Lundi

Chronique céleste du lundi 12 février 2018

« Quand on a que l’amour, A offrir en prière, Pour les maux de la terre, En simple troubadour, Quand on a que l’amour, A offrir à ceux-là, Dont l’unique combat, Est de chercher le jour….Quand on a que l’amour, Pour parler aux canons, Et rien qu’une chanson, Pour convaincre un troubadour, Alors sans avoir rien, Que la force d’aimer, Nous aurons dans nos mains, Amis du monde entier…. »  Jacques Brel

C’est avec tendresse et gratitude que je partage avec vous ce matin,  ces coeurs que Claire Duprez a la délicatesse de nous offrir pour le jour de  la Saint Valentin, la fête des amoureux.

Une fête dont les origines sont très différentes. L’une liée, à Valentin de Terni, évêque chrétien, martyrisé sous le règne de l’empereur Claude II.

L’autre dont les racines plongent dans les croyances médiévales anglaises, où l’on croyait que le 14 février, était le jour, où les oiseaux  s’accouplaient dans l’objectif de perpétuer la vie.

Pour ma part, je choisis cette origine, car le symbole des oiseaux est aérien, il parle de communication,  il manifeste le lien entre le ciel et la terre.

Il y a aussi le langage des oiseaux évoqué dans le Coran, ce support qu’utilisent les anges pour partager leurs messages de la « connaissance spirituelle ».

Cette fête, liée à l’Amour, comme à toutes ses transformations, me fait penser à la « Dame à la Licorne » ce mythe alchimique, où l’amour terrestre se transmute lentement, en  retrouvailles célestes  » A Mon seul Désir »

Alors, de quelle façon, percevez-vous et vivez-vous, l’Amour ou ce que vous croyez être l’amour?

C’est, pour moi,  la plus belle et la plus puissante des énergies, celle qui est à la base de nos métamorphoses les plus fondamentales, celles qui donnent naissance à notre « individualité ».

C’est justement l’essentiel du message que nous laisse en héritage, cette ère finissante des Poissons.

ll me semble essentiel d’en saisir le sens. Notre passage à l’ère du Verseau, une ère, où nous sommes censés, nous verticaliser et coopérer avec nos frères humains, ne pourra se réaliser que grâce à l’énergie de l’amour qui a retrouvé « son seul Désir »….

Ceci, d’autant plus que les configurations actuelles, comme celles qui émergeront au printemps 2018, nous forcent à déchirer les voiles épais de l’inconscient, ce qui nous permettra de regarder les fonctionnements humains, dans leur réalité.

C’est la raison pour laquelle tant d’affaires classées remontent à la surface. Nous devons impérativement prendre conscience des conséquences de cette société de consommation,  une société qui nous pousse à acheter et à accumuler, sans conscience, pour compenser nos manques, ou par pur plaisir de posséder la dernière version de…
Ces marques qui vendent « pas cher » sont de réelles pieuvres destructrices.

Savez-vous que  toutes ces fabrications se réalisent au détriment de milliers d’êtres humains, dans des pays où la main d’oeuvre est bon marché et où les lois sociales sont loin d’être respectées…

Alors, pour nous offrir des parures vestimentaires, des milliers d’êtres humaines meurent de cancer de la peau, ou d’autres maladies aussi destructrices, à cause des pesticides et produits toxiques utilisés pour la confection de ces vêtements.

Avec l’entrée d’Uranus dans le signe de la Terre du Taureau, nous verrons de plus en plus, l’envers du décor de ces entreprises, qui derrière de belles vitrines, ne respectent pas l’ETRE Humain, ni notre planète Terre.

En ce début des vacances de février, où certains profitent pour se retrouver ou se détendre, notre satellite entame, en ce 12 février, la 8ème phase que l’on nomme  » balsamique ». Une période, qui devrait focaliser toute notre attention.

Comme à chaque la fin d’un cycle, des révisions, des bilans, des états des lieux  sont indispensables. C’est au cours de cette phase que s’accomplit le retournement nécessaire pour accoucher des embryons qui se sont développés au cours de cette lunaison, (depuis le 17 janvier dernier,) afin de s’ouvrir vers de nouvelles expériences fécondantes!

Cette précédente nouvelle lune se posait dans le dernier décan du Capricorne, lié à Saturne et à Mercure, un signe de terre, de polarité yin et d’intensité cardinale.

Le 15 février, un nouveau cycle s’invite dans notre spirale de vie,  dans le 3ème décan du Verseau, lié à Uranus et Vénus.

