You are currently viewing Chronique céleste du lundi 5 juillet 2021
L'étoile Sirius , vénérée comme l'apogée du Soleil, s'aligne avec le 14ème degré du Cancer... Merci Nadine C pour ce partage.

Chronique céleste du lundi 5 juillet 2021

Depuis l’aube de l’Humanité, les civilisations ont été subjuguées par l’étoile Sirius située dans la constellation du chien. D’où vient ce lien mystérieux entre Sirius et l’évolution humaine?

Certains textes sacrés relatent que Sirius incarne le « Soleil derrière le Soleil« , manifestant de ce fait la Vraie Source de vie, la vraie Lumière Spirituelle, alors que notre Soleil ne serait qu’une illusion de la Lumière du Grand  Soleil Central!

Cette étoile sacrée participe au fondement même du système religieux égyptien, associé à la déesse Isis.

Toute la structure du calendrier égyptien était calculée sur le lever héliaque de Sirius qui survenait avant l’inondation annuelle du Nil (les crues du Nil qui se manifestaient autour du solstice d’été).

Un phénomène qui exprime la fertilité à l’instar du ventre maternel.

Les pyramides notamment celle de Gizeh étaient construites parfaitement alignée avec l’étoile Sirius.

Certains auteurs affirment que Sirius, assimilée à la déesse Isis, se plaçait dans l’alignement de la chambre de la Reine, tandis qu‘Orion, assimilé au dieu Osiris, se posait dans l’alignement de la chambre du Roi.

On retrouve des liens avec l’étoile Sirius dans la plupart des civilisations grecques, sumériennes….

Sur le Panthéon Égyptien, on peut découvrir des dieux tels qu’« Anubis » le dieu de la mort et « Toth-Hermès, le grand instructeur : tous les deux connectés avec l’étoile sacrée.

En Afrique, les Dogons, ce peuple aux connaissances astronomiques et ésotériques très étoffées, relatent que leur origine provient de Sirius.

D’après leurs sources, la vie sur terre serait issue du Nommo, une race d’amphibiens séjournant sur une planète entourant Sirius.

C’est à partir d’un vaisseau qu’ils seraient descendus sur terre transmettant leurs connaissances.

Ces histoires ou mythes, relatant l’origine du monde, se retrouvent dans bien d’autres cosmogonies à travers le monde.

L’étoile « Sirius » se situe dans la roue zodiacale autour du 14ème degré du signe du Cancer.

Avec son aspect bleu clair, Sirius se pose proche du Soleil noir. L’apogée du Soleil exprime la puissance du verbe.

Le Soleil Noir témoigne de l’angoisse qui est antérieur à la peur, alors que la lune noire incarne la peur, ce qui va aboutir à notre quête de l’être dans le but d’essayer de retrouver l’Unité perdue de l’enfance, du paradis qui symbolise la plénitude de l’Unité.

Ce parallèle entre le Soleil noir et la lune noire interpelle notre Inconscient.

Nous y reviendrons!

Le degré Sabian  (Dane Rudhyar) qui correspond à ce 14ème degré est très imagé:

« Un très vieil homme tourné vers le Nord-Est contemple un vaste espace plongé dans la nuit ».

Ce vieil homme représente le passé lointain de notre race, il  contemple ses origines qui se trouve au Nord afin de s’en nourrir pour naître un jour à l’Est!

Le Nord/Est désigne de ce fait, la direction par où les forces cosmiques spirituelles pénètrent la sphère terrestre.

L’étoile Sirius nous guide au-delà des apparences, vers la permanence qui émane de la Vérité. Sirius nous offre l’occasion de travailler sur toutes nos extensions ( mémoires).

La Soleil noir est antérieur à la lune noire, car sans lumière, nulle ombre ne se voit.

L’ombre apparaît comme la soeur de la lumière!

Une méditation qui mérite notre attention dans le sens où elle pourrait nous aider à saisir le sens de notre appartenance stellaire.

En effet, en recherchant ce que l’on n’est pas, ce que l’on ignore de nous, nous mettons de la lumière sur nos parties cachées.

C’est ce que nous propose chaque mois, le cycle soli-lunaire évoluant de signe en signe sur la roue zodiacale.

Depuis notre traversée par la Porte de Hommes, les âmes passent dans la manifestation pour s’y approprier une forme qui va évoluer tout au long de parcours sur la roue cosmique..

Notre connexion à l’étoile Sirius illumine de ses rayons toutes ces ombres, car les vibrations qui émanent de ce lien nous rappellent nos origines stellaires, celles qui émanent de la Source.

En ce lundi matin

  • Le Soleil retrouve le 14ème degré du Cancer au quinconce de Saturne R Verseau ce qui  sollicite de notre part d’ajuster nos attitudes afin que la circulation énergétique devienne fluide.
  • Saturne le maître du Temps contribue à la libération de la forme, nécessaire au départ, mais qui une fois intégrée, doit disparaître.

Toutes nos souffrances découlent justement de nos identifications aux formes par peur, par contrôle, par immaturité. Les configurations de ce début de semaine, nous invitent à procéder aux ajustements nécessaires. Apprivoisons le Temps plutôt que de fuir dans son sillage, comme dans une course effrénée.

  • La lune exaltée en Taureau vient de dépasser Uranus dont le message est lié aux notions de détachement et de liberté.

 

  • La déesse Déméter que la lune transite rappelle qu’il ne faut pas négliger nos sécurités émotionnelles. Ces conseils sont d’autant plus importants, qu’au cours de la journée, la lune va affronter les regards perçant des lunes noires, qui nous incitent à nous  débarrasser de toutes addictions, ou dépendances.

