Lundi

Chronique Céleste du lundi 4 mars 2019

« Un homme qui n’est plus capable de s’émerveiller, a pratiquement cessé de vivre » Albert Einstein.

En ce début du mois de mars, émerveillons-nous et laissons-nous surprendre par les vibrations assez exceptionnelles, des mouvements planétaires actuelles, comme la rétrogradation de Mercure à 29°39 des Poissons, ce Messager des dieux« , qui trois fois par an, nous permet de découvrir certaines de nos facettes « oubliées » en lien avec notre Mercure natal, comme l’arrivée d’Uranus, « l’éveilleur « dans le signe de terre du Taureau pour les 7 futures années, comme l‘union sacrée de la dernière nouvelle lune de l’année astrologique, le 6 mars à 16H05 TU, au 16ème degré des Poissons, que le dieu Neptune inonde de ses vibrations cosmiques.

Le signe des Poissons est le 12ème et dernier signe de la roue zodiacale, ce signe, où Tout se dissout dans le Grand Tout, ce signe qui manifeste la mort symbolique du passé pour renaître au moment du passage de la grande Porte de l’équinoxe du printemps.

Neptune est le maître inconditionnel de ce signe, offrant à volonté les opportunités pour affiner notre intuition, pour développer nos perceptions avec l’Invisible! 

Neptune est le canal qui nous conduit à la Source!!!

C’est avec notre féminin que ressentons les vibrations de Neptune, et comme le disait « Dante » là où plus aucune issue ne semble exister , « Marie », est notre espérance. Dante allait même plus loin, en écrivant que si une personne désire obtenir une grâce et ne s’adresse à Marie (l’archétype du féminin), il est comme un oiseau qui veut voler sans ailes….

La 12ème mission de notre héro Hercule « Capturer les boeufs de Géryon » qui se trouve au-delà du monde connu. Ce dernier détient illégalement des boeufs roux  (les désirs inférieurs) qu’Hercule doit conduire à la Citée Sacrée!

Il reçoit de précieux conseils, tout d’abord se méfier de Eurytion, le berger ( le mental) et de son chien à deux têtes  Orthros ( la nature psychique et matérielle) et surtout invoquer l’aide d’Hélios, le dieu du feu solaire. Ce dernier lui offre un « calice d’Or »qui n’est pas sans rappeler la coupe de la Quête du Graal. Ce calice qui possède le pouvoir de nourrir, d’éclairer et de rendre invisible. grâce à une transformation du mental et des sentiments.

Dans le climat actuel de grands bouleversements, il est urgent de prendre conscience du défi qu’il nous est demandé de relever, c’est-à-dire la capacité de surmonter la désintégration des constructions passées, de dépasser le poids démesuré des siècles passés.

Qu’avons-nous amassé comme souvenirs, comme ressentiments, comme colères, comme échecs, il faut vraiment à l’instar d’Hercule, exprimer le « don » du signe des Poissons dont l’essence spirituelle est le courage. Ce signe est doté d’une persévérance sans compromission. Il incarne l’endurance

Oui, il faut une bonne dose de « courage » pour accepter de « renoncer » à ce qui a existé, il faut beaucoup de courage pour faire preuve de confiance absolue et de manifester une Foi au delà de la Vie et de la Mort. Nous avons tous pour mission de nous affranchir des automatismes, des spectres douloureux mais depuis longtemps disparus.

En ce lundi matin, nous sommes encore en phase « Balsamique« , cette 8ème phase qui incite à liquider avant la nouvelle lune suivante, tous les comportements qui ne s’accordaient pas à la mission « Verseau » du 4 février, surtout qu’en ce 4 mars, la Lune transite les lunes noires dans le signe du Verseau. Un vrai passage initiatique entre des perceptions de vide, de peurs, d’anxiété en lien avec ce qu’évoque pour chacun de nous, la liberté d’être,  ET la possibilité de ressentir au plus profond de nous-même, une vibration extraordinaire, qui comme un appel du monde invisible nous propulse à rechercher l’essentiel, ce désir d’Unité à la Source.

Des turbulences peuvent s’inviter entre notre envie de liberté et notre besoin de sécurité.