Dans la danse du rythme du zodiaque, nous passons  en permanence, d’une énergie yin à une énergie Yang, à une énergie Yin….
Avec cette nouvelle lunaison, nous laissons l’élément Terre pour la subtilité de l’air, nous quittons l’intensité énergétique de l’ouverture du cardinal, pour favoriser leur installation, grâce à l’intensité fixe, qui caractérise le signe du Verseau.

Prenez l’habitude de faire l’inventaire du mois qui s’écoule, vous ressentirez que nous évoluons dans une spirale évolutive et non dans un cercle fermé.

Chaque mois, la lune transite les 12 signes du zodiaque, ce qui nous donne l’occasion mensuellement de ressentir les 12 vibrations que composent le zodiaque et nourrir notre Inconscient de ces perceptions.

Notre carte du ciel, est la manifestation de notre âme, dans l’espace temps de notre naissance!

Le message des astres s’adresse à notre âme. N’abordez pas ces messages avec votre mental, mais avec votre coeur. Notre mental est commandé par nos besoins viscéraux, alors que le coeur va s’appuyer sur notre intuition.

Depuis toutes ces dernières années, nous ressentons des énergies de plus en plus intenses, nous donnant l’impression de ne plus rien maîtriser.
Accueillez les évènements qui s’orchestrent autour de vous, essayez de faire le lien avec des situations antérieures, et laissez votre corps vous parler, écoutez-le!

  •  Pensez à vous isoler pour méditer et ouvrir vos chakras,
  • prenez du temps pour vous promener dans la nature, où les esprits de l’air, de l’eau, de la terre ou encore du feu, vous souffleront des messages codés,
  • allongez -vous pour écouter une musique qui vous ressource,
  • et surtout lâcher prise avec votre boulimie mentale!

Entre le 12 février le 15 février, à l’instar d’Hercule dans sa 11ème mission, nettoyons nos écuries des comportements nocifs qui se sont accumulés depuis si longtemps.

  • La lune transite le signe du Capricorne, retrouvant Saturne (qui sera le miroir de notre maturité émotionnelle ou pas),
  • les lunes noires nous feront réfléchir sur certaines de nos vieilles attitudes de peurs destructrices, face à l’autorité,
  • ensuite ce sera l’éteinte avec Pluton, qui à l’instar du maître des profondeurs, veillera à ce que nous remontions bien de notre mine intérieure avec les pierres précieuses recherchées, pour terminer avec
  • l’aspect de carré à Uranus le 13 février, une journée de lâcher prise, ou encore l’envol de votre flèche grâce à la tension maximum de votre arc!

Nous fêterons la saint Valentin,  dans cette énergie de phase balsamique, un excellent moment pour liquider certains de vos comportements affectifs rigides, excessifs, ou encore vos espoirs que l’autre pourrait éventuellement compenser vos manques, ou pallier à vos peurs.

La déesse Vénus a retrouvé ses voiles, elle semble plus ouverte, cohérente, plus ancrée que l’année dernière, où elle exprimait plus d’angoisse et de mal d’être latent.

 

C’est donc le 15 février à 22H06 heure Paris, qu’une nouvelle lune se met en place avec une éclipse partielle, au 28ème degré du Verseau, dans le 3ème décan lié à Vénus.

Ce phénomène d’éclipse s’offre à nous deux fois par an. Comme je vous l’ai déjà maintes fois expliqué, ces moments sont très puissants énergétiquement, comme symboliquement. On peut parler de vortex vibratoires.

Cette éclipse sera visible sur le continent d’Amérique du Sud,  surtout l’Argentine, l’Antarctique, le Pacifique.

Les éclipses sont en lien avec l’axe du cycle des noeuds lunaires, donc le cycle de Saros de 19 ans.

Il y a un alignement entre le Soleil, la Lune et la Terre, la Lune bloquant momentanément la lumière et les vibrations, de notre étoile.

Comme à chaque fois, de quel passé ou de quels schémas, allez-vous devoir prendre conscience ?

Vous aurez ensuite le choix de renoncer ou pas, à ces anciennes attitudes, avant d’entamer cette nouvelle étape?

Surtout que cette éclipse est conjointe à Mercure, le messager des dieux.

Comme cette éclipse de nouvelle lune suit une éclipse de pleine lune, pas mal de mémoires passées sont mises en reliefs, à nous de les accepter et de trouver un moyen de les gérer.

Depuis le 11 février 2017, il semble que  nous n’avons pas bénéficié de beaucoup de répit, un peu comme si le sort s’acharnait sur nous, dans le but de nous débarrasser de la garde robe contenant tous nos masques en lien avec notre personnalité, afin d’oser mettre en avant notre individualité Lion (noeud nord Lion).

