Chronique Céleste du lundi 7 septembre 2020
Les "Muses" ont toujours inspiré, guidé et protégé .Les Muses" symbolisent le lien entre l'inspiration cosmique et leur expression artistique...Merci Nadine C de partager cette illustration révélatrice de la réalité universelle..

Chronique Céleste du lundi 7 septembre 2020

En cette rentrée de septembre de multiples énergies contradictoires nous interrogent quant à la poursuite de notre route jusqu’à la fin de l’année.  Le 9 septembre nous allons accueillir la rétrogradation du dieu Mars à 28°09 Bélier, ce qui porte à 7 le nombre des planètes rétrogrades! La toile de fond de ce dernier trimestre est à l’heure de la révision de l’ensemble de nos programmes tout en pensant à télécharger de nouvelles directives afin de traverser cette période cruciale, le mieux possible.

Oui, depuis le début de l’année, les évènements extérieurs nous invitent à réfléchir, à prendre du recul, à regarder en nous, afin de déceler de quelle manière, ces énergies nous impactent. Ce n’est pas par la violence et les conflits que l’on va modifier le cours de l’histoire, mais plutôt par lintelligence du coeur!

Surtout que le Messager des dieux, Mercure rentre dans le signe de la Balance pour deux semaines, orientant notre pensée vers plus de justesse et de diplomatie!

Alors, que le Soleil poursuit sa route à travers le signe de la Vierge, profitons pour écouter les messages de ce 6ème signe transmis par notre étoile. Si le signe de la Vierge est lié à Mercure, n’oublions pas la place qu’occupe la déesse Cérès, celle qui donna le blé aux hommes, ce blé symbole de la croissance et de fructification!

Nous en avons vraiment besoin de ce nouveau blé, en lien avec les énergies célestes.

Cette déesse qui participe à notre ancrage personnelle, à nos fondations.

L’endroit, où se pose la déesse Cérès dans notre mandala Céleste, offre des renseignements sur les qualités que nous aurons à transformer pour consolider notre matrice intérieure.

La déesse Cérès transite depuis peu le signe des Poissons au quinconce de Vénus Lion, le message est clair.

Un ajustement doit se réaliser entre l’acquisition de nos besoins en lien avec notre sensibilité, notre intuition, notre compassion ET  une reconnaissance commanditée par notre personnalité  surtout avec une Vénus Lion :expressive et démonstrative.

Sur quel support se pose notre besoin de reconnaissance, sur l’égo ou par amour?

Une réflexion intéressante avec la planète Mars qui est stationnaire en ce début de semaine, avant de rétrograder, le 9 septembre!

Qu’allons- nous rendre sacré de nos parties ombres qui composent nos extensions?

En ce lundi, nous recevons en prime les énergies très forte et dense d’un très beau trigone de terre reliant le Soleil Vierge à Jupiter R Capricorne et à la conjonction lune/Uranus Taureau.

Les trigones de terre sont toujours appréciables car ils apportent de la réflexion, de la responsabilité, du discernement et surtout un regard plus réaliste sur ce qui se passe.

Neptune Poissons se pose sur le mi-point entre la lune Taureau et Jupiter Capricorne, accueillons les intuitions, les perceptions d’un autre plan de conscience afin de ressentir intérieurement la connexion entre la terre et le Ciel.

Appuyons-nous sur ces vibrations et sur ce qu’elles représentent car elles nous seront nécessaires pour entreprendre le travail intérieur en lien avec la « pause » de Mars jusqu’au 14 novembre prochain.

C’est donc le 9 septembre 2020 à 22h24 TU que Mars devient rétrograde.

Le 29ème degré des symboles Sabian transmis par Dane Rudhyar est tout simplement merveilleux :

« La musique des sphères » ou l’Harmonie avec l’ordre cosmique qui incite à écouter la voix intérieure!!!! 

Quel cadeau…

La carte du ciel de ce jour exprime des énergies intéressantes et contradictoires.

Tout d’abord, la planète Mars à 28°09 Bélier se trouve encadrée par les lunes noires et la déesse Eris, se posant en carré aux planètes R en Capricorne. Ces configurations animent toute cette rétrogradation.

Comme à chaque fois, il est intéressant de faire le lien avec les boucles passées.

  • Mars R le 2 mars 2014 à 27° Balance juste à l’opposition de celle du 9 septembre à 28°09 Bélier.
  • Mars R le 18 avril 2016 à 8° Sagittaire
  • Mars R le 27 juin 2018 à 9° Verseau
  • Mars R le 9 septembre 2020 à 28°90 Bélier

Regardez dans votre thème, où se posent ces rétrogradations.

Une des clés de cette rétrogradation de Mars est l’aspect d’opposition que le dieu de la guerre fait aux déesses Hauméa et Junon/Héra Balance.

Analysons de plus près les figures géométriques du « Repos du Guerrier » que l’on nomme Mars!

  • Mars est en lien avec l’expression de notre identité, de nos désirs, de notre courage, de notre force d’action.
  • Mars fait un aspect de trigone au noeud Sud Sagittaire, ce qui réactive très fortement toutes les idéologies, les croyances, les dogmes, les justices ou injustices. Ouvrons-nous à quelque chose de plus large..
  • Le noeud nord en Gémeaux comme la Lune en ce jour de rétrogradation, nous poussent à rechercher de quelle manière nous allons poursuivre notre chemin. Mais attention, nous sommes depuis des années passés dans un excès d’informations, qui fusent de partout, nous noyant de paroles, augmentant nos contradictions intérieures.
  • Les Gémeaux sont gouvernés par Mercure, l’overdose de communications peut développer des tensions, de la nervosité et des insomnies. Une trop grande activité mentale (comme c’est le cas depuis de nombreuses années) nous conduit à voir l’arbre qui cache la forêt, mais on perd de vue l’essence et l’origine de cette forêt.

Le fait, d’accueillir et d’intégrer les énergies de Hauméa, celle qui transforme les choses, celle qui rend la créativité possible, est une aubaine surtout que ces caractéristiques sont conjuguées à celles très « relationnelles » de Héra/Junon, qui met en relief sa  « fidélité à l’autre quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe »,  des cadeaux précieux pour transformer les tensions provoquées par Mars et les canaliser dans quelque chose de plus fort, de plus haut.

Oui, ces déesses nous offrent de multiples possibilités par participer à la co-création en lien avec l’Univers. C’est le but de notre stage de lundi soir avec Barbara , « comment rendre créatif le contexte dans lequel Mars nous entraine »

Au cours de cette journée, le couple soli-lunaire enclenche sa 3ème phase, qui est toujours un moment clé dans le cycle, car pour oser enclencher les choses et aller de l’avant, il serait mieux de ne plus être coloré ou amputé par des perceptions passées.

C’est la raison pour laquelle, nous sommes en train de vivre des moments de tiraillements entre le ras le bol des anciens schémas, des autorités et de ses lois ( Mars carré à Jupiter/Pluton/Saturne Capricorne) ET un besoin de retrouver notre spontanéité d’enfant.

Nous ressentirons les énergies de Mars dans notre corps, car l »énergie de Mars est très physique.

Tout d’abord cette planète est en lien avec le « plexus solaire ».

Posez-vous la question, comment ce centre fonctionne-t-il?

D’autre part, Mars intervient dans nos réactions brusques et irréfléchies.

Le conseil ici est de canaliser nos tensions, nos énervements, nos perceptions d’injustices car la colère aveugle. Nous pourrions nous blesser, avoir un accident ou tout simplement agresser verbalement les autres.

Mars intervient aussi dans les inflammations et les poussées de fièvre…

Notre corps étant notre meilleur ami, il est toujours là pour nous signaler ce qui va ou  ce qui ne va pas.

Pour parachever ce travail avec Mars, vous pourriez faire des liens avec des évènements vécus lors de rétrogradations précédentes comme au cours de Février /mars 82- Août/Septembre 88 – Novembre/Décembre 92 – Février 97 – Novembre 2016 – Septembre 2010 – Mars 2014 –  et cette année septembre 2020… A chaque fois, la rétrogradation de Mars se plaçait dans un signe de la croix cardinale…A vous de trouver le fil d’Ariane!

