Lundi

Chronique Céleste du lundi 4 décembre 2017

La légende de Saint Nicolas prend sa source en Asie Mineure, vers l’ an 300, sous le nom de Nicolas de Myre.  Il exerça un rôle de bienveillant protecteur des enfants, des veuves et des déshérités, c’est de cette manière qu’il attira l’attention de son vivant. Il mourut un 6 décembre 343, victime des persécutions sous l’Empire Romain. Enterré à Myre, ses ossements furent volés en 1087, par des marchands italiens qui les emportèrent à Bari. De nombreux miracles se manifestèrent à partir de ce moment-là.

Le jour du 6 décembre est fêté dans de nombreux pays, surtout dans le Nord et dans l’Est de l’Europe. Saint Nicolas est attendu chaque année par de nombreux enfants qui se préparent à recevoir des cadeaux dans la nuit du 5 au 6 décembre. Ce sont les immigrés Hollandais, qui apportèrent cette légende, lors de leur arrivée, sur le nouveau continent. Ils s’installèrent dans un endroit, qu’ils baptisèrent « New Amsterdam ». Les anglais, lorsqu’ils s’emparèrent de ces lieux, changèrent le nom de cette ville, et la nommèrent, New York.

La légende de Saint Nicolas a-t-elle un rapport avec l’Alchimie?

Probablement oui, si nous prêtons attention à une ancienne chanson qui raconte l’histoire de trois petits enfants, qui allèrent glaner dans les champs…. et qu’un méchant boucher, captura ces enfants, (Mercure)  les découpa en morceaux puis les mit dans un tonneau ( le four) rempli de Sel (un des trois principes de base de l’alchimie, avec Mercure et le Soufre). Saint Nicolas qui passa par là, quelques années après ( 7ans), les trouva et les ressuscita ( la transmutation alchimique). Le nombre « trois » représente les 3 éléments du Grand Oeuvre!

Quel est le message codé de cette histoire ?

De mère Hollandaise, nous fêtions au cours de mon enfance, la « Saint Nicolas ». Je me rappelle des nuits blanches, que nous passions, mon frère et moi, à imaginer les surprises que nous allions recevoir. Même si, intérieurement, sans le montrer à mon frère, j’étais tenaillée par certaines appréhensions. Et si, le père fouettard, avait connaissance des bêtises faites, au cours de l’année écoulée, allait-t-il nous sanctionner?

Quel lien peut-il y avoir, entre cette fête « magique » dans nos coeurs d’enfants, et la chanson, des trois petits enfants?

Notre quotidien d’enfant est un perpétuel cheminement, où, années après années, nous devons apprendre les limites, les intégrer, afin de grandir et d’évoluer. Tous les 7 ans, nous changeons de cycle, c’est-à-dire, accueillir de nouveaux défis, nous adapter à de nouvelles vibrations. (le boucher). Les enfants que nous incarnons, doivent transformer leur « pierre », grâce à l’acceptation des multiples difficultés qui jalonnent notre parcours, et trouver les moyens de les surmonter (le four) Les cadeaux que l’on reçoit alors, ne sont que la manifestation de la métamorphose « alchimique » qui s’est opérée.

La « symbolique » qui entoure une fête est d’une très grande richesse, car elle représente l‘essence de la fête en question. D’où, l’importance de ne pas se déconnecter des traditions, mais, de se donner les moyens, de saisir le sens caché, de tous ces contes et de tous ces mythes.

Aujourd’hui, les enfants font de longues listes de jouets, en se laissant influencés, par ce qui est à la mode, dans les nombreux prospectus de la grande distribution des magasins de jouets. Ils cochent leurs désirs du moment, espérant que le Super »Saint Nicolas », tiendra bien compte de leur liste si abondante. Combien d’enfants, sont déçus lorsqu’ils ne reçoivent pas tout, ce qu’ils avaient coché, sur les prospectus de vente!

Cela n’a plus aucun sens, car la magie spirituelle de cette fête, n’est plus exprimée, ni présente.

La fête de « Sinterklaas » est devenu « Santa Claus » que l’on fête aux Etats-Unis dans la nuit de Noël…..

Le Soleil est à 15° su Sagittaire, le 6 décembre, dans le 2ème décan, lié à Mars. La puissante énergie de cette dernière  conjuguée, à Jupiter, pousse à ce que notre action « Mars » soit au service d’un but, d’une quête qui permette, à notre évolution d’aboutir.

En ce lundi matin, nous percevons encore les énergies de la Pleine lune dans l’axe Gémeaux/Sagittaire au double carré d’un Neptune Poissons à 11° et d’un Mercure devenu rétrograde à 29°Sagittaire.

Une pleine lune, dont il ne faudra pas minimiser l’impact! 

A ce sujet, prenez un moment, pour retrouver vos souvenirs de la pleine lune du 9 juin dernier, dans l’axe inversé, c’est-à-dire le Soleil se trouvait en Gémeaux et la lune en Sagittaire, au double carré de Neptune. En se penchant sur la carte du ciel, la Lune/Saturne  Sagittaire et le Soleil/Mars et Mercure transitait les Gémeaux, nous questionnant sur notre manière un peu « confuse » de communiquer avec l’entourage.  Alors, qu’avec cette dernière Pleine lune, même si, nous subissons toujours l’influence de Neptune, Mercure R/Saturne Sagittaire, se trouvent alignés au Centre Galactique, nous donnant la possibilité d’avoir accès à de nouvelles perceptions, moins tributaires de nos états  émotionnels.

La lune en Gémeaux se dirige vers un sextile à Uranus R Bélier en opposition à Mars Balance. Faites en sorte que Mercure/Saturne restent au gouvernail de vos comportements, car votre côté « insoumis » pourrait faire capoter certaines relations. une fois qu’un vase est cassé, il est parfois difficile de recoller les morceaux….

La phase pleine lune est une récolte que nous devons toujours, observez avec attention, surtout que Mercure a choisi cette phase de pleine lune, liée à la conscience des choses, pour rétrograder ( la rétrogradation est un phénomène d’optique de la terre qui apparaît lorsque Mercure s’approche de la terre- Mercure est alors, à son périgée).

Cette période de rétrogradation est un moment très très important, pour mieux analyser certains de nos comportements, comme si  les circonstances de notre vie quotidienne nous donnaient, l’occasion de discerner plus clairement ce qui se passe, réellement.  Mercure lié à notre « pensée » va retrouver le Soleil au moment de sa conjonction inférieure le 12/13 décembre prochain. Un moment clé de la boucle de rétrogradation pour partir sur la base de nouvelles résolutions.

Qu’avons-nous semé au moment de la Nouvelle lune le 18 novembre dernier ?

Cette lunaison qui s’imprégnait des énergies puissantes des derniers degrés du Scorpion ( la transformation de nos valeurs, la confrontation avec nos illusions, la reconnexion avec notre puissance vitale). Les relations que nous entretenons avec les 12 signes du zodiaque, est unique et dépend de notre personnalité, comme de nos mémoires passées. 

Nous avons tous, un travail spécifique, à réaliser qui dépendra de l’ensemble des vibrations célestes.
Alors, quels sont les fruits que nous avons récoltés ces derniers jours. Cette prise de conscience est évidemment très importante car elle va nous accompagner pendant toute la phase décroissante de ce cycle. La nouvelle lune suivante se fera à 27° Sagittaire, le 18 décembre prochain, quelques jours avant de passer un Portail très puissant : le Solstice d’Hiver.

C’est l’aspect de Saturne/Mercure R  en fin Sagittaire qui doit attirer notre attention au cours de ces deux prochaines semaines. L’année dernière, les rétrogradations de Mercure se plaçaient dans des signes de Terre, cette année nous aurons à travailler, notre expression des signes de Feu.

Comme pour chaque rétrogradation, la planète est nourrie par l’expérience de la rétrogradation précédente, ce qui modifie à chaque fois notre état de conscience. Comme Mercure rétrograde trois fois par an, prenons acte, des nouvelles perceptions qui s’offrent à nous. Un Mercure rétrograde en Sagittaire recherche plus d’intériorité et de connexion spirituelle.

Alors accordez vous du temps pour plonger dans votre monde intérieur.

Les 5/6 décembre, la Lune occupera le signe du Cancer, qui fera un trigone à Neptune, comme à Jupiter, de bon augure, pour la nuit de la Saint Nicolas, mais au cours de la journée du 6 décembre, la Lune recevra l’opposition de Pluton, qui se traduit par des perceptions d’angoisse, en lien avec des émotions de l’enfance!

Ensuite, en soirée, la Lune sera au carré de Mars et d’Uranus. Attendez-vous à une soirée qui sera plus mouvementée., surveillez vos humeurs.  Quoi qu’il se dise, quoi qu’il se passe, laissez glisser, ne rentrez pas dans le jeu des autres, et n’oubliez pas de respirer et de sourire!

Les 7/8 décembre, nous abordons la « phase disséminente« du cycle soli-lunaire, une phase qui nous pousse à partager ce que nous avons acquis, en fonction de notre récolte personnelle, bien sûr.  La Lune s’imprègne des énergies de feu du Lion, au trigone du Soleil/Vénus, c’est-à-dire des perceptions de bien-être, ce qui va nous stimuler afin de poursuivre notre élan vers les autres, dans le but de répandre avec le coeur, ce que nous détenons.

Mais, cette lune en Lion sera aussi au carré de Jupiter Scorpion, ces journées seront accompagnées, de déceptions et d’insatisfactions ( à nous de choisir de regarder le verre à moitié vide ou à moitié plein..)

Le 9 décembre, au moment, où Mars retrouve toute son énergie en Scorpion,  la lune rentre dans le signe de terre de la Vierge, en trigone à Pluton Capricorne, ce qui aidera à mieux vivre, à mieux gérer ses émotions, ce qui sera renforcé par l’aspect de Saturne/Mercure R, favorisant la canalisation de nos réactions, vers plus de réflexions. (Mars se défait de l’opposition à Uranus).

Le Soleil sera au trigone du noeud Nord, alors qu’il était au carré de l’axe nodal autour du 11 novembre dernier. Un carré est toujours un défi, alors qu’avec cette journée nous pourrions récolter les fruits des efforts, que nous avons réalisé au moment de la mi-novembre.

C‘est le 10 décembre, que nous rentrons dans la 7ème phase du cycle soli-lunaire, « le Dernier Quartier« , une phase qui nous force à corriger notre trajectoire en évinçant ce qui n’est plus nécessaire à la finalité de la mission du départ, et surtout la mise en place de la nouvelle lune suivante.

La lune sera toujours en Vierge à l’opposition de Chiron et au carré de Mercure R/Saturne Sagittaire .

Saisissez l’opportunité en ce dimanche 10 décembre,  pour faire le point sur l’ensemble des évènements que vous avez rencontrés cette année, surtout au printemps dernier ( entre début mars et fin mai). Mercure R nous propose de découvrir ou de percevoir autrement l’idéal de vie vers lequel nous cheminons, tant bien que mal, conjoint à Saturne. Depuis Noël 2014, nous sommes poussés à élaguer ce qui est inutile (les fausses croyances), la Lune Vierge va nous aider à garder le recul nécessaire, face aux différentes situations.

  Quel est le message de Chiron?

Là où il transite dans notre thème, il met le doigt sur une ancienne blessure, Chiron transite les Poissons depuis mars 2011 (Fukushima!) et changera de signe en Mai 2018. Chiron est un élément essentiel dans l’ouverture galactique, il est le pont entre les limites de Saturne et l’ouverture apportée par Uranus. Rappelez vous les les évènements entre 1987 et 1988, que s’est-il passé, qui vous a permis d’ouvrir certaines portes en lâchant vos « besoins » de sécurité émotionnelle pour vous acheminer vers une sécurité spirituelle!!!

Il est affirmé que le signe du Sagittaire gouverne l’évolution humaine, cette évolution qui ne peut se soustraire à la dynamique d’influence des géantes planétaires. C‘est justement dans cette maison du Sagittaire que vont se manifester les qualités de Jupiter, cette boule de gaz et de liquide dont le diamètre est onze fois celui de la terre et dont la révolution complète se fait en 11 ans et 315 jours.

Chaque année, un des 12 signes du zodiaque reçoit le dieu de l’Olympe dans une maison bien spécifique.
Jupiter représente la Voie que Dieu suit pour parvenir à Nous …..

Je serai à Paris toute la semaine, pour rencontrer certains d’entre vous et animer le week-end prochain, la 2ème partie de la formation sur les planètes rétrogrades. Avec Claire Duprez, nous allons vous communiquer les dates sur 2018, pour nos ateliers  « Incarnez votre mythe et déployez votre mission, en suivant le chemin solaire des 12 signes de la roue zodiacale »dans la région de Lille (Villeneuve d’Ascq)

Je vous souhaite une très belle semaine, où nous aurons à affronter les intempéries de ce début d’hiver….

Merci pour tous vos messages de soutien et d’encouragements..

Astrologiquement Vôtre,

Bien affectueusement

Béatrice

 

Chiron, le Centaure et la Licorne, le désir essentiel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment