Lundi

Chronique Céleste du lundi 20 novembre 2017

« Thanksgiving », cette fête « d’action de grâce », trouve son origine dans les débarquements des pèlerins, en Nouvelles Angleterre, au 17ème siècle. Ces pèlerins puritains fuyaient le régime imposé par l’Eglise Anglicane. Ils fondèrent en 1620, une colonie anglaise dans le Massachusetts, qui porte le nom de leur ville d’embarquement, Plymouth. L’histoire raconte, qu’après des hivers très rigoureux, de nombreux colons perdirent la vie. Ils furent très vite remplacés par de nouveaux arrivants venus en masse, par bateaux d’Europe, notamment, sur le fameux Mayflower.

Dans la version enjolivée de l’histoire de « Thanksgiving »,  on insiste sur l’aspect humain, comme sur les liens, qui se sont tissés progressivement, entre les colons et les indiens  Wampanoags, en établissant un traité d’aide mutuelle.  Ces tribus indiennes montrèrent leur savoir de chasseur, leur connaissance dans la manière cultiver, d’aborder et d’honorer la terre,  afin de pouvoir subvenir aux besoins de leur famille, en tenant compte des rythmes et des lois de la  Mère nature.  C’est, cette représentation de rassemblement, que les américains fêtent, depuis 1621. Il faudra cependant attendre l’année 1863, pour que le président Abraham Lincoln, décrète le jour de « Thanksgiving » comme jour de fête nationale, fixée une fois pour toutes, le 4ème jeudi de Novembre.

Cette célébration est devenu en quelque sorte un « mythe » racontant l’histoire de l’unification américaine.

L’ombre de cette célébration est bien différente. Elle raconte comment les immigrés américains (ces pèlerins puritains dotés de visions très patriarcales) se sont appropriés, non seulement les terres des indiens, mais, de quelle  façon, ils ont soumis ces peuples, à l’esclavage, dans le but de cultiver leurs propres terres volées!

Comme dans toutes les histoires, il y a la partie solaire et la partie sombre, et il est important d’en prendre conscience, sans jugement, seulement pour se rappeler, que dans tous les domaines, on peut trouver des personnes lumineuses et constructrices et des personnes, qui, de par leur émotionnel immature, ont eu besoin de détruire les « autres » pour acquérir et se donner, de l’importance.

Depuis lors,  les américains profitent de ce week-end de 4 jours, pour se retrouver en famille ou entre amis. Un repas traditionnel, où la dinde prône sur toutes les tables,  accompagnée des légumes de la récolte ( pommes de terre, patates douces, maïs, sans oublier, les fameuses « apple pie »et « pumpkin pie »), que l’on apprécie, en cette période d’automne.

Nous avons perdu l’habitude de « rendre grâce » de nos récoltes personnelles, quelque soit le domaine dans lequel cette moisson se fait. Reprenons cette tradition,  de remercier les fruits que la Vie nous offre et rendons grâce à Tout ce qui nous est donné….

Thanksgiving, c’est, aussi le jour , où l’Amérique entière regarde les fameux matchs de Football Américain.  Un petit clin d’oeil ludique, qui pourrait suggérer, les affrontements qui eurent lieu à l’origine, entre les clans des premiers colons et les tribus Indigènes?

Jupiter, est la planète qui porte aux « actions de grâce », Jupiter, est la planète en lien avec le Jeudi.  Alors, au moment de cette fête de « Thanksgiving », le 23 novembre, le moment, où notre étoile entre dans les énergies du Sagittaire,  soyons  dans la gratitude de Tout ce que la Vie, nous donne la possibilité, de récolter, aujourd’hui?

La Nouvelle lune s’est mise en place le 18 novembre, elle nous indique que le chemin vers l’ouverture et la conquête de notre étoile, ne pourra s’accomplir que grâce à une régénération spirituelle.

La mission d’Hercule, en lien avec le Sagittaire est une mission très intéressante, qui doit attirer notre attention, car les conséquences dévastatrices des Oiseaux de Stymphale, sont encore bien présentes dans notre quotidien et empoisonnent pas mal de nos relations sociales ou familiales.

L’enseignement de la  fin, du transit de Saturne en Sagittaire, conjugué, au puissant et décapant travail des lunes noires dans ce même signe, ont fait remonter des tas de situations où les « commérages, les critiques, les dogmes patriarcales, les jugements » sont actuellement, à l’origine de guerres, de conflits  et de souffrances.

Le puissant passage de Jupiter dans le Scorpion, est à l’initiative de turbulences douloureuses, en lien avec des paroles non impeccables….La conjonction de Jupiter/Vénus, depuis lundi dernier, adoucit l’atmosphère, nous faisant ressentir que l’on a aussi la possibilité de s’exprimer sur des plans différents, plus subtils, dans le respect de tous ceux qui nous entourent.

Toute la semaine dernière, le Soleil a été au trigone de Chiron, nous donnant l’occasion de lâcher de vieilles blessures, grâce au travail de cautérisation qui s’est déjà opéré, lors de  la rétrogradation de Vénus, non loin de la position de Chiron, au cours du printemps dernier.            Serions-nous prêts à nous « pardonner », ainsi qu’à regarder les autres, avec plus mansuétudes? Notre humanité doit être au-dessus de tout le reste, surtout de nos petits soucis personnels.

Tout ce que nous vivons, est strictement, en lien avec le programme d’évolution de notre âme, et non pas, pour alimenter la glorification de notre personnalité.  La force et l’intensité,  plus que décapante, des configurations actuelles, est en quelque sorte un réel cadeau, car d’une part, elles nous empêchent de nous endormir, et d’autre part, elles nous poussent à aller au delà de nos limites,  surtout si nous appliquons que la  » flamme qui luit, au-delà du mental, révèle la bonne direction »….

En ce lundi matin 20 novembre, nous sommes toujours dans les énergies émettrices de la phase Nouvelle Lune, profitons-en pour amorcer de nouveaux projets, en lien avec  l’endroit où s’est posé la conjonction dans notre carte du ciel. Nous savons que nos émotions sont une forme pensée qui génère une souffrance par le processus de dépendance, d’immaturité, donc de grande vulnérabilité.

Alors, avec le carré de la Lune Sagittaire à Chiron Poissons (et l’ensemble des configurations) on pourrait se demander quel est le rapport que nous avons actuellement avec la colère, la jalousie, ou encore la convoitise?  De plus, l’ensemble du trop plein émotionnel, pertube au niveau de nos corps énergétiques, surtout au niveau de notre corps astral, qui joue un rôle d’interface. Les aspects actuels de Chiron,  aux autres planètes de la roue zodiacale, provoquent des situations, où nous aurons la possibilité de guérir certaines de nos blessures initiales (en fonction de l’emplacement de Chiron dans notre thème natal) ce qui est capital si l’on souhaite s’accorder à l’expression des besoins de notre âme.

Les 22/23 novembre, nous entamons la phase Croissante du cycle, nous conseillant de rester sur nos gardes, car les « aliens » du passé, peuvent survenir, à notre insu. Le Soleil fait son entrée dans les vibrations du Sagittaire,  l’expression solaire se colore de feu, d’ouverture, d’enthousiasme et d’expansion. Mercure passe une première fois sur le degré de sa conjonction inférieure le 13 décembre à 21° Sagittaire, il sera de ce fait intéressant de noter les évènements qui auront lieu autour de ces deux jours. La Lune en Capricorne retrouvera sa conjonction mensuelle avec Pluton qui est cette fois-ci au carré de Mars Balance, alors qu’au cours de sa conjonction précédente, en octobre, l’aspect se faisait au carré de Vénus.

Le mois dernier, il fallait prendre conscience de nos valeurs intrinsèques et de quelle façon, notre sens des valeurs, allait interférer dans nos relations, alors que cette semaine, il faudra plus focaliser notre attention, sur notre manière d’agir, non pas, en étant soumis au regard des autres, mais en transformant nos émotions bloquées ou douloureuses, (celles qui sont à l’origine de réactions émotionnelles disproportionnées, ces comportements que l’on regrette souvent) , afin d’éviter des malentendus et des conflits relationnels.

Neptune devient Direct, Quel chemin avez-vous parcouru depuis le départ de sa rétrogradation, à la mi-juin? Une période, au cours de laquelle, nous avons du travailler des anciennes peurs,  liées à des situations de  « victime », n’ayant aucune possibilité de choisir, une autre situation, car la pression et les carcans extérieurs, semblaient trop puissants. Rappelons-nous,  les configuration de l’époque : Neptune/lune Poissons, au double carré du Soleil/Mercure Gémeaux et de Saturne Sagittaire!

Aujourd’hui, Neptune dans sa course directe est au sextile de la Lune Capricorne, et d’un trigone à Jupiter, ce qui pourrait se traduire, par une intégration profonde des leçons apprises depuis le mois de juin dernier, un travail qui sera accompagné de plus de maîtrise émotionnelle.

Du 24 au 25 novembre, la lune sera en Verseau,  trigone Mars, va rejoindre le Noeud Sud, influençant et poussant très électriquement,  nos besoins émotionnels,  à s’exprimer d’une manière plus indépendante, sans formatage, surtout que Mercure Balance  sera au trigone d’Uranus et que Mars Balance sera au sextile du Noeud Sur Verseau.

Ce sera au milieu de la journée du 26 novembre que la lune rentrera dans les Poissons au carré du Soleil Sagittaire, cet aspect représente la phase Premier Quartier, qui nous pose à chaque fois, la même question: quels sont les moyens que vous mettez en oeuvre, pour aller de l’avant, avec les initiatives prises au moment de la nouvelle lune du 18 novembre dernier?

Cette lunaison, avec ce mélange des énergies du Scorpion et du Sagittaire, nous invite à un voyage intérieur, afin de nous enraciner à l’instar des sabots du  » Centaure », qui sont à la base de notre stabilité. C’est grâce aux éléments de la Terre, que nous pouvons, à l’instar du « Chamane » réapprendre à voir et à entendre….

je rappelle mon passage à Paris, au début du mois de décembre, pour ceux qui souhaiteraient me rencontrer, dans le cadre de consultations personnelles. Lors, du prochain stage  en décembre, sur les planètes Rétrogrades 2, nous déciderons du programme des stages pour l’année 2018, toujours dans le cadre de l’approfondissement. Avec Claire Duprez, nous allons mettre en place  d’autres « ateliers » en lien avec les 12 travaux d’Hercule, à Paris et à Lille. Nous terminerons sur Avignon, le travail commencé en octobre dernier, le prochain sera les 27/28 janvier et le dernier, les 7/8 avril 2018.

Je vous souhaite une très belle semaine, riche en évènements, et je vous retrouverai avec plaisir, lundi prochain.
Avec toute mon affection et ma Gratitude,

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment