Chronique Céleste du lundi du 24 février 2020
De ces eaux fécondes de ce signe des Poissons, transparaît, la Vie...Merci à Claire Duprez pour ta participation co-créatrice à ces chroniques Célestes....

Chronique Céleste du lundi du 24 février 2020

Nous ressentons encore bien, en ce lundi matin, les effluves de la nouvelle lune, à laquelle s’ajoute, en ce début de semaine, les fortes fréquences de la conjonction lune/Neptune Poissons, dont les énergies font « caisse de résonance » aux vibrations célestes qui émanent du couple soli-lunaire. Ce qui va amplifier fortement l’ensemble de nos capacités psychiques et nourrir notre multidimensionnalité.

Un très bon moment pour méditer, se concentrer, focaliser son attention sur son 3ème oeil!

Une nouvelle lune colorée par Mercure rétrograde, un vrai cadeau dans le mesure, où,  Mercure incarne le lien entre le ciel et la terre.

Une planète rétrograde, est une planète qui se rapproche de la terre, dans le but de nous confronter à des événements qui devraient nous inciter, à transformer certaines attitudes, car notre vision ne reflétait pas la réalité. Mercure Rétrograde contribue à mettre de la lumière sur nos extensions!

C’est le moment, où des vérités cachées apparaissent!!!

C’est la raison pour laquelle, ces périodes de rétrogradation, sont si intéressantes.

De part mon expérience, ces phénomènes célestes nous aident à déchirer les voiles qui nous gardent prisonniers de nos illusions, qui nous confrontent à notre manière d’accepter ou pas, les aléas de la vie et je trouve parfois regrettable de résumer, un Mercure rétrograde, à des retards de train, de poste ou encore de pertes d’objets personnels.

Des événements incongrus peuvent accompagner ces mouvements planétaires,  ils manifestent alors, la preuve que certaines parties de nous-même, sont,  à recadrer!

Mercure R une possibilité pour rendre nos rêves plus réalistes…

Le moment clé de ce phénomène de rétrogradation, est le jour, où la planète retrouve notre étoile, par conjonction pour les planètes intérieures (Mercure et Vénus), par aspect d’opposition, pour les autres planètes (sauf le Soleil et la Lune).

Un jour « particulier », car il invite à initier, un nouveau départ coloré par les prises de conscience des semaines précédentes.

Pourquoi?

Le Soleil, connecté au Soleil Central, est notre lien de référence, avec la Conscience Galactique, la Source.

Lors d’un cycle de rétrogradation, la planète en question, reçoit ce jour-là, les instructions célestes nécessaires, pour poursuivre sa route, avec plus de cohérence!

Le « bonus » d’une planète rétrograde est de nous donner les outils pour vivre avec plus de cohérence…

Le 26/27 février, le Soleil retrouve Mercure R à 7° Poissons au sextile de Mars/Noeud Sud Capricorne (inventaire) et d’Uranus Taureau, au moment où la Lune transite Vénus/déesse Eris en Bélier et que le couple soli-lunaire entame sa phase croissante!

Penchons-nous d’abord sur le symbole Sabian « , un degré qui parle de fidélité, à soi-même :

« Eclairée par un rayon de Lumière, une grande croix se dresse sur un rocher perdu dans la brume du large »…

Tout en méditant sur cette phrase magnifique, regardez à quel endroit de votre carte du ciel  se pose ce 7ème degré des Poissons, car la clé de la rétrogradation se trouve à cet endroit.

Le Soleil est cette Lumière, qui va éclairer, la croix, que nous représentons, bien souvent perdu dans les brumes.

Ces aspects, nous feront ressentir la puissance de notre Connexion Céleste, tout en restant bien attentif de ne pas tomber dans le jeu des réactivités ou des colères provenant de relations compliquées, que provoquent à notre insu des perceptions d’identité niée, ou tout simplement absente!

Au contraire, il serait bon de s’appuyer sur les difficultés actuelles et nous aider des vibrations célestes, pour arriver à dépasser des situations conflictuelles répétitives.

Voilà, une manière plus élevée de comprendre les leçons de Mercure rétrograde! Oui, Mercure en Poissons (en exil) nous plonge, dans les eaux profondes de notre psychisme, ces eaux inspirantes, ces eaux de la Source!

De plus en plus, si nous observons ce qui se passe dans le monde, il est vital d’acquérir un autre regard plus vaste, avec plus de recul afin de traverser ces périodes de transition le mieux possible.

Les corps célestes en Poissons, réactivent dans notre Inconscient, les mémoires en lien avec cette ère finissante des Poissons.

La fin d’une ère provoque des contre-courants très puissants, c’est la raison pour laquelle, plus nous épurerons nos propres schémas, mieux nous serons armés pour traverser ces courants contraires (entre celles des Poissons et celles du Verseau).

Ce qui ressort actuellement, c’est tout le négatif de la domination « patricarcale » qui a du mal à lâcher son pouvoir et son contrôle. Comme le niveau de conscience évolue très vite,  ces comportements deviennent tout à fait insupportable, il nous est impossible de supporter, d’être soumis encore plus longtemps, sous l’emprise de ces énergies destructrices.

Le cycle complet du Grand Cycle des 12 ères, est de 26.000 ans!

Lorsque l’on arrive au milieu de ce Cycle, (12.000/13.000 ans),  un renversement se manifeste au niveau terrestre, provoquant des changements de conscience, facilités justement par des modifications atmosphériques.

Actuellement, nous voyageons dans une sphère de grandes turbulences que manifestent tous ces changements climatiques.

Nous réactivons les mémoires de l’ère du Lion, en lien avec l’Atlantide et les grands déluges qui eurent lieu à la fin de cette ère.

Nos cartes du ciel, peuvent être des « guides » pour nous accompagner à voir clair et saisir ce qui se passe.

Avec le passage de notre Soleil dans le signe des Poissons, nous ressentons viscéralement que nous sommes à la croisée des chemins.

Nous percevons de plus en plus une nouvelle forme de conscience émerger, ce qui est formidable. Maternons cette nouvelle forme, ouvrons nos bras et notre coeur…

Au cours des années 1981/1984, Neptune transitait le centre galactique, recevant des messages galactiques.

Que se passait-il dans nos vies au cours de ces années et faites le lien avec ce qui se passe aujourd’hui?

Lors de leurs rituels, les druides honoraient des pierres bien spécifiques pour leur énergies guérisseuses.

Chaque jour, des énergies  s’offrent à nous, il est intéressant de voir de quelle manière, cela nous impacte ou pas.

Recherchez les raisons, pour lesquelles cela fait écho chez vous.
Nous faisons partie d’un Tout, et à l’image d’une grande toile, nous ressentons tout ce qui se passe, à l’endroit comme,  à l’envers de cette toile.

Actuellement, avec les planètes en Capricorne, nous devons réfléchir, sur la manière dont nous acceptons les structures, les responsabilités, la recherche de l’essentiel.

Pour certains, il est difficile d’accepter les cadres, la question à se poser est : pourquoi?

N’étant pas des moutons, nous n’avons pas besoin d’un berger, mais par contre, nous devons avoir intégré le rôle du berger, qui est de diriger ou de contrôler ses moutons.

Que doit-on apprendre à intégrer, que doit-on lâcher?

Un autre cadeau actuellement, est le passage de Mars dans le signe du capricorne où il est en exaltation. Mars est une énergie yang, qui peut dans tout ce contexte de terre et d’eau nous aider à focaliser nos énergies, à les maîtriser. Mars peut nous accompagner dans des démarches initiatiques mais il peut aussi faire remonter des colères surtout autour de la mi-mars prochain.

La petite Sirène de Copenhague me fait étrangement penser à Sedna, qui incarne pour les Inuits, le « féminin Sacré »...

Tout ce qui se passe actuellement me fait penser au mythe de la déesse Sedna, cette jeune fille qui eut le courage de quitter son clan  (l’ancien système) ) afin de poursuivre sa quête sans en connaître la finalité.

Son histoire est très belle, et j’y reviendrai dans une autre chronique, car Sedna est le nom qui est donné à la 10ème planète découverte en 2003.

Chaque fois qu’une planète est re-découverte, l’humanité change de plan de conscience (Uranus, Neptune, Pluton, toutes les astéroïdes…) car ce que ces corps célestes représentent, peuvent être perçu par notre conscience.

Sedna incarne le « féminin sacré » une énergie qui manque cruellement et pourtant indispensable à l’équilibre planétaire.

En cette facette du temps, nous sommes nombreux, à lâcher notre passé, à avoir le courage d’entreprendre un  autre chemin, sans en connaître la réelle destination.

L’intrus qui pourrait faire capoter notre entreprise, est la peur.

Elle est partout, de tous les côtés.

Lorsque nous sommes prisonniers de nos peurs, alors, sans nous en rendre compte, nous passons dans le contrôle par compensation!

En ce mois qui précède d’équinoxe du printemps, prenons conscience de ce féminin sacré qui ne peut émerger qu’une fois, défait, de l’emprise d’une société qui depuis tant d’années, a détruit ce « féminin » qui porte et donne la Vie…

 

Lundi 24 février, Mars/Noeud Sud Capricorne (presque toute la semaine – bilan du passé) au  carré de Chiron/Licorne, mais au trigone d’Uranus, d’emblée pensons, à nous connecter à d’autres fréquences, afin de ne pas tomber dans les filets de trames passées, qu’elles soient personnelles, ou sociales. Tout dépendra de nos convictions personnelles, de la force de notre identité et de ce que nous pensons être notre « finalité ». On pourrait même parler qu’avec Mars, son épée va aller chercher ce que le passé a mis en place ( en plus ou en moins) et qu’avec le noeud sud nous aurons à confronter.

Mardi 25 février, la lune entre en début de soirée, en Bélier, il faudra attendre le lendemain matin pour ressentir les influences du passage de la Lune sur Chiron, au carré de Mars/Noeud Sud Capricorne. Si la veille, vous avez pu réajuster certains comportements, vous serez plus à même de gérer cette journée, qui fera remonter des émotions « anciennes réprimées ». Il n’y a pas de honte à regarder en face nos défauts, ils font partis de nous, et si nous en tenons compte et transformons des défauts en qualités, nous serons les premiers en en bénéficier. Avant l’arrivée du printemps, faites un nettoyage complet de vos greniers et de vos caves….C’est la raison pour laquelle, les déménagements sont super, car ils donnent l’occasion de trier, de jeter ou de donner …

Les 26/27  février, le Soleil retrouve Mercure R alors que la lune Bélier reçoit les aspects des planètes en Capricorne. Une journée où je vous encourage à méditer, à écouter « les murmures de votre âme » car ils vous confieront des histoires « galactiques »…

Les messages célestes de Mercure/Soleil occasionneront des ajustements à faire émotionnellement, afin de maturer nos réactions et de quitter des schémas récurrents et frustrants.

Vendredi 28 février, la lune rentre dans son signe d’exaltation le Taureau, elle passera très vite sur Uranus et au trigone de Mars/Noeud Sud et surtout au sextile du Soleil..Une journée de transmutation, pour passer de Saturne à Uranus…Mais, ne sous estimez pas la conjonction de Vénus/Eris Bélier au carré de Pluton Capricorne. Prenez conscience de vos colères, de vos sentiments d’injustice et cherchez de quelle manière vous pouvez les transformer….La solution se trouve dans le noeud nord Cancer, car c’est en développant ce côté nourricier pour nous comme pour les autres. Une fois que nous ne sommes plus en manque, nous ne cherchons plus à les compenser, une merveilleuse manière d’éradiquer nos addictions….

Samedi 29 février, la lune Taureau sera en trigone à l’amas Capricorne et au sextile des Poissons, ce début du week-end sera dans le prolongement de la veille, posez-vous, accueillez et notez vos perceptions et surtout vos rêves.

Dimanche 1er mars, il faudra attendre la fin de la journée pour ressentir les énergies de la lune qui passe en Gémeaux, une communication qui sera bien utile par traverser la 3ème phase soli-lunaire que l’on nomme « premier quartier »….qui donnera le ton de la semaine prochaine.

Nous nous retrouverons lundi prochain pour aborder d’autres énergies planétaires.

Nous vous rappelons nos stages, sur Paros avec Barbara Halatas : Un moment de « pause » pour se donner le temps de regarder à l’intérieur de nous, pour tendre l’oreille aux murmures subtiles de notre âme, et recevoir les clés nécessaires à notre évolution. Surtout en ce mois de mai, qui semble être une période assez exceptionnelle pour  brasser les énergies, un grand moment de retournement….

 

Notre stage avec Christine Chelin Desvignes dans le Morvan, cette terre druidique où les énergies sont porteuses d’énergies et de transmutation….

 

 

Avec toute mon affection et toute ma tendresse,

Belle semaine,

Beatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 7 commentaires

  1. Avatar
    Robin hood

    Pietinons nos peurs afin de pouvoir enfin avancer dans nos chemins de Vie… Voilà une belle action ! Merci pour vos chroniques Béatrice.

  2. Avatar
    MICHELINE

    La déesse Sedna, cette jeune fille qui eut le courage de quitter son clan (l’ancien système) ) afin de poursuivre sa quête sans en connaître la finalité.

    Bonjour Béatrice.
    Quel plaisir de lire vos chroniques du lundi matin même si je suis loin d »être une pro de l’astrologie. Merci à Vous !

    .Je fais référence à la déesse Sedna que vous mentionnez dans votre chronique… et qui fait résonance en moi…J’ai tout quitté à Paris en mai 2019 avec un parfait détachement pour partir au bout du monde à BALI.
    9 mois après (quel rebirth !) j’y suis encore… Des hauts et des bas bien sûr ! Et hier, je passe 4 heures sous une waterfall : quel nettoyage, quelle purification. Waouh !
    Alors que depuis le 1er février, je suis passée par toutes les couleurs de l’arc en ciel, dette karmique, gastro purement émotionnelle, soin à distance love & money, le décès de mon ex-lover, relations conflictuelles, des remontées du passé… tout y est passé !!! et bien sûr des maux de ventre.
    Une véritable purge !
    Et enfin, après ce nettoyage et cette purification sous les waterfall à Bali, je me sens en parfaite harmonie avec l’univers et dans l’amour inconditionnel. Quelle paix pour accueillir « la surprise » que l’Univers a prévue pour moi, mon mieux être et le mieux être de l’univers. Et bien entendu, partager cette expérience…
    En pleine conscience !!!! »

    1. Béatrice Robin Brezina
      Béatrice Robin Brezina

      Merci pour ce témoignage en synchronicité avec les cycles de l’univers…Belle continuation Beatrice

  3. Avatar
    Maria

    Ma belle amie, merci, tes chroniques sont bien aidantes pour mieux comprendre ce que je vis et celle-ci raisonne particulièrement, là où je suis en ce moment.Merci pour ton aide précieuse.

    1. Béatrice Robin Brezina
      Béatrice Robin Brezina

      Avec plaisir Marie, Merci pour ta fidélité…Très belle semaine Beatrice

  4. Avatar
    Alma

    Bonjour,
    J’ai le sentiment que cette chronique a été écrite pour moi tellement je m’y suis retrouvée.
    Merci infiniment pour tes mots Beatrice, ils m’ont permis une introspection détaillée et avancée de mon état actuel qui vient de basculer pour le mieux.
    La justesse du choix de tes mots, la structure de ta chronique, les exemples, mythes et métaphores sont appréciées à leur juste valeur.
    Merci merci merci Beatrice.

    Je t’embrasse.

    1. Béatrice Robin Brezina
      Béatrice Robin Brezina

      Merci Alma, c’est avec plaisir…Quand j’écris mes chroniques je me connecte à vous tous, pour percevoir (en lien avec les mouvements planétaires) ce qui est le plus juste pour la semaine en question. A tout bientôt Affectueusement Beatrice

Laisser un commentaire