 

  • Avec le noeud nord/lune noire corrigée à 11° Gémeaux nous serons face à des évènements qui vont nous informer sur les émotions qui se sont cristallisées lorsque nous avons quitté la Source, l’Unité  alors que nous entamions les expériences liées à la dualité. Le signe des Gémeaux met en relief toute cette notion de « choix », de polarité, de lien, de communication, de matérialisation du Verbe. Oui nous sommes à l’heure des choix en lien avec la destinée humaine.

 

  • Noeud Sud/la déesse Junon à 11° Sagittaire nous interpelle d’une façon bien différente. Le noeud sud réactive des mémoires passées, en Sagittaire cela concerne nos croyances, nos philosophies, nos éducations, les buts vers quoi nous souhaitons nous diriger. La déesse Junon est celle qui se porte garant de notre fidélité à la parole donnée. Alors,  à qui et à quoi allons-nous rester fidèle (croyances limitantes???)

Nous pourrions prêter attention aux messages qui émanent du :

  • carré en T composé du couple Vénus/Mars Lion opposé à Saturne Verseau au double carré d’Uranus Taureau. En attendant la conjonction exacte de Vénus/Mars autour du 14 juillet,  prenons conscience de la manière dont nous nous sentons reconnus dans l’expression de nos désirs, tout en respectant certaines limites. C’est en changeant de références matérielle et relationnelle que nous allons y parvenir. La porte de sortie se pose dans le signe du  Scorpion nous incitant à accepter de transformer certaines attitudes, certaines illusions afin de se mettre en place pour enclencher un nouveau cycle relationnel à la mi-juillet.

 

  • le Grand carré en composé de l’opposition Soleil/Pluton et de la déesse Eris et Hauméa. Pour sortir de la perception d’un grand carré, il faut tout d’abord se centrer et ensuite élever notre niveau de conscience. Le Soleil Cancer va devoir s’accommoder des structures essentielles à sa croissance, alors que les revendications de la déesse Eris peuvent tout à faire rejoindre celle  de la déesse Hauméa, qui est de rendre la Vie à ce qui est inerte.

En fonction de nos thèmes personnelles ces configurations nous parlerons plus ou moins.

  • En début de semaine nous terminons le travail du dernier quartier du cycle soli-lunaire. Qu’avons-nous accepter de réorienter depuis le 1er juillet?

 

Mardi 6 juillet

C’est avec la lune en Gémeaux que la 8ème phase se présente, une période essentielle car elle nous force à liquider les schémas passés, tous les comportements qui ne seront plus utiles pour participer aux futurs noces le 10 Juillet prochain.

La lune rentre dans sa propre ombre, elle va devoir se purifier. Le signe des Gémeaux nous rappelle nos dualités intérieurs, nos choix de vie comme la manière de les exprimer.

Prêtez attention que dès le début du transit la lune fait un carré à Jupiter R Poissons (amplifiant les confusions)

Mercredi 7 juillet

La lune rencontre la conjonction Noeud/Nord/lune corrigée en Gémeaux.

Les notions de choix est réactivée comme la cautérisations des peurs en lien avec ce que représente pour nous la séparation et les conflits qui en découlent ( très présents en ce milieu de semaine).

Jeudi 8 juillet

La lune Gémeaux rejoint Mercure Prométhée ( actif et lucide). Prenez en conscience car très vite ils seront au carré à Neptune R Poissons ce qui aura tendance à brouiller notre vision en augmentant le flou actuel.

Il serait peut être utile de se rappeler les intentions émises lors de la nouvelle lune du 10 juin dernier.

Avons-nous suivi leurs messages en nous donnant tous les moyens pour les réaliser???

Surtout qu’en milieu de journée, la lune retrouve son domicile en Cancer

Vendredi 9 juillet

Le centaure Chiron  Bélier va interpeller lune en Cancer afin de vérifier la maturité acquise depuis le 12 juin dernier.

Prenez un moment pour faire une sérieuse introspection.

Plus nous serons en accord avec l’expression de notre identité en toute liberté, moins nous serons piégés par les turbulences émotionnelles.

En cette période si compliquée, focalisons nous sur ce que représente la Beauté de la Vie comme de Tout ce qui nous entoure.

Malgré toutes les turbulences, ne laissons pas le pessimiste éteindre notre optimisme.

Concentrons-nous sur ce qui vient de notre coeur.

C’est la Beauté qui sauvera le monde…..

Nous nous retrouverons samedi le 10 juillet pour la prochaine nouvelle lune qui se posera à 19° Cancer….

 

En attendant, je vous souhaite une excellente semaine.

J’en profite pour remercier du fond du coeur, mes deux partenaires, Barbara et Séverine.
Au cours de cette année chaotique, nous avons accompli un très joli parcours, riche en émotions, en rires, en évolution, en partage, chacune de nous, en fonction de nos capacités, de nos aptitudes et de la qualité de notre âme.

Nous nous retrouverons toutes les trois à la rentrée de septembre prochain.

Barbara avec les « Langages Vibratoires » et Séverine avec les « Cristallisations et la déesse Méduse »

Gratitude et Merci à toutes les deux.
Ce trio nous fait cheminer avec nos ombres et nos lumières, avec authenticité,  dans la  joie  et sur le support de l’Amour!

Je remercie aussi tous ceux et celles qui ont choisi de participer à ces rendez-vous d’âmes, car sans leur présence, nos échanges n’auraient pas été possibles.

Merci pour votre fidélité

Je vous offre un coeur de verdure de la fenêtre de mon bureau ici dans le Morvan.

Gratitude et Tendresse,

Astrologiquement et galactiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 40 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

La publication a un commentaire

  1. Marylène

    Merci 🙏🏻💛

Laisser un commentaire