Lundi

Chronique Céleste du lundi 9 avril 2018

Il apparaît que le « cheval » constitue dans nos mémoires, un des archétypes fondamentaux, reliant le haut et le bas, la Lune et le Soleil. Le Cheval symbolise la pulsion de vie, la liberté des élans, la force viscérale.

Le cheval n’est pas un animal comme les autres. Il est la monture de l’homme et leurs destins sont inséparables.

Dans la nuit, le cheval se fait guide, permettant alors à l’homme, de franchir les portes des mystères, celles qui sont inaccessible à la raison.

Si, l’harmonie entre le cavalier et son cheval conduit au triomphe, les conflits énergétiques entre les deux conduisent bien souvent à la destruction…

Quelle différence entre les chevaux sauvages et le cheval ailé « Pégase »?

  Leur degré de contrôle ou la transmutation de l’instinct primaire en élévation spirituelle!

Dans l’histoire du mythe solaire d’Hercule, la première mission qu’accomplit notre héro, en lien avec l’énergie du Bélier, est de capturer les « Juments sauvages de Diomède ».

Le Bélier, signe cardinal de feu, est lié à Mars. Il enclenche la roue zodiacale.
De  quoi s’agit-il et de quelle manière Hercule va-t-il gérer cette première mission?

Au cours de cette 1ère mission, Hercule se base principalement sur son mental. C’est la raison pour laquelle, il échoue, car il analyse le comportement des juments au niveau d’une logistique cérébrale, et non, au niveau de la perception de l’âme.

Ce qu’il apprendra au moment de sa 9ème mission, celle liée au Sagittaire!!!

Mars, la planète rouge, est la 4ème planète du système solaire, celle de la combativité, de la bravoure et de l’instinct de guerre qui porte son nom. Les juments que possède le roi Diomède, sont particulièrement féroce et sauvage. L’harmonie ou la destruction sont directement liées à la manière dont l’homme se conduit avec les chevaux. Pas étonnant, que la destruction règne dans tout le royaume de ce roi féroce. Ce roi, « Diomède » qui n’est autre que le fils de Mars!!!

Les deux satellites de Mars, sont Deimos, qui incarne la terreur, et Phobos qui incarne les peurs et les phobies.

Il est intéressant de faire le lien avec l’ère du Bélier, cette ère au cours de laquelle le Patriarcat prit le pouvoir. Une étape capitale dans l’évolution de l’Humanité.

Mars a la maîtrise du Bélier et le Soleil s’y trouve exalté. A l’aube de l’ère du Bélier, une nouvelle société se mit en place, un tournant dans l’évolution humaine, car l’énergie masculine allait prendre les rennes des initiatives religieuses, politiques et économiques, au détriment de l’équilibre féminine. Le cerveau droit allait devoir cèder la place, au cerveau gauche!

Au cours de cette période de l’histoire de l’Humanité, l’énergie masculine allait nous forcer, nous pousser, à nous détacher de nos dépendances émotionnelles, mises en place au moment de l’âge du « Cancer »

En ce début du 21ème siècle, on parle de la fin du patriarcat, afin de nous diriger vers plus de coopération, dans un juste équilibre entre féminin et masculin.  Pour cela, il faut aussi que l’ensemble des comportements fondamentaux se modifient. Il faut arrêter de vouloir dominer, se nourrir de tout ce qui est extérieur, afin de rechercher en nous, ce dont nous avons besoin.

Les circonstances actuelles nous obligent à bien faire la différence entre respecter la diversité des identités, et agir en dictateur, muni de l’épée du dieu Mars!

De l’été 2010 à 2018, Uranus en Bélier, nous a mis face à ces besoins « d’indépendance identitaire », nous conduisant à faire l’inventaire de l’ensemble des carcans qui nous gardaient encore enfermés dans les systèmes révolus.

L‘arrivée de Chiron dans le signe du Bélier, le 18 avril 2018 ( pendant 8 ans) sera très intéressante, dans la mesure, où nous rencontrerons les circonstances nécessaires, pour travailler notre masculin, non pas, pour détruire, mais pour l’harmoniser avec notre partie féminine et sensible. Le cycle de Chiron est de 50 ans, cela nous ramène à la période entre 69 et 77..

Lors de sa première mission, Hercule agit avec trop de précipitation, sans avoir le contrôle de la situation, sans gérer, ni réfléchir aux conséquences de ses actions.

D’autre part, Hercule impatient et flatté de sa victoire, ne prend pas la peine de terminer sa mission. Il laisse à Abdéris le soin de poursuivre son chemin du retour afin de faire franchir la Porte aux « Juments » et en rapporter au roi Eurysthée.

Hercule n’avait pas évalué les capacités de son ami, et Abdéris se fit dévorer par ces bêtes féroces. Hercule dut reprendre sa mission en main, en finir avec Diomède, pour que la sauvagerie puisse se terminer.

Il est intéressant, en ce printemps astrologique, de prendre conscience de notre « force primaire », afin de la canaliser, tout en gardant une vision globale de la situation. Avec cette histoire mythique, nous devons comprendre que lorsque la Vie nous demande d’accomplir un travail, il ne faut pas le décharger sur les autres, car les retours de bâtons peuvent avoir des conséquences plus que tragiques. Et surtout, saisir l’importance des besoins de l’âme et non pas obéir à des stratégies toutes faites….