Si cette carte du 15 février 2018 décrit des aspects stimulateurs, comme le sextile d’Uranus à cette amas planétaire de nouvelle lune, et le sextile de Vénus Poissons à Saturne, cette carte nous invite à rester cohérent avec notre but solaire, afin de rester de co-créateur de l’Univers.

Qu’allons-nous réinventer afin de délivrer notre âme des carcans passés?

Ne restons pas coincé dans notre mental, avec des prises de têtes permanentes, pour des détails qui pourraient trouver des solutions, si nous avions de courage d’observer la situation d’une manière plus globale.

Cette nouvelle lune se fait aussi en conjonction avec le noeud sud (nos bagages passés) au carré de Jupiter Scorpion. On pourrait faire un lien avec les circonstances rencontrées au moment de la pleine lune du 7 août 2017, où la lune/noeud Sud Verseau, afin de trouver la meilleure façon de triompher de ce défi.

Alors, plongeons dans nos profondeurs, afin d’y découvrir les comportements à l’origine de nos malentendus, de nos disputes, de nos non compréhensions (Mars carré Vénus/Neptune)?

Quelle parole cachée, allons-nous découvrir? 

Il me semble que ce mois à venir nous proposera de faire remonter à la surface des parties de nous-mêmes, dans le but de nous aider à muter, en nous confrontant à nos ombres tapies dans les recoins de notre psyché.

Le fait que cette nouvelle lune soit au sextile d Uranus, engendre une très belle dynamique nous conduisant vers de nouvelles opportunités, qui consolideront notre identité, grâce à la présence d’une meilleure confiance en nous.

Si l’on regarde la carte du ciel du 16 février 1999, nous pouvons observer une nouvelle lune à 28° Verseau avec éclipse.

C’est toujours intéressant de faire ce saut en arrière et de constater les méandres de notre évolution.

A l’époque , cette nouvelle lune s’était faite en conjonction à Uranus Verseau, au sextile à Saturne et Vénus/Mercure Poissons (des idées novatrices, structurées mais pas forcement les moyens de les réaliser), alors que cette année, cette éclipse en Verseau se fait en conjonction à Mercure et sextile d’Uranus , donc très marqué par les énergies d’Uranus, nous poussant à réaliser des sauts quantiques et surtout,  à les exprimer.

L‘aspect que l’on retrouve dans ces deux nouvelles lunes à 19 ans d’écart, est celui de Mars Scorpion au carré de Neptune Verseau en 1999 (dans les signes fixes) et en 2018, Mars Sagittaire au carré de Neptune Poissons (dans signes mutables).

Cet aspect nous met en garde sur notre façon d‘agir sans conscience, sans réflexion, ce qui découlerait sur des coups d’épée dans l’eau, des trahisons et des déceptions. Avec ce genre d’aspect,  les maladies infectieuses, les virus, les sentiments de déprimes sont à l’ordre du jour.   Pas mal de maladies enfantines refont surface actuellement.

Les 16/17 /18 février, la lune transite les Poissons, rencontrant en premier lieu la belle Vénus en fin de journée du 16 février, ( sentiment de bien être, de communion avec son entourage), ensuite elle s’enroulera dans les voiles de Neptune au carré de Mars Sagittaire le 17 février,(c’est là où il faudra faire attention à ne pas tomber dans les pièges des illusions)  pour terminer son périple en Poissons en retrouvant le centaure Chiron (ce qui pourrait terminer cette semaine par une prise de conscience quant à des fonctionnements utopistes de notre part, en lien avec  la peur d’être soi-même et d’être rejeté).

La solution est de rester aligné, la tête dans les étoiles et les pieds sur terre.

C’est grâce à cette verticalité que nous pourrons recevoir les messages de nos  « anges » nous soufflant à l’oreille, des solutions à nos comportements passés.

Je vous souhaite une très bonne semaine, riche en émotions et en sensations.

Les prochaines éclipses auront lien cet été et nous aurons la possibilité de les observer dans nos ciels de notre vieille Europe.

Je vous retrouverai lundi prochain, pour une nouvelle Chronique du lundi.

Il n’y aura plus de vidéos mensuelles, mais une vidéo plus complète lors des 4  Portails, au moment du changement de saison.

Pour information, vous trouverez sur mon site, le programme de mes ateliers, stages ou formations.
Je reste à votre disposition pour de plus amples informations.

Avec toute ma gratitude et mon affection,

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

2 Comments

Leave a Comment