03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 9 mars 2020
Pleine lune d'enfance qui a coupé le fil du ballon...Merci à Jean Louis Faivre, peintre du Morvan, pour cette expression lunaire!

Chronique Céleste du lundi 9 mars 2020

C’est avec une magnifique conjonction Soleil/Neptune Poissons que se pose cette super pleine lune Vierge du 9 mars, un axe, que soutient l‘amas planétaire en Capricorne! 

Une récolte étonnante et déroutante, car comme la lune est plus proche de la terre que d’habitude, la lumière de cette moisson, mettra en relief d’une manière très réaliste, l’évolution des graines mises en place lors de la nouvelle lune du 26 février dernier. Un démarrage qui recevait les sextiles de Mars Capricorne (hors limite) et du noeud Nord Cancer, pointant en quelque sorte, le sort de notre destinée!

Des figures astrologiques chargées de sens sur bien des plans, permettant de réaliser encore une fois, que nous faisons Tous partie, du Tout, interconnecté, à l’Ensemble de la trame cosmique.

De  l’impulsion du 26 février ressortait une invitation à nous focaliser sur l’essentiel, à lâcher le superflus, favorisant de cette façon, l’élévation de notre taux vibratoire, bien à propos, pour traverser les évènements actuels. Toutes ces circonstances, nous poussant à réfléchir et à nous poser des bonnes questions, sur un grand nombre de points.

Je suis persuadée que les évènements actuels nous obligeront à changer en profondeur, notre manière de fonctionner, afin de ne plus nous laisser gouverner, par un patriarcat finissant (mais encore puissant), qui pour des raisons de profits financiers mettent en danger, l’ensemble des habitants de cette planète, subissant, prisonniers une délocalisation à outrance!

Pourquoi, en sommes-nous là aujourd’hui?

Qu’est-ce qui se trame vraiment!!!!

Tout au long de l’année 2019, nous avons cheminé sous les influences de configurations planétaires complexes. Il ne fallait pas minimiser la capacité sournoise,  du carré décroissant de Neptune Poissons à Jupiter Sagittaire, (d’autant plus que ces deux planètes séjournaient dans leur domicile).

Neptune/Jupiter, un cycle de près de 13 ans dont la conjonction eut lieu en mai 2009 à 28° Verseau, qui n’est autre que le degré sur lequel, Mercure devient direct le 10 mars.  Il me semble que le « Corona » virus (celui en lien avec la couronne!! connectée vers le haut ou le bas, le chakra coronal), participe à cette invasion sournoise que symbolisent les ombres, de ces deux planètes.

Pour comprendre, revenons en arrière, au moment du départ du cycle Neptune/Jupiter à 27° Verseau!

Que vivions-nous au printemps 2009

  • Ce fut l’époque, où le H1N1 fut détecté!
  • Ensuite, au moment du premier quartier, en juin 2012 avec le carré Jupiter 3°Gémeaux à Neptune 3° Poissons,  c’est le moment, où le syndrome respiratoire de MERS est mis en lumière, en Arabie Saoudite,
  • Lors de l’opposition, le 17 septembre 2015 dans l’axe Jupiter 7° Vierge et Neptune Poissons.….des cas de MERS apparaissent en Corée du Sud.
  • Enfin, en 2019, lors du dernier quartier, c’est l’affolement mondial sur la propagation de ce virus….C’est étonnant, de synchronicité.

Le syndrome touche aux voies respiratoires, en lien avec avec la Vie, la naissance, les peurs de mourir, l’abandon et l’insécurité. Le premier sens qui se développe dans la vie intra-utérine, n’est-elle pas l‘odorat?

Le fait que le dernier quartier de ce cycle se termine sur une toile de fond en Capricorne, n’est pas un hasard non plus. D’autant plus, que nous assistons depuis le début de l’année,  à la fin et au redémarrage de plusieurs cycles, comme celui de Pluton/Saturne ( 33ans), celui de  Pluton/Jupiter (13 ans)  et enfin celui de Saturne/Jupiter (20 ans).

La compréhension des cycles permet de relier les évènements, comme un fil d’Ariane afin d’en saisir le sens évolutif.

En regardant d’autres invasions virales, à chaque fois, il y a chaque fois un aspect fort entre Neptune/Jupiter, accompagné d’un aspect Pluton/Saturne.

Pleine lune Vierge/Poissons, les retrouvailles avec le Coeur du Soleil! Merci à l’Orance pour cette illustration qui traduit le message de ces configurations célestes.

Quelle évolution depuis la détection H1N1 au printemps 2009 lors de la conjonction Neptune/Jupiter à 27° Verseau?

Neptune nous lie aux vibrations spirituelles, qui est le but de notre âme, mais l’ombre de cette planète décrit les manipulations, des mensonges, les tristesses, les peurs et les dissimulations. Jupiter, quant à lui, gouverne en s’appuyant sur des lois du ciel, offrant les moyens nécessaires pour élargir les horizons, mais en négatif, Jupiter détourne les lois d’une manière opportuniste, intensifiant sa main mise, en s’appuyant sur des dogmes ou des croyances! 

Lorsque les énergies de ces deux planètes se conjuguent, elles peuvent insidieusement agir dans l’ombre, accroissant égoïstement leur but, d’une manière souterraine.

L’amas planétaire dans le signe du Capricorne renvoie au passé, mais aussi à des abus de pouvoir (surtout que le noeud Sud de Saturne dont le cycle est de plus de 3.600 ans se trouve en conjonction au Seigneur du Temps, au cours de ce mois de mars à 29° Capricorne). A cela, il faut ajouter, l’axe des noeuds lunaires, dont le noeud Sud transite le 5ème degré du Capricorne.

Quel en est le sens de toutes ces positions astrales?

De puissantes remontées de la mise en place du patriarcat, au moment de l’ère du Bélier, qui en ce 21ème siècle, est vécu avec un niveau de conscience différent de l’époque.  La Lune en Vierge de cette pleine lune, va nous amener à découvrir la signification profonde de l’ampleur que prend ce virus (et de la psychose qui l’entoure).

Ce qui est intéressant, c’est que les deux pays les plus touchés sont la Chine (où l’on peut constater que le dieu argent a remplacé la connexion spirituelle) et l’Iran, gouverné par une minorité d’hommes, eux aussi coupés du lien spirituel d’amour.

Nous avons amorcé l’année 2020 avec une conjonction Lune/Neptune/lunes noires en Poissons, dont le message pouvait se manifester, de plusieurs façons, soit en élevant notre conscience par des lâchers prises, soit en nous sentant submergés, par des circonstances que l’on ne peut plus gérer, par des inondations, par des maladies.

Neptune est une force qui échappe à notre contrôle, une force dans laquelle il faut s’abandonner, on doit se fondre en elle, c’est la raison pour laquelle, nous pouvons aussi expérimenter des peurs viscérales.

Neptune nous fait ressentir les forces invisibles de ce qui nous entourent. C’est merveilleux et en même temps, très complexes, car si ces forces invisibles symbolisent ce » vers quoi nous devons tendre », cette perception d’éternité nous fait entrevoir la réalité comme bien trop limitée dans notre 3ème dimension.

Une pleine lune Vierge, qui demande de trier nos déchets émotionnels afin de réagir d’une manière plus équilibrée, avec plus d »efficacité. Nos souffrances proviennent que nous vivons dans l’illusion que nous projetons sur notre environnement.

De quoi ou de qui devons-nous nous défaire, qu’il faudrait déplacer, déménager ou encore déclasser?

Avec cette propagation du Corona Virus, des peurs archaïques apparaissent, surtout chez ceux qui ont l’habitude de contrôler, chez tous ceux qui vous disent, que rien ne leur échappe, que dans leur vie, tout est toujours verrouillé, alors ce virus qu’ils ne peuvent contrôler, est insoutenable… C’est la raison pour laquelle, plus nous avons enclenché un travail en profondeur moins nous nous laisserons happer par une psychose contagieuse, plus nous garderons notre alignement.

La foi est l’antidote de nos peurs.

C’est peut être le message de cette nouvelle lune du 23 février et sa moisson en ce 9 mars!

L’ange solaire est bien présent et nous accompagne, avec cette pleine lune, si mystique!

Mercure qui règne en maître, devient stationnaire (très puissant) pour reprendre son mouvement direct à 28° 13 Verseau, alors que  le tournant du cycle de rétrogradation s’est joué au moment de la conjonction inférieure du 26 février. 

Le degré Sabian du 29ème° Verseau parle :

« d’un papillon s’extrayant de sa chrysalide » que Rudhyar interprète comme un renouveau complet, une changement radical nécessaire, une métamorphose….

Comme il n’y a pas de hasard, ce mercredi (jour de mercure) s’enclenchait les 40 jours de carême (dans le culte chrétien).

« Carême » vient de quarantaine… un moment de repli, de purification, d’isolation, d’intériorisation avant d’accueillir la résurrection.

Le jour, où le Soleil confiait de nouvelles instructions à son  messager, « Mercure« ,  l’énergie du carême se met en place

Entre le « mercredi des cendres » et la nuit de « Pâques », il y a 46 jours.

Il faut enlever les 6 dimanches de la période du carême, qui restent des jours de joie, pour avoir 40 jours.

Ces 40 jours offrent une période de transition, un passage de Porte, comme nous le suggère la lettre « Daleth ».

Ressentez bien, cette période qui permet un passage important « Daleth », une quarantaine qui s’est mise en place  » le mercredi des cendres » (= ce qui reste du vivant).

Les cendres utilisées ce « mercredi » qui ouvre le carême, proviennent des lauriers bénis au moment de la fête des Rameaux, ces lauriers sont brûlés (comme les intentions émises ce jour-là), afin de nous focaliser sur de nouvelles intentions qui émergeront à la fin de cette période de carême.
Comme vous voyez, tous les rituels ont un sens bien spécifique!

C’est la raison pour laquelle, il faut toujours rechercher, le sens originel qui nous connecte à l’énergie du départ, mais, pas simplement procéder à une répétition de jours (40) sans l’énergie et l’alignement avec la Source. Et cette année, Mercure est stationnaire/direct au moment de la pleine lune, apportant en plus de la lumière de cette super pleine lune, toutes les prises de conscience que nous aurions pu faire au cours de la boucle de rétrogradation.

A cette occasion fait le lien avec les mois de mars 2013 et 2006, où Mercure rétrogradait en Poissons…. Comme je vous l’ai déjà suggéré, acheter un joli carnet, et notez des points forts, des réflexions, mais aussi l’évolution que vous pouvez vérifier entre les différentes années de rétrogradation, surtout celles de Mercure ( 3 x par an), Mercure étant l’auxiliaire de notre Moi….

En ce lundi matin, Venus/Uranus à 5° Taureau au sextile du NN Cancer, provoque ou suscite un esprit de révolte, de contradiction, à nous faire sortir de nos gongs, à réagir à cet esprit de masse grâce à une connexion à de nouveaux référentiels.

Alors, pensons positivement, car la pensée est créatrice.

Une chose est sûre, bien de croyances bien ancrées et  établies, des bouées bancales auxquelles nous nous accrochons inconsciemment, vont disparaître nous obligeant à rebondir d’une façon différente.

Vénus est en lien avec nos valeurs, les sentiments, l’affectif, l’argent, c‘est tout cela qu’il faudra réviser.

Comment vos relations évoluent-elles, depuis le mois de mai 2018, lorsque Uranus est rentré en Taureau.

Oui, nous expérimentons une année de transformation et de transition, une année où trois Supers pleines lunes accentueront leurs influences et que les 6 éclipses de l’année nous obligeront à renoncer à des croyances limitantes obsolètes.

Comme à chaque fois, visualisez à quel endroit de votre thème ces planètes transitent ces signes.

Si, l’axe nodal fait un trigone et sextile à la pleine lune, ce même axe fait un carré à Chiron/Licorne Bélier, dont nous ressentons les influences depuis quelque temps. Le Centaure Chiron va pointer du doigt des failles non cautérisées en lien avec des perceptions de rejet, de notre manière d’agir, de prendre des initiatives (trop ou trop peu).

La clé ici est de rester les pieds sur terre, de ne pas tomber dans les critiques, de se faire manipuler par l’égo négatif, de glisser dans la victimisation ou les jugements, et de s’aider de la puissance lumière de cette pleine lune, afin de réaliser que c’est grâce aux petites choses du quotidien que l’on gravit des montagnes. Une période bénie pour travailler sur ses extensions (mémoires) et de ressentir notre multidimensionnalité…

Et comme à chaque fois, se rappeler que de tout drame nait une créativité!!!

Mardi 10 mars, Mercure reprend sa course directe au moment où la lune rentre en Balance (le signe de l’équilibre). De quel équilibre intérieur, nous nous exprimons.

Dès son entrée, la lune se placera à l’opposition de Chiron Bélier (effet miroir) et des lunes noires ( amplification du vide) et au carré des noeuds Cancer/Capricorne, une journée de défi pour redéfinir notre stratégie, pour s’interroger sur les miasmes du passé qui nous manipulent encore, et qui provoquent justement ces tensions intérieures.

Mercredi 11 mars, la lune Balance va enclencher ses carrés décroissant à Mars/Pallas Athena)Jupiter Capricorne, qui sollicitera à l’intérieur de vous un réajustement entre les prérogatives des planètes en Capricorne et l’harmonie émotionnelle.

Jeudi 12 mars, dès l’aube la lune Balance sera en carré à Pluton/Saturne Capricorne  et opposée à Eris.  Les réajustements de la veille vous servirons de béquilles pour affronter cette matinée. Un très bon teste pour vérifier votre alignement. A la mi-journée la lune en Scorpion change de vibrations, c’est en chute qu’elle recevra les oppositions de Vénus/Uranus Taureau  mais un sextile au noeud nord Cancer. Au cours de cette journée, liée à Jupiter, gardez votre cap intérieur, nourri par de nouvelles références, ce qui facilitera l’expression d’une autre créativité, sur un autre plan.

Vendredi 13 mars, la lune recevra le trigone de Neptune et les sextiles des planètes en Capricorne, le couple soli-lunaire entame la 6ème phase, celle du partage. On ne peut partager que ce que l’on possède, ce que l’on a développé. Qu’avez-vous rencontré comme expérience entre les 28 février et 2 mars dernier? Car ces journées ont participé à peaufiner vos valeurs.

Samedi 14 mars, la lune se colore de passion avec les énergies Sagittaire, un week-end qui vous incitera à la méditation, à des promenades en forêts, à relire des livres qui exaltent votre idéal…

Dimanche 15 mars, la lune fera un carré décroissant à Neptune Poissons, prenez le temps de regarder la vie telle qu’elle est, d’entrevoir les voiles qui déforment votre réalité, ce serait une très bonne préparation pour accueillir, la phase « Dernier Quartier » le lundi 16 mars…

Les vibrations de la pleine lune résonnent au nombre « 16  »  ou  » 7″ ( 9 + 3 + 2020). Le « 16 » manifeste l’arcane  » Maison Dieu » en Tarologie ( celle qui incarne l’explosion de ce qui nous enferme (croyances!!!) et le  » 7″ manifeste le  » Chariot » qui nous incite à prendre notre pouvoir dans la mesure où nous avons pris le soin de nous détacher des addictions passées…

La période que nous vivons est des plus intenses, à Nous de la vivre à son maximum, accompagnée des énergies de Lumière, d’Amour et de Foi!!!

Cette période de « carême » (de quarantaine) tombe bien, car les énergies qui accompagnent cette symbolique sont porteuses d’un travail intérieur exceptionnel, celui qui mème à la Résurrection et à l’Ascension…

 

Rappel des stages à venir!

 

 

Très belle semaine,

Astrologiquement et Astrologiquement Vôtre,

 

Gratitude et Amour…..

Beatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Laisser un commentaire

Fermer le menu