Lundi

Chronique Céleste du lundi 22 janvier 2018

Mon séjour dans le Nord, la semaine dernière m’a remplie de joie et de gratitude.  Non seulement par l’accueil chaleureux et dynamique des organisateurs, qui m’ont permis de rencontrer un grand nombre de personnes,  au cours d’une journée d’initiation à l’astrologie (Comment saisir le sens de sa vie, grâce à l’étude de sa carte du ciel),  au cours de consultations individuelles, mais aussi dans le cadre d’une conférence le dimanche matin, à Valenciennes, où j’ai pu m’exprimer sur un sujet qui me tient à coeur depuis de très nombreuses années, tout-à-fait, d’à propos en ce début du 21ème siècle.  « La synchronicité existe-t-elle entre le lent mouvement des constellations, les mythes, les croyances et l’évolution de l’humanité ».

Nous portons tous en nous, cette histoire de l’humanité. Le fait d’en prendre conscience et de faire les liens entre le vécu de ces civilisations anciennes et notre vécu personnel, en cette aube de l’ère du Verseau, me semble être de la plus haute importance.

Comment notre petite Histoire s’intègre -t – elle dans la Grande Histoire de l’Humanité?

Cette Grande Histoire qui est la mémoire, le limon commun à tous les hommes, c’est ce que Jung appelle l‘Inconscient Collectif.

Alors, de quelle manière, réagissons-nous à ces mémoires, où sommes-nous prisonniers de certains de ces comportements, de ces croyances, de ces émotions?
C’est justement, sur toutes ces réflexions que je souhaite focaliser mon attention et mon temps, au cours de cette année 2018.

La compréhension de ce passé pourrait être une clé intéressante pour intégrer plus facilement les énergies émergentes, de l’ère du Verseau.

Revenons à cette semaine, et l’influence de la nouvelle lune du 17 janvier dernier.

Une nouvelle lune qui a démarré avec beaucoup de puissance et d’intensité, avec cet amas planétaire exceptionnel dans le signe du Capricorne au carré d’Uranus Bélier.

Une dominante « cardinale », quoi de mieux pour initier de nouvelles possibilités, pour ouvrir de nouvelles portes.

Osons aller de l’avant, dans les secteurs où se posent ces configurations planétaires dans notre carte du ciel.
Depuis le 20 janvier, notre étoile s’est invitée dans le 11ème signe que l’on nomme Verseau.

Nous sommes au coeur de l’hiver, cette période, où les rayons du soleil sont faibles extérieurement, dans le but de focaliser notre attention, sur notre intériorité et y faire le ménage!
La 11ème mission d’Hercule est liée au « Nettoyage des écuries d’Augias », une mission qui concerne tous les êtres humains, car nos « puanteurs » sont en lien avec toutes nos émotions non conscientes, qui stagnent depuis si longtemps et qui nous empestent, car nous n’avons pas pris la peine de les évacuer.

D’autre part, pour accéder à notre réelle liberté d’être, il nous faut réellement avoir intégré le travail demander par le maître du Temps Saturne.

Saturne qui a retrouvé son domicile depuis le Solstice d’Hiver, a décuplé sa puissance, et nous ne pouvons plus faire la sourde oreille.

Donc, la période ne s’annonce pas facile, car nous serons bousculés dans bien des domaines.

Saturne, le vertical est le contrepoids de Jupiter, l’horizontal.
Toutes ces dernières années, avec l’influence du noeud Sud Poissons, Neptune Poissons, nous nous sommes laissés portés par ces vibrations de dilatations, d’ouvertures spirituelles, de rêves, d’amour, d’illusions ou de désillusions.
Saturne est en train de mettre de l’ordre dans notre vie.
Une chose est sûre, l‘oeil de Saturne sera bien présent, on ne pourra fuir son regard perçant…

Il semble qu’au cours de ces dernières années nous avons été sollicités dans bien des domaines. Notre curiosité, notre désir d’évoluer nous  a poussés à flirter dans différents secteurs.  Nous avons pris l’habitude de butiner sur plusieurs fleurs en même temps.
Il arrive un moment, où nous n’arrivons plus à faire face avec notre boulimie compensatrice d’un manque intérieur, alors, on arrête net ce que l’on avait commencé, en trouvant de très bonnes excuses pour nous déculpabiliser et donner du poids à nos soudaines décisions.

Dans ces moments de changements, on pense à ses droits et non à ses devoirs.
Entre le solstice d’hiver dernier et la fin de l’année 2020, Saturne nous confrontera à nos choix, en lien avec nos engagements, notre parole donnée, dans le domaine personnel ou social.

Alors, posez-vous la question:

Quels sont les engagements que vous avez pris et desquels vous vous êtes désengagés, sans se soucier si cette décision pouvait engendrer  des désagréments pour les personnes qui subissent votre désengagement?
Comme notre corps est notre meilleur ami, les vibrations de Saturne se manifesteront par perturbations corporelles : par des chevilles foulées, par des problèmes de peau, des sentiments de déprime, de poids énorme, par des mal au dos (lombaires), des problèmes dentaires…

Oui, là où votre comportement n’est pas cohérent, votre structure physique sera touchée. Un bon moyen de réfléchir sur vos comportements.

Du 20 au 24 janvier, nous sommes dans la phase croissante du cycle soli-lunaire commencé le 17 janvier dernier.

Au cours de cette 2ème phase, nous sommes confrontés aux émotions, aux réactions, aux tensions qui interfèrent dans la mise en place de la mission lunaire.

Rappelez-vous le symbole « sabian » lié au 27ème degré du Capricorne  » Des pèlerins grimpent un raidillon menant à un autel logé dans la montagne« , dont le mot clé se synthétisait par « Elévation ».

Au cours de cette mission, qu’est ce qui nous empêche de nous élever?

Pourquoi, avons-nous l’impression de stagner?

Pourquoi,  fuyons-nous nos engagements?

Pourquoi, ne défions-nous pas nos difficultés?

Pendant cette période croissante la lune transite le signe des Poissons et du Bélier.

En Poissons, la Lune rencontre Neptune, le 20/21 janvier. Des journées où nous pourrions être terrassés par de vieilles peurs, anesthésiant nos élans cardinaux, vers d’autres horizons

En Bélier, la Lune sera au carré de Pluton, le 23 janvier, ce qui se pourrait se traduire par des tensions ou angoisses intérieures entre  l’émergence de nos initiatives et la manière de les manifester, en prenant en intégrant la réalité de la vie.

La Lune est en conjonction à Uranus, le 24 janvier, au moment, où nous entamons la 3ème phase du cycle que l’on appelle ‘Premier Quartier », est une phase qui nous invite à monter dans notre montgolfière et nous diriger vers notre destination.

En ce lundi matin du 22 janvier, avec la lune transitant le feu Bélier, nous sommes encore tiraillés entre une envie d’aller et de mener à bien notre mission et de vieux comportements qui nous tirent en arrière.
La carte du ciel que j’ai monté pour ce lundi matin renforce la puissance du signe du Capricorne, même si le Soleil et Vénus ont déjà rejoint le signe du Verseau ( un signe où Saturne a encore bien sa place)

Ce qui attire mon regard, c’est l’emplacement de Mercure (hors limite) en conjonction avec la Lune noire au quinconce du Noeud Nord en Lion.

Ce aspect nous rappelle l’importance de l’engagement, de la parole juste.

On ne peut prétendre se diriger vers une élévation de conscience, si nous ne respectons pas les codes, les lois, la parole donnée.

En fin de journée du 24 janvier, la lune rentre dans le signe du Taureau au trigone des planètes en Capricorne.

Ce qui sera encore plus fort au cours de la journée du 25 janvier, lorsque Mercure retrouvera l’étreinte de Pluton.

Si, nous mentons aux autres, nous nous mentons à nous-même. En d’autre mot, soyez cohérent et ne fuyez surtout pas.

Faites vous l’ami de Saturne, il est votre meilleur guide.

C’est à partir du 26 janvier, alors que la lune en Taureau est au carré de l’axe nodal, Mars retrouvera l’énergie du feu du Sagittaire jusqu’à la mi-mars prochain.

Pouvez-vous vous rappeler des circonstances qui eurent lieu, au moment de la nouvelle avec éclipse le 9 mars 2016?

Quels sont les liens que vous pourriez faire entre ces deux dates? 

De quelle manière avez vous progressé?

La lune sera en Gémeaux le 27/28 janvier, elle sera (à un moment donné au carré de Neptune, comme chaque mois) alors, soyez vigilants et tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de vous exprimer, ou avant de signer quelque chose.

Neptune peut voiler certains aspects, alors prenez du recul…

Le 28 janvier, nous rentrons dans la 4ème phase, que l’on appelle ‘Gibbeuse« , qui renforce le côté Capricorne donc, saturnien de cette lunaison.

Afin de pouvoir accueillir une moisson à la hauteur de nos attentes, il faut bien consolider les bases de tous nos engagements, quels qu’ils soient. Le premier engagement, est celui que l’on fait avec soi-même.
Surtout que la pleine lune du 31 janvier, se fait dans l’axe Lion/Verseau, et sera accompagnée d’une éclipse totale de lune. ( voir  ma lettre ou vidéo sur la nouvelle lune du 17 janvier 2018)

A quoi allons-nous devoir renoncer pour acquérir une meilleure perception des choses, avec plus de conscience et d’ouverture!

Bonne moisson!

Le week-end prochain, avec Claire nous accueillerons les participants du 2ème atelier sur « Le lien entre le parcours solaire d’Hercule, les 12 signes du zodiaque et notre corps« .
Au cours de ces deux jours, nous aborderons les signes du lion, de la Vierge, de la Balance et du Scorpion.

Comme à l’atelier précédent, nous ferons le lien entre le récit des missions d’Hercule et notre carte du ciel, à la découverte de clés personnelles intéressantes.

Claire nous fera ressentir toutes ces vibrations mythiques et planétaires en lien avec les éléments -feu – terre – air et eau dans notre corps ( méditation- sons- mouvements corporels…)

Ce corps à l’instar d’une maison garde la mémoire de toutes ces vibrations.

Je ne pourrai assumer la chronique lundi prochain, car l’atelier se passe chez moi. Je serai très occupée par l’intendance, l’accueil des participants et l’enseignement.
Cette année, poussée par les vibrations de Saturne,  j’ai décidé de me mettre au diapason de ce maître Saturne en respectant mes limites et celles des autres…

Passez une bonne quinzaine, je vous retrouverai donc pour une chronique le 5 février prochain

Merci à Claire Duprez pour ses illustrations qu’elle donne à chaque fois si généreusement, nous nourrissant de ces magnifiques couleurs, qui sont en résonance avec les énergies de Ganymède ou le Porteur d’Eau…

Avec toute ma sympathie et mon affection

Astrologiquement Vôtre

Béatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

S

 

3 Comments

  • Bonjour Béatrice et encore merci infiniment pour tout votre travail passionnant que vous apportez généreusement ! Je n’ai pas encore les moyens de m’offrir un de vos stages (en pleine « reconstruction de Vie ») mais je sais que ça viendra. Très belle quinzaine à vous également !

Leave a Comment