départ dont l’itinéraire traversera des chemins détournés lors de l’enclenchement de la boucle de rétrogradation de Mercure, le 18 juin prochain.

Avec cette conjonction supérieure, il serait utile de revisiter nos fonctionnements, comme les attitudes mises en lumière vers le 26 février, lors de la conjonction inférieure de Mercure R/Soleil à 6° Poissons, où des conceptualisations eurent lieu.

En ce 4 mai, ces conceptualisations prennent tout leur sens!

Ce mois de mai débute avec le carré croissant de Vénus  Gémeaux à Neptune Poissons, un aspect qui a démarré le 28 janvier par une conjonction à 17° Poissons.

En fonction de notre vécu personnel de la  fin janvier, le défi de ce carré actuel (jusqu’à fin juillet 20) peut se traduire,

soit:

  • par une mise en avant de la réalisation de nos désirs ( matériels ou relationnels) ou
  • par des désillusions, des confusions, nous donnant l’impression que notre cerveau s’est transformé en girouette au-dessus d’un clocher.

Dans la première hypothèse, continuez à évoluer dans l’élaboration de vos projets, vous récolterez la moisson autour de la mi-octobre prochain  (au moment de la nouvelle lune du 16 octobre).

Pour ceux qui essuient aujourd’hui des désillusions, l’automne offrira des éclairages précieux afin de poser un regard plus réaliste sur la vie.

Ensuite, d’autres modifications ou révisions se présenteront en fin d’année 2020, suggérant des évolutions auxquelles il faudra s’adapter, ce qui impliquera forcément des choix à faire.

En cette fin d’année, il faudra rester très prudent aux informations qui pleuveront de partout.

Lorsque nous vivons une crise importante, les solutions ne se trouvent souvent, qu’une fois la crise traversée.

En attendant, cette sortie, restons dans notre axe, dans notre verticalité, prenons le plus de recul possible.

Une année 2020, où les circonstances nous invitent à quitter les masques de nos multiples personnalités afin de laisser les vibrations de notre âme, orchestrer notre vie. Plein feu sur l’ensemble de nos mémoires, toutes ces extensions, toutes ces pièces de puzzles qui forment notre petit être intérieur!

Lorsque la lune transite le signe de la Balance, le moment est favorable pour prendre conscience de nos jeux de séduction, ces jeux au travers desquels nous faisons tout pour nous faire accepter des autres, pour se faire aimer, par eux.

En ce 4 mai, l’astre lunaire rejoint la déesse Junon à l’opposition de Chiron et au double carré de l’axe des noeuds de la lune.

Qui se cache derrière ce masque??

Observez vos fonctionnements, votre manière de parler et de regarder les autres. Restez centré, ne donnez pas l’occasion à votre égo de pallier à des manques émotionnels, à des perceptions de ne pas être là où vous souhaiteriez être.

Surtout en cette période où, grâce à internet, nombreux sont ceux qui (pour de bonnes raisons) jouent avec leur image, (très narcissique) mettant en avant leur « personnalité » dans le but de séduire  ce qui est loin de l’énergie collective du partage dont l’humanité a besoin aujourd’hui.

N’oubliez pas que l’égo négatif pose ses pièges partout.

Notre évolution, notre verticalité sont en permanence, testées!

Mardi 5 mai, la lune Balance opposée à la déesse Eris, forme un trigone à la déesse Vesta/la déesse Hygie et à la belle Vénus (hors limite). Au cours de la journée l’astre lunaire formera un carré décroissant à Pluton Capricorne, ce qui rendra cette journée intéressante.

Regardez, où ses configurations astrales se posent dans votre thème natal.

L‘aspect à la déesse Eris va nous obliger à prendre en compte nos désaccords actuels afin de trouver un moyen de les exprimer. Peut être grâce aux aspects de trigone à la déesse Vesta qui nous relie au sacré de notre feu intérieur, à la chaleur dans notre notre foyer, conjuguée à l’aide de la déesse Hygie, qui propose la mise en place d’une nouvelle façon de vivre, plus en adéquation avec nos besoins. Enfin, le trigone à la déesse Vénus, conduit à une communication plus créatrice de nos valeurs, tout en prenant conscience de l’importance de nous défaire des « croyances limitantes » de notre éducation, grâce à Pluton!

La déesse Athéna passe dans le signe ses « libertés » que manifeste le signe du Verseau!

Mercredi 6 mai, la lune en Scorpion s’oppose à Uranus Taureau au double carré de saturne Verseau. Une journée difficile nous poussant à détecter en nous les émotions qui empoisonnent nos relations, là où notre égo négatif réagit d’une manière négative.

Pleine lune du Wesak, le 7 mai 2020 dans le 2ème décan de l’axe Taureau/Scorpion qui accueille les noeuds de la Lune dans les signes Gémeaux/Sagittaire.

Une moisson qui se conjugue au changement du cycle des noeuds, un cycle en lien avec le collectif de l’humanité?

C’est le nombre « 16 » qui se manifeste lorsque l’on additionne  7 + 5 + 2020 = 16  symbolise l’arcane de « Maison Dieu »!!!!

Une nouvelle révolution pointe son nez, une révolution, où les épées, devront s’appuyer sur puissance et de la force de notre féminin.

Une lame de tarot qui décrit bien un changement de pensée en cette période de moisson.

Partout, on entend les mêmes refrains  » la société doit changer de valeurs ».

C’est toujours le peuple qui conduit aux grands changements planétaires, pas l’élite qui préfère garder ses privilèges.

Qu’est-ce que le noeud Sud en Sagittaire peut-il apporter dans ce contexte compliqué?

Le Sagittaire est lié à l’ouverture, aux voyages, aux philosophies qui colorent nos actions.

Jupiter sera jusqu’à la fin de l’année en Capricorne (tradition) conjoint à Pluton (changement de croyances traditionnelles ou au contraire, manipulation à partir de ces croyances), donc difficile à dire, une chose est sûre, une ouverture différente verra le jour à la fin de l’année au moment de l’arrivée de Jupiter en Verseau, qui enclenchera en même temps un nouveau cycle de 20 ans avec Saturne. 

Le noeud nord en Gémeaux, pousse à la communication, à la curiosité, nous mettra face à nos choix….Actuellement, Mercure est en Taureau, ce signe qui se caractérise par la recherche du « désir sous toutes ses formes et sur tous les plans, va mettre en relief  des choix de valeurs sociales, différentes de celles du passé…

Alors, ressentons les vibrations que génèrent la fête du « Wesak » cette célébration qui donne un éclairage plus cosmique du lien que nous entretenons entre le ciel et la terre. 

Alice Bailey décrit la clé du signe du Taureau comme  :        

    « Je vois, et quant l’oeil est ouvert, tout est illuminé »

L’afflux de lumière au moment de cette célébration est un cadeau inestimable où notre état d’esprit est très différent des autres années.

Si le virus actuel prend la Une de nos préoccupations et de nos peurs, il ne faut cependant pas oublier tous les autres combats, comme la faim dans le monde, les inégalités sociales, les grandes injustices qui détruisent des millions d’être humains. La prière de la Grande Invocation initiée par Alice Bailey, depuis 1937 est très puissante par ses mots, mais surtout par la puissance de l’égrégore qui la manifeste.

 

 

Oui, cette pleine lune se pose comme tournant essentiel de cette année 2020.

Les graines déposées dans la densité de la matière commencent à sortir de terre, grâce à cette super pleine lune, car plus proche de la terre.

Des fenêtres s’ouvrent vers le collectif, provoquant une bascule dans nos consciences grâce à un énorme travail en coulisse, depuis des années.

Saisissons ce moment pour nous mettre sur pause afin de ressentir ce qui se passe réellement.

Plus nous montons de niveau de nos conscience, plus le temps semble se dilater.

Un état de conscience qui va permettre plus de lucidité pour réaliser le bilan de ces 18 mois du passage de l’axe du dragon dans les signes Cancer/Capricorne et d’accueillir, en conscience son entrée dans l’axe Gémeaux/Sagittaire.

On passe des énergies très cardinales, celles qui provoquent les changements majeurs dans l’évolution de la destinée de l’humanité, à des énergies mutables, qui participent et qui coopèrent à l’adaptation nécessaires aux nouvelles structures qui doivent se mettre en place au cours de ces prochains 18 mois.

Rituel chamanique au Guatemala…  Une pleine lune Scorpion, très chamanique, où un rituel bien précis, nous invite de brûler nos vieux oripeaux

Quelles sont les grandes lignes de cette pleine lune?

L’axe de la pleine lune se pose dans les maisons 10/4, une mise en lumière qui va influencer notre foyer comme notre vie sociale.

L’Ascendant pour la Métropole pointe le signe du Lion, qui décrit notre besoin d’être reconnu, d’exister, de créer et de s’amuser???

Vénus en Gémeaux est encadrée par le noeud Nord en Gémeaux (le nouveau but)  et les déesses Hygie et Vesta au quinconce de la lune Scorpion et trigone Mars Verseau.

Nous avions déjà évoqué,  l’importance de Hygie, celle qui réveille en nous, cette conscience du corps/Esprit, le fait que cette déesse Hygie retrouve la déesse Vesta, celle qui éclaire de l’intérieur, nous reliant aux principes ancestraux, rend cette pleine lune intéressante dans cette période de déstabilisation.

Ces reconnexions  » énergétiques » peuvent aider à garder le cap au cours de ces prochaines semaines, où il sera difficile de voir clair à travers les diffusions contradictions des informations.

Qu’est ce qui est vrai, qu’est ce qui est faux?

Une société est une communauté qui doit s’organiser, est-ce le cas, aujourd’hui où l’effectif est lui même en désorganisation totale!

Lorsque nous évoquons notre héritage familial, on dit souvent que « Tout ce que nous ne recevons pas, nous devons nous en donner les moyens personnellement ».

Vierge du Guatémala

Aujourd’hui, au regard de ce qui se passe, à nous de découvrir la Vérité personnellement.

Difficile avec l’aspect Vénus Gémeaux au carré de Neptune Poissons!

Voilà pourquoi, prendre conscience de l’inconscient collectif grâce aux histoires mythologiques est une clé intéressante.

Au cours de ce mois dédié à Marie, Notre Mère à tous, honorée depuis la nuit de temps, adressons lui en toute simplicité, nos requêtes, nos intentions, nos souffrances.

Elle est représentée partout sur la planète, même si, elle porte des noms différents, mais où qu’elle soit située sur terre, les hommes ont sollicité son aide!

Je vous souhaite une très belle récolte lumineuse, avec cette pleine lune du Wesak !!!

Bonne intégration…

 

« La Rose de Damas »

Nous allons maintenant retrouver

« Mémoires d’âmes »

avec l’épisode 6 :

« la déesse « Vesta »

 

Nous avons commencé ce parcours de 9 mois, le 25 mars dernier, juste après le passage du Portail de l’équinoxe du printemps, un portail dont le Gardien Mars à la clé. De part notre nature angélique, je voudrais mentionner l’importance de  l’Ange du Feu qui insuffle ses vibrations, à la conception de cette nouvelle expérience. A chaque passage de Portail, nous recevrons une clé, par le Gardien de la Porte que nous allons franchir, tout en accueillant les vibrations de l’Ange en lien avec ce Portail.

La 6ème déesse que je vous propose de découvrir, s’appelle, la déesse Vesta/Hestia,  la grande prêtresse du feu Sacré de la flamme éternelle, sur le Mont Olympe mais, elle fut surtout honorée comme la gardienne des foyers!

D’un foyer différent de ce que nous offre l’astre lunaire, car le  foyer que Vesta nous propose, est un foyer où les émotions et les instincts sont canalisés, sublimés.

On dit de Vesta qu’elle est lumineuse et pure.

Elle possède un niveau vibratoire très élevé, car son feu sacré intérieur lui donne la capacité de consumer tous les miasmes passés.

Vesta, c’est aussi l’engagement, la focalisation sur un seul sujet, allant parfois jusqu’au sacrifice.

Cette prêtresse du temple incarnait la connaissance par le Sacré, non par le savoir, ni le pouvoir.

Pour chacun de nous, elle représente la voie de la Source, celle de laquelle nous sommes issus, et Celle que nous aspirons à retrouver, un jour.

Vesta était  l’une des déesses les plus vénérées de l’antiquité, elle bénéficiait d’une confiance absolue.

Au niveau de la mythologie, l’histoire raconte que Vesta est la fille ainée du dieu Chronos/Saturne et de Rhéa. Elle fut par contre la dernière à sortir de l’estomac de son père lorsque ce dernière fut castré par son fils Jupiter.
Elle refusa les honneurs d’Apollon et de Neptune, et resta vierge.

Quelle est la signification d’ être vierge?  «  être complète et entière à elle-même »

Mais, si au départ, ces « Vestales » qui rentrait dans le temple à 6 ans pouvait en sortir à 30 ans, pour la plupart une vocation en toute liberté. Ces gardiennes devaient veiller sur la Flamme, purifier les lieux et prier. Au fils du temps, l’emprise que représentait ces « Vestales » ont poussé les hommes à les contraindre à la chasteté (punitions terribles pour celles qui se dérobaient aux ordres). Comme pour les célébrations des Mystères d’Eleusis, les autorités patriarcales, par peur de perdre leurs pouvoirs, ont détruit le sens profond de tous ces rites, qui nous reliaient à la Source..
Aujourd’hui, grâce à ce qui se passe, c’est vraiment le moment de retrouver nos connexions cosmiques, sans passer par le filtre de dogmes limitants.

Vesta incarne le refuge intérieur, grâce auquel nous avons accès à des perceptions plus subtiles.

On dit de Vesta qu’elle est puissante et exigeante, qualités requises pour représenter le « Sacré intemporel ».

De ce fait, elle peut nous guider vers notre refuge intérieur, à partir duquel, nous avons accès à d’autres plans de conscience.

Vesta de part sa fonction de « vestale » a le sens de la discrimination, de la critique objective, celle qui offre de multiples ouvertures.

Le fait de rester vierge, de ne pas se marier, provoque la brisure des chaînes familiales, on doit se focaliser sur le moment présent.

Vesta nous incite à nous poser cette question  » Pourquoi vit on cette situation »?

Vesta a besoin de comprendre, elle a besoin de saisir le sens des évènements.

Vesta en tant que prêtresse, est détentrice des anciennes traditions et célébrations. Les rites liés à Vesta avaient pour but d’incarner, de faire descendre les énergies cosmiques.

La découverte de l’astéroïde Vesta, le 29 mars 1807 à Brême en Allemagne. Lors de sa découverte elle transite le 29° Vierge ce qui accentue son rôle purificateur.

Les transits de Vesta ne concerne pas le côté sociale de notre vie, mais l’évolution de notre âme dans son lien avec la Source.

La conjonction actuelle de Vesta et de Hygie, peut nous amener à nous poser les bonnes questions, avec une critique objective tout en cherchant à briser les chaînes de l’origine de la difficulté actuelle grâce à Vesta,  alors qu’Hygie, va plus apporter sa connaissance médicale, de prévention et du juste lien au corps.

Elle s’évertue à installer lune cohérence entre notre foyer et l’individu que nous sommes.

La déesse Vénus restera proche de ces deux déesses au cours de sa rétrogradation. C’est intéressant dans la mesure, où Venus qui colore nos désirs sous toutes ces formes, alors,  nos valeurs actuelles seront  influencées par la rigueur et le sacré de Vesta mais aussi par les bons conseils de Hygie…
De quelle manière pourrions nous conjuguer les influences de ces trois déesses, afin de bénéficier de leurs dons, tout en les honorant…

 

Pour écouter les podcasts des déesses dans « Mémoires d’âmes », épisode 6 : la déesse Vesta

il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous :

Episode 6 : la déesse Vesta

 

 

Avant de vous quitter, je vous partage les informations pour le stage avec Barbara pour le mois de mai prochain:

Avec toute mon affection et toute ma gratitude,

 

Galactiquement et Astrologiquement Vôtre,

 

Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar
    robinhood

    Marie est toujours proche de nous quand se fait sentir le poids de la vie…..

Laisser un commentaire