De toute façon, comme pour toutes les planètes, les transits que nous captons seront vécu en fonction de nos propres configurations personnelles.

Mars transite le Bélier en conjonction avec la déesse Eris mais au carré du Capricorne, si votre Mars personnel  se situe dans un thème très marqué par la Balance qui est le signe opposé du Bélier, vous allez trouver que tout va trop vite et que vous n’arrivez pas à gérer.

C’est là qu’il faut faire la différence entre les mémoires avec lesquelles nous naissons et qui sont nos références, et les circonstances actuelles qui sont là pour nous booster.

Alors, pour tous ceux qui ont un noeud nord en Bélier ou Ascendant Bélier, les circonstances actuelles sont une aubaine, que vous pourrez accepter ou fuir!!!

Le fait que Mars devienne rétrograde est une excellente opportunité pour y réfléchir….

Avec la Lune Gémeaux carré Neptune Poissons R, restons bien les pieds sur terre, et profitons de cette période pour revisiter notre passé, sans s’y perdre mais plutôt déceler la manière dont nous agissions ou réagissons, d’une manière spontanée ou pas?

Le côté  positif avec cette rentrée tendue, c’est que le soleil Vierge et Neptune sont en aspects favorables à l’amas autoritaire du Capricorne, favorisant la stabilité de nos émotions.

Vendredi 11 septembre (un triste jour anniversaire), la Lune rentre dans le signe du Cancer, les mémoires vont se réveiller, colorées par Mars R il faudra veiller à ne pas exagérer nos réactions d’injustices et de colères!

Ce sera au cours du samedi que la lune Cancer formera un carré à Mercure Balance en même temps que son opposition mensuelle aux planètes en Capricorne (Jupiter/Pluton et Saturne).

Des journées très émotionnelles, pensez à trouver un moyen de les canaliser, de les sublimer.

Soyons attentifs également au cours des  journées des 12 et 13 septembre car Neptune R arrive au coeur de sa rétrogradation.

Pour les planètes en dehors de Vénus et Mercure, le « coeur » correspond toujours à l’opposition du Soleil.

Profitons de cet aspect pour lever les brouillards éventuels. Les oppositions provoquent des tensions qui peuvent découler sur plus d’objectivité. Tout dépend de notre niveau de conscience!

Pour mieux saisir toutes ces informations, rappelons-nous que Neptune est devenu rétrograde le 23 juin dernier à 20°58 Poissons et qu’il reprendra son cours normal, le 29 novembre prochain.

Neptune rétrograde plus ou mois 5/6 mois chaque année. Comme pour toutes rétrogradations, c’est un moment privilégié qui favorise un éclairage plus précis afin de déceler où (ici pour Neptune) nous nageons dans des eaux troubles, où nous récoltons très souvent des déceptions, à la ligne d’arrivée.

Il se peut qu’avec la combinaison de Mars R, du Soleil en Vierge, et du coeur de la rétrogradation de Neptune, Mercure Balance que « moultes vérités » pourraient remonter.  Avec Mars R conjoint à la déesse Eris  ne tombons pas dans des initiatives désordonnées, brutales, mais gardons les rennes de nos émotions. Utilisons positivement les énergies de la terre qui sont à notre disposition actuellement.

Voila encore une semaine aux énergies intenses auxquelles il faudra réagir et s’adapter…Connectez-vous à une des « Muses » de Mémoires d’âmes pour vous aider à trouver les bonnes inspirations. Mais aussi l’ange en lien avec cette période

Avec Barbara nous terminons ce lundi soir, la série des planètes rétrogrades qui a permis un travail de révision de toutes les vibrations planétaires depuis ce printemps.De quelle manière les a-t-on acceptées et intégrées?

A partir d’octobre, nous nous pencherons sur le retour énergétique du Maître Pluton après ces mois de rétrogradation. Quelle est la métamorphose qui s’est réalisée au cours de cette période? En novembre nous analyserons la puissance du couple « Saturne/Jupiter » qui enclenche un nouveau cycle de 20 ans dans le signe du Verseau. Enfin un peu d’air!!!