Mardi 5 mars, Mercure devient rétrograde à 29°39 des Poissons, notez où ce situe ce degré dans votre carte du ciel. Le 25 février Mercure passait sur le degré où aura lieu la conjonction inférieure le 15 mars. C’est la raison pour laquelle, on dit que le travail de la boucle de rétrogradation s’amorce à ce moment là. Après avoir rétrogradé dans les signes de Feu, Mercure en Poissons nous demande  réfléchir à notre manière d’ exprimer nos émotions, notre sensibilité, notre intuition.

Lors de toutes les rétrogradations, la planète en question se rapproche de la terre. Le signe des Poissons est en correspondance avec les pieds!!! Oui, notre chemin spirituel et notre retour vers la Source se réalise les pieds sur terre….

C’est une bonne nouvelle, car grâce aux évènements que nous allons attirer nous pourrons tout de suite vérifier si nous étions trop perchés ou si nous tenions les rennes de la situation. On entend souvent, qu’il ne faut rien entreprendre quand Mercure est rétrograde.

Oui et non, cela dépend de notre attitude.

Comme trois fois par an, nous sommes testés au niveau de l’ensemble de nos liens ( matériels, affectifs, créatifs, spirituels, sociaux..), alors si nous n’avons pas les pieds sur terre, si nous projetons sur les autres nos désirs sans avoir vérifié s’il y avait cohérence entre nos désirs et leur réalisation, si, par nature, nous sommes très souvent « distrait »,  il est évident que Mercure va nous jouer des tours afin de nous amener à vivre plus dans la réalité et la cohérence.

Ou encore, si nous vivons des relations ambiguës ou que nous ne voulons pas voir certaines vérités, alors, oui ,au cours de ces périodes de rétrogradation, nous vivrons des expériences parfois pénibles afin de nous réajuster à la réalité de la Vie.
Avant que Mercure ne se colore des énergies du Bélier et retrouve Chiron, le 17 avril prochain,  nous devons réajuster pas mal de nos comportements, sinon nous aurons l‘impression à tord ou à raison, d’être dénigré par notre entourage et souffrir de désillusions.

Les énergies du signe des Poissons sont dotées non seulement de courage mais d’endurance que l’on acquiert grâce à notre alignement intérieur, nous demandant de rester fidèle à nous-même quoiqu’il arrive. Cela me fait penser au manège qui tourne parfois très vite et qui pour certains procurent de la joie, pour d’autres des appréhensions, des angoisses et des peurs.

Si nous nous plaçons à la périphérie du manège, nous allons être projetés vers l’extérieur à moins d’être solidement rattaché au manège par un lien, tandis que lorsque nous nous plaçons au centre de ce même carrousel, nous courrons moins de danger.Dans la vie c’est la même chose, si nous sommes centrés dans notre centre, nous ne serons pas éjectés par surprise.

C’est au moment, où Uranus retrouve le signe du Taureau que la nouvelle lune du 6 mars à 16° Poissons conjoint à Neptune se met en place au sextile de Saturne/Pluton/Noeud Sud Capricorne et de Mars Taureau mais au carré à Jupiter Sagittaire.

En avant première du Printemps, cette lunaison nous demande d’identifier nos zones de résistances aux changements qui seront nécessaires avec la nouvelle saison,  de saisir le sens de ce que la planète vit actuellement sans se laisser manipuler par notre mental que les médias s’accordent à nourrir de peurs, de fausses informations ce qui entrave notre liberté de penser et d’agir….

Ce qui est intéressant, c’est que cette nouvelle lune se conjugue avec le « Mercredi des Cendres«  le jour où les chrétiens entament un carême de 40 jours, afin de préparer la « renaissance » le 21 avril, le jour de Pâques!

Quelles que soient nos croyances, il est intéressant au niveau de la symbolique de ressentir ce passage, surtout que cette année, le jour de la Résurrection, notre étoile retrouve Uranus dans le signe du Taureau.  Au prorata de notre travail intérieur, de notre acceptation à mourir à l’ancien, notre ascension ce jour-là, sera plus ou moins à la hauteur de nos attentes.

Le  8 mars, le Lune émerge des eaux profondes des Poissons et va s’exprimer à travers les énergies du feu cardinal du Bélier, donc plus dynamique, plus spontanée, plus réactive.  Dès l’aube  de cette journée, elle a rendez-vous avec le centaure Chiron, qui va s’avérer très chamanique et guérisseur. Selon notre parcours personnel, et dans la mesure, où nous avons pris conscience de certaines de nos souffrances que nous aurions rencontrés au cours du mois d’avril 2017 (pour certains)  et pour l’ensemble de la planète  lorsque Chiron est rentré en Bélier, le 18 avril 2018.

Les 9 mars et 10 mars la Lune Bélier sera au carré de l’amas planétaire de Saturne/pluton/Noeud Sud Capricorne mais au trigone de Jupiter Sagittaire. Comme chaque mois, lorsque la lune aspecte ce trio, nous devons équilibrer, (maîtriser) notre enthousiasme, notre côté passionnel, notre réactivité, avec la réalité du moment, les lois ou règles en vigueur, et prendre conscience de nos perceptions de culpabilité et de jugements que nous trimbalons depuis trop longtemps.

Uranus change de signe plus ou moins tous les 7 ans.Voici une réflexion intéressante.

Autour de 21 ans, nous expérimentons le Premier carré d’Uranus à lui-même, le moment, où l’on va chercher à s’autonomiser, à quitter le foyer, à commencer un travail, une formation, à s’ouvrir au monde extérieur.

L’opposition d’Uranus se fait autour de 42 ans, un moment clé, car les vibrations « uraniennes « sont très puissantes, dans le but de nous connecter à d’autres niveaux de conscience, permettant l’ouverture à notre multidimensionnalité.

Au moment de cette moisson, la Vie nous pose la question : » Vivons-nous notre incarnation comme un individu libre et créateur? »

C’est la raison pour laquelle, très souvent au cours de cette période, nous sentons des tensions, comme si la Vie nous oppressait, alors que bien souvent, nous nous sommes mis inconsciemment dans des situations sclérosantes .
Si nous faisons un parallèle entre le cycle de Saturne ( celui qui donne le cadre) et celui d’Uranus (celui qui nous fait sortir du cadre), nous voyons à quel point tout est lié.
A 21 ans, au moment du premier carré croissant d’Uranus à lui-même, Saturne forme un carré décroissant à lui-même, ce qui se traduit par  » il faut réorienter notre vie par rapport à notre éducation passée, afin de prendre notre envol.

Avons-nous acquis les bonnes fondations, afin de permettre la mise en place équilibrée de notre féminin et masculin?

Ceci est très important, surtout pour le développement de notre créativité (le sujet de notre stage « Créativité et Multidimensionnalité » du 23/24 mars prochain).

Nous venons tous avec des mémoires, nous avons tous séjourné dans le ventre d’une mère, nous avons tous affronté une enfance et une adolescence.

L’ensemble de toutes ces mémoires va nous aider à ressentir, où et à quel endroit, se sont cristallisés les blocages, qui bloquent l’extériorisation de nos multiples possibilités.

Avec l’ensemble des configurations actuelles, prendre conscience de notre « créativité » et que l’extérioriser est essentiel, car tout ce que nous n’exprimons pas, se retourne contre nous.

Les influx énergétiques sont de plus en plus puissants, et nous sommes comme portés vers de nouvelles directions. C’est ce que traduit l’entrée d’URANUS dans le signe de la terre du Taureau. Le signe du Taureau est le signe de conception du Verseau. C’est en nous appuyant sur notre terre que nous nous donnons la possibilité d’exprimer notre « divinité » et surtout de retrouver les vibrations de la Source.

Je rappelle notre stage sur Cagnes sur Mer les 23/24 mars 2019

« Créativité § Multidimensionnalité » – Atelier du 23-24 Mars 2019 à Cagnes sur mer

 

Pour tous ceux qui souhaitent nous rejoindre à Paros pour le stage sur « L’axe de la Destinée – Axe de Vie & Mission d’âme » , ne tardez pas à prendre vos billets d’avion.

Avant d’arranger votre séjour avec  l’agence de voyage, il faut impérativement nous communiquer votre désir de participer au stage.

Merci pour votre compréhension. 

Stage sur le « Sentier du Dragon » à Paros du 17 au 23 mai 2019

 

 

 

 

Je vous souhaite une très belle semaine, ouvrez votre coeur aux vibrations assez particulières que s’offrent à nous ces prochains jours,

Avec toute mon affection et toute ma gratitude,

Astrologiquement et Galactiquement Vôtre,

Béatrice

 

Leave a Comment