Mars transite le signe du Capricorne du 17 mars dernier jusqu’à la mi-mai. Au moment de sa conjonction avec Saturne (ces derniers jours), les circonstances de la vie vont inciter à agir avec plus de réflexion, d’une manière plus pondérée et plus responsable.

Le 9 avril 1944, tombait le jour de Pâques, en feuilletant dans le « Dialogues avec l’Ange »  de Gitta Mallasz  voici ce qu’elle reçut comme message, ce jour de résurrection:

« Naissance et Mort sont couple et non Vie et Mort,

  Ici l’âme se trompe

– lorsqu’elle a peur

– car la Vie vit t-éternellement…

Une réflexion intéressante pour cette semaine…

Qu’avez-vous vécu le dimanche de Pâques (1er avril), au moment où se Mercure R rejoignait le Soleil formant une conjonction à 12° Bélier?

Ce moment devrait être perçu comme un nouveau départ.

Faites le lien entre les évènements que vous avez vécus le 13 décembre 2017, le Soleil/Mercure R se trouvait à 21° Sagittaire (où ce trouve ce degré dans votre thème) et ce nouveau départ du 1er avril?

Dans quelle maison se posent ces conjonctions?

Pensez-vous que les choses ont évoluées?

Mercure deviendra stationnaire le 14 et direct le 15 avril à 4°48 Bélier. Le 5ème degré Sabian Bélier insiste sur le fait de s’appuyer sur nos aptitudes à nous dépasser, afin de faire émerger les nouvelles dimensions de notre Etre.

Ce ce lundi matin, Vénus Taureau  est sextile aux planètes en Capricorne. Le sérieux, le sens de la responsabilité, l’essentiel de nos besoins prennent le dessus, permettant à nos valeurs de réaliser pragmatiquement les choses.

Cette planète Vénus se trouve aussi au double carré de la Lune/Noeud Sud Verseau et du Noeud nord Lion, il faudra bien dissocier les énergies de structures nécessaire à la réalisation de nos projets et les autorités, les pouvoirs, les lois nous empêchant de réaliser notre esprit novateur.

Le passé obsolète ne doit plus trouver de place dans les nouvelles perspectives de ce printemps.

Le poids du passé peut nous rendre « chaos », et couper l’élan de nos initiatives, bloquant l’ensemble de nos énergies, ce qui peut mettre notre moral dans nos chaussettes!

Surtout que nous ressentons déjà, les prémices de l’arrivée d’Uranus en Taureau. Tout ce qui a été initié dans le Bélier va devoir maintenant s’incarner dans la matière…

Si, tout au long de cette semaine, nous ressentirons le sextile de Pluton à Jupiter, le 11/12 avril notre étoile sera au carré croissant de Pluton!

Les 9/11 janvier dernier, notre Soleil était en conjonction avec Pluton.

Quels sont les carcans dont nous vous avez pris conscience?

Ces enfermements dont vous refusiez de sortir, avec cette énergie Bélier, vous serez obligés d’aller de l’avant, vous ne pourrez plus obéir aux anciens schémas. Ils ne vous correspondent plus.

Autour des 13/14 juillet vous récolterez la moisson des changements que vous êtes en train d’opérer actuellement.

Le 12 avril, avec l’arrivée de la lune dans les Poissons, nous terminons le travail du cycle enclenché le 17mars dernier, en rentrant dans la 8ème phase, que l’on nomme « Balsamique », une période où l’on va intérioriser toutes les expériences que nous avons rencontrées afin de nous préparer à accueillir la nouvelle lune suivante.

Soyez attentif à vos élans avec Mercure devenant stationnaire le 14 avril et direct le 15 avril.

Vous pourriez remonter autour de la mi-février 2018, au moment de la conjonction supérieure de Mercure/Soleil à 26° Verseau ( liberté de penser et d’agir) et ce moment où Mercure va reprendre sa course directe et mettre en pratique toutes ces pensées novatrices.

Lundi prochain, une nouvelle lune s’offre à nous. Je ne crois pas avoir la possibilité d’écrire ma chronique. J’essayerai de la faire dans le courant de la semaine. Je pars sur Paris en ce début de semaine et ne rentrerai le dimanche soir tard, à la fin du week-end de la formation en Astrologie que je donne sur Paris. Avec les grèves, je suis obligée de rentrer le dimanche soir, ce qui compromet le temps alloué à l’écriture de cette chronique.


En ce dimanche soir, nous venons de clôturer le travail sur le cheminement solaire d’Hercule, que nous avions commencé à l’automne. Je suis vraiment très heureuse du déroulement de ces ateliers, et notre collaboration Claire Duprez et moi, a vraiment été magnifique. Nous avons terminé par un rituel  alchimique de « clôture » qui nous a permis de lâcher nos vieilles peaux et de ressentir l’émergence de la nouvelle énergie. Le groupe a été extraordinaire et nous nous sommes quittés ressourcés et unis…Merci à tous les participants, merci à toi Claire…

Avec toute ma gratitude et mon affection

Béatrice

crédit photo – testclod-juin 2014

4 Comments

    • Merci pour votre courrier qui me touche profondément, un encouragement pour les futurs chroniques…..Béatrice

  • J suis très heureux que vous vous occupiez et soyez attentive à Chiron qui débute un nouveau cycle et d’y trouver ce commentaire qui me convient tout à fait :
     » Nous rencontrerons les circonstances nécessaires, pour travailler notre masculin, non pas, pour détruire, mais pour l’harmoniser avec notre partie féminine et sensible ». Norbert (mon Pseudo est Chiron)

Leave a Comment