Toutes les informations se trouvent sur nos sites respectifs. Nous enverrons également des courriers séparés avec les détails des programmes pour les mois à venir….A tout bientôt….

 

Episode 24: la déesse Les Muses

Avec la 24ème déesse, que l’on nomme «  Uranie« , nous abordons les récits contenus dans Mémoires d’âmes d’une manière un peu différente. En effet, ce nouvel épisode est l’histoire d’une des 9 Muses, ces célèbres soeurs, aux facultés créatrices exceptionnelles.

Cliquez sur le lien pour écouter le Podcast : la déesse Uranie

Au cours de ce mois de septembre, où notre étoile parcourt le signe de la Vierge en même temps que le dieu Mars et son alliée Eris, revendiquant très hauts et très forts, leurs droits, brandissant leurs épées, sans peur, ni reproche, il me semblait de la plus haute importance de capter ces énergies du féminin (les muses), afin de nous aider à prendre du recul par rapport à l’atmosphère actuelle!

Les « Muses » font parties des déesses mineures, regroupées soit par « 9″ soit  par « 3″comme les « Charités  » Euphrosyné, Thalia et Aglaé dont leur tâche étaient de remplir le coeur des dieux et des hommes, de joie et de félicité.

Quel bonheur!

Les Muses, au nombre de 9 sont les filles du dieu Zeus et de Mnémosyne, la déesse de la mémoire, fille d’Ouranos et de Gaïa. Selon la source d’Hésiode,  ils furent amants pendant 9 jours. De ces longues étreintes naquirent 9 filles, les 9 muses!

Selon les lieux et les époques, les « Muses » servaient de choristes aux dieux. Leurs voix étaient tout simplement magnifiques et magiques.

Elles se scindaient en deux groupes, celles qui servaient l’Olympe que l’on nommait les Pérides et celles qui faisaient parties de l’entourage d’Apollon (dieu de la musique). Ces dernières avaient pour tâche d’être les gardiennes de la source Hippocrène, dans les montagnes de l’Hélicon, là où se situe le plus ancien sanctuaire où il était d’usage d’honorer les  « muses ».
Les Muses furent témoins de deux mariages historiques, les noces de Thétis et de Pelée et celles de Cadmos et d’Harmonie.

Les couples ont-ils bénéficié des dons de ces muses?

je ne le crois pas au regard de la suite de l’histoire de ces noces!

Ces muses aux couronnes de violettes tétaient très honorées au cours de toute l’Antiquité, elles présidaient aux créations artistiques.

Les artistes, comme les sculpteurs, les musiciens, les poètes recherchaient leurs énergies inspiratrices.

Oui, les artistes invoquaient ces déesses afin de nourrir leurs inspirations, de trouver les couleurs adéquates, les mots ou les notes justes qui mettraient en relief la grâce et la beauté de leur art…

Quelles furent les muses de Pétrarque, de Dante ou de Rodin???

Quelle est le nom de notre muse, de notre source d’inspiration dans un cadre de nos activités créatrices???

Les « muses » n’évoquent-elles pas tout simplement notre intuition, notre connexion à des plans supérieurs, ce lien, où par synchronicité nous avons accès aux informations dont nous avons besoin?

Sachons écouter les sons de leurs lyres!

Les « muses » se révèlent être de véritables guides pour accéder à des connaissances subtiles du monde terrestre et céleste.

Musée, musique dérivent de « muse ». Les muses nous élèvent vers la connaissance de la cohérence des Univers...Elles évoquent la musique des sphères…

Oui, les muses nous connectent avec l’Ordre des Univers, à toute la créativité qui en découle…

Le nombre « 9″ est le dernier chiffre avant de passer à la dizaine suivante ( tous les multiples de 9 aboutissent toujours à 9 comme 18 – 27 – 36 – 45 …).

C’est l’Hermite qui manifeste ce nombre en tarologie.

Quel est son message?

L’Hermite avance seul à la lumière de sa lanterne (sa muse) tout en s’appuyant sur son bâton ( son intuition).

C’est de cette façon que nous pouvons accéder à la mise en place de nos capacités, en acceptant de faire le chemin et nous confronter à nos ombres grâce à la lumière de notre lanterne intérieure.

L’expression de notre créativité, l’éveil de nos dons ne peuvent se réaliser que par le fruit de notre cheminement personnel ( non pas en faisant du copier/coller).

Prenons connaissance des 9 Muses et de leurs spécificités!

La déesse Uranie d’une très grande beauté, est la Muse en lien avec la science des astres. Elle est la digne petite fille d’Ouranos, le Ciel étoilé, le royaume des dieux…Cette déesse est souvent représentée avec le globe céleste sous ses pieds, un compas et une auréole étoilée autour de sa tête. Elle entend la musique de l’Univers, une musique que beaucoup ignore…Les planètes telles des notes de musique nous indiquent la mélodie à suivre. A nous de la décoder, à nous d’être à la hauteur de ces vibrations… Elle est la muse qui colore notre perception des cycles planétaires, grâce à l’acquisition profonde des lois de l’Univers. uranie symbole

En effet, depuis que l’Homme a levé les yeux vers les cieux, il a pu voir dans le mouvement des astres, il a pu voir la réalité de la Vie. Invoquons cette déesse afin de nous guider dans l’art d’Uranie…

La déesse Calliope est la muse de la poésie,  de l’éloquence, des beaux discours, de juste façon de s’exprimer, est souvent représentée tenant un stylet, des tablettes, une trompette et porte une couronne d’or. Elle est la Muse des reporters, des animateurs mais également des conteurs!

La déesse Clio est la célèbre muse de l’Histoire. Elle porte une couronne de laurier, tient de sa main droite une trompette, une cithare ou encore un clepsydre emblème de l’ordre chronologique des évènements. Elle est la Muse des historiens et des journalistes…

La déesse Erato est la muse de la poésie lyrique. Elle est souvent accompagnée de Cupidon, de son arc et de ses flèches!  Elle porte une couronne de myrte et de rose, tient un tambourin ou une lyre, souvent accompagnée d’un cygne. Elle est la Muse des chanteurs populaires…

La déesse Melpomène, est la muse de la tragédie.  Elle porte une couronne de vigne et tient aussi une épée et un masque tragique. Elle est la muse qui inspira des grandes  tragédies grecques..

La déesse Thalie est la muse de la Comédie. Elle tient le masque de la joie et de l’allégresse, porte une couronne de lierre. Elle est la muse du théâtre comique et de l’opéra..

La déesse Euterpe est la muse de la Musique, des sons. De cette musique que l’on écoute qui invite à danser. Elle est la muse des compositeurs de musique.

La déesse Polymnie est la muse de l’art d’écrire, des narrations et de la pantomime. Elle porte une couronne de perles et tient un instrument de musique. Elle est l’inspiratrice des hymnes sacrés.

La déesse Terpsichore est la muse de la Danse. Toujours enjouée elle est représentée avec une couronne de guirlande et un instrument de musique à cordes. Elle est l’inspiratrice de la poésie lyrique…

Quelle merveille toutes ces muses, toutes ces inspirations.

N’oublions de les invoquer afin de nourrir notre domaine de prédilection. Une bonne initiative pour canaliser les énergies puissantes de Mars en Bélier qui s’évertue à se battre contre les instances Capricorniennes, que la magie de déesse Hauméa peut transformer…

En ce 7 septembre, l’astre lunaire de l’intuition retrouve Uranus dans le signe du Taureau, un très joli lien avec l’intuition de l’Univers…

Je vous laisse méditer sur ces différentes déesses, tout en vous lovant dans les bras d’un ange, avec cette musique, un moment pour accéder à votre multidimensionnalité.

 

 

Nous poursuivons nos rendez-vous mensuelles avec Barbara et comme prévu avec les trois prochains mois, nous changeons d’énergies.

En octobre nous allons retrouver le maître Pluton qui est redevenu direct après une période de sondage, à la recherche de ses trésors cachés au fin fond de ses mondes souterrains.

Comme à chaque fois, en amont, j’analyserai les relations de la planète en résonance avec votre thème personnel, et d’une manière collective nous travaillerons sur les retombées planétaires comme personnelles de cette planète lointaine.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Voici les informations …

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire