Lundi

Chronique céleste du lundi 27 novembre 2017

La liberté et l’action d’apprendre, vont de pair, la liberté entraînant sa propre discipline. Les confusions, les conflits, les divisions, sont causés par la non compréhension de notre structure intérieure. Et, si, nous sommes la plupart du temps, attentifs, à tout ce qui se passe à l’extérieur, nous sommes, bien souvent,« aveugles », à ce qui se passe dans notre monde intérieur. On manifeste, on se bat, on se révolte pour acquérir notre  liberté, jusqu’au moment, où l’on se rend compte qu’elle ne s’acquiert qu’à partir du moment, où notre liberté intérieure, est acquise.

Comment la réaliser ?

Nous devons d’abord accepter que nous sommes le produit de mémoires passées, de ce fait, manipulés par ce réservoir Inconscient. Par conséquence, notre vision personnelle, est réduite, par les échafaudages de nos propres structures inconscientes. Alors, grâce aux différentes relations qui s’offrent à nous, comme aux  circonstances qui en découlent,  une conscience va émerger et se développer, éclairant nos ombres inconscientes, élargissant  notre champs d’horizon, offrant, alors de nouvelles  possibilités de choix, plus étendues.

A ce sujet, l’analyse des axes  « Gémeaux/Sagittaire » et  » Vierge/Poissons », apporte un éclairage intéressant, car la planète Mercure, le mental, est l’ une des « partenaires » de ces axes, associés à  » Jupiter et  Neptune« , planètes qui participent à l’émancipation de  notre esprit, favorisant notre ascension, vers des plans plus subtils, surtout  grâce à l’axe Vierge/Poissons. La compréhension mentale apportée par Mercure, sert de support pour nous acheminer, coûte que coûte, vers notre quête ultime, l’Unité, liée à Neptune.

L’aspect du carré décroissant de Mercure Sagittaire à Neptune Poissons, toute la semaine dernière, nous a fourni de très belles occasions, pour prendre conscience, à quel endroit de notre vie,  nous sommes encore aveugles ou qu’est-ce qui nous empêche, de trouver notre liberté intérieure.

A l’endroit de notre carte du ciel,  où se posent ces aspects, nous avons pu observer ce qui nous entravait encore,  grâce aux  expériences intéressantes qui ont surgi, soudainement , dans le but de nous défaire des pollutions mentales, qui se manifestent bien souvent, par des mésententes, des conflits, des blocages d’énergie ou encore des divisions. Cet aspect, est  d’autant plus important que Mercure sera rétrograde du  3 décembre à Noël prochain.

Le passage de Saturne dans le signe du Sagittaire depuis Noël 2014, nous a poussé dans nos retranchement, nous éclairant sur les comportements qui entravent nos relations, ce qui s’est amplifié avec les passages des lunes noires dans le signe  du Sagittaire. La leçon du Sagittaire est d’apprendre à modérer sa parole grâce à la maîtrise de notre pensée.

Je viens de tomber sur des articles très intéressants de Philip Sedwick,  un astrologue américain dont, je voudrais partager les réflexions, (ce  qui m’a amenée,  à creuser plus profondément  ce sujet).

Différents astrologues focalisent actuellement leurs recherches, sur ce que l’on appelle le « Centre Galactique »  situé approximativement, entre  25/28° Sagittaire.

Pourrait-on parler de « Porte d’accès » à d’autres dimensions?

Les astronomes parlent d’un trou noir géant, situé au coeur de notre galaxie, qui semble soudain s’être réveillé et dévore toute la matière qui passe à proximité. Un tel regain d’activité laisse les astrophysiciens perplexes!

En cette fin d’année, Saturne est aligné avec ce centre Galactique Saturne, est la 7ème planète visible, celle qui représente la structure, l’autorité, l’essentiel, les lois,  la finalité de la forme.

Accueillons ces énergies qui viennent d’un autre « Espace/temps »et qui semblent nous apporter une nouvelle lecture de notre lien avec l’Univers. Le signe du Sagittaire est la petite Porte, au pied de la colline qu’il nous faut franchir, avant la Grande Porte du Solstice d’Hiver

Philip Sedwick explique que « Pholus« se trouve également dans cet alignement Galactique, nous offrant, à l’instar de Chiron, la possibilité de réparer des anciennes blessures, en lien avec des comportements excessifs de convivialité, et de non respect, de la parole donnée.

Pholus, ce Centaure Sage, Juste et Accueillant fut blessé malencontreusement, par une flèche empoisonnée, lors de la 7ème mission d’Hercule « La Capture du Sanglier d’Erymanthe ». Le » mythe de Pholus »,  nous rappelle l’importance de l’action juste et du respect des convenances.

Alors, ces alignements de Saturne et de Pholus au Centre Galactique, combinés à l’ensemble des configurations planétaires actuelles, surtout le passage de Jupiter en Scorpion, depuis le début d’octobre dernier, sont probablement à l’origine de la remontée au grand jour, du non respect et des retombées néfastes, sur le grand public, de tous ces grands lobbys de l’agro alimentaire et trusts pharmaceutiques. 

De quelle manière allons-nous recevoir ces énergies et quel sera l’impact, sur nos vies personnelles?

Tout d’abord, je vous suggère de faire un lien avec la nouvelle lune du 26 février dernier, dont les influences astrales,  nous ont donné l’occasion de ressentir bien des turbulences,  liées à des émotions douloureuses, des peurs inconscientes, des sentiments d’étouffement ou d’enfermement, dont il fallait trouver le moyen de se débarrasser.

Ensuite, le passage du Portail du 21 août devrait également attirer notre attention, car si on s’est senti complètement vidé au moment du 26 février, on a pu se sentir nourri et comblé, au moment du 21 août.

Tout dépend du travail réalisé et intégré entre les deux dates!

Les effets de cet alignement actuel de Saturne/Pholus avec le centre Galactique, ont des effets sur notre corps, occasionnant des tensions corporels, des irritations allergiques, des troubles digestifs,  des sensations « bizarres » au niveau du 7ème chakra, qui s’étaleront sur tous ces mois à venir.

Une chose est sûre, nous sommes vraiment à l’aube de grands changements. Pour accueillir ces informations de cet espace inconnu, il faudra nous défaire de nos mémoires passées, avant de pouvoirs reprogrammer notre disquette avec ces données galactiques.

Cet alignement de Saturne/Pholus,  va nous aider à nous déconditionner du passé. Comme à chaque fois, nous avons le choix, d‘élever notre conscience vers la lumière et dissoudre les scories du passé, ce qui diminuera le pouvoir de commande du cerveau reptilien au profit du néo-cortex ou le nier.

Toute la semaine nous ressentirons l’influence de la conjonction Saturne/Mercure en Sagittaire, qui nous force à rester dans un mental structuré, malgré des poussées puissantes d’évasion. Le signe du Sagittaire, nous invite à ne plus « penser » mais  » Etre », ce signe qui porte le nom,  du signe du silence…..

Nous pouvons observer les aspects de réceptivité mutuelle entre Vénus Scorpion et Mars Balance, qui doivent avancer en tandem, en tenant compte de leurs  forces réciproques, s’ils veulent arriver à leur destination.

Lundi 27 novembre, nous pouvons bénéficier d’un très bel aspect Lune/Neptune Poisson  trigone Jupiter Scorpion, un aspect en lien avec les perceptions cosmiques, alors malgré les turbulences de nos vies quotidiennes, prenons un moment pour accueillir ces énergies et de les savourer.

Les 29/30 novembre, on se réveille avec l’entrée de la lune dans le signe du Bélier,alors prenons des initiatives qui seront dans la prolongation des perceptions subtiles perçues, ces derniers jours. A partir du 30 novembre,  nous rentrons dans la phase Gibbeuse du cycle soli-lunaire, qui s’est amorcé le 18 novembre dernier.

Une phase qui sollicite de notre part, plus de responsabilité pour mener à bien la mission initiale.

Au cours de cette journée du 30 novembre, nous ressentirons dès notre réveil,  l’influence du carré de Pluton à la Lune provoquant des angoisses, bloquant les belles initiatives de ces jours derniers. La fin de la journée sera plus « électrique » dans la mesure, où la Lune transitera Uranus à l’opposition de Mars Balance. On pourra se poser la question, si notre révolte est légitime ou pas.

Est-elle en réaction avec nos propres impossibilités intérieures?

Que pourrions-nous mettre en place pour changer nos mécanismes?

Les 1/2  décembre, la lune avance dans le signe du Taureau, au moment où Vénus change d’énergie et se colore du feu du Sagittaire, ce qui sera intéressant surtout pour cette fin d’année.

La Pleine lune a lieu le 3 décembre, une moisson qui se fait dans les signes mutables, ces signes qui nous font bien prendre conscience de nos diverses dualités, mais qui nous permettre de modifier nos comportements. Avec cette moisson, nous pourrons accueillir les magnifiques énergies du trigone Jupiter à Neptune, qui nous permettrons l’élever notre conscience, au delà du mental diviseur, en profitant de la rétrogradation de Mercure.

Nous pourrions méditer sur le glyphe du Tao, qui représente bien la dualité inhérente à toute chose, mais dont nous avons la possibilité de les réunir…

C’est réellement de l’emploi judicieux de la pensée, de la retenue de notre langage et de l’innocuité qui en découle, que vient la libération. Arrêtons les « commérages » relisons les 4 accords Toltèques, et quelques soient les « commérages » n’en faisons pas une affaire personnelle, ne faites pas de supposition et essayez de faire de votre mieux!

La voûte Céleste, tel un livre ouvert dans le Ciel, nous aide à mieux comprendre, à mieux vivre notre quotidien, et pourquoi pas, à trouver notre « Etoile »…

Je vous souhaite une bonne semaine et je vous retrouverai avec plaisir la semaine prochaine.

Avec toute mon affection,

Astrologiquement Vôtre,

Béatrice

p/s : Je me suis inspirée de cet article de Philip Sedwick un article qui m’interpelle et que je suis heureuse de partager avec vous. Ayant habité les US, j’y ai suivi plusieurs formations, je reste accueillante aux recherches qui se font outre Atlantique.…    SkyScraping, TITLE ~ Saturn & Pholus to the Galactic Center ~ 21 Nov 2017  

Je vous rappelle l’ouverture des inscriptions pour Paros, voici une petite vidéo que Barbara a mise en place pour vous donner un aperçu de l’ambiance chaleureuse de Paros

Leave a Comment