03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       Les crots de Fonteny 58230 Montsauche les Settons    Contact
Chronique Céleste du lundi 9 septembre 2019
"Etre en mansuétude avec soi-même pour goûter la plénitude de l'âme" Odilor

Chronique Céleste du lundi 9 septembre 2019

La « voie du milieu  » désigne ce que nous devons réaliser dans notre vie quotidienne. « Choisir la voie qui conduit entre les deux grandes lignes de force » résonne plus particulièrement en cette période de l’année, où le Soleil parcourt un des signes les plus significatifs de la roue zodiacale, la Vierge. 

La mission de ce signe est de nourrir et de protéger en vue d’achever la forme initiale qui permettra à l’âme d’exprimer tout son potentiel. La planète Mars transite le signe de la Vierge entre le 18 août et le début septembre stimulant la vie spirituelle avec discernement et humilité.

L’enseignement du Bouddha parle d’interconnexion, d’impermanence, grâce à l’acceptation de ce qui se présente à nous.

Par conséquence, le désir, l’attachement et le contrôle n’ont plus vraiment leur fonction!

Un bon programme pour cette rentrée!

En ce lundi 9/9/2019 se manifeste le nombre 12, dans une année « 12 », que symbolise le « Pendu » en Tarologie!  Une journée où il faudra être attentif à tout ce que vous allez rencontrer.

L’arcane du Pendu contient une énergie vitale, dans la mesure où nous sommes face à un choix existentiel qui est soit, de nous ouvrir à l’indépendance et l’individualité, soit de choisir, de rester dans la matrice du passé, manipulé par nos peurs et nos manques.

Un début de semaine, où il nous faudra veiller à garder « la voie du milieu », afin de mener à bien la mission de la 4ème phase du cycle soli-lunaire, que l’on nomme  » Gibbeuse » qui se met en place ce mardi jusqu’à samedi prochain où nous accueillerons une magnifique pleine lune.

Nous retrouvons (comme chaque mois) notre rôle de « Maître d’Oeuvre » dans la mesure où la moisson est proche, il faut terminer la forme de nos projets échafaudés à la nouvelle lune. Avec l’énergie Vierge et le lune en Capricorne, on ne peut faire les choses à moitié.

Comment cela résonne-t-il en nous?

Sommes-nous en adéquation avec les caractéristiques de ces énergies de la Vierge, qui nous demandent de trier, de nettoyer, de purifier, de réguler afin de fournir un travail impeccable, sans tricher ni brûler les étapes?

Aucun raccourci n’est possible!  Cela me fait penser à l’étonnement d’un ostéopathe à qui une mère très fière, confiait que son enfant était passé de la position assise à la marche, sans courir à quatre pattes, et l’ostéopathe, lui répondre, c’est bien dommage pour la construction de sa colonne vertébrale!!

Le fait de sauter une étape, ne nous permet pas d’intégrer ce que représente l’évolution constructrice de cette étape. Tout à son importance, le moindre détail, c’est ce que nous enseigne cet axe de polarité très opposée « Vierge/Poissons », entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, entre le rationnel et l’irrationnel, entre le mental et l’intuition, entre le jugement et la foi.

Ce tri a été particulièrement présent au cours de ce week-end (notre stage sur les astéroïdes), qui  a permis de classifier nos perceptions tout en les ressentant, de détailler certaines de nos attitudes  inconscientes, afin d’enrichir notre terre de tout ce féminin. La découverte de ces déesses qui participent à l’élaboration de notre féminin, a dépassé largement ce que nous en attendions. Je remercie tout le groupe de m’avoir fait confiance dans cette « première ».  Je me réjouis de retrouver cette dynamique lorsque nous aborderons l’influence des Centaures dans notre carte du ciel en octobre prochain. Merci à tous les participants pour leur authenticité, la richesse de leur partage et leur passion.

Tout ce que nous nous offrons, nous l’offrons également à Gaïa!

Dieu sait si elle en a besoin!

Après ce week-end, je réaliste que ce travail sur les astéroïdes est d’une richesse incroyable, pour nous tous. Qu’il est bon d’accueillir en cette période de turbulence, où nous assistons comme spectateur à une mauvaise pièce dont le rideau n’est pas prêt à tomber. Les symptômes endormis depuis si longtemps apparaissent actuellement et il n’est pas toujours aisé d’en saisir la portée.

Quand un symptôme apparaît, que cela soit dans notre corps physique ou psychique,  il y a automatiquement une diminution de l’énergie, ce qui permet à tout ce qui se tramait à l’intérieur de ressortir, parfois de façon parfois brutale. Nous en avons tous fait l’expérience.

Si on transpose ce phénomène aux systèmes en place (politique, religieux, économiques, financiers, écologiques, agricoles), les failles de ces entreprises, nous amènent à devoir trouver des solutions. Quels sont les symptômes qui apparaissent actuellement nous forçant à devoir trouver des solutions sur tout ce que nous n’avons pas voulu voir et accepter. C’est là, où il est intéressant d’accueillir tous les hasards, toutes les synchronicités qui facilitent notre convergence, comme celle de la planète, vers la guérison.

C’est la raison pour laquelle, s’appuyer sur des symboles nous permet de nous relier aux archétypes qui se trouvent en amont, dans la mémoire collective des hommes.

Il faut bien comprendre que grâce aux symboles nous retrouvons notre unité.

Avec l’énergie de la Vierge (là où elle se trouve dans votre carte du ciel) nous sommes bien obliger de séparer les choses, pour ensuite de réunir, à l’instar des moissons.  Les symboles astrologiques sont d‘une puissance galactique et leurs messages permettent de passer de portes en portes, pour en final retrouver la Source de nos Origines.

S’il nous est demandé de prendre conscience de nos besoins personnels entre le Bélier et la Lion, avec les trois signes suivants, Vierge, Balance et Scorpion nous sommes en lien avec des signes transformateurs.

Soyons conscients qu’actuellement, 8 planètes sont dans des signes de Terre (dont la lune)  et que Saturne en fin de rétrogradation et Pluton en Capricorne soutiennent cette terre, en nous poussant à la réalisation de nos entreprises, quelles que soient les difficultés. On les traverse!

Avec Jupiter en Sagittaire (surtout au carré de Neptune) on a tendance à contourner, à rechercher la facilité, alors que le seigneur du Temps dans le Capricorne, nous incite à nous verticaliser.

Ressentez ces deux planètes en vous, et observez de quelle manière, vous les vivez. Le cycle Saturne/Jupiter est de 20 ans et ces deux compères se retrouveront en conjonction le jour du solstice d’hiver de 2020 dans le signe du Capricorne alors qu’en 2000, la conjonction se posait autour du 22° Taureau. Ces retrouvailles seront fortement colorées par le maître des souterrains, le dieu Pluton.

C’est la raison pour laquelle, cette année 2020, une année 4, en lien avec l’Empereur, la construction efficace avec reconnaissance, mais si l’on suit la succession des arcanes en Tarologie, après cette année 2019, liée au Pendu, j’aurais tendance à penser qu’au cours de l’année 2020, il nous faudra garder en mémoire l’arcane XIII, que l’on nomme l’arcane Sans Nom, afin de nous obliger à couper avec tout ce qui est inutile.
Alors, prenez appui sur les évènements qui jalonnent ce mois lié à la Vierge, pour déjà faire un bon tri.

Préparons nous à accepter les deuils nécessaires afin de pouvoir accueillir le nouveau paradigme. Souvent nos conflits intérieurs au lieu de nous aider à couper et passer à autre chose, aggravent nos souffrances, notre tristesse. Dans le travail de lâcher prise, la première chose à faire c’est d’observer nos résistances.

Toutes les difficultés de la vie nous fragmentent intérieurement ce qui participe à notre déséquilibre psychique , ce qui est source de stress.  Reconnaissons notre part d’ombre, prenons conscience de toutes nos extensions, et accueillons ce que nous sommes, sans nous laisser manipuler par notre égo négatif qui nous empêche de faire les deuils nécessaires . La solution en cette rentrée, c’est réaliser la différence entre la confiance en nous, cet estime de soi qui est nécessaire au départ, et notre connexion à des plans supérieurs, que l’on nomme le Soi. Nous ne pouvons nous en sortir tout seul.

Les deuils ne détruisent pas les liens que nous avons tissés, les deuils les transforment….

 

Le 10 septembre, la lune change de vibrations, elle se colore de celles du Verseau qui reçoit d’emblée le carré décroissant d’Uranus R Taureau, une journée très uranienne, qui va nous aider à nous détacher de certaines angoisses latentes, dont il est plus que temps de nous débarrasser.
A la mi-journée du 12 septembre, la lune termine la roue zodiacale et se baigne dans les eaux des Poissons. Dès le départ elle rencontre la lune noire vraie, des illusions à couper.

Le 13 septembre, la lune  Poissons se place à l’opposition de Junon Vierge au double carré de Cérès Sagittaire, cette journée juste avant le pleine lune, est intéressante dans la mesure où grâce à l’opposition, il nous faudra concilier notre besoin de garder la maîtrise de notre quotidien, tout en maintenant notre ouverture altruiste. La clé sera de ne pas tomber dans les exagérations, de dialoguer afin de ne pas vivre trop de déception.

 

Pleine lune du 14 septembre 2019 à 4h34 TU dans le 3ème décan de l’axe Poissons/Vierge. Gratitude pour la moisson que nous recevons, à nous d’entreprendre de nouveaux projets!

 

« Il n’y a pas de secrets, il n’y a pas de mystère, Il y a seulement ce que vous sentez, Il y a seulement ce que vous connaissez », ces paroles d’Oren Lyons, illustrent d’une manière très poétique, ce moment de pleine lune Poissons.

Au signe des Poissons nous arrivons à la fin d’un cycle, un autre s’apprête à recommencer.

La lune représente l’ensemble de nos mémoires, chaque mois, elle parcourt les 12 étapes de la roue zodiacale, mais lorsqu’elle devient le miroir de l’astre solaire au moment de la pleine lune, elle revêt une importance bien plus grande.

Avec les Poissons nous sommes dans les eaux aquatiques, ces eaux qui symbolisent la Vie, les origines, la transformation, l’évolution, le mouvement et la purification. Comment avez-vous vécu la pleine lune Vierge le 19 février dernier, à 0° Vierge/Poissons.

Qu’avez-vous entrepris de concret dans votre vie depuis cette mi-février?

La carte de cette pleine lune met en relief un très beau trigone de terre Uranus R Taureau-Junon Mars/Soleil Vierge et Saturne R/Noeud Sud/Pluton R Capricorne, ce qui suppose une moisson bien concrète surtout grâce à Soleil/Mars Vierge , où l’inspiration, la guidance auront pour but d’élever notre conscience (amas Poissons).

On pourrait parler d’une phase de téléchargement de nouveaux programmes intéressants.

Un nouveau cycle Soleil/Mars s’est mis en place début septembre, notez bien, de quelle manière vous exprimez vos initiatives, car ce nouveau départ va colorer ces semaines à venir. Le cycle de Mars est de 2 ans, mais lorsque se fait la conjonction avec le Soleil, une nouvelle initiation voit le jour. Venus/Mercure s’apprêtent à rentrer dans la Balance, passant d’un mode plus mental et introverti aux travaux pratiques grâce à nos relations aux autres.

Cérès en fond de ciel en Sagittaire, nous pose la question sur la manière dont nous pensons être nourri (socialement, spirituellement, familialement) car notre attente relationnelle en sera plus au moins harmonieuse…..

Très bonne semaine à tous,

Gratitude à tout ce que l’Univers nous apporte et nous permet de vivre.
Je voudrais remercier une amie, qui conjugue l’astrologie et la peinture. Je vous conseille de consulter son site: www.odilelaurent.com  afin de découvrir ces oeuvres.  le mail : contact-aetcc@orange.fr

Avec toute mon affection et toute ma tendresse,

Astrologiquement et galactiquement Vôtre,

Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar

    Merci Béatrice pour cette lecture qui illumine ma semaine ! Deborah

Laisser un commentaire

Fermer le menu