03 86 78 46 99    06 82 97 52 34       58230 Montsauche les Settons     Contact
Chronique Céleste du lundi 31 juillet 2017

Chronique Céleste du lundi 31 juillet 2017

Les esprits de la nature, font partie de la création, la » Salamandre », esprit élémentaire du Feu, ancêtre des dragons, a pour tâche d’entretenir nos corps physiques, à l’instar du Feu, cet élément lié à « la purification ».

Pour les alchimistes, cet animal Mythique, symbolise la « pierre fixée au rouge » qu’ils nomment, le soufre incombustible.

« La Salamandre se nourrit du feu » et « le Phoenix renaît de ses cendres », deux dictons, qui prennent leurs racines, dans ce processus alchimique, participant à la purification. La Salamandre, amie des mages et des initiés, habite le feu, elle y puise la vie.

L’invoquer permet de nous revitaliser. On retrouve son Esprit, en regardant la flamme d’une bougie, devant un feu de cheminée,  ou encore, en accueillant la puissance des rayons du soleil. La Salamandre représente l’homme qui ne se laisse pas consommer par le feu de la cupidité, celui qui ne se détourne pas des aspirations de son âme. Elle symbolise la pudeur, la chasteté, la droiture et la loyauté.

Depuis, que notre étoile illumine de tous ses rayons le 5ème signe, que l’on nomme « Lion », nous ressentons bien ces énergies de feu, qui émanent de notre plexus solaire. Le Feu participe au développement de notre identité, stimule notre capacité à agir, développe notre confiance et fait ressortir notre joie de vivre. Ces  différentes qualités élaboreront l’évolution de notre futur. 

Le cadran solaire fut le premier repère, dans notre espace temps planétaire.  Le Soleil, est lié aux mythes du « héro solaire », celui qui doit, à l’image d’Hercule, s’affirmer, non seulement par sa force, mais en s’appuyant sur son intuition, qu’il développe, grâce à l’accomplissement successif, de ses travaux. 

N’est ce pas, lors de la 5ème mission, qu’Hercule doit affronter, le lion de Némée,  munie de sa seule force, afin de le  terrasser et de se vêtir de sa peau?  Cette prise d’habit participe à de nombreuses initiations. Le revêtement rituel d’une peau d’animal, aide à la renaissance mystique. Le vêtement n’est plus,  un signe de « reconnaissance extérieur », mais exprime sa valeur essentielle.

Dans l’accomplissement de la quête solaire, le dépassement de Soi et la volonté consciente, de mettre sa force, au service des autres, sont indispensables, à l’accomplissement de cette quête.

Après le feu primordial du Bélier, celui qui inaugure le parcours solaire, le signe du « Lion « , est le 2ème signe de la triplicité de Feu.  Dans la typologie Jungienne, Le Feu représente la fonction « Intuition », d’une manière différente de la fonction « Sensation » liée à la terre, de la fonction  « Sentiment » liée à l’eau et de la fonction « Pensée » liée à l’air.

La Salamandre est la gardienne de nos  » vrais trésors », elle va nous guider à ne « point perdre la paix de notre âme, ni la confiance en Dieu, même dans les moments, les plus chaotiques ». Alors, faisons  appel à notre Salamandre, lorsque nous sentons notre confiance fléchir, lors de passages difficiles, car l’énergie de la salamandre est indestructible!

L’élément Feu, est originel, il est primordial, car le feu est donneur de vie, il protège des prédateurs, depuis l’aube de l’humanité.

Le roi « François 1er » adopta la Salamandre pour orner ses armoiries, dont la devise  » j‘alimente le feu et je l’éteins« , orna les chapiteaux royaux. Le roi choisit, cet emblème,  à la suite des incendies qui sévirent dans la région, détruisant absolument tout, sauf les salamandres, qui survécurent à ces terribles désastres. Lorsque tout semble perdu, seules,  notre Intuition, notre force intérieure et notre conscience, peuvent nous sortir des situations les plus chaotiques !

« Salamanca » dérive du grec qui se traduit par  » art divinatoire« ! 

De quel message notre « Salamandre » est-t-elle porteuse?

L’élément Feu, dont l’esprit, est la « Salamandre », est toujours présente, lors les rite de passage, car elle représente l’aspect de purification, la notion de conscience et l’état d’indestructibilité.  Elle symbolise l’immortalité par le fait de se régénérer elle-même.  Ne brûle-t-on pas une plaie, pour la cautériser?  Encore, de nos jours, dans certaines parties du monde, les paysans brûlent leurs terres, pour les rendre fertiles!

 Le feu dilate et transforme, grâce à son aspect de répulsion (force en vertu de laquelle certains corps se repoussent mutuellement)

Une personnalité de « feu » est enthousiaste, courageuse, elle a besoin d’expansion et de dilatation, pour trouver son bien être,  mais l’élément feu, peut également provoquer de la colère, de la haine, de la jalousie, comme, inciter à la vengeance. Tout dépendra, de l’ensemble de la  géométrie céleste du thème  natal, et de la  force  ou de la faiblesse, de cet élément « feu ». Si, cet élément est en excès,  ce sera grâce, à une meilleure réflexion, que des solutions se manifesteront, pour pallier, au côté trop intense de ce feu,  qui déstabilise, la quiétude de la conscience léonine.

Une carence de l’élément feu, nous met au défi de prendre de nouvelles initiatives, dans le but de stimuler notre besoin de reconnaissance, un besoin fondé sur l’expression de notre créativité. Ne cessons jamais de croire à la valeur de nos idéaux. Tout a toujours un sens. Toute situation est porteuse d’un message, même les plus négatives. Alors, observons le fonctionnement de l’Univers et ses mouvements stellaires pour nous guider.

En tissant des liens avec une énergie Supérieure, l’homme a donné et trouvé un  sens à son existence. Le regard tourné vers le firmament, l’homme a cherché des réponses à ses questions existentielles, afin d’assouvir son besoin viscéral de sentir que ses efforts, ne sont pas vains.

Depuis hier, dimanche, nous entamons, la phase « Premier quartier » du cycle soli-lunaire enclenché le 23 juillet dernier. Après la mise en route, de cette 5ème nouvelle lune, nous constatons que ces  énergies de feu « Lion », sont bien différentes, des énergies de l’eau du « Cancer ».            La phase Premier Quartier, met en relief le conflit entre la « conscience solaire » et les « réactions lunaires. »

Quel chemin souhaitons-nous poursuivre, au cours de ce cycle du Lion de feu?

Avec, cette 3ème phase, nous devrions, nous engager plus fermement dans le « but de la mission » mise en place au 1° du Lion : dont le message Sabian est :  » Le sang monte à la tête d’un arriviste gagné par la fièvre de l’ambition« . 

Nous savons bien que le Soleil, (comme le Feu), peut détruire, comme il peut donner la Vie, tout dépendra de notre degré de conscience et d’ouverture, comme du flot des émotions qui s’expriment à travers notre plexus solaire ?

Soleil et Mars sont toujours en conjonction serrée, mais au carré d’une lune Scorpion, depuis hier.  L’astre lunaire, qui dans ce signe d’eau de feu, exprime les aspirations de nos profondeurs, de nos zones  secrètes, provoquant, de ce fait,  des remous, faisant remonter des obsessions et des peurs oubliées. Ces diverses émotions aboutissent,  à  un déséquilibre entre notre besoin léonien de briller, de rayonner, d’être le meilleur, et ces émotions très « scorpion » qu’il nous faudra impérativement transformer,  avant d’arriver au  moment de la pleine lune du 7 août prochain (avec éclipse partielle).

Le courage, la franchise et l’esprit de justice vont-ils prendre le dessus, et résister aux fantômes de notre passé ?

Les influx du noeud Nord en Lion au trigone d’Uranus et de Saturne, vont-ils nous aider à rester dans la Lumière, dans la conscience, comme dans l’éthique? Il ne faudra pas minimiser la force compulsive de ce  noeud Sud en Verseau, qui pourrait, en se nourrissant de nos angoisses personnelles, nous faire adopter des comportements extrémistes, trop rigides?

Restez à l’écoute de Mercure, car depuis quelques jours, Mercure céleste entame sa boucle de rétrogradation, qui prendra une nouvelle tournure à la mi-août prochain à 11° Vierge. En attendant, prenez le temps de réfléchir à votre manière de penser, d’analyser ou de juger, et regarder, où vos paroles ou jugements, sont liés à des blessures qui ont touché, votre susceptibilité à un moment de votre vie.

PLuton Capricorne toujours en carré décroissant à Jupiter Balance, (départ du cycle à la mi-décembre 2007).  Quels sont les idéaux, quelles sont les philosophies de vie, quels sont les masques, qu’il  faudra changer et transformer, afin de vivre vos expériences, plus en adéquation , avec ce que vous êtes réellement?

Neptune/Poissons continue son opposition (appliquant) avec Mercure,  continuez à être attentif dans votre quotidien, afin d’allier harmonieusement vos réflexions, à vos intuitions. Surtout que la Lune est au trigone de Neptune aujourd’hui. Profitez-en!

Le 1er août, Vénus rentre dans le signe du Cancer. Rappelez-vous, les circonstances que nous aurions rencontrées  – au début du mois de février, fin mars-début  avril, et fin avril début du mois de mai.

Au cours de ces trois périodes, vous avez probablement, été testés,  dans vos expériences affectives, ou dans la manière d’expression votre identité affective. Au cours du printemps dernier, nous avons été témoin  du cheminement  parcouru par Vénus, dans le monde souterrain d’Hadès, un chemin qui a pu se vivre douloureusement,  mais qui fut transformateur des schémas affectifs, en modifiant nos comportements compulsifs de « victime ».

L’emplacement de Vénus dans ce signe  du Cancer, signe lié à nos racines, comme à nos souvenirs, sera pendant toute la période de son transit en Cancer,  très instructif pour nous faire comprendre, de quelle manière, nous exprimons actuellement nos sentiments.

Le 2 août, la Lune en  Sagittaire  sera au carré Neptune mais trigone Soleil/mars et sextile a Jupiter. D’un côté, vous semblez avoir des ailes dans l’ensemble de vos entreprises, restez tout de même,  sur vos gardes avec l’aspect de Neptune,  afin de ne pas vous engouffrer dans marais humides!

le 3 août, la Lune rejoint Saturne/Lunes noires Sagittaire , juste, au moment où, nous rentrons dans la phase gibbeuse du cycle soli-lunaire du 23 juillet, une phase qui incite à la prudence, à la réflexion, afin de ne pas s’égarer de la mission initiale.

Cette 4ème phase est d’une très grande importance, car elle permet de tester la solidité de notre structure.  Que dois-je encore mettre en place, afin de me donner les moyens  d’acquérir une moisson abondante ( en fonction de thème natal de chacun)?  La journée du 3 août se terminera avec un trigone de la lune Sagittaire à Uranus Bélier, un aspect porteur d’énergie novatrice.

Je terminerai avec cette phrase du  poète « Rainer Maria Rilke:

« Etre aimé veut dire se consumer dans la flamme; aimer, c’est luire d’une lumière inépuisable« , car aimer, c’est échapper au doute, c’est vivre dans l’évidence du coeur!  L’élément feu participe à la sublimation et au sacré, grâce à l’initiation qu’elle nous faire vivre. Dans la passion, plus qu’ailleurs encore, le besoin de constance doit dominer le besoin d’aventure…

Dans l’imagerie du Tarot, la Salamandre, liée au « Bâton« , se trouve d’une manière embryonnaire chez le  « Bateleur« , elle devient une réelle complicité , avec l’arcane de l' »Hermite », cette lame qui symbolise la fin de notre cheminement personnel et le début de notre étape spirituelle. Le Bâton est totalement intégré dans la lame du Monde ».

Je vous retrouverai lundi prochain, le jour de la pleine lune! dans l’axe Lion/Verseau. Vous trouverez plus de précisions astrologiques, liées à cette lunaison,  dans ma lettre mensuelle du mois d’août, comme dans ma vidéo sur l’horoscope lié au signe du Lion.

Je vous souhaite, une très belle semaine ,

Recevez toute mon affection, comme ma gratitude,

Béatrice

Béatrice Robin Brezina

Depuis plus de 30 ans, imprégnée de la philosophie jungienne, Béatrice a cherché dans les domaines de la psychologie, de l’astrologie, du tarot, de la généalogie… les liens subtils que l’Homme tisse avec l’Univers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Avatar

    Bonjour,
    À propos du 1er des douze travaux d’Hercule, on a fait remarquer qu’il n’y avait pas de lion à Némée, il s’agit donc d’une idée symbolique, comme vous le savez.
    S’agissant des symboles, le plus naturel et le plus ancien de la Divinité, c’est le feu, parce qu’il représente la lumière de l’Esprit. Le Soleil étant le feu le plus parfait, Dieu semblait y avoir établi son trône. Aussi, le soleil est la source du Principe de vie qui nous anime.
    Et concernant le lion, on lui reconnaît un degré d’héliotropisme plus grand que celui qui existe dans les autres animaux. Dans l’Égypte ancienne, les radiations solaires sont comparées à des déesses léontocéphales, c’est-à-dire à tête de lion, elles personnifient la force des feux du soleil. De là vient tout le symbolisme du lion et du Sphinx.
    Cordialement.

Répondre à Anwen Annuler la réponse

Fermer le menu