Lundi

Chronique Céleste du lundi 5 mars 2018

En ce début de semaine, connectons-nous à la  « musique des sphères », tendons l’oreille aux messages galactiques, comme aux subtils bruissements qu’émet notre âme, lorsqu’on  prend la peine de l’écouter, car les configurations aquatiques, de réceptivité, d’intuition, de compassion et de connexion à l’invisible, sont exceptionnelles. La musique se faufile à travers l’oreille, sans jamais y faire sa demeure. Les réalités les plus subtiles apparaissent quand nous fermons les yeux.

La condition pour être en résonance cosmique, c’est être en résonance avec soi-même.  L‘intégration des énergies de Saturne facilitent l’apprentissage des principes harmoniques qui régissent l’Univers. Ce travail  que nous accomplissons sur la voie spirituelle sollicite de notre part, beaucoup d’amour et d’abnégation.

Neptune est bien l’octave supérieure de Vénus, qui est elle-même, exaltée dans ce 12ème signe, ce 3ème signe de la triplicité d’eau…

Depuis l’Antiquité, les hommes ont établi des correspondances entre les rapports de longueurs des cordes et les intervalles musicaux.

Pythagore a été un précurseur, avec sa vision d’un monde unifié et sa géométrie sacrée.

Sa philosophie reposait sur la synthèse des mathématiques, de la musique, des sciences, de la cosmogonie …une synthèse qui s’opère par les nombres.

Le système Pythagorien qui aboutit à la « musique des sphère, est justement la ligne qui relie la musique aux nombres…

Les mouvements célestes ne sont qu’un chant continu à plusieurs voix, en concordance avec les 7 planètes, les 7 notes de musique, les 7 couleurs….

En effet, depuis dimanche, notre astre solaire a retrouvé son rendez-vous annuel « initiatique »avec l’énigmatique Neptune, pendant que Vénus/Mercure retrouvent le centaure  guérisseur Chiron, qui termine lentement son passage dans le signe des Poissons, depuis 2011!

Depuis mars 2017, une guérison s’est lentement opérée,  les traumatismes se sont pacifiés au prorata de nos prises de conscience et de nos renoncements, afin de mieux cerner les motivations qui sous tendent nos désirs, et nous débarrasser des chaînes qui empêchent de les exprimer.

Avec ces énergies de Neptune, de Chiron et des Poissons, le moment est propice,  pour visionner notre « Soi » supérieur, en prenant conscience que nous n‘existons  pas d’une manière linéaire, mais, dans une multi-réalité, une multidimensionnalité.

Cette semaine est propice pour accepter toutes nos différentes facettes, récupérer nos parties déjà ascensionnées, dans le but de nous acheminer vers de nouveaux plans de conscience.

Pour cela il faut renoncer à la main mise de notre mental et laisser notre coeur, gouverner notre vie.

Le signe des « Poissons » est justement en lien avec nos mémoires. Le plus grand obstacle que l’on doit surmonter avec Neptune, c’est la peur de l’inconnu.

Prenons conscience que toutes ces mémoires passées, peuvent aussi, affecter notre système nerveux, causant dans certaines cas, des troubles neurologiques de langage, de communication et d’expression corporelle.

Essayez de consacrer plus de temps cette semaine, pour vous isoler, pour méditer et surtout, pour vous nourrir de vibrations musicales, que cela soit, en écoutant les rythmes de tambours, le son cristallin de certains bols, des chants religieux ou encore des mantras. Les énergies musicales nous aident à nous réaligner afin d’accueillir notre quotidien avec plus de cohérence, c’est une réalité…

Ce signe des Poissons, lié à Neptune et à Jupiter, indique clairement la finalité spirituelle de notre chemin,  « nos retrouvailles stellaires », même si certains ont oublié que nous avions tous la même origine cosmique.

L’expérience du signe des Poissons, là où nous la vivons dans notre mandala astral, délie les liens, estompe les formes et pousse au renoncement comme au désintéressement. Poséidon, maître des Poissons, est un dieu redoutable qui fait tressaillir la terre, car il représente le symbole des eaux primordiales, celles d’en bas, là où la vie prend naissance.

La 12ème mission d’Hercule qui est de « Chercher et ramener le troupeau de boeufs  roux de Géryon et de les ramener dans la cité Sacrée « ,  illustre bien cette étape que manifestent les « Poissons », le moment, où l’Alpha rejoint l’Oméga!

A quoi, allons-nous devoir renoncer pour élargir notre champs de conscience et accomplir notre mission, à l’ouest de notre vie, au delà des colonnes d’Hercule?

Géryon habite une île lointaine située aux bords de l’océan, au bout du monde connu, au-delà du Visible, à l’Ouest de notre Vie.

C’est à l’Ouest que le soleil se couche, afin de permettre aux âmes leurs métamorphoses pendant cette période nocturne, avant de recommencer un nouveau cycle, à l’Est.

L‘Ouest dans une carte du ciel, représente la maison VII, ce secteur décrit nos expériences avec les autres. C’est grâce justement, à ces relations que nous prenons conscience de nos ombres, afin de pouvoir les transformer. Les autres sont donc nos meilleurs « maitres ou guides » sur le chemin de la vie.

De quelle aide spirituelle, Hercule va-t-il bénéficier pour vaincre les forces « obscures » qui entourent cette ultime épreuve de  capturer ces boeufs roux de Géryon?

D’un Calice d’or offert par Hélios, qui représente les forces inhabituelles de l’astre solaire.

Au cours de cette mission, Hercule va non seulement vaincre, les forces inconscientes de l’Océan, mais, il va anéantir,  les « désirs instinctifs et primaires »que représentent ces animaux. Rappelons-nous la manière très inconscientes dont Hercule a mené sa première mission, liée au Bélier, « Les cavales de Diomèdes » où par insouciance et par orgueil,  il perdit son ami Abdéris!

Au cours de ce mois des Poissons, dissolvons les graines, mises en place au moment de l’équinoxe du printemps dernier, tout en observant, la manière nous avons intégré les expériences qui ont jalonnées notre route, depuis l’entrée du Soleil dans le signe  du Bélier.

Même, si nous en sommes conscients et que nous le ressentons, notre planète se trouve dans un processus d’ascension de plus en plus intense.

Nous sommes en train de quitter la densité de la 3ème dimension, pour accéder à des dimensions de plus en plus subtils.

C’est la raison pour laquelle, nous sommes tous confrontés et amenés à rencontrer des situations très diverses, afin de nous pousser, à nous débarrasser de nos peurs excessives, de nos redoutables appréhensions, de toutes les cristallisations, qui nous gardent enfermées dans un monde illusoire, et qui nous empêchent de quitter toute cette densité de la 3ème dimension! Il faut changer l’Avoir en Etre, car l’Avoir n’est pas une fin en soi.

Imaginez  un instant, que vous êtes sur le quai d’une gare et que le train tant attendu, arrive. Mais, pour monter dans ce train, vous êtes obligés de laisser tous vos bagages, car arrivés à votre destination, ces bagages seront devenus totalement inutiles.

C’est exactement ce que l’Humanité expérimente actuellement.

Il est inutile de préciser que nous sommes à la croisée des chemins. Il me semble que depuis l’entrée de Pluton dans le signe de la Vierge (1960) des portails énergétiques s’ouvrent les uns après les autres. Cela me fait penser à la comédie musicale  « Hair » que j’avais vue à New York à la fin de ces années 60.  Je me rappelle de la chanson « Aquarius » …. » Quand la lune arrive dans la 7ème maison et que Jupiter sera dans l’alignement de Mars, la paix arrivera sur la terre »….

De quelle manière la planète aura-t-elle évoluée vers la paix, lorsque Pluton  arrivera dans le signe des Poissons 2043!!!!!

Actuellement, nous sommes face à des choix importants,  « accepter de dissoudre toutes les vieilles structures, à l’instar du « mythe du Déluge » ce qui permet la mise en place de l’ère nouvelle,  OU se laisser submerger par les eaux d’en bas…

Revenons, à ce lundi matin, où nous terminons la phase Pleine lune, cette phase du discernement, qui nous fait prendre conscience de l’évolution de notre mission depuis le 15 février dernier.

De quelle manière avons-nous vécu cette moisson dans l’axe Vierge/Poissons ?

Etes-vous globalement, en adéquation avec la réalité de votre vie aujourd’hui? Peut-être avez-vous pris conscience de ce que vous devez encore épurer!

Cet axe exprime la manière dont nous gérons notre quotidien, que nous soyons trop dans l’émotion ou  trop dans le contrôle.

Notre intestin nous renseigne sur la manière dont nous digérons nos émotions.

La lune en Balance est opposée à Uranus  au double carré de Pluton et Mars au carré de Mercure/Vénus/Chiron en Poissons.

D’un côté, grâce aux énergies « aquatiques » nous sommes baignés par la « musique des sphères » d’un autre côté, avec ces énergies électriques, il peut y avoir de vives tensions, des désaccords importants, des rapports de force, des dialectiques stériles, personne ne voulant démordre de ses convictions.

Le 6 mars, Mercure et Vénus rentre dans le Bélier, et la lune transite le Scorpion, nous entamons la « phase disséminente », dans un contexte d’énergies très martiennes. Cette phase sollicite mensuellement de notre part, de nous tourner vers les autres afin de partager nos compétences. Avec ces énergies très liées à Mars, ne croyez pas forcément de vous avez raison, pensez à écouter l’avis des autres. Nous aurons peut être à clarifier notre manière de parler, cela nous demandera de la patience et beaucoup de vigilance.

Le 7 mars Lune/Jupiter Scorpion trigone Soleil et au double sextile de Pluton Capricorne. Malgré les tensions environnantes, vous aurez au cours de cette journée, le mental moins en ébullition, votre écoute sera branché « coeur »

Le 9 mars, c’est avec la lune Sagittaire/Mars au carré de Chiron que Jupiter devient R à 23°13′ du Scorpion et deviendra direct le 10 juillet à 13°21 Scorpion. Comme pour toute rétrogradation, la planète est à son périgée (plus proche de la terre). Au cours de ces 4 mois, d’autres secrets inavoués, liés à la sexualité, au monde de la finance, à nos relations intimes pourraient remonter violemment à la surface, provoquant des raz de marée où nous aurons la possibilité de transmuter des parties de nous-mêmes que nous n’acceptons pas facilement.  Nous reparlerons plus en détails de cette rétrogradation dans les prochaines chroniques du lundi.

Le 10/11 mars, la lune rentre dans le Capricorne et va retrouver son étreinte mensuelle avec Saturne, Pluton et les lunes noires….au carré d’Uranus. Ces journées demandent de notre part une attention particulière, afin de ne pas détruire ou anéantir tout le travail déjà accompli. Pour grandir, nous devons apprendre à faire les deuils de ce que nous ne possédons plus. C’est justement l’humus formé par toutes ces pertes, qui devient notre limon de notre future croissance.

 

En attendant de vous retrouver, Prions pour la Paix dans le monde, ayons une attention d’amour pour tous ceux qui souffrent, pour tous ceux qui en ont besoin….

Cette peinture représentant l’équilibre du Tao, un support de méditation pour cette semaine…

Astrologiquement Vôtre,

Avec toute mon affection et toute ma gratitude,

Béatrice

 

 

 

Image photo de Géryon – Image Rabastens – Loucrup

 

 

 

 

 

 

 

10 Comments

  • Chère Beatrice, quel immense travail tu accomplis chaque semaine.
    Ce que tu nous livres chaque semaine est le fruit de recherches interminables et de toute ta connaissance accumulée en de nombreuses années d’étude et de recherche!
    Bravo tu mérites un Master en Astrologie!
    Affectueuses pensée et gros bisous de ta cousine qui espère te rencontrer cet été dans le midi.
    Sabine

    • Merci pour ces quelques lignes qui me donnent chaud au coeur. Oui avec plaisir de se retrouver l’été prochain à l’ombre de tes beaux arbres En attendant je t’envoie toute ma gratitude Beatrice

  • Encore une fois c’est avec toute ma gratitude que je vous remercie
    Béatrice, merci pour votre générosité qui nous offre vos si belles chroniques.
    Très belle semaine à vous.

  • Pour ma part ces temps-ci je me sens Poissons dans le sens où à part ressentir, jai limpression de ne pas pouvoir faire grand chose dautre ! Cest même un effort de me concentrer sur ce texte ici des énergies de la pleine Lune pour le comprendre. Mais merci de lavoir écrit ! Cela pose bien le contexte (même si je zappe les précisions je garde le sens du contexte général et cest important) : tous mes aspects, projets, besoins, envies se confrontent à de leau de leau de leau ! ça fait un bon pseudo bilan intuitif et pour changer peut-être des vielles bases qui ont du mal à seffacer, etc. Le seul contrôle est là : être ok (bien-être) ou pas avec le ressenti. Lhyper réception (émotionnelle ?) des autres et de lenvironnement à un double effet : cest aussi un gros retour à soi possible (enfin il me semble). Merci et bon WE

    • Votre perception est tout à fait normale car vos réactions sont en lien avec votre thème natal. Bonne continuation Beatrice

Leave